Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Spoiler alert!
Spoiler alert!
Roy & Dick & Stéphanie

 
« Sunspots cast a glare in my eyes. Sometimes I forget I'm alive. I feel it coming and I've got to get out of its way, I hear it calling and I come cause I can't disobey. I should not listen and I shouldn't believe but I do, yes I do. She turns me on, she makes me real. I have to apologize for the way I feel »
Gotham, ville chère à son cœur, celle qu'elle n'a pu quitter que quelques instants afin d'être à nouveau prête pour elle...ou plutôt d'être prête à nouveau pour ses criminelles et un peu ses amis tout de même. Là revoilà, en premier sous les traits de Spoiler avant de faire son grand retour en tant que Stéphanie Brown, bien entendus ce n'était pas des plus simples et il fallut aussi réussir son retour au niveau administratif, à savoir qu'elle avait bien une plaque tombale avec une date de naissance et de décès, mais heureusement un cercueil vide. La thèse officielle de Lee était que la jeune fille eut une rare condition mettant ses organes vitaux en veille pendant un certain temps, mais qu'à son réveil elle fut victime d'une amnésie et déambula pour ensuite se reconstruire une nouvelle vie. Mais à présent elle était bien là et consciente de savoir qui elle était. Qu'est-ce qu'elle ne ferait pas sans cette doctoresse ?

Affublée de son costume violet, elle réajuste bien sa capuche et son masque noir sur son nez devant son miroir afin qu'on ne puisse pas la reconnaître puis elle sortit dans les rues de Gotham. Armé de son fidèle bâton, elle le casa dans son dos afin d'être libre de ses mouvements et un système d'attache s'y trouvait afin qu'il ne glisse pas durant ses trajets. Ce serait dommage de perdre son arme en cours de route. Il lui arrivait de sortir avec une petite radio portative, branché sur le canal de la police afin de pouvoir intervenir plus vite, mais ce soir elle allait dans les rues au gré de ses envies, ce que son instinct lui disait à par rester à couvert et dans les rues les plus sombres possible. Elle ne tarda pas à flairer « une proie » un homme armé et transportant un sac plutôt lourd courait comme s'il avait le diable à ses trousses, vu la cagoule sur son visage ce ne devait pas être son sac de sport alors elle se mit à le poursuivre.

Que ça faisait du bien, de ressentir à nouveau l'adrénaline qui lui parcours les veines, même le froid ne la dérangeait pas et ce fut au moment où elle était sur le point de sauter sur le truand, dans une impasse qui plus ait qu'elle...fut télescoper par une autre personne. Son cerveau tentait d'analyser la situation, mais elle n'y compris pas grand-chose et c'est en touchant terre qu'elle fit volte-face à son assaillant... Dick. C'est en se relevant d'un bon qu'elle le fusilla du regard.

« Sérieusement ?! Tu peux pas faire un peu attention où tu vas ! Il y en a qui tente d'arrêter des personnes ici. »

Bon, ce conseil valait aussi pour elle bien entendu. Bras croisé, le type ne semblait pas bouger, au moins une bonne chose, d'ailleurs au moment où elle allait poser son regard sur la personne qu'elle traquait, son cœur manqua un raté en voyant que son ami n'était pas seul ce soir, accompagner par nul autre que Roy. Merde...merde, merde ! Je suis dans la merde ! Joue la cool, Spoiler, il ne sait pas que c'est toi avec cette tenue, garde ton masque et avec un peu de chance il ne reconnaîtra pas ta voix.
(c) DΛNDELION
Stéphanie Brown
~ Spoiler ~

Profil
Perso
Spoiler alert! Tumblr_ophvlj8rWd1vboct7o3_400

Pseudo : Jo
Date d'inscription : 23/12/2018
Crédits : Blake.
Messages : 184
Batarangs : 2920
Age du joueur : 30
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t2484-stephanie-brown-well-surprise-i-m-not-dead-yet#46047 http://legendsofdc.creationforum.net/t2488-stephanie-brown-the-long-hard-road-out-hell#46114 http://legendsofdc.creationforum.net/t2487-spoiler-she-shines-in-a-world-full-of-ugliness#46106 http://legendsofdc.creationforum.net/t2489-arcs-narratifs-de-stephanie-brown#46117
Sam 5 Jan - 11:42
Revenir en haut Aller en bas

 

Spoiler Alert !

Stéphanie - Dick - Roy


 

La température était glaciale ce soir, l’air rentrait douloureusement dans ses poumons et malgré ce temps, des gouttes de sueur commençait à perler sur son corps musculeux.
Il ne pouvait réprimer les spasmes causés par la rencontre des bourrasques de vent et sa transpiration.
La journée avait été éprouvante et il ressentait encore la fatigue de son voyage malgré ses années d’expérience en tant que héros de Starling City. Cependant les désagréments étaient balayés par le plaisir d’être en patrouille avec son ami Dick Grayson.


Il y a de ça quelques jours, il avait eu une conversation avec son meilleur ami de toujours Jason qui avait abouti à organiser une rencontre à Gotham.
Ils devaient se voir pour une mission qui pour l’instant n’était pas vraiment claire et en allant dans la ville du crime, Roy espérait pouvoir éclaircir la situation et surtout pouvoir à nouveau embêter son ami. Même s’il allait encore devoir subir son chien Murphy que l’ex-Robin avait dressé contre l’ex-sidesick d’Arrow.
Pour rejoindre le Gothamite la solution la plus simple qui s’offrait à lui était l’avion. Loin d’être agréable, le voyage avait été une épreuve en soit. Il s’était retrouvait entre une mamie lisant son journal à voix haute lorsqu’elle ne passait pas son temps à se plaindre du personnel de bord et un jeune accro à sa console portable qu’il n’avait pas quitter des yeux depuis le décollage. 
Alors quand enfin l’avion avait atterrit à l’aéroport Archie Goodwin il n’avait envie que d’une chose : se changer les idées et avant de retrouver son ami, le seul moyen qu’il avait trouvé pour s’échapper était la lecture d’un vulgaire magazine de potins acheté au kiosque de l’aéroport 
Au détour d’une page que son sang ne fit qu’un tour et il avait dû s’y reprendre à deux fois pour être sûr d’avoir bien lu. 
Le premier fils adoptif de Bruce Wayne allait se marier avec la fille du commissaire Gordon. 
L’archer n’avait pas su comment prendre cette information sur le coup et avait été partagé entre le bonheur pour son ami et la tristesse de l’apprendre via un magazine et non directement de la bouche de l’oiseau bleu.
Mais malgré ceci il n’en tenait pas rigueur à Dick et savait que s’il n’était pas au courant il y avait peut-être une raison et in fine ce n’était peut-être pas le seul à ne pas être au courant de leur union. Roy s’était empressé de prendre son téléphone pour envoyer un message pour féliciter son ami et lui signifier sa venue à Gotham.



Et c’est ainsi qu’il se retrouva à patrouiller avec Nightwing dans les rues de Gotham.
En effet, à la suite des félicitations reçu par Roy, Dick lui avait proposé de patrouiller ensemble.

Quelques minutes auparavant ils avaient reçu une alerte sur la radio directement branché sur le canal du GCPD, un braqueur était en fuite. 
Ils virent ici un moyen de se rappeler les bons moments passés au sein des Titans que Roy avait quitta avec perte et fracas. Ils se lancèrent alors à la poursuite du malfaiteur. 

A l’instant où ils s’apprêtaient à lui tomber dessus, le taux d’adrénaline était à son paroxysme, Dick rentra en collision avec une personne sortie de nulle part. Point positif à cette histoire dans la cohue générale le malfaiteur s’était retrouvé à terre groggy.
Restait désormais à éclaircir cette histoire et déterminer qui était cette personne tout de violet vêtue et aux cheveux blonds que l’on pouvait distinguer sous sa capuche.

« Nightwing, tu la connais ?» interrogea Roy
Il ressentait quelque chose entre eux mais ne savait pas exactement quoi et la façon
De plus le ton goguenard sur lequel elle avait demandé à Nightwing de faire attention à l’endroit où il mettait les pieds l’avait mis sur ses gardes.




(c)LOKIA
Roy Harper
♠ Arsenal ♠

Profil
Perso
Spoiler alert! 9dex

Pseudo : Dorémix
Date d'inscription : 09/10/2018
Crédits : Twizzle
Messages : 506
Batarangs : 1690
Age du joueur : 19 Outlaws
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t2428-roy-harper-l-archer-rouge http://legendsofdc.creationforum.net/t2438-arsenal-the-adventures-of-the-red-archer http://legendsofdc.creationforum.net/t2455-arsenal-roy-harper-liens http://legendsofdc.creationforum.net/t2439-arcs-narratifs-de-roy-harper
Ven 1 Fév - 16:45
Revenir en haut Aller en bas

Spoiler Alert !
« Le monde est imprévisible. Les événements s'y produisent soudainement, sans crier gare. Nous aimons sentir que nous détenons le contrôle de notre existence, ce qui est vrai dans certains cas, mais pas dans d'autres. Nous sommes régis par les forces du hasard et des coïncidences. » — Paul Auster.


L’avantage quand on est flic ET justicier à Gotham City, c’est qu’il ne nous faut ni pirater la fréquence du GCPD ni piquer la radio d’un membre des forces de l’ordre pour avoir des informations en temps réel sur les crimes en cours. Peut-être que ce détail pourrait sembler futile pour la majorité des gens, mais pour Dick Grayson il s’agit là d’un petit quelque chose qui lui confère la sensation d’être un peu plus réglo dans son illégalité de vigilant nocturne. Dans tous les cas, c’est de cette manière que le premier disciple de Batman a entendu parler du braquage en cours dans la bijouterie située à quelques blocs seulement de son appartement.

Roy Harper est avec lui. Le rouquin n’a pas été très clair dans les raisons de sa présence à Gotham — et pour tout dire, Dick soupçonne le fait que ce soit mieux ainsi (il s’agit de Roy après tout) ; mais son ami a profité de son petit périple pour lui rendre une visite improvisée. Du Speedy tout craché, non pas qu’il s’en plaigne : les deux jeunes hommes ont beau avoir eu leur lot d’altercations par le passé, leur amitié est bien plus solide encore que tous les différents qu’ils ont pu traverser. Et pour preuve, jamais Dick n’a abandonné l’archer alors qu’il se battait contre ses addictions il y a quelques années. Au bout du compte, il est naturel que deux jeunes hommes aussi butés et fiers que ces deux là ne se mettent régulièrement sur la tronche, surtout dans un contexte comme celui dans lequel ils évoluent.

Mais cette fois Harper a un motif de taille : il est venu le féliciter pour ses fiançailles. Oh, right, le mariage… Il n’en a encore parlé à personne, la presse s’en est chargée à sa place. Dick, il entretient une certaine rancœur contre la presse people. Toujours à s’immiscer dans la vie des pseudo personnalités, se nourrissant de leur vie privée pour vendre leurs bouts de papiers plus infondés les uns que les autres. L’humanité dans toute sa splendeur : les hommes ont cette vilaine tendance à vouloir idolâtrer certains d’entre eux pour des choses aussi futiles que leur richesse, au détriment de certains héros anonymes. Grayson aurait tout autant pu découvrir un remède contre le cancer, s’il n’était pas le petit orphelin recueilli par l’illustre Bruce Wayne alors il n’intéresserait aucunement les tabloïdes. C’est hélas une situation dont il a fait les frais après la mort de ses parents biologiques (bien que Bruce ait fait de son mieux pour l'en protéger) ; et aujourd’hui encore le voilà confronté aux projecteurs qu’il aurait aimé éviter. Des fiançailles, c’est sensé être intime. C’était supposé être leur petit bout de paradis, à Barbara et à lui. Rien qu’à tous les deux. Voilà pourquoi il n’en a pas encore parlé à ses amis les plus proches, à l’exception de Wally. Désormais, même ses frères et sœurs ne peuvent sortir sans risquer de croiser un journaliste un peu trop curieux sur la future union de la fille du commissaire et de l’héritier Wayne. 

Ainsi, Dick ayant vu en ce braquage l’occasion idéale pour patrouiller avec Roy comme il ne l’a plus fait depuis les Titans, voilà que nos deux justiciers masqués se rendent sur le lieu du crime — Nightwing devant et Arsenal plus haut sur les toits de Gotham, lui offrant la couverture idéale. Ils sont habitués à travailler ensemble après tout : même si la dynamique ne vaut pas celle qui unit deux membres de la batfamily, c’est comme s’il n’avaient jamais cessé de collaborer. Sur place, la police sécurise déjà les lieux ; mais l’un des braqueurs s’est fait la malle avec le butin de la bande : un lundi soir ordinaire à Gotham City en somme. Il n’est pas bien compliqué pour nos deux héros en kevlar de rattraper le criminel en fuite (ou sinon ils auraient du soucis à se faire pour leurs carrières respectives). Gracieusement, l’ancien enfant prodige atterrit devant le fuyard, comme un vengeur aérien tombé du ciel pour lui barrer la route.

 « Allez le vilain ; pas bouger, papattes en l’air et t’auras pas de bobos ! », le brun au sourire insolent chantonne joyeusement, une main prête à dégainer l’un des bâtons jumeaux fixés dans son dos.

Mais le bandit ronchonne ce qui ressemble à des insultes bien colorées à l’attention du justicier avant de sortir de son manteau une arme de poing jusqu’ici bien dissimulée.

Comme tout droit sorti d’un film de Kung-fu, Nightwing évite agilement le coup de feu avec un « Woah ! » rapidement articulé, incapable d’arrêter l’homme qui profite de la distraction pour s’enfuir des plus belles. 

« Ok, il a une arme ! », Grayson informe son ami toujours planqué sur le toit voisin, des fois qu’il n’ait pas entendu le bang tellement reconnaissable du révolver.

Pour la seconde fois, nos deux protagonistes s’élancent dans l’obscurité de la nuit sur les talons du braqueur aux poches lourdes qui pense encore naïvement avoir une chance de s’en sortir. Dommage pour lui, il ne fait pas le poids contre deux (ex) Titans aussi expérimentés que les deux garçons ; et ils comptent bien lui inculquer cette leçon à l’angle de la prochaine rue, là où Dick est sûr d’avoir le bon angle pour le chopper au vol sans qu’il n’ait la chance de comprendre ce qui lui arrive.

L’arroseur arrosé, comme on dit. Parce que pour le coup, à l’angle de la rue, c’est Nightwing qui n’a pas le temps de comprendre ce qui lui arrive. Une minute avant il se prépare à bondir sur le malfaiteur, et l’instant d’après un écran blanc brouille sa vision tandis qu’il sent sa tête claquer contre quelque chose de dur et humide : le béton sale du trottoir. 

L’oiseau abattu en plein vol se relève presque instantanément — pur instinct de protection, prêt à en découdre avec la variable inconnue qu’il ne tarde cependant pas à identifier : devant lui, Spoiler se relève elle aussi d’une mauvaise chute, l’air aussi surprise qu’il ne l’est.

Oh, great. Stéphanie.

Ne nous méprenons pas : il affectionne sincèrement la jeune fille, qu’il considère un peu comme un membre de sa famille. Mais pour le coup, Spoiler passe sur la défensive en lui aboyant dessus tel un pitbull enragé. Ou non, plutôt un Jack Russel. Oui, ça lui correspond mieux, le Jack Russel. Petit, énergique et extrêmement têtu. Leur mauvais garnement, quant à lui, git un peu plus loin, inconscient.

« Sérieusement ?! Tu peux pas faire un peu attention où tu vas ! Il y en a qui tentent d'arrêter des personnes ici. »

« TOI, fais attention ! C’est toi qui t’es jetée sur moi ! », Dick rétorque rapidement à Stephanie, un index accusateur pointé dans sa direction. « C’est notre braqueur. »

Grayson croise les bras sur son torse, signe qu’il ne reviendra pas sur ce fait aussi facilement. C’est ce moment que Roy choisit pour ramener sa petite frimousse rousse, la situation lui échappant quelque peu.

« Nightwing, tu la connais ? », il interroge, incrédule.

« Heu... Ouais. Spoiler, Arsenal. », Dick désigne à tour de rôle la personne associée au pseudo énoncé. « Arsenal, Spoiler. »

Le garçon ainé se déplace vers le braqueur, ramassant par réflexe l’arme à feu de sa forme inconsciente afin de sécuriser la zone. A son humble avis, il n’est pas prêt de se réveiller celui-là.

« Je ferais bien les biographies, mais… » Il ne termine pas cette phrase : la fin est évidente, c’est le soucis avec les identités secrètes. Grayson hausse innocemment les épaules avant de passer une main sur le sommet de son crâne, encore douloureux de sa rencontre fortuite avec le sol.



__________


Circus boy.


ω We're not defined by our tragedies or our turning points. We're defined by the choices we make in the face of them. We're defined by how we choose to react to being challenged.

Spoiler:
 


Dick Grayson
ADMIN ❖ FLYING GRAYSON

Profil
Perso
Spoiler alert! 200w

Pseudo : TWIZZLE
Date d'inscription : 26/06/2016
Crédits : Twizzle
Messages : 2415
Batarangs : 6660
Age du joueur : 21 Team Titans
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t357-richard-dick-grayson-the-boy-wonder#4185 http://legendsofdc.creationforum.net/t359-nightwing-new-adventures http://legendsofdc.creationforum.net/t358-dick-grayson-nightwing http://legendsofdc.creationforum.net/t988-arcs-narratifs-de-dick-grayson http://lstwizzle.tumblr.com/
Ven 8 Fév - 23:32
Revenir en haut Aller en bas
Spoiler alert!
Roy & Dick & Stéphanie

 
« Sunspots cast a glare in my eyes. Sometimes I forget I'm alive. I feel it coming and I've got to get out of its way, I hear it calling and I come cause I can't disobey. I should not listen and I shouldn't believe but I do, yes I do. She turns me on, she makes me real. I have to apologize for the way I feel »
Boudeuse, son attention se porta sur Dick qui lui retourna son reproche. Il n'avait pas tort, elle devait aussi faire attention que lui, mais elle fût bien trop fière encore pour le dire à haute voix... quoiqu'il serait bien capable de lui arracher ces mots-là de la bouche le Nightwing ! Elle espérait simplement qu'il n'en fasse pas l'un de ses objectifs du moment. Mais heureusement que c'était sur lui qu'elle venait de tomber et non un autre ennemi ou même un autre super-héros -incluant Red Robin- si elle avait à se « disputer » c'était bien avec Dick, car elle se calmait bien plus vite avec lui qu'avec n'importe qui d'autre. Pourquoi ? Bonne question, le fait qu'il soit plus âgé peut-être ? Le respect de l'aîné en quelque sorte.

« Peut-être, mais je le suivais aussi, d'une autre rue, alors il est aussi à moi ! »

Situation étrange et comique à la fois d'un point de vue extérieur, en tout cas elle aurait pu continuer à l'être si elle n'avait pas entendu une voix étrangement familière... Roi. Décontenancée par la situation, si elle avait abandonné ses amis de Gotham pour rejoindre Starling City, elle avait abandonné en quelque sorte Roy pour revenir à Gotham. Certes, elle gardait contact via téléphone avec lui et il ne la croyait pas morte comme elle l'eut fait avec ceux de Gotham, juste qu'elle avait trouvé un bon travail en dehors de la ville et qu'elle dût déménager. Elle lui aurait bien dit où elle se trouvait, mais elle avait bien peur qu'il ne fasse le rapprochement rapidement.

C'est le cœur battant dans ses tempes qu'elle entendit distraitement Nightwing faire les présentations, mais bien entendus juste des identités secrètes et la jeune femme fut soulagées de ne lui jamais avoir dit qu'elle portait un costume violet. Un peu comme le cul entre deux chaises, elle se mit à fixer Arsenal, ses pensées se bousculant les unes derrière les autres, les souvenirs des moments qu'ils passèrent à Starling City, mais aussi qu'il savait au moins un détail qui pourrait la gêner si les autres venaient à le savoir. Peut-être devait elle finit par lâcher le morceau un jour ou l'autre, qu'elle fut dépendante de ses médicaments l'espace de quelques mois et que Roy fut celui qui lui donna un coup de pied aux fesses afin qu'elle réagisse et se prenne en main. Le plus difficile, c'est d'admettre et de dire à voix haute qu'on a un problème. Alors, devoir le répéter devant ceux qu'elle considérait comme sa famille... Les yeux de la blondinette quittèrent enfin l'archer rouge non sans avoir hoché la tête et glissé un « enchantée » pour rencontrer ceux de Dick.

« Désolée...de t'avoir foncé dessus. »

Eh oui, comme quoi tout arrive, elle avoue son erreur, c'est qu'elle s'était déjà adoucie, même si elle n'avait qu'une envie à présent : fuir. Fuir une situation qui pourrait peut-être être problématique, mais elle sentait déjà que le super-héros le lui reprocherait lors de leur prochaine rencontre. Puis malgré tout ce que cela pouvait impliquer, elle était contente de voir Roy en face à face et non pas par écran interposé.

« Donc, vous êtes coéquipier à présent ou c'est juste de temps en temps ? Je ne savais pas que tu avais des amis en dehors de la Batfamily, Nightwing. »

Sourire en coin, elle provoque ? Ou plutôt elle tente déjà de glisser un peu d'humour et d'agacer son ami afin qu'il lui donne aussi la réplique. Voulant aussi donner le change avec Roy, elle posa à nouveau son regard sur lui, un sourire un peu moins taquin sur les lèvres et s'avançant d'un pas tout en ne quittant pas l'ombre.

« Vous venez de Gotham ? Je ne vous ai encore jamais vus par ici. »
(c) DΛNDELION
Stéphanie Brown
~ Spoiler ~

Profil
Perso
Spoiler alert! Tumblr_ophvlj8rWd1vboct7o3_400

Pseudo : Jo
Date d'inscription : 23/12/2018
Crédits : Blake.
Messages : 184
Batarangs : 2920
Age du joueur : 30
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t2484-stephanie-brown-well-surprise-i-m-not-dead-yet#46047 http://legendsofdc.creationforum.net/t2488-stephanie-brown-the-long-hard-road-out-hell#46114 http://legendsofdc.creationforum.net/t2487-spoiler-she-shines-in-a-world-full-of-ugliness#46106 http://legendsofdc.creationforum.net/t2489-arcs-narratifs-de-stephanie-brown#46117
Lun 25 Fév - 19:49
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé

Profil
Perso
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: