Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Alice Drake ain't alright
Alice Drake ain't alright
Roy & Stéphanie -Alice-

 
« When we were young the future was so bright, The old neighborhood was so alive and every kid on the whole damn street was gonna make it big and not be beat »
C'était non sans appréhension qu'aujourd'hui Stéphanie avait rendez-vous avec Roy...enfin, Stéphanie, non, lui la connaissait sous le nom d'Alice Drake, nom d'emprunt trouvé sans avoir trop à y réfléchir et dont elle aurait du mal à s'expliquer auprès de ceux qui la connaissent sur le pourquoi du comment...même s'ils arriveraient rapidement sur des conclusions qu'elle démentira à cor et à cri alors qu'en réalité...mais bref. Ne parlons pas de Gotham, vu que nous sommes ici dans la ville de Starling City. Leslie l'ayant déposé au bord de cette ville lui laissant le choix à y entrer ou d'aller dans la ville voisine, elle avait des contacts qui pourraient l'aider sur place dans les deux villes. Alors, elle choisit celle qui lui parut la plus accueillante pour pouvoir se reconstruire.

La jeune femme avait dégoté un petit job, rien de bien mirobolant, elle livrait des commandes de nourritures depuis qu'elle se sentait mieux, couplé à son boulot au café près de l'endroit où elle se faisait hébergée. Mais tout n'était pas si rose dans cette « nouvelle vie », la blondinette n'arrêtait pas de penser à ceux qu'elle avait laissés à Gotham, mais se convainc à chaque fois qu'elle avait fait là le bon choix, pour elle et pour eux, même si elle écrivait une multitude de message par jour à l'un d'entre eux, mais n'eut jamais le courage de l'envoyer. Puis il y avait un nouveau souci, un souci d'addiction. C'est que vous prenez plusieurs pilules antidouleur par jour, vous les trouvez moins efficace, alors vous en prenez plus et bientôt Stéphanie fut entraînée dans ce cercle vicieux et elle savait bien le cacher la Vilaine ! Mais ce fut Roy qui tomba un jour sur cette boîte...ou plutôt elle l'avait fait tomber et en véritable gentil homme il la lui ramassa pour la lui rendre...mais il y eut un léger malaise. Il savait, il connaissait ce sentiment de ne pouvoir échapper à l'appel de ce qui nous rend accros. Il eut la politesse de ne pas la juger, mais de lui secouer les puces plutôt.

Ce soir, elle ne travaillait pas, elle venait juste de sortir de son petit logement avec un manteau un peu plus épais vu le froid mordant de l'hiver et de la nuit, elle venait de craquer aujourd'hui, prenant deux cachets ce midi. Il faut dire que si elle commençait enfin à voir le bout du tunnel pour tous les dommages physique engendré par Black Mask, une de ses côte continuait à la faire souffrir et elle avait une étrange impression que cela resterait handicapant pour elle. Comme ci au plus profond d'elle-même, elle savait déjà qu'elle aurait une faiblesse à ce niveau là à présent. Un peu en avance sur le lieu de rendez-vous, Roy ne tarda pas à la rejoindre.

« Hey Roy. Comment tu vas ? Pas fait trop de cascade ses derniers temps ? »

C'est qu'il faisait aussi parti de ces gens masqués, elle l'eut apprit un peu par hasard et elle n'aurait jamais sût dire s'il était bien content qu'elle soit au courant ou non. C'est qu'habituellement, il n'est pas vraiment de coutume à ce qu'on le cris sur tout les toits. Dans le temps présent, elle avait tout de même le regard fuyant, elle était certaine qu'il allait être déçu qu'elle n'ait pas tenu sa promesse du jour.
(c) DΛNDELION
Stéphanie Brown
~ Spoiler ~

Profil
Perso


Pseudo : Jo
Date d'inscription : 23/12/2018
Crédits : Blake.
Messages : 146
Batarangs : 1440
Age du joueur : 30
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t2484-stephanie-brown-well-surprise-i-m-not-dead-yet#46047 http://legendsofdc.creationforum.net/t2488-stephanie-brown-the-long-hard-road-out-hell#46114 http://legendsofdc.creationforum.net/t2487-spoiler-she-shines-in-a-world-full-of-ugliness#46106 http://legendsofdc.creationforum.net/t2489-arcs-narratifs-de-stephanie-brown#46117
Jeu 3 Jan - 20:54
Revenir en haut Aller en bas

 

Alice Drake ain't alright

Roy & Stéphanie -Alice-





Alors qu’il rentrait tout juste d’une ronde dans Starling City, Roy sentit son portable vibrer, un regard a son téléphone lui fit comprendre la raison de cette vibration :
RDV ALICE
Alice, de son petit nom Drake, était une fille que Roy avait rencontré un jour au café où elle travaillait.
Il avait ces habitudes dans cet endroit. Il avait réussi à arrêter l’héroïne et l’alcool mais le café était une chose qu’il ne pouvait arrêter, il lui fallait sa dose de caféine quotidienne. Alors quand il a vu cette charmante blonde a la caisse il n’a pu s’empêcher de tenter de la courtiser. Alice a poliment décliné ces avances mais Harper ne démordait pas et au fil des semaines une amitié est née entre les deux.
Avec le temps Roy ne s’avait pas s’il allait à ce café pour prendre sa boisson préférée ou bien pour voir la douce Alice, mais il avait bien compris, et calmait ses ardeurs de séducteur et se comportait comme un véritable ami.
 
Un beau jour ils s’étaient donné rendez-vous chez elle pour pouvoir discuter plus facilement plutôt qu’au café, où la durée de leur discussion se limitait souvent à 2 minutes.
Tandis que leur discussion battait leur plein, la charmante blonde fit tomber du plan de travail une boite de médicament, d’anti-douleur plus exactement.
Un moment de blanc et de gène s’installa et Roy compris tout de suite, elle était comme lui, du moins comme l’ancien lui avant qu’arrive Lian.
Elle était dépendante à ces molécules, elle était en pleine accoutumance.
Il ne dit rien mais vit dans le regard d’Alice qu’elle avait compris qu’il savait. Le sujet  fut rapidement balayé et ne revint pas sur la table tout au long de la soirée.
 
Puis les langues se sont déliées, et Alice parla de ce mal qui l’a rongée. Pour la mettre en confiance, l’archer se confia et par la même occasion lui révéla sa véritable occupation lorsqu’il n’était pas chez lui. Il ne savait pas encore s’il avait fait le bon choix mais cette femme lui inspirait confiance, comme si elle aussi était du métier.
 
Il lui promit de l’aider, il savait ce que c’était de tout perdre, d’être au fond du trou. Seul une personne était restée pour l’aider quand il était retombé dans ses travers et quand il était a deux doigts de serer la pince a Cerbère : Dick Grayson. Il voulait être pour elle ce que Dick avait été pour lui. A l’époque, en plus de ne pas perdre définitivement ses amis il avait une autre raison pour arrêter : sa fille, il devait faire cela pour sa fille, il savait à quel point arrêter pour soi mais également pour pouvoir être fier de dire qu’on avait arrêté était important dans l’étape de sevrage. C’était une motivation, et la motivation est la clé de la réussite.
 
Alors quelquefois ils se donnaient rendez-vous juste pour parler comme deux amis autour d’un café chaud, et d’autres fois, le rendez-vous était quelque plus formel et leur permettait de faire le point sur l’addiction et sur le ressentit de la serveuse.
 
Aujourd’hui Roy voulait la voir pour faire le point, la dernière fois elle était découragé, et semblait hanté par son passé comme si ces anti douleurs ne permettaient pas juste d’évacuer une douleur physique mais également une douleur psychique. Il a peur qu’elle est fait une rechute.


Roy qui pensait être en avance au rendez-vous fut surpris de la voir déjà sur place
 
« Hey Roy. Comment tu vas ? Pas fait trop de cascade ses derniers temps ? »

« Moh tu me connais, un Roy sans cascade c’est comme un sandwich jambon beurre sans beurre, il lui manque un truc » s’exclama le rouquin dans un rire

Il avait bien remarqué son regard fuyant, il y avait des signes, il en était sûr, elle avait replongé mais il ne voulait pas lui en parler directement, il voulait que ce soit elle qui le dise.

« Bon que me racontes -tu de beau ma belle ? »




(c)LOKIA
Roy Harper
♠ Arsenal ♠

Profil
Perso


Pseudo : Dorémix
Date d'inscription : 09/10/2018
Crédits : Twizzle
Messages : 367
Batarangs : 840
Age du joueur : 19 Outlaws
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t2428-roy-harper-l-archer-rouge http://legendsofdc.creationforum.net/t2438-arsenal-the-adventures-of-the-red-archer http://legendsofdc.creationforum.net/t2455-arsenal-roy-harper-liens http://legendsofdc.creationforum.net/t2439-arcs-narratifs-de-roy-harper
Ven 4 Jan - 23:18
Revenir en haut Aller en bas
Alice Drake ain't alright
Roy & Stéphanie -Alice-

 
« When we were young the future was so bright, The old neighborhood was so alive and every kid on the whole damn street was gonna make it big and not be beat »
La vie hors de Gotham était loin d'être facile, si l'on pensait que la ville regorgée de criminelle ce n'était pas faux, mais elle ne semblait pas être la seule, car elle avait déjà aperçu quelques personnes en costumes prêts à se sacrifier. Puis un retour brutal à la vie réelle était un peu... compliqué pour Stéphanie. Ce n'est pas que c'était ennuyant, car même si elle aimait l'adrénaline provoquer lors de ses sorties nocturnes en tant que Spoiler, elle était surtout légèrement handicapée par ses blessures. Autant physique que psychologique, car elle n'était pas tout à fait la même après cette rencontre avec Black mask, même si elle eut la chance de survivre dans son malheur, elle avait bien senti quelque chose se briser à l'intérieur d'elle et qui la rendrait un peu plus vulnérable à présent...ça, il fallait qu'elle le répare aussi et d'elle-même. Mais heureusement, elle arrivait toujours à être le petit rayon de soleil qu'elle fut depuis son enfance.

Roi fut d'abord un client, un peu trop insistant pour flirter avec elle, mais bien rapidement il comprit que cela ne fonctionnait pas vraiment avec la blondinette, c'est que son cœur appartenait à quelqu'un d'autre depuis quelque temps à présent, même si elle avait eu du mal à exprimer ses sentiments et qu'à présent il l'a croit mort... elle savait au plus profond d'elle-même, que s'il lui arriverait un jour de flirter avec quelqu'un cela n'irait jamais plus loin. À présent Roy est un ami, mais aussi une sorte d'ange gardien quant à son problème d'addiction. Le premier pas à faire dans ce contexte et le plus difficile, c'est de se l'avouer à soi-même, mais aussi de le dire à haute voix : J'ai un problème d'addiction, aidez-moi. Ici, c'était avec les antidouleurs. Trop habitués à en prendre, ils ne fonctionnaient plus assez, toutes les excuses étaient bonnes pour en reprendre plus et peut-être se voir un peu plus déconnectées de la réalité. Ça ne ressemblait pas à Stéphanie, si elle prenait parfois son temps, elle préférait se confronter à la réalité des choses plutôt que de choisir de ne pas le voir, c'est bien pour ça qu'elle enfila le costume de Spoiler vers ses quinze ans, pour que son père se fasse enfin arrêter.

Le jeune homme ne chercha jamais à la culpabiliser, ni à la sermonner, il sortait lui-même d'une période d'addiction et savait très certainement comment se comporter pour ne pas avoir l'effet inverse sur une personne cherchant à s'en sortir. Il faut dire qu'au départ, elle ne lui a pas vraiment dit qu'elle voulait de l'aide, mais à la fin de son récit et même après lui avoir avoué être Arsenal, il lui fit la promesse de l'aider. En réalité, Stéphanie faillit craquer à ce moment, s'effondrer en larmes, lui dire sa véritable identité et le fait qu'elle fut Spoiler et une Robin pour quelque temps avant de se faire virer par le Batman lui-même, mais elle garda tout ça pour elle, même ses larmes ne coulèrent pas, à la place il eut un timide sourire suivi d'un « merci » des plus sincères et presque délivrant pour elle. Comme si elle n'attendait que ça, qu'on lui vienne en aide, mais que c'était bien pire que de lui arracher une dent qu'elle ne le demande pas d'elle-même.

Le sevrage, ce n'était pas une partie de plaisir, elle en a passé des nuits à pleurer, à mordre dans son drap pour ne pas hurler ou même sortir en pleine nuit pour courir dans les bois jusqu'à perdre haleine et laisser s'échapper tout ce qu'elle pouvait ressentir. Elle envoyait aussi un message chaque jour à son ami pour lui faire un petit topo sur sa journée, si elle a pris ou non des médicaments et jamais il ne l'engueula, il la secoua parfois lorsqu'elle exagérait, mais jamais en culpabilisant. La vérité sur ce sujet était la clef...et c'était bien une des seules choses dont il peut être sûr qu'elle ne ment pas. Il leur arrivait de se voir même juste le temps de boire une boisson, faire un peu le point en fac à face et par la même occasion prendre des nouvelles autres que sur les addictions. Stéphanie l'avait un peu dur ces derniers temps, il faut dire que nous étions au mois de juillet et l'anniversaire de Tim pointait son nez, elle ressassait toute ça et se demandait si finalement il ne valait pas mieux qu'elle retourne à Gotham, même si elle n'était pas encore totalement guéri et se fierait à Batman pour que Black Mask ne puisse mettre son plan à exécution : mettre fin aux jours des membres de la Batfamily. À moins qu'il lui ait menti et n'en a rien à faire d'eux . Faisant juste parti de sa torture psychologique.

À présent la voici en compagnie de Roy, tentant de penser le moins possible aux choses négatives et voulant bien évidemment éviter de parler des sujets qui fâchent...seulement il faudra bien qu'elle le fasse. Alors, elle tenta une entrée en matière plutôt humoristique, même si elle fuyait déjà son regard. Il compara ainsi le fait qu'il ne pouvait se passer de cascade, autrement ce serait comme un jambon beurre sans beurre. Certes, il n'avait pas tort sur ce point. Elle serra légèrement les dents lorsqu'il demanda ce qu'elle racontait de beau. Fourrant ses mains dans les poches de son manteau elle haussa les épaules, hésita à tourner autour du pot.

« Pas grand-chose... Je... Elle poussa un soupir. J'ai dû prendre deux cachets ce midi...mais promis je n'en ai pas pris plus ! »

Elle se mordit la lèvre inférieure, consciente qu'elle avait fait un nouveau pas en arrière vers l'abstinence, même avec sa douleur, ce n'était qu'un cachet ou un demi-cachet par jour uniquement. Elle regardait ses pieds alors qu'ils marchaient tranquillement.

« Et toi...quoi de nouveau? »
(c) DΛNDELION
Stéphanie Brown
~ Spoiler ~

Profil
Perso


Pseudo : Jo
Date d'inscription : 23/12/2018
Crédits : Blake.
Messages : 146
Batarangs : 1440
Age du joueur : 30
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t2484-stephanie-brown-well-surprise-i-m-not-dead-yet#46047 http://legendsofdc.creationforum.net/t2488-stephanie-brown-the-long-hard-road-out-hell#46114 http://legendsofdc.creationforum.net/t2487-spoiler-she-shines-in-a-world-full-of-ugliness#46106 http://legendsofdc.creationforum.net/t2489-arcs-narratifs-de-stephanie-brown#46117
Dim 6 Jan - 9:57
Revenir en haut Aller en bas

 

Alice Drake ain't alright

Roy & Stéphanie -Alice-





Le froid faisait peu à peu son entrée dans Starling City, ils marchaient maintenant depuis un certain temps et Roy sentait venir la fatigue, il avait passé une journée éprouvante.
Un temps de silence s’était installé après la question de Roy, comme si Alice redoutait de répondre.

Durant la matinée l’archer avait eu un échange avec son meilleur ami de toujours, Jason Todd, et avait convenu une rencontre a Gotham dans les jours à venir pour une mission qui lui expliquerait plus amplement lors de leur rencontre.
Il était obligé de prévenir Alice, mais ne savait pas comment faire, il avait peur de la laisser pendant le temps où il ne serait pas sur Starling.

Alice brisa le silence pour enfin répondre à Roy, et lui confia qu'elle avait pris deux comprimés ce midi.

Ses pressentiments s'étaient révélés vrais, elle avait replongé. Mais même si elle en avait repris, il n’était pas déçu par elle. Elle avait eu le courage de l'admettre, et il sait à quel point c'est compliqué de dire qu'on en a repris, c'est comme avouer une nouvelle fois qu'on est malade et qu'on a une addiction.
Cela vous prend aux tripes comme si quelqu’un vous faisait un nœud avec celles-ci. C'est l'une des pires sensations qu'a pu connaître Roy, alors surmonter cette douleur est un effort énorme de la part d’Alice.
« Tu sais ce n’est pas si grave d’en reprendre et si effectivement comme tu dis c’est une petite dose c’est encore moins grave » dit Roy sur un ton conciliant et compréhensif
« Dois-je te rappeler qu’avant tu en prenait trois matin midi et soir…. Je ne sais pas ce que tu as vécu, peut-être un jour me le diras-tu mais si on t’a prescrit des anti-douleurs au départ ce n’est pas pour rien ! Moi aussi avec mes activités mon corps a été endoloris, je sais ce que c’est et je le vois encore que le tien n’est pas encore complètement remis. Je te comprends »

Roy en avait presque les larmes aux yeux, parlait de tout ça lui rappelait les pires moments de sa vie après la mort de son père. Tout le monde ou presque lui avait tourné le dos, si les Titans n’avait pas été là il serait sûrement en hôpital psychiatrique parce que toute cette abondance d’alcool et d’héroïne lui aurai brûlé complètement les neurones.
Le rouquin se voyait en Alice, comme si c’était lui mais en version fille. Il avait une confiance totale en elle, et l’aidé dans sa lutte contre l’addiction l’aidé également lui-même. Ainsi il n’était pas tenté de retomber dans ses travers.




(c)LOKIA
Roy Harper
♠ Arsenal ♠

Profil
Perso


Pseudo : Dorémix
Date d'inscription : 09/10/2018
Crédits : Twizzle
Messages : 367
Batarangs : 840
Age du joueur : 19 Outlaws
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t2428-roy-harper-l-archer-rouge http://legendsofdc.creationforum.net/t2438-arsenal-the-adventures-of-the-red-archer http://legendsofdc.creationforum.net/t2455-arsenal-roy-harper-liens http://legendsofdc.creationforum.net/t2439-arcs-narratifs-de-roy-harper
Mer 23 Jan - 16:04
Revenir en haut Aller en bas
Alice Drake ain't alright
Roy & Stéphanie -Alice-

 
« When we were young the future was so bright, The old neighborhood was so alive and every kid on the whole damn street was gonna make it big and not be beat »
Mentir ou ne pas mentir . Rien que l'identité qu'elle lui a fournie était un mensonge, mais peut-être pouvait-elle contrebalancer ça en restant ensuite le plus honnête avec lui ? Puis, il était tout de même là pour l'aider, non pas pour l'enfoncer ni même se moquer d'elle alors autant dire qu'elle les a pris ces satanés cachets. Elle n'arriva cependant pas à le regarder, peur de voir la déception dans son regard ou peut-être même une tension dans sa mâchoire, signe qu'il soit en colère contre elle. Stéphanie pensa s'en sortir avec une pirouette en changeant de conversation, la plupart du temps cela fonctionnait pour elle.

Une légère grimace se fige sur son visage, une petite dose . Plutôt une grosse, vu qu'elle ne devait en prendre qu'un maximum par jour en cas de douleur intense, puis comme s'il lisait dans ses pensées il continua en lui rappelant combien elle en prenait le jour où il la rencontra. Il n'avait pas tort, même si elle venait de régresser aujourd'hui, elle n'était pas retombée dans ses vieilles habitudes où elle en prenait beaucoup plus. Elle aurait bien voulu lui dire qu'elle les prenait suite à un accident, en soi n'est pas tout à fait un mensonge, car jamais elle n'aurait pensé tomber dans la gueule du loup. La blessant physiquement, mentalement, mais aussi dans son ego où elle sentit qu'elle n'avait pas réussi sa mission...peut-être un retour du karma ? Car si elle s'était lancée après Black Mask, c'était bien pour se venger de sa mise à pied en tant que Robin par le Batman.

« Merci. »

Un simple mot, cinq petites lettres, mais dite avec émotions, car elle sentait le poids de la culpabilité quitter peu à peu ses épaules. Si elle devait encore travailler sur elle-même, elle n'avait pas non plus à se dévaloriser parce qu'elle avait pris un cachet de plus aujourd'hui. Demain elle réduira, voir elle n'en prendra pas si sa côte lui laisse le champ libre.

« C'est une longue et ennuyeuse histoire, mais peut-être qu'un jour je te la raconterais si tu n'as pas peur de t'endormir. Elle lui sourit enfin, relevant la tête vers lui. Tu me crois si je te dis que j'ai voulu faire comme la Alice du conte de Lewis Carroll. Sauf que ma robe n'a en rien ralenti ma chute. Je pensais avoir ce privilège vu mon prénom. »

Elle n'aurait même pas été fâchée que cela sa passe ainsi, elle aurait été bien bête, mais au moins il y aurait eu moins de conséquences et elle n'aurait pas agi par impulsion derrière. Stéphanie se demanda soudain s'il travaillait en solo ou avec quelqu'un, elle n'avait pas réellement osé aborder ce sujet plus en détails avec lui, se sentant déjà honoré qu'il partage cette information avec elle...même si en réalité ils sont juste tombés face à face alors qu'il portait un costume, mais il aurait pu juste choisir de rester silencieux et faire demi-tour. Y avait-il l'équivalent du Batman et ses coéquipiers à Starling city ? Elle ne s'était encore jamais réellement renseigné là-dessus et elle n'était pas présente depuis assez longtemps pour avoir des ennuis dans cette ville.

« Je peux te poser une question. Elle attendit quelques instants sa réponse avant de reprendre. Qu'est-ce...non. Pourquoi tu continus tes activités si tu sais que ton corps en paye les conséquences ? »

Cette question s'appliquait à lui, mais aussi à elle.
(c) DΛNDELION
Stéphanie Brown
~ Spoiler ~

Profil
Perso


Pseudo : Jo
Date d'inscription : 23/12/2018
Crédits : Blake.
Messages : 146
Batarangs : 1440
Age du joueur : 30
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t2484-stephanie-brown-well-surprise-i-m-not-dead-yet#46047 http://legendsofdc.creationforum.net/t2488-stephanie-brown-the-long-hard-road-out-hell#46114 http://legendsofdc.creationforum.net/t2487-spoiler-she-shines-in-a-world-full-of-ugliness#46106 http://legendsofdc.creationforum.net/t2489-arcs-narratifs-de-stephanie-brown#46117
Ven 1 Fév - 19:30
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé

Profil
Perso
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: