Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
La cité perdue des Abysses [pv Mera Curry]
La cité perdue des Abysses
Le vrombissement de l’hélicoptère, n’avait pas cessé du début à la fin. Rien à voir avec les avions pour les voyages, le moteur rappelait constamment sa présence. Et que dire des turbulences. De temps en temps, l’appareil se secouait comme un vieux wagon de marchandises. Fort heureusement, on m’avait prêté un casque audio, pour atténuer le son. Et le confort offert par ces couches de vêtements avec un épais manteau, m’encourageait à la somnolence. Depuis quelques heures seulement après mon départ du territoire des Etats-Unis, j’avais sombré dans le sommeil. Et ce fut une sieste de repos, malgré l’inconfort de l’engin. Je ne me souvenais d’aucuns de mes songes, juste d’une de ses grosses secousses justement, qui me fit revenir dans le monde réel.

"Encore désolé pour la secousse Emerson ! On arrive à destination justement !"

Essayant de m’étirer, chose difficile quand on était écrasé par une tonne de matériel tout autour de vous, je lâchais un "Merci !"

Regardant par la vitre, je constatais en effet que nous étions arrivés. En dessous de nous, s’étendait à perte de vue, un monde plat comme un terrain vague, et aussi blanc que la neige. Normal, c’était un paysage composé essentiellement de neige et de glace. Un univers vierge, où il n’y avait ni forêt, ni champ, ni montagne et aucune habitation. Même la faune était invisible. Et pourtant, c’était là que je devais me rendre. Un endroit perdu, isolé de tout. Une terre, si on pouvait dire, de mort et de solitude. Un cadre parfait pour une histoire d’horreur.

Pendant ce qui nous restait du voyage, le pilote Franck se sentait obligé de faire un petit topo. Je n’avais rien contre un peu de causette, j’aimais parler avec les gens, surtout quand ils étaient sympathiques. Et avant chaque mission, cela avait le mérite de détendre un peu l’atmosphère.

"Vous croyez qu’on va les retrouver encore en vie ?"
"Je l’espère bien. De toute façon, on sera vite fixé."

En effet, sur la surface de glace, apparaissaient les traces du campement. Quelques tentes à la toiles flottantes, et des caisses éparpiller. C’était quand même incroyable qu’avec si peu de chose, rien que pour la description, cela suffisait à donner la frousse. Dans un monde hostile, le seul endroit dit « civilisé », ravagé par une menace inconnue. L’hélicoptère se posa sur la piste aménagée pour. Fort heureusement, elle était restée visible, malgré que la neige est déjà commencé à la recouvrir. De là où j’étais, je ressentais parfaitement toute la manœuvre. L’attraction terrestre qui me rappelait à elle, et la contraction contre le ventre et les cuisses quand nous nous posions sur la neige. Cela eut le même effet que sur de la terre ou de l’herbe, je trouvais cela drôle.

Une fois poser, j’attrapais d’une main mon sac, et de l’autre, j’ouvris la porte, qui coulissa le long de l’engin. D’un bon, je descendais de ce dernier, me sentant déjà prêt à affronter cette nouvelle épreuve. Le froid extérieur me mordait déjà les joue et arrivait à s’infiltrer à travers mes vêtements pour lécher comme des langues venimeuses, ma peau. Ignorant cela, je comptais déjà commencer quand Franck me lança ce qui ressemblait à un au revoir.

"C’est presque dingue ! Ca ne serait pas mieux d’appeler du renfort pour ça ? Ca me parait risquer !"
"Si je suis là, c’est justement parceque c’est trop risqué pour une équipe mon ami ! Et puis, j’ai déjà demander un coup de main, les renforts ne devraient pas tarder."

Franck acquiesça, et d’un salut de la main, refit décoller son appareil, dès que j’eus refermer la porte. Restant quelques secondes sur le côté, je regardais s’éloigner l’immense insecte de métal, partant lentement. Il n’y avait ni montagne, ni nuage ici. L’hélicoptère pouvait être surveiller à des kilomètres et s’entendre d’encore plus loin. Cependant, je ne voulais le regarder rentrer jusqu’en Amérique. Quand il fut assez loin, je partais vers les coordonnés donnés. Traversant le camp, j’accordais un regard. Un regard de compassion pour ceux ayant disparue ici. Aucune trace d’eux, aucun corps. Ils s’étaient volatilisés. Mais je savais vers où, ils étaient partis.

Remontant la piste, je découvrais à un peu plus d’une centaine de mètres une immense bouche faite de glace, qui s’ouvrait sur un puit. Un vrai puit car au fond, l’eau glacé semblait remonter. En plus, nous ne pouvions pas louper cet endroit, car l’immense ouverture menant, je ne savais où, était gardé par deux colonnes. D’immenses piliers de pierres, recouvert d’hiéroglyphes, sortie de la glace depuis un étrange séisme. M’approchant de ces pierres, je posais une main sur les inscriptions de couleur bleuté, comme si je cherchais à créer en lien entre cette écriture et mon esprit.

"Aucun doute, c’est Atlante. J’ai bien fais de l’appeler je pense."


Codage par Libella sur Graphiorum


__________
Jack Emerson

   

   
Je ne suis pas un voleur, je sauve le patrimoine. Je suis le super héros de l'Histoire et des trésors antiques.   

©️ HANSKA.

Theme:
 
Jack Emerson
MODO ♔ CRAZY ADVENTURER

Profil
Perso
La cité perdue des Abysses [pv Mera Curry] Wsxp

Pseudo : Iskatras
Date d'inscription : 28/05/2017
Crédits : Avatar : Twizzle / Iskaras. Signature : Bazzart / Iskaras
Messages : 1181
Batarangs : 15850
Age du joueur : 27
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t994-jack-emerson-aventurier-a-ses-heures-perdues http://legendsofdc.creationforum.net/t1023-the-adventures-of-jack-emerson http://legendsofdc.creationforum.net/t1022-jack-emerson-contacts http://legendsofdc.creationforum.net/t1024-arcs-narratifs-de-jack-emerson
Mer 10 Avr - 17:39
Revenir en haut Aller en bas
Un message était arrivé à la cité, de la part de Jack pour Arthur. Malheureusement mon très cher mari était parti, une nouvelle fois, dans un chasse aux monstres avec ses amis de la JL. Donc, n'étant pas au royaume, les gardes me l'avaient remis. Je savais que si Jack avait envoyé un message, je ne devais pas le laisser de côté en attendant le retour du roi. De plus, moi-même, je ne savais pas le moment où il rentrerait. Et ne voulant pas laisser attendre notre ami Jack, je l'ouvris. Découvrant son contenu, je fus sans voix. Il indiquait qu'il avait réussi à retrouver les traces de notre ancienne cité Atlante, qui avait péri de cela il y avait beaucoup trop longtemps. Il y avait peut être là bas, des traces de nos ancêtres et de nos familles.
 

Je ne pouvais ignorer sa demande d'aide. Malgré que celle-ci soit faite pour mon mari, je me sentais impliqué dans ces recherches, et ne pouvait rester ici sans rien faire. Je voulais voir par moi-même, si c'était bien notre cité et ce qu'elle pouvait cacher. Jack avait piqué ma curiosité et mon envie de découvrir ce qui était arrivé, pour quelle raison elle avait disparu de la sorte. Le temps de donner des ordres pour mon absence, ainsi que pour le retour d'Arthur, et je parti avec cinq de mes gardes.
 

Selon son indication la cité se trouvait en Antarctique. Le chemin ne me paru pas si long que ça jusque là-bas. Ou était-ce parce que j'étais impatiente de découvrir des traces du passé ? Je ne sais trop. Je n'avais jamais nagé aussi loin. Je ne m'étais jamais aventuré de ce côté-là de la Terre. Pour moi c'était juste un monde de glace, donc pas intéressant. Peu de temps avant notre arrivé, nous furent rejoint par quatre adorables phoques, dont un bébé. Il me tournait autour. Me montrant qu'il voulait jouer. Je m'arrêtais un instant, non pas pour lui, mais pour la vision que j'avais devant les yeux. Posant sa truffe sur le bout de mon nez, il se tourna sur le dos. Je déposais ma main sur son ventre et le gratouillé, tout en le faisant descendre de devant mes yeux, pour que je me rende compte de ce que je venais de voir. Il y avait là, une statue de l'un des anciens rois de l'Atlantis, couché au fond de l'Océan. Il lui manquait une partie de son côté gauche, et on voyait que son visage avait était complètement défiguré – exprès. Mais il tenait dans sa main droite le trident des rois. Je me précipitais vers la statue, mais je fus arrêté net par les phoques qui se mirent tous devant moi. On aurait dit qu'ils étaient là pour m'empêcher d'approcher.
 

Il fallait que j'en sache plus, mais nos accompagnateurs en avaient décidé autrement. C'est alors, que je compris. Ils étaient les gardiens de cette entre. Ils ne laissaient personne découvrir où était l'entrée de la cité perdue. Hors, je n'étais pas n'importe qui ! Il fallait que je leur prouve qui j'étais et que je ne voulais pas faire aucun ''mal'' à la cité. Alors, je sorti mon médaillon. C'était celui de la Reine Atlanna, que j'avais reçu à mon couronnement. Ce médaillon était tout simple. Il avait était gravé dans une pierre d'Atlantis, d'une couleur bleu océan magnifique. Il y avait gravé le symbole Atlante, ainsi que le trident des rois. Il servait, également, de clé pour la cité. Les phoques reconnu le symbole et compris qui j'étais. Alors, ils nous conviaient à les suivre. Ils nous firent passé par une grotte – toute à fait anodine – qui déboucha sur ce qu'on aurait dit un puit d'air. Mais ce que l'on découvrit, en était tout autre. Les yeux complètement émerveillé, je ne savais plus quoi dire. J'avais devant moi la cité perdue. C'était bien elle, car je reconnu sur les grands piliers qui se trouvait à côté de moi des hiéroglyphes bleu Atlante. La seule différence, de notre cité, c'était qu'ici elle était hors de l'eau et qui plus est, elle était recouverte partiellement de glace et de neige. On aurait dit que ses piliers soutenaient, jadis, un énorme dôme. Aujourd'hui, la plupart de ce dôme détruit, était remplacé par une épaisse couche de glace.   
 

Malgré la glace et la neige qui m'entourait, de ce paysage si enchanteur, je n'avais pas froid. Je pris un instant pour photographier, dans ma tête, ce monde merveilleux. Et jouait, même, avec ce froid, en faisant apparaître un mini pic d'eau qui se transforma immédiatement en glace. Que je réduis tout de suite en poussière de glace, en refermant ma main. Mon pouvoir ici était particulièrement étrange, au vu de la température il en était modifié. Mais ça ne restait que de l'eau, dans une autre forme dont j'avais l'habitude de me servir. C'était particulièrement intéressant. Mais je n'étais pas là pour m'amuser.
 

La cité devant laquelle je me trouvais n'avait pas était engloutie par les eaux, car le seul endroit où l'on trouvait de l'eau, c'était de l'endroit où nous étions sorti. Mais elle avait simplement disparu sous les glaces. Mais pourquoi ? Et comment ? C'était pour le découvrir que nous étions tous ici. Je fis un rapide tour de ce qui m'entourais. Je me rendis compte que là où nous nous trouvions n'était qu'une petite partie de ce qui pouvait se trouver ici. Une lumière retint mon attention. Plus intense. Pourtant nous nous trouvions sous les glaces. Alors, pourquoi cette lumière. Je m'en approchais, laissant mes gardes sur place. Je savais que rien de dangereux ne se trouvait vers cette lumière. Et puis, si c'était le cas je suis assez grande pour me défendre. Bref… sans aucune crainte je me dirigeais vers ce qui avait l'air d'être l'extérieur. Après une escalade un peu houleuse, je me retrouvais – la tête pleine de neige – à la surface. Je sortie de mon tout petit trou avec difficulté. Il fallut que je me tortille, et avec grande peine. Devant moi, il y avait à perte de vue de la glace, encore et encore. C'est alors que j'aperçu Jack. Il était seul devant cet énorme gouffre. Je m'approchais de Jack pour lui donner une explication de ma présence.
 
- Bonjour mon cher ami. Désolé, mais Arthur est parti je ne sais où. Et au vu de l'importance de ton message, je me suis dit que cela ne pouvait pas attendre son retour. J'espère que tu n'es pas trop déçu de ma compagnie ?
Mera Curry
Queen of Atlantis

Profil
Perso
La cité perdue des Abysses [pv Mera Curry] Mera-g10

Date d'inscription : 05/12/2017
Crédits : Amy Adams
Messages : 55
Batarangs : 1300
Age du joueur : 33
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t1670-derriere-chaque-roi-se-cache-une-femme-mera-curry http://legendsofdc.creationforum.net/t1712-peregrinations-de-la-reine-des-oceans#26193 http://legendsofdc.creationforum.net/t1711-l-entourage-de-la-reine-d-atlantis#26189 http://legendsofdc.creationforum.net/t1710-arcs-narratifs-de-mera-curry#26180
Sam 13 Avr - 19:32
Revenir en haut Aller en bas
La cité perdue des Abysses
Avouez que ce scénario avait quelque chose de sympa. Une équipe de recherche disparaissait après la découverte de vestiges anciens. Une seconde petite équipe intervint pour la sauver, découvre l’origine de ces ruines dans un coin isolé de toute civilisation, et peut découvrir de sombres secrets. Oui, c’était extra comme idée d’aventure, un truc super excitant, sauf pour les gens à secourir. N’oublions pas en effet, qu’il y avait des vies à sauver. Et je savais de par mon expérience, que les fouilles archéologiques avaient tendance à finir comme dans un Indiana Jones, Sidney Fox ou Lara Croft. Ces univers fictifs tiraient bien de quelque chose de réel dans notre monde. Est-ce que là nous tomberions sur des ruines toutes gentilles et mignonnes ? Il s’agissait de vestiges atlantes. Sans doute la toute première civilisation connue, renfermant une multitude de secrets, aussi merveilleux que terrifiant.

Mon expérience de ce peuple restait tout de même limitée. Très peu de fois, j’ai pu étudier des artefacts ou des restes d’un bâtiment. J’ignorais pratiquement tout. Enfin, ça c’était avant. Avant qu’Arthur mon poto ! Me fasse visiter la capitale et me donna de précieux trésors de savoir pour faire un bon dans mes recherches. Ok, je n’étais pas au tiptop, ne sachant pas encore tout de l’Atlantide et de sa culture, mais j’arrivais mieux à reconnaître son patrimoine et déchiffrer un peu sa langue. De quoi faire des jaloux. Toutefois, voyant l’ampleur de la découverte, je préférais demander de l’aide. Aquaman était un roi, il avait de nombreuses responsabilités sur le dos, ce que je comprenais. Mais j’étais prêt à parier que la découverte d’une cité perdue de son peuple l’intéresserait. Donc j’attendais son arrivée. Une attente qui fut bien surprenante, quand je reconnus quelqu’un d’autre apparaître devant moi.

Il s’agissait de nul autre que Mera, la reine de l’Atlantide, épouse d’Arthur Curry. La sublime sirène, maîtresse des eaux en plus du cœur du roi des océans. J’ignorais si je devais m’incliner devant cette nouvelle amie, ou bien si cela la mettrait mal à l’aise. Vu la situation, c’était difficile de savoir comment réagir en pareil circonstance. Donc, je répondais de la manière la plus courtoise et respectueuse que je pouvais sur le moment.

"Mera ! Mon amie ! Bien sûr que je ne suis pas déçu de ta compagnie. C’est même une agréable surprise pour moi. Comment tu vas ? Et Arthur ?" Oui, j’étais quelqu’un de très sociable pour ceux qui ne l’avaient pas encore compris.

Bien sûr, j’aurais aimé partir à l’aventure avec celui qui était mon meilleur ami, mon héros préféré, mon idole ! Mais sa femme était toute aussi agréable. Je l’aimais beaucoup, belle, mystérieuse, dévouée, forte… Si un jour je devais trouver une compagne pour le restant de mes jours, j’aimerais bien qu’elle ressemble à dame Mera. Cette reine était un exemple de dévotion, de courage, de force et de volonté. Un peu comme Adrianna Tomaz. Un mix peut-être serait sympa. La vache ! Je commençais à en connaître du beau monde agréable.

Pour la descente dans la gorge de glace, nous ferrons une ellipse si vous le vouliez bien. Il n’y avait rien d’intéressant à dire, sauf si vous désirez que je vous décrive des paroi lisse et nue pendant presque heure pour entrer dans des détails futiles.

Ce qu’il valait vraiment l’intérêt, était ce qui se cachait sous la glace. Déjà, cette cavité sous-terraine, sous terraine ou sous-glaciaire ? Zut ! Avait comme l’effet d’un igloo géant. Le froid mordant de l’extérieur avait disparue. La température était un peu plus douce. Pas de quoi se mettre en t-shirt, mais c’était beaucoup plus supportable. Aucun souffle d’air, rien, nous étions isolés du climat hostile de l’antarctique. Jouant avec ma lampe torche, je balayais l’espace qui s’étendait devant moi, le temps que mes yeux s’habituèrent à l’obscurité.

"Tiens bonjour messieurs. Comment allez-vous ?" Disais-je à l’intention de la garde de la reine Mera.

Mais, mes yeux se braquèrent sur l’immense bête qui dormait devant nous. Une créature morte, reposant sur le fond et aux formes irrégulières se dessinait devant nous. Hérissait de pique et de bosses, toute une structure se dévoilait peu à peu, éclairait par les rayons du soleil, chanceux, de passer à travers la couche de glace, servant de ciel solide. J’en perdais mon latin, bouche bée, j’avais du mal à croire ce que nous avions devant nous. Et quand mon cerveau put enfin l’admettre, un sourire se dessina sur mon visage. C’était belle et bien une cité Atlante. Constitué d’un bâtiment central, ressemblant au palais de l’Atlantide, mais de forme plus pyramidale, tout le reste de la ville l’entourait, avec d’étranges tours hérissaient vers l’extérieur.

"C’est… C’est incroyable ! Vous avez une petite idée de quelle cité il peut s’agir ?" Demandais-je à Mera et ses amis.


Codage par Libella sur Graphiorum


__________
Jack Emerson

   

   
Je ne suis pas un voleur, je sauve le patrimoine. Je suis le super héros de l'Histoire et des trésors antiques.   

©️ HANSKA.

Theme:
 
Jack Emerson
MODO ♔ CRAZY ADVENTURER

Profil
Perso
La cité perdue des Abysses [pv Mera Curry] Wsxp

Pseudo : Iskatras
Date d'inscription : 28/05/2017
Crédits : Avatar : Twizzle / Iskaras. Signature : Bazzart / Iskaras
Messages : 1181
Batarangs : 15850
Age du joueur : 27
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t994-jack-emerson-aventurier-a-ses-heures-perdues http://legendsofdc.creationforum.net/t1023-the-adventures-of-jack-emerson http://legendsofdc.creationforum.net/t1022-jack-emerson-contacts http://legendsofdc.creationforum.net/t1024-arcs-narratifs-de-jack-emerson
Lun 22 Avr - 8:59
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé

Profil
Perso
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: