Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[New York] Nous sommes des Reines, mais nous sommes aussi des femmes… [PV Adrianna Tomaz]
Je suis une Reine. La Reine des 7 mers. La Reine du peuple d'Atlantis. Je ne suis pas juste une Reine ou une épouse dévoué. Je suis également une guerrière. Mais aussi une porte parole d'un peuple, d'un royaume. Dans ma vie il y a la loyauté, le combat (quand cela est nécessaire) et mon dévouement à mon peuple et à mon mari. Mais parfois j'ai tendance à oublier que je suis une femme. Juste une femme, qui a des envies, des passions. Je m'oubli très souvent. Le bien être des miens passe avant, bien avant, le mien. Je ne dis pas que je suis malheureuse comme ça, mais juste que ça me manque, parfois, de penser juste à moi.

C'était le premier jour du printemps. Sous l'eau, je me sentais rempli d'amour et de bonheur. Mais quelque part en moi, je me sentais triste, vide et seule. Malgré tout le monde qui m'entourait, je me sentais extrêmement seule. Je n'avais pas vraiment d'amie à Atlantis. De vrai amie. Toutes les personnes qui m'entouraient été à mon service. Et j'en avais particulièrement marre de cette situation. Je voulais pouvoir parler. Me confier. Rire. Etre une femme. Juste une femme. Après le départ de Kaldur, Arthur étant très occupé avec le royaume, je me retrouvais trop souvent seule et isolé dans mon entre, construite par mon amour. Je pouvais passer des heures isolées ici, à regarder les plantes de mon enfance poussées. Mais je n'avais rien d'autre.

Pris d'une envie soudaine de m'enfuir. De m'échapper. Pour faire une chose que je ne faisais jamais. Pas partir définitivement. Mais juste quelques heures. Pouvoir découvrir la surface. Etre une femme libre. Libre de ses choix. De ses envies. Et pourquoi pas jouer les dépensières pour des tenues improbables et sulfureuses. Mais je ne me voyais pas le faire seule. Encore seule, non merci…

Je ne connaissais qu'une personne à la surface, pouvant jouer ce rôle d'amie. Même si nous ne nous voyons pas très souvent, c'était mon seul contact. Depuis la disparition, dans la nature, de Rose Wilson, je n'avais plus qu'elle. Une sorcière, rentre dedans, rebelle et tendre à la fois : Miraibaï. Son style et son train de vie étaient tout à fait à l'opposé du mien, mais nous avions des points communs qui pouvaient surprendre. Ne serait-ce que notre amitié pouvais surprendre.

Lorsque nous communiquions, ce n'était pas par mots officiels. Aucun sceau royal. Juste des lettres entre amies. Je ne me sentais aucunement au dessus d'elle, parce que j'étais une Reine. Car avec elle je pouvais être juste une femme. Juste moi. Il n'y avait pas de rang, ni de magie entre nous. Nous étions juste deux femmes qui entretenions une amitié particulière. Elle ne me jugeait pas sur mon rôle et je ne la jugeais pas sur ses actes passés ou à venir. En réalité elle était ma seule amie. Et je rêvais de pouvoir développer d'autres liens d'amitié, aussi fort, avec d'autres personnes – en dehors de mon royaume. Je voulais pouvoir faire une sortie au bar du coin avec mes amies, ou aller au restaurant. Je voulais pendant quelques heures pouvoir me comporter comme une humaine, tout simplement. Oublier mon rôle, mon rang, mes obligations. Je décidais de lui envoyer un message.

Ma très chère Mira

Je ne peux plus de me sentir seule ses temps-ci
Je souhaiterais m'évader durant quelques heures
Pour partager avec toi, une vie d'humaine.
Je veux pouvoir profiter de la vie, de l'air frais
Je veux découvrir ton monde.

J'ai envie de faire du shopping
(je crois que c'est comme ça que vous dites)
Et boire un café !

J'aimerais que tu me conseil
Pour faire une surprise à mon mari.
Lui montrer que je peux m'adapter à son monde
Autant qu'il s'est adapté au notre.

J'attends ta réponse avec impatience…

Je t'embrasse.

Ta très chère Petite Sirène.



*  *
*


Le message fût parti dès l'instant où je fini de l'écrire. Sa réponse ne mis pas très longtemps à me parvenir. D'habitude, elle m'était deux à trois jours, pour me répondre. Mais là, dès le lendemain, je reçu sa réponse.

Coucou ma Petite Sirène

J'ai bien reçu ton message.
Malheureusement ma chérie je ne peux t'accompagner,
Je suis vraiment désolé.
Mais j'ai retrouvé la trace de certaines de mes racines
Et je suis obligé de partir à l'autre bout du monde.
Elles pourraient répondre
À certaines de mes questions.

Mais ne t'inquiète pas,
J'ai envoyé un message à une amie
Qui te plaira énormément.
De plus elle aussi est une Reine.
Ce qui pourra t'être très utile.

Je comptais te la présenter,
Pour éventuellement un accord d'aide entre vos deux monde.
Mais les événements actuels m'ont fait
Repoussé votre rencontre.

Pourquoi ne pas se servir de ton envie d'évasion
Pour la rencontrer.
Discuté toutes les deux !

Je t'envoi un petit quelque chose
Pour que tu puisses faire, également,
Les boutiques.
Ne te gêne pas…
(De toute façon je sais que j'aurais un retour)

Je lui ai donné rendez-vous
Demain, devant le Starbuck en bas de ma rue
A New-York, pour 12h.

Bise ma Petite Sirène.

Ta petite Sorcière



Joint avec la lettre, une carte de crédit. Mirabaï, m'avait laissé de quoi m'amuser, mais en plus elle ne m'avais pas laissé seule. Autant en profiter, elle avait raison. Et ce serai peut être une occasion de rencontrer une nouvelle amie, et même une alliée potentiel. J'avais hâte de rencontrer cette nouvelle personne. J'espère que nous allons bien nous entendre. Et puis, une nouvelle arc à notre royaume, ne pourrais qu'être bénéfique.  
Mera Curry
Queen of Atlantis

Profil
Perso
[New York] Nous sommes des Reines, mais nous sommes aussi des femmes… [PV Adrianna Tomaz] Mera-g10

Date d'inscription : 05/12/2017
Crédits : Amy Adams
Messages : 55
Batarangs : 1300
Age du joueur : 33
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t1670-derriere-chaque-roi-se-cache-une-femme-mera-curry http://legendsofdc.creationforum.net/t1712-peregrinations-de-la-reine-des-oceans#26193 http://legendsofdc.creationforum.net/t1711-l-entourage-de-la-reine-d-atlantis#26189 http://legendsofdc.creationforum.net/t1710-arcs-narratifs-de-mera-curry#26180
Mar 9 Avr - 15:12
Revenir en haut Aller en bas






Nous sommes des Reines, mais nous sommes aussi des femmes…
Mera Curry & Adrianna Tomaz



Ces derniers temps furent bien mouvementés. Toutefois, je ne regrettais en rien l’investissement que j’y avais consacré. Après des semaines de travail, de réunions et se salir un peu les mains, de nombreux projets purent voir le jour, des chantiers ont pus débuter. Depuis la disparition du tyran, le Kahndaq était un royaume qui bougeait. Et suite aux derniers événements, les choses ont un peu pris de vitesse. Et heureusement. Cela prenait en compte la rénovation de nombreuses infrastructures, la mise en place d’une nouvelle gestion des ressources. Sans oublier l’investissement financier dans la recherche, la construction de nouveaux bâtiments publics. Ainsi qu’au développement de l’agriculture dont je tenais très à cœur. Il y avait de ça, mais aussi sur le plan militaire, avec un renforcement de nos défenses, mais également, l’ouverture de nouvelles voies diplomatiques. Grâce aux renseignements d’alliés, nous étions en position de force contre nos voisins hostiles. Loin de menacer de leur envoyer une armée sur leur terre, c’était par la diplomatie et « l’aide bienveillante » envers ces peuples, que nous avions gagné un moment de répit face à ces éventuels dangers. Venant en aide à ces peuples, ces derniers avaient cruellement besoin de nourriture, de soin et tout autre type d’aide. Et en souveraine aimante, j’envoyais cela aux peuples voisins. Résultats, les civils nous apprécies et leur hostilité fut tournée contre leurs propres chefs et leurs ambitions de conquêtes.

Nous pouvions être fiers de nous. En quelque temps, de nombreuses choses furent lancées, et nous attentions avec impatience, le résultat. Toutefois, le métier de reine pouvait être bien lourd. Et dans mon cas, je redoutais qu’il fasse perdre de vue mon principal objectif, du moins l’un d’eux, rester humaine et attacher au commun des mortels. Alors, quand je le pouvais, je me déguisais comme un ami m’avait appris à le faire, me glissant dans les rues des cités et côtoyant le peuple. Cela était plaisant et m’aidait beaucoup à rester attacher à mes enfants. Malgré cela, j’eus le besoin d’un peu de changement et relancer en même temps d’anciens projets pour assurer la survie du royaume. Et l’occasion se présenta lorsque je reçus une missive de Mirabaï. La recevant dans mes quartiers, je pensais au départ que mon alliée connaissait quelques soucis et que mon aide était demandée, comme l’exiger l’alliance que nous venions de conclure. Fort heureusement, il s’agissait de tout autre chose, de bien moins accablant.

"Une rencontre à New-York ? Avec une amie de Mirabaï était reine aussi ? Ma foi, pourquoi pas. Ce serait une idée fort bien avisée. Et puis, le Kahndaq peut survivre un ou deux jours sans moi."

Sans doute, dirait-on qu’il s’agissait d’une requête bien étrange, adresser à une souveraine. Mais je n’en étais en rien, une souveraine soumise à une étiquette. Les manières de vivre d’une reine ici, c’était un peu moi qui les aie inventés. Et aimant rester proche des autres, cela ne m’offusquait en rien. Bien au contraire, ceci m’offrait une belle occasion. Déjà pour sortir un peu, changer de paysage. Mais également, rencontrer d’autres personnes qui pourraient forger une alliance comme je les aimais. Une pierre deux coups. Et mes dernières directives avaient de quoi occuper tout le monde ici pendant un moment. Et si un problème venait, je serais immédiatement au courant, grâce à une sécurité magique que j’avais installée, par le rocher de l’éternité. Donc, telle une mère poule, j’accourrais pour protéger mes poussins. Mais avant, retour à New-York !

Officiellement, je partais en mission diplomatique. C’était ce que j’annonçais au conseil. Mais, ne voulant créer de conflit politique, tout incident pouvant provoquer une guerre, je venais comme à mon habitude incognito. Sous forme mortelle, je me promenais dans la grande pomme, déguisé en New-Yorkaise. Sur mes épaules, reposait un manteau court beige, m’arrivant au niveau du genoux. Et dessous, mon bien le plus précieux fut dissimuler. J’ignorais si oui ou non, il me serait utile, mais ne sait-on jamais. Il était un peu mon porte-bonheur et j’avais un rôle important à assumer et respecter. Cependant, j’espérais que je n’aurais pas à utiliser mes pouvoirs. N’ayant rien à voir avec les super héros peuplant le pays, on me reconnaitrait de suite comme la représentante d’un pays étranger, et très vite, l’incident diplomatique serait créé.

Arrivant au lieu du rendez-vous, je pris place au starbuck, non loin du lieu de travail de Mirabaï. Prenant place à l’intérieur, je saluais chaleureusement les employées. Un rapide coup d’œil sur ma montre, montra que j’étais pile dans les temps. La ponctualité, c’était une de mes rares qualités. Je n’allais pas la gâché. En attendant l’arrivée de cette bien curieuse potentielle nouvelle amie :

"Excusez-moi ! Pourrais-je prendre un thé vert et un café s’il vous plait ? Je vous en remercie d’avance."

Code par Asi'click



__________


I love you for the end of timeYou are the king of my heart, the emperor of my soul, the god of our love. For ever I would be your queen for eternity.

Adrianna Tomaz
MODO ♔ Queen of Kahndaq

Profil
Perso
[New York] Nous sommes des Reines, mais nous sommes aussi des femmes… [PV Adrianna Tomaz] 93wg

Pseudo : Iskaras
Date d'inscription : 17/07/2017
Crédits : Avatar : TWIZZLE, Iskaras, Ex Harley - Gif : TUMBLR
Messages : 686
Batarangs : 12140
Age du joueur : 32
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t1211-adriana-tomaz-queen-of-the-desert#15322 http://legendsofdc.creationforum.net/t1213-le-parchemin-d-adrianna-tomaz#15337 http://legendsofdc.creationforum.net/t1212-les-sujets-d-isis#15333 http://legendsofdc.creationforum.net/t1214-arcs-narratifs-de-adrianna-tomaz
Mar 9 Avr - 21:25
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: