Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[Salem - Massachusetts] Un peu de magie n'a jamais fait de mal à personne ! [Team JLD]


Ce qui me pose toujours le plus de problèmes ce n'est pas tant de devoir me frotter à des démons, des créatures mythologiques, ni même à la Présence en personne. Non. C'est surtout quand les trois se sont misent d'accord pour m'emmerder ! Et pas qu'un peu. Pourquoi, à chaque fois qu'un nouveau film débile parlant de magiciens au rabais sort au cinéma, tout le monde fonce s'acheter une planche Ouija histoire de bien foutre la merde ? Putain de monde débile. La magie, c'est dangereux. J'en sais quelque chose et "elle" aussi. On se retrouve donc ici, à Salem, quoi de mieux comme exemple pour ouvrir le bal qu'une ville qui a vu la majeure partie de sa population partir en fumée sous prétexte qu'elle était composée de sorcières ? Conneries… La mienne de sorcière n'est pas du genre à se laisser faire aussi facilement. Notre première rencontre me l'a bel et bien démontré. Bref. Il fait plutôt beau aujourd'hui, pas un nuage à l'horizon, la température n'est pas désagréable pour la saison, rien ne démontre que derrière les portes de cette vieille bicoque complètement retapée se cache ceux que je suis venu chercher. Pas de protections, pas de barrières magiques. La flamme éclaire mon visage tandis que je passe entre les immenses barrières de métal. Ca pue la magie noire ici. Pire encore, ça sent… Le démon. Car oui, les démons ont une odeur, de l'eau de Cologne renforcée au souffre et aux larmes de déchus. Sympathique n'est-ce pas ?

Tiens, quand on pousse les portes elles s'ouvrent. Comment ça c'est normal ? Pénétrer dans une baraque remplie de démons, où tout le monde vous regarde avec une haine à peine voilée et démontrant par contre une réelle volonté de vous manger le visage avec avidité… C'est quand même étonnant. Puis plus rien. Le vide, le calme, le silence le plus sinistre qui soit. Seule une voix pénètre mon esprit. Merde. Je la connais. Elle tente de m'envoûter – encore une fois –, mais sans le succès qui lui fut offert la dernière fois. Des tentacules rouges glissent, remontant jusqu'à mes chevilles, les enserrant. Coup classique, je me retrouve la tête en bas, le trench pendant jusqu'au sol. Gardant mon flegme habituel, la clope au bec, je la salue. En souvenir du bon vieux temps, j'y ajoute même une réflexion amusée.


- Salut. Tes tentacules ont grandis non ? On dirait que tu as prit un peu de poids depuis la dernière fois.

Réponse rapide. Mon crâne percute le sol. Je suis sonné quelques secondes. Outch ! Violente la demoiselle. Son visage blanc, tuméfié par des années d'une folie furieuse s'approche de moi, son regard me lance des flammes ardentes qui pourrissent un peu plus l'ambiance. Finalement, ses tentacules laissent place à des bras, des jambes, des cheveux vermeils et une poitrine… Opulente ? Pour être poli. Veronica Delacroix. Dans un état bien moins… Végétatif et perdu que je ne l'ai connue par le passé. Apparemment les voyages à travers l'Occulte lui ont fait prendre conscience de ce qu'elle était au fond d'elle-même. Néanmoins, pas le temps pour les simagrées. Elle s'approche, d'un pas ferme alors que, encore assit par terre, je m'allume une nouvelle clope, la première s'étant cassée dans la chute, je dois bien reprendre là où j'en étais non ? Sa prise est forte, violente, ses ongles pénètrent la peau de mon cou et elle me soulève aussi facilement qu'une brindille. Son regard d'un bleu profond plonge dans le mien, et alors que sa langue me lèche la joue, elle fini par parler.

- John Constantine… Vilain petit canard. Tu ne devrais pas te trouver ici. Nous sommes trop puissants pour toi. Tu devrais… Oublier tout ce que tu sais et nous laisser agir. Nous avons été appelés pour sauver le monde de cette lumière que les humains prient. Tu ne peux comprendre John Constantine. Nous sommes les créateurs d'un nouveau monde. Un monde… Merveilleux. Où toi et moi, seront enfin ensemble.

Putain ! Mais quelle haleine… Démoniaque ! Ma clope s'embrase devant mes yeux et je manque de me brûler les sourcils avec ces conneries. Elle a dit quoi au juste ? "Nous" ? Alors comme ça elle n'est pas seule. Super… Ironie quand tu nous tiens. Mes pieds flottent dans le vide, et mes bras, plantés dans mes poches, attendent l'instant précis où elle se décidera à me jeter violemment contre un mur, histoire de se débarrasser de moi.

- Je ne te connaissais pas si… Utopiste Veronica. Un monde merveilleux, voilà qui m'intrigue. Mais pour le coup, tu n'es pas aussi Ancienne que ça si ? D'après Lovecraft, ce n'est pas toi qui dois répondre à l'Appel. Quoique… Les tentacules… C'est trompeur.

Vol plané, arrivée non calculée contre le mur adjacent. Mes yeux se ferment, ma bouche se remplie de sang. Aïe… Elle me susurre quelques mots, et disparaît. Plus personne, la baraque retrouve son apparence désuète et détruite. Seul, affalé sur le sol, le sang coulant de mes lèvres, j'éclate de rire. Ce n'est pas que pure folie de faire de la magie sans en connaître les conséquences, par contre, me laisser lui piquer une sphère obscure, ça par contre, c'est pire que de la folie. C'est une connerie de sa part. Mes jambes me tiennent assez pour que je puisse sortir. Direction, la rivière. L'endroit habituel où les sorcières finissaient leurs jours. Le supplice de l'eau ou le bûcher… Sympa comme choix. Malgré tout, je ne pourrais pas les affronter seul. Si ce n'était que Veronica, je ne dis pas. Toutefois ce n'est pas qu'elle. Un magicien ne dévoile jamais tous ses tours. Mirabaï répondra très certainement à mon appel, quand aux autres… Advienne que pourra. Une clope, un sort, et je trace rapidement des glyphes de téléportation sur le sol. D'ici quelques minutes nous serons assez pour les affronter. A mieux, une demi-douzaine me répondra, dans le pire des cas… Ce sera Mirabaï et moi. Calmement, j'observe les formes qui apparaissent, celles qui repartent, avant d'être entouré. Pas sûr qu'ils accepteront tous de m'aider. On verra bien.

- Bienvenue à Salem, berceau des sorcières, des exécutions hâtives et… Du whisky frelaté !

Note aux participants:
 
John Constantine
♆ The Hellblazer ♆

Profil
Perso


Date d'inscription : 03/11/2017
Crédits : Matt Ryan
Messages : 458
Batarangs : 2705
Age du joueur : 33 Justice League Dark
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t1526-the-laughing-magician-is-here#22879 http://legendsofdc.creationforum.net/t1534-le-grimoire-de-john-constantine#23013 http://legendsofdc.creationforum.net/t1540-parchemins-et-autres-tablettes#23056 http://legendsofdc.creationforum.net/t1541-arcs-narratifs-de-john-constantine#23061
Dim 10 Fév - 15:44
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: