Partagez | 
 

 Voyez-vous, on n’est jamais tout seul quand on a une peluche... [PV Ciji]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
the Green Lantern's Light !
Messages : 204 Age du joueur : 32 Crédits : Julianne Hough Batarangs : 2990

Feuille de personnage
Nom de Code: Arisia / Green Lantern
Multi-Comptes: John Constantine / Arthur Curry / Lénore Dunkel
Infos Diverses:
MessageSujet: Voyez-vous, on n’est jamais tout seul quand on a une peluche... [PV Ciji]   Ven 15 Juin - 18:35


Analyses du Secteur 2814. Planète mise en relation avec les Gardiens d'Oa : Terre. Nom du Green Lantern en charge de ces analyses : Arisia. Ce fut ainsi que je commençais mes recherches sur ce qui devenait un véritable problème pour l'entièreté du Secteur et même, de tout ce qui pouvait se trouver être vivant dans la Galaxie. Nous avions reçus des informations sur la potentielle existence de Manhunters semblant être encore en activité. Ou plutôt, en semi-hibernation plutôt. Mon anneau s'était allumé en plein milieu de la nuit. Les cheveux en bataille, la bave au coin des lèvres et ma peluche de Polochon dans les bras, j'ouvrais les yeux autant que je le pouvais pour distinguer le visage d'un des Gardiens me parlant. Après m'être fait salement invectivée sur ma tenue – un pyjama bleu ciel ayant pour décoration des poissons –, il me fit part de ma mission. Zut. Il est deux heures du matin ici. Ils ne connaissent vraiment pas le décalage horaire entre Oa et Coast City ? Non ? Paré de mon anneau sur mon majeur droit, je l'écoutais déblatérer les informations. Un type, auto-proclamé "le plus grand pirate de l'espace que personne n'ai jamais connu", et qui avait surtout un sacré complexe de supériorité, se vantait d'avoir sous ses ordres une bonne douzaine de Manhunters. Ce qui me rendit perplexe n'était pas tant le fait que ce soit parfaitement impossible, mais plutôt que ces derniers l'auraient tué sans même lui laisser le temps de s'expliquer. Même l'Agent Orange ne s'amusait pas à ça. Ma mission se trouvait fort simple, à croire que le fait que je sois blonde ne les pousse à me prendre pour une idiote, fouiller le Secteur 2814, et leur faire part du moindre indice qui permettrait au Corps de l'arrêter. Qu'il soit un simple pilleur spatial, un pirate à qui il manquait un œil ou le chauffeur du Galaxy Express 999, je m'en fichais… Il était tard. Mon anneau s'éteint, je m'affalais dans le lit. Ronflant comme une bienheureuse. On verrait ça demain… Ou pas.

- AAAAAH !

Fut le crit que je poussais alors que mon anneau se mit à éclairer toute la pièce. Bon, à mauvaise fortune bon cœur, les Gardiens étaient comme ça, pas le temps pour le sommeil, pour les repas, et encore moins pour lézarder devant le dernier long métrage de "My Little Pony". M'élevant dans les airs, ma tenue officielle de Green Lantern recouvrit mon pyjama. Croiser les doigts pour ne pas tomber en panne de puissance, croiser les doigts pour que personne ne vienne à se rendre compte que je préfère Aquaman aux autres membres de la JL… Ouvrant la fenêtre de ma chambre, je quittais mon appartement de Coast City. Direction, l'espace. Nous y voici revenu, à l'endroit même où je commençais cet enregistrement. Scannant petit à petit les différentes zones de la planète Terre, tout en évitant les débris spatiaux envoyés ici par les humains, et les satellites qui tournaient en orbite, je ne pu trouver rien de très conséquent. Sauf ce truc ignoble qui passa juste à côté de moi. En forme de "A" géant, floqué d'un crâne et d'os croisés ça sentait le pirate d'opérette. Peut-être celui que je recherchais. Si seulement c'était le cas, je pourrais retrouver mon lit d'ici quelques heures et pouvoir terminer ma nuit. Pointant mon anneau vers le vaisseau, un éclair vert l'arrêta. Ce qui était particulièrement amusant, c'était de pouvoir donner une tangibilité à tout ce que j'avais envie. Lorsque j'arrivais pour la première fois sur Terre, on m'offrit un livre, Pinocchio. Et quand dans ce dernier, une baleine venait d'avaler l'embarcation spatiale. A la différence près que, entre le livre et ma création, je pouvais voir à travers.

Pénétrant dans le tas de ferraille ambulant, je fus "attaquée" par le pilote. Le genre de réaction complètement débile qui finissait le plus souvent en une droite dans la mâchoire. Pourquoi tant de haine ? La Volonté inébranlable n'est pas née de la violence voyons. De la baleine, je passais à quelque chose d'un peu plus… Classique. Des chaînes s'enroulèrent autour du pilote. La tête plate, une paire d'yeux noirs et globuleux, un coup long et fin, une peau marron, seul son index brillait dans le noir alors qu'il me dit "maiiiiisooooon" ! Gné ? De quoi parlait-il ? Pour le savoir, j'activais le traducteur de mon anneau. Ce qu'il m'expliqua m'aida beaucoup. Il avait lui-même volé ce vaisseau pour retourner à sa "maiiiiisoooon", à défaut de pouvoir l'appeler. Gentil et mignon tout plein, il me parla de son papa, un monsieur avec une belle barbe blanche et un sourire plein de compassion. Sauf que moi, ce qui m'intéressait, c'était ce que le vaisseau dissimulait. Il me laissa fouiller tout en continuant son chemin. Les Manhunters ne s'approcheraient pas de la Terre, la dernière fois qu'ils eurent la mauvaise idée de le faire… Ils terminèrent leur route en pièces détachées, se trouvant être utilisés comme personnages principaux d'un film avec des robots se transformant en voiture. Tiens, ça par contre c'était singulier. Une photo. Avec toute la technologie se trouvant dans ce truc, tout portait à croire que mon analyse se terminerait sur le piratage d'un immense ordinateur ayant une IA sur développé, le genre qui prend la forme d'une femme bleue toute nue.


- Analyse des personnes présentes sur la photo s'il te plait… Donc lui c'est notre type, lui, il est mort, celui-là… C'est reconverti dans les films de SF… Mais elle… (L'anneau afficha un écran lumineux sur lequel bons nombres d'informations se dévoilaient. Dont le visage, le nom et la potentielle position de cette femme.) Cindra Jinks. Divers délits spatiaux. "Police Spatiale". Dernière position connue : Secteur 2814. Retour au bercail.

Merci mon grand, j'espère que tu pourras retourner chez toi retrouver ton papa barbu. Moi, j'avais à faire, et mon rôle ici n'était plus utile. Pièce à conviction ou non, je ne pouvais pas laisser mon petit ami Alien sans possibilités de retrouver sa famille quand même. D'autres Lantern retrouveraient son emplacement dans quelques temps. Mon anneau s'activa de lui-même lorsque je me mis à penser à retrouver cette femme. La photo ne me quittait pas. J'en avais besoin, si ça se trouve, je pouvais l'échanger contre une réponse à ma question, ou peut-être mieux encore. Une peluche ! Souriant comme l'enfant que j'étais au fond de moi, j'accélérais ma vitesse. Et dire que d'ici peu je me retrouverais non loin de la Terre, de mon appartement et surtout… DE MON LIT !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t2226-in-brightest-day-in-blackest-night-no-evil-shall-escape-my-sight-arisia#38619 http://legendsofdc.creationforum.net/t2242-eclairer-les-tenebres-a-la-lumiere-des-green-lantern#38718 http://legendsofdc.creationforum.net/t2243-personne-ne-resiste-aux-green-lanterns#38719 http://legendsofdc.creationforum.net/t2241-arcs-narratifs-de-arisia#38717
avatar
Membre de LOD
Messages : 168 Age du joueur : 30 Crédits : N.A. Batarangs : 8300

Feuille de personnage
Nom de Code: Cindra Jinks (de son vrai nom, Ciji)
Multi-Comptes: Maggie Marzena, Astarte et Adrian Carlyle Eversfield
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: Voyez-vous, on n’est jamais tout seul quand on a une peluche... [PV Ciji]   Ven 15 Juin - 20:25

Aidez-nous, capitaine Ciji, vous êtes notre seul espoir. Je regardais l’hologramme que j’avais reçu d’un drôle de robot qui me faisait plus penser à un baril de bière en métal avec des roues qu’à un véritable robot mais bon. Si ça fait son travail efficacement, qui suis-je pour juger? Non le vrai truc qui m’embête c’est comment cette chose a réussi à me trouver ici? Et c’est où, ici? Vous connaissez le Sahara? Bon. Trouvez le coin le plus paumé, le moins hospitalier et le plus infernal et vous trouverez, chose étonnante, un oasis avec une sorte de taverne, bar ou je ne sais trop. Qui a eu l’idée de construire ça ici, je l’ignore. Mais c’était un sacré rigolo parce que si je regarde les environs, le prochain voisin est à des dizaines de kilomètres. Mais bon. Quand on veut se faire oublier, c’est parfait. Et pourquoi je voudrais me faire oublier? Oh. Simple.

À cause d’une dispute. Encore une dispute qui se résume à qui a la vraie autorité pour la justice galactique. Traduction : moi et une lanterne verte qui enquêtons sur le même truc, entrons en conflit et ça finit par un échange de coups sur la gueule. Oui, ils servent une race qui dit être les gardiens de l’univers mais ce n’est pas de ma faute si leur autorité n’est pas reconnue par tous, rejetés par certains et que j’appartiens à une administration comptant plusieurs centaines de mondes et plusieurs systèmes qui revendiquent exactement la même chose. Sans plus entrer dans les détails, disons juste que je lui ai vraiment cassé la gueule et que s’il n’avait pas appelé ses potes en renforts, le lâche, il serait repartit de notre échange d’arguments percutants engendrant de méchants maux entre quatre planches. Le temps que la poussière retombe, petit exil temporaire, quoi.

Ce qui me ramène à cet endroit improbable, à moi habillée d’une longue tunique avec capuche en train de boire quelque chose de potable mais qui semble plus épais que de raison à cause de la quantité abominable de sable dans les environs. Et à ce message qui semble faire état d’un seigneur pirate sur le sentier de la guerre et qui apparemment terrorise la veuve et l’orphelin. Comptez sur Justice Centrale pour tergiverser. Comme les attaques ont été faites sur des territoires non incorporés mais sur lesquelles notre fière administration a des envies d’annexion, rien ne se fera tant que lesdites planètes n’entreront pas dans le giron de cette collection de planètes où tout le monde veut la couverture rien que pour lui. Que font les gens dans le besoin? Ils se tournent vers les héros. Vers les légendes. Et bien que je refuse de me voir comme tel… Eux si.

D’où ce robot messager. D’où ma stupéfaction qu’on puisse me trouver ici. D’où ma colère difficilement contenue face à ce manque de directive de mes supérieurs pour agir. Saloperie de retraite forcée. Je continue de siroter mon verre en remerciant l’espace que ma nature de changeuse de forme me permet de me nourrir de façon moins sélective que la plupart des espèces quand quelqu’un vient s’asseoir en face de moi. À ma table. Sans y être invité. Des yeux de mouches, une sorte de trompe, des oreilles pointues et une gueule à mettre des baffes. On est sur terre mon coco, tu pourrais au moins faire un effort pour ne pas alerter les gens du coin quant à ta véritable nature. Enfin bon. Longvi Eth’Prosperith (ça se prononce longue vie et prospérité mais qui s’en soucie). Chasseur de primes absolument médiocre qui moisirait en prison si son père ne payait pas constamment le sénateur de son monde natal pour le sortir des ennuis.


« Je vois que tu es toujours aussi con. »

« Silence! Sache que ta tête est mise à prix et que je vais devenir une légende! Je… »

« Encore une prime? J’ai arrêté de compter depuis le temps. Et range cette arme avant de te blesser. »

« Silence, j’ai dit! Tu n’as pas le droit de couper mon monologue! »

« Si, en fait. Parce que si je te laisse faire, on aura tous le temps de mourir de vieillesse. Et j’espère que tu sais que tu as oublié d’enlever le cran de sûreté sur ton arme? »

« Que… Longvi Eth’Prosperith n’oublie jamais rien, vermine changeuse de forme! »

« Menacer un officier de police galactique. Hum… Cette fois je vais te renvoyer à ton père dans une boite, sale petit merdeux que tu es… »

« QUOI!? Tu oses me parler sur ce ton?! Je te tuerai! »

« Tu peux toujours essayer. La gâchette, c’est le truc courbé sous ton arme, en passant… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t1725-cindra-jinks-capitaine-ciji http://legendsofdc.creationforum.net/t1742-formulaire-9877473-revision-beta-omicron-beta-212-gestion-des-interventions-du-capitaine-ciji http://legendsofdc.creationforum.net/t1741-formulaire-6008757-revision-zeta-alpha-charlie-121-gestion-des-liens-du-capitaine-ciji http://legendsofdc.creationforum.net/t1743-arcs-narratifs-de-cindra-jinks-capitaine-ciji
avatar
the Green Lantern's Light !
Messages : 204 Age du joueur : 32 Crédits : Julianne Hough Batarangs : 2990

Feuille de personnage
Nom de Code: Arisia / Green Lantern
Multi-Comptes: John Constantine / Arthur Curry / Lénore Dunkel
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: Voyez-vous, on n’est jamais tout seul quand on a une peluche... [PV Ciji]   Lun 9 Juil - 15:01


OUAH ! J'aurais du prendre mon bikini préféré moi ! Il fait une chaleur à faire cuire du bacon sur les hanches d'une femme ! Même moi, malgré mon anneau, je la ressens. Et dire qu'il y en a certains qui prennent plaisir à s'enfermer dans un sauna pour y suer… Autant venir ici et s'allonger à même le sable. Ca fera le même effet. Et au moins, ils respecteraient la nature. Le soleil, c'est bien, et ce n'est pas Superman qui me dira le contraire ! Reprends-toi Arisia, tu es une Green Lantern en mission, note juste l'endroit pour tes prochaines vacances qui seront… Dans plusieurs siècles. Mon lit me maaaaaaaaaaanque tellement… Je baille avant d'atterrir sur le sable brûlant. Un scorpion vient me dire bonjour de son dard, désolée mon grand, mais mon costume est impénétrable à ce genre de choses. Un autre jour peut-être. Devant moi se lève une sorte de bar, de taverne, un truc bien moche tout en bois et sentant le vieil alcool frelaté à des kilomètres à la ronde. Bizarre que mon anneau m'est indiqué ce chemin. De ce que j'en ai compris, elle se cache ici. Cette photo me sera d'une quelconque utilité, enfin j'espère. Maintenant je rentre, poussant les portes à battants, fière, droite comme un I. Derrière moi, je pourrais presque entendre le thème du film "Le Bon, la Brute, et le Truand". Je suis la première, je suis… La Bonne Green Lantern… Zut ! Ais-je dis ça à voix haute ? J'espère que non car ma tenue semble ne pas correspondre à celles imposées ici. Sans compter que ce mot s'avère être… Ambiguë ? Je m'approche du bar, et présente la photo au type à la peau hâlée qui se tient derrière. Cliché habituel du barman frottant un verre – inutilement bien entendu – avec un chiffon plus que blanc. John Wayne n'a qu'à bien se tenir ! Arisia est dans la place ! Il me montre une table, en bougeant le menton. Mon anneau ayant scanné la salle avant d'entrer, j'ai un peu de mal à comprendre pourquoi tous ces gens sont armés. Armes inutiles contre moi.

Bingo ! Elle est là, la fille de la photo. Plus belle en photo qu'en vrai, heureusement que les logiciels de retouche d'images existent, sinon certaines personnes ne seraient pas aussi attirantes… Moi, ce que j'aime, c'est le naturel, comme par exemple, ma tête le matin au réveil, avec la bave aux lèvres et les cheveux en bataille. Je me trouve sacrément sexy comme ça. Mais pas mes compagnons par contre. Surtout quand c'est toute la journée dans le jogging tâché de sauve chili en m'empiffrant de chimichangas. La discussion est houleuse, je le sens, l'instinct, l'anneau, tout quoi. A moins que ce ne soit le fait qu'elle est menacée par ce drôle de type qui n'est pas d'ici. Par contre… Elle a bien fait de le prévenir à propos de son arme. Tenir un blaster par le canon, il y a plus aisé pour tirer quand même. Ce n'est pas comme si je ne devais pas intervenir. C'est mon secteur, et toutes menaces, spatiales ou non, se doivent d'êtres arrêtées par le Corps des Green Lantern. Une lumière verte fini par entourer l'homme menaçant, une main lui tapote l'épaule et, alors qu'il regarde ce qui vit de l'appeler, la main se serre, se changeant en un poing vert fluorescent et s'enfonce dans son visage.


- Arisia shot first !

Intérieurement, je saute comme une puce, levant le poing vers le ciel, fière et le sourire aux lèvres. Devant, c'est une toute autre histoire, comme le dit souvent Hal : "tu dois apprendre à être un peu plus sérieuse Arisia, bla bla bla… Tu es une Green Lantern, bla bla bla…" Voilà donc pourquoi je suis calme, enfin, je contracte mes muscles pour éviter d'exploser de rire et de taper du poing sur la table en pleurant tellement la tête du type me fait marrer. Bon. Tenue propre, sobre. Sérieuse. Levant la photo dans la direction de ma cible, je lui pose la question fatidique.

- C'est vous ? (M'approchant d'elle, je continue à voix basse.) Sait-on jamais… Les humains se ressemblent tous tellement…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t2226-in-brightest-day-in-blackest-night-no-evil-shall-escape-my-sight-arisia#38619 http://legendsofdc.creationforum.net/t2242-eclairer-les-tenebres-a-la-lumiere-des-green-lantern#38718 http://legendsofdc.creationforum.net/t2243-personne-ne-resiste-aux-green-lanterns#38719 http://legendsofdc.creationforum.net/t2241-arcs-narratifs-de-arisia#38717
avatar
Membre de LOD
Messages : 168 Age du joueur : 30 Crédits : N.A. Batarangs : 8300

Feuille de personnage
Nom de Code: Cindra Jinks (de son vrai nom, Ciji)
Multi-Comptes: Maggie Marzena, Astarte et Adrian Carlyle Eversfield
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: Voyez-vous, on n’est jamais tout seul quand on a une peluche... [PV Ciji]   Lun 9 Juil - 17:52

Est-ce que cette pisseuse blonde vient vraiment de me priver du plaisir immense de fracasser la gueule de ce merdeux? On dirait que oui. Et en plus, comme elle a la subtilité d’un destroyer stellaire au milieu d’un spatio dock pour touristes, je sais d’ors et déjà que c’est une lanterne verte. Et apparemment pas la plus intelligente du lot. Je voudrais bien faire mentir ce qu’on dit sur les blondes mais là… Tant qu’à jouer avec les clichés, je bois mon verre d’un trait, le repose sur la table et fais signe au barman de m’en apporter un autre tout en regardant la blondasse avec ce sourire qui a été rendu si caractéristique par Harrison Ford. Juste assez d’arrogance et de « ténébritude » pour que ce soit un mélange parfait. Le barman se grouille de m’amener ma consommation que j’avale tout aussi sec. L’alcool me fait peu de choses.

« Non, ce n’est pas moi. Mauvaise pioche, gamine. »

Oh quoi. Ce n’est pas moi qui me mêle de choses qui ne me concernent pas et qui après vient poser des questions idiotes. Et parlant d’idiots, on dirait que monsieur le chasseur de primes improvisé n’est pas si assommé que ça car il réussit par quelque miracle grotesque à prendre son arme par le bon bout et à mettre en joue la greluche qui lui fait dos. Bon allez, je me fais plaisir. Je le descends. Un coup de feu retentit, ce qui fait à peine réagir les gens du coin et face de mouche vient de faire le con pour la dernière fois de sa vie. Je me lève, me dirige vers le bar et paie ce que je dois plus un extra pour le ménage. Je dis ça, je dis rien mais le cadavre d’un alien, ça risque d’attirer une attention pas forcément désirée dans le coin. Autant dédommager le propriétaire dont les affaires sont à la limite de la loi. Sinon je l’aurais arrêté.

Je sors à l’extérieur sous… Comment les humains disent? Un soleil de plomb et je me dirige vers le véhicule qui m’a amené ici, nonchalamment, sans me presser. Si comme je le suppose miss lanterne est ici pour moi, elle va me suivre, d’une manière ou d’une autre et il est absolument hors de question de causer de quoi que ce soit avec elle devant autant d’oreilles indiscrètes. Comme je m’y attendais, face de mouche est venu avec ses copains et le fait que moi je sorte vivante et pas lui semble avoir froissé ces messieurs. Oui parce que s’il y a une nana dans le lot… Elle ne fait clairement pas très femme. Qu’importe. Je me retourne, calme et posée, nullement intimidée par ces gens armés qui en veulent à ma vie. J’ai l’habitude. Et que des armes de corps à corps. Je sens que je vais me faire plaisir. Attaquer un officier de police galactique veut dire autorisation d’utiliser la force létale.

Avance rapide de quelques secondes et les doubles portes menant au débit de boisson sont presque défoncées par une armoire à glace qui vient de faire tout un vol plané suivi d’un de ses potes quand il essaie de se relever pour reprendre part à la fête. Ah bah si, distribution de cadeaux, des baffes pour tout le monde! Mes adversaires sont aussi incompétents que leur « patron » et ils tombent comme des mouches sous une pluie de coups distribués par une VRAIE professionnelle de la justice. Un peu d’exercice, ça fait toujours du bien. Pourquoi s’en plaindre, ça permet de garder les réflexes affutés. J’enchaine une série de coups sur un véritable colosse couturé de cicatrices qui décide ensuite de faire son dur à cuire et dire que je ne sais pas taper, qu’il n’a presque rien senti… Et je décide de sortir un cliché parmi les clichés… Mais quel cliché par contre!



« Omae Wa Mou Shindeiru… »

Comme le disent les humains: spoiler alert, il est mort peu après…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t1725-cindra-jinks-capitaine-ciji http://legendsofdc.creationforum.net/t1742-formulaire-9877473-revision-beta-omicron-beta-212-gestion-des-interventions-du-capitaine-ciji http://legendsofdc.creationforum.net/t1741-formulaire-6008757-revision-zeta-alpha-charlie-121-gestion-des-liens-du-capitaine-ciji http://legendsofdc.creationforum.net/t1743-arcs-narratifs-de-cindra-jinks-capitaine-ciji
avatar
the Green Lantern's Light !
Messages : 204 Age du joueur : 32 Crédits : Julianne Hough Batarangs : 2990

Feuille de personnage
Nom de Code: Arisia / Green Lantern
Multi-Comptes: John Constantine / Arthur Curry / Lénore Dunkel
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: Voyez-vous, on n’est jamais tout seul quand on a une peluche... [PV Ciji]   Dim 2 Sep - 17:10


Je suis là, le bras tendu et la photo dirigée vers son visage, c'est elle, j'en suis tellement persuadée que ça en deviendrait presque barbant. Sauf que, contre toute attente, elle dit que non. Elle nie sa présence sur la photo. Je la récupère, regarde la photo, la regarde, regarde la photo, la regarde, regarde la photo… Zut, elle est partie ! J'étais pourtant sûr et certaine que c'était elle. Un tir frôle quelques clients, et l'alien tombe par terre. Beurk ! C'est ignoble, il y a même des morceaux qui volent dans ma direction. Ne jamais rester dans le coin lorsque quelqu'un se met à tirer dans tous les sens. Mon anneau m'évite de prendre une partie de la chaire en créant une raquette de tennis verte qui les repousse d'un magistral revers. Et dire qu'on me refuse l'entrée à Roland Garros après ça ! Finalement, je suis quand même déçue, je dois tout recommencer. Tout reprendre depuis le début, et quand j'interroge la base de données d'Oa, j'ai toujours la même réponse : c'est bien elle ! Réfléchir un peu. Posément. Je retourne la photo dans tous les sens. Le barman, un drôle de type qui regarde un peu trop ma poitrine, à tel point que je finirais presque par rougir, me demande si je veux boire quelque chose. Mais pourquoi tout le monde se moque de moi ? J'aime le lait-fraise oui ! Et alors ? C'est mon pyjama préféré que je porte sous mon costume de Green Lantern. A la différence de certains, JE DORS MOI ! Bref ! Il me faut quelques minutes pour boire mon verre, ou quelques secondes, le temps est… Paradoxal ici. Une armoire victorienne du XVIIIème défonce les portes battantes du cloaque où mon verre se renverse. Elle se relève, et court vers l'extérieur. Je n'ai pas grand-chose à faire pour le moment. Cette fille, j'en suis persuadée, c'est celle de la photo. Je saute de ma chaise, poussant le cri le plus spatial qui soit :

- Vers l'infini et au-delà !

C'est… Ignoble ce qui se passe dehors. Des gens se font descendre plus vite qu'une bouteille de whisky dans un Pub Irlandais en plein hiver. Oui, je sais, j'aime les métaphores. Pour éviter les coups et autres corps qui volent en tous sens, je créé un petit nuage vert sur lequel je monte et, tout en volant au dessus de la scène, d'un bond mon céans se trouve embourbé dans une sorte de tas de chaire dégoulinante et odorante. Beurk ! Beurk ! Beurk ! Il faudra que je passe au pressing si elle n'est pas trop pressée… Un autre arrive derrière la fille de la photo. Pas moyen qu'elle mente une nouvelle fois, je SAIS que c'est elle. Le pied gauche vers l'avant, le droit vers l'arrière, je bouge mes bras dans les airs, exécutant la forme d'une constellation qui existe dans le Secteur 2814.

- Par le Météore du Green Lantern !

Une multitude de petites boules vertes partent de mes points, des coups qui dépassent – en majorité – la vitesse du son, viennent à frapper celui qui se trouvait juste derrière la menteuse de la photo. Youhou ! Arisia WINS ! A moins la montée des escaliers vers la prochaine maison… Heu… La prochaine Galaxie pardon. Mes cheveux flottent au dessus de ma tête. Aussi étrange que cela puisse paraître, à chaque fois que j'utilise cette "attaque" ils se dressent sur ma tête. Recoiffée, prête à en découdre avec la menteuse, je bombe le torse – ou la poitrine, c'est un peu la même chose en fait –, tendant la photo vers elle, je ne le lui laisse pas le temps de réagir ou même de me répondre quoique ce soit. Frapper avant même d'avoir poser la question… C'est une idée "Gauloise" !

- C'est vous ! Je le sais. Cindra Jinks. Recherchée pour divers délits spatiaux. Autoproclamée membre de la "Police Spatiale". Ne niez pas, je le sais, vous le savez. Ils le savent. On le sait tous. Même eux le savaient. Alors avouez. J'ai les moyens de vous faire parler Miss Jinks !

Une gigantesque lampe verte apparaît et l'éblouie. Va t'elle continuer à me mentir ou pas ? J'aimerai vraiment qu'elle évite de le faire en fait. Ce n'est pas tout ça mais… Il ne faudrait pas qu'elle m'oblige à faire appel aux caisses en bois de la société ACME ! Je la fixe, bien décidée à la faire avouer. Alors madame-je-ne-suis-pas-celle-de-la-photo-même-si-je-sais-que-oui, tu vas répondre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t2226-in-brightest-day-in-blackest-night-no-evil-shall-escape-my-sight-arisia#38619 http://legendsofdc.creationforum.net/t2242-eclairer-les-tenebres-a-la-lumiere-des-green-lantern#38718 http://legendsofdc.creationforum.net/t2243-personne-ne-resiste-aux-green-lanterns#38719 http://legendsofdc.creationforum.net/t2241-arcs-narratifs-de-arisia#38717
avatar
Membre de LOD
Messages : 168 Age du joueur : 30 Crédits : N.A. Batarangs : 8300

Feuille de personnage
Nom de Code: Cindra Jinks (de son vrai nom, Ciji)
Multi-Comptes: Maggie Marzena, Astarte et Adrian Carlyle Eversfield
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: Voyez-vous, on n’est jamais tout seul quand on a une peluche... [PV Ciji]   Dim 2 Sep - 23:08

Je sais que ce n’est pas bien de se cantonner aux clichés mais cette blondasse… Même si je ne voulais pas aller par-là,  c’était à la limite de l’impossible. Ce devrait être criminel d’être aussi cruche. Bravo coconne. Tu viens de te rendre compte que je me suis payé ta tête. Tu peux prétendre que c’est moi qui suis dans le tort mais la vraie justice galactique n’a pas été confiée à une bande de crétins en uniformes flashs et colorés qui brandissent des anneaux en clamant qu’ils font leur boulot. Des boyscouts, oui. Des amateurs, assurément. Des professionnels, jamais. J’en butte une douzaine avant la première goutte de transpiration. Bon j’exagère un peu mais… Le jour où je craindrai un de ces clowns, on pourra le marquer d’une pierre blanche et ce n’est pas demain la veille. Je suis une super flic, moi, après tout.

Je la regarde d’un air blasé, ignorant sa stupide lumière et sa bravade insipide. Je ne me gêne pas, en fait, je lui donne une bonne poussée pour l’écarter de mon chemin avant de commencer à fouiller mes assaillants. Cette bande de crétins ont probablement sur eux quelque chose révélant le pot aux roses. Le grand plan. Personne ne me fera croire que ces bras cassés ont agi sans ordres. Contrat sur ma tête ou non cette augmentation soudaine de la somme ne me dit rien qui vaille. Rajoutez à ça le droïde messager, oublié dans cette histoire depuis le début des hostilités et on va pouvoir commencer à mettre les pièces du puzzle ensemble. Sans la pisseuse blonde qui se prend pour une enquêtrice, il va de soi. Ils donnent vraiment un uniforme à n’importe qui de nos jours, c’est hallucinant. De mon temps, jamais on aurait vu une telle chose.

En même temps, ces bouffons ne sont pas aussi organisés ou professionnels que Justice Centrale… Donc rien de surprenant du fait de leur incompétence et de leurs succès tout relatifs. Et parlant de succès tout relatif, j’enrage. Je n’arrive pas à trouver le lien entre le droïde messager et ce nouveau contrat à la somme exorbitante sur ma tête.  Des ennemis, j’en ai plus que je peux en compter mais aucun d’entre eux n’a jamais pris une telle mesure. Pourquoi maintenant et surtout qui? Hum… Il reste une piste que je n’ai pas encore exploré et que je ne veux pas explorer parce que cela implique de parler à cette petite sotte qui pense être une grande détective. Je n’ai pas envie de lui parler car il va falloir que je fasse un effort de politesse. Et puis quoi encore, je vous le demande. Mais en même temps, est-ce que j’ai réellement le choix? La réponse est non…


« Premièrement, c’est Ciji. Cindra Jinks n’est qu’une de mes nombreuses identités. Ensuite, pour toi, c’est capitaine Ciji. Je ne suis autoproclamée d’aucun titre, je réponds de la seule vraie autorité galactique, Justice Centrale. Autrement dit, l’amatrice de service, la loi, c’est moi. Pas toi. Et enfin, qu’est-ce que tu me veux, maintenant que tu as définitivement gâché mon moment de détente? »

Mais attends Ciji, tu viens de citer Judge Dredd là! Oui et alors? Je fais ce que je veux. Il faudra plus que vos faibles protestations pour me faire réagir. J’ai mieux à faire que de perdre mon temps et si je dois casser la gueule à cette arriviste pour obtenir mes réponses, soyez assurés que je le ferai et pas que ça, ça va me faire plaisir. Il n’y a rien de plus gratifiant que de démolir ceux qui pensent pouvoir prétendre à un titre qui n’est pas le leur. Et allez, histoire de faire encore plus épique, je prends la pause, une petite musique avec de la guitare commence à jouer, « freeze frame » et… Une flèche qui dit « To be continued… » Si vous êtes capable de vous imaginer la scène, c’est parfait. Voilà ô combien je peux être badass et classe devant l’adversité… En attendant une réponse, dans le cas présent, il va de soi. Et je suis mieux de l’aimer cette réponse!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t1725-cindra-jinks-capitaine-ciji http://legendsofdc.creationforum.net/t1742-formulaire-9877473-revision-beta-omicron-beta-212-gestion-des-interventions-du-capitaine-ciji http://legendsofdc.creationforum.net/t1741-formulaire-6008757-revision-zeta-alpha-charlie-121-gestion-des-liens-du-capitaine-ciji http://legendsofdc.creationforum.net/t1743-arcs-narratifs-de-cindra-jinks-capitaine-ciji
avatar
the Green Lantern's Light !
Messages : 204 Age du joueur : 32 Crédits : Julianne Hough Batarangs : 2990

Feuille de personnage
Nom de Code: Arisia / Green Lantern
Multi-Comptes: John Constantine / Arthur Curry / Lénore Dunkel
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: Voyez-vous, on n’est jamais tout seul quand on a une peluche... [PV Ciji]   Jeu 13 Sep - 16:32


Nous voilà donc l'une face à l'autre ma petite brunette. Oui, encore quelques secondes et le mot "FIGHT !" va apparaître, et si je viens à m'énerver, on finira sur une bonne grosse Fatality façon Green Lantern ! Sauf que je n'ai pas envie de me fâcher. Je suis en mission MOI môdame ! Je ne fais pas semblant d'être ce que je ne suis pas. Et puis, comment elle me parle ? Capitaine ? Non mais elle est où ta bouteille de rhum ? Et on Black Pearl ? Et ta coupe de cheveux, et tes doigts en ciseaux ? Hein ! Je te le demande. Mais non, elle n'a rien de ça, rien du pirate ni même du capitaine. Donc pas de ça avec moi. Elle me prend pour une idiote. Pour la première Green Lantern blonde de l'univers ? Voilà une chose bien ironique. Peuh ! Comme j'ai bien envie de lui faire comprendre le fait qu'elle est loin de la logique des choses, je baille. Effectivement, c'est particulièrement involontaire. On m'a quand même tiré du lit ! Mon rôle passe avant le reste, c'est le principe même de ma famille. Protéger et servir ! Sans oublier ce 5 Novembre… Celui là même ou tout a basculé dans les ténèbres, poussant l'espace dans les bras tentaculaires d'une femme se prenant pour un acteur aux multiples facette. Encore un peu et elle serait capable de me sortir un sabre lumineux noir entouré de blanc… Ensuite on ose dire que, étant donné que je suis blonde, c'est moi la cruche. J'en connais bien une qui répète très souvent – trop peut-être même – : "quand tu te tape la tête contre une cruche, n'en déduis pas forcément que c'est la cruche qui sonne vide !" Elle c'est la même chose.

La loi c'est elle, bla bla bla ! Qu'est-ce que sera la suite ? Je reviendrais ? Mon nom c'est Arisia ! Pas Sarah Connor ! Serrant les poings, et tout en faisant disparaître la lampe verte gigantesque, je prends une pose victorieuse alors qu'un magnifique trois mâts se construit sous mes pieds. Bon, ce n'est pas non plus une super idée si on considère que mon anneau risque de se décharger très rapidement et surtout, inutilement. Fière, droite, et amusée comme une gamine un matin de Noël – quelle fête étrange par ailleurs – ou un scientifique expert dans la théorie des cordes qui nage dans une piscine à boules multicolores, je plante mon regard sur elle. Et de toute ma hauteur, je m'adresse à elle. C'est qui la plus grande maintenant ? Elle a tenté me prendre de haut. Voilà qu'elle vient de perdre au jeu du "qui serait la plus blonde des deux".


- Capitaine ? Laisse-moi rire ! Tu n'as même pas de navire digne de ce nom. Tu te prends pour qui ? Le Capitaine Joke Sparrow ? (Tout sourire, je fais disparaître mon navire et m'approche d'elle, bien plus sérieuse que de coutume.) Je cherche un homme. Pour être plus précise TON homme.

Elle me tutoie, je fais de même. Apparemment, c'est dans les mœurs humaines que de faire cela en réponse à un semblant de manque de respect de sa part. En la regardant de plus près, je me demande vraiment ce que son compagnon a bien pu lui trouver… Elle ressemble à une chimère, mais en plus moche. Ne pas juger ses pairs Arisia. Tu dois le savoir. On ne juge pas un livre à sa couverture… Non mais elle… C'est le Necronomicon quand même ! Finalement, je me décide à sortir une nouvelle fois la photographie. Mon anneau s'éclaire et un hologramme flotte dans les airs, dévoilant le visage de son compagnon dans ses bras. Oh la jolie photo de famille que voilà ! Ils pourront la ressortir à leurs enfants lorsqu'il leur expliquera comment il a rencontré leur mère ! Ma mission commence à se dérouler comme elle se doit de l'être. Ce qu'il me reste à faire ? Qu'elle accepte de m'aider? Challenge Accepted !

- En plus, j'ai vu que tu avais pas mal de prétendant à tes trousses. Nous autres Green Lantern pouvons t'aider. Il me serait simple de supprimer la prime qui est sur ta tête d'un claquement de doigts. Quoique… Tu dois être mignonne en bikini doré au pied d'une grosse limace brune !

Arisia a encore frappé ! Pas sûre qu'elle comprenne le clin d'œil, mais grâce à Hal et Guy, j'ai réussi à en apprendre beaucoup sur les films humains. Sur Graxos IV, le seul moyen que l'on a de s'occuper c'est de faire la fête. Mais le problème est simple… La plupart du temps, ça fini mal… C'est un peu à cause de ça que mon oncle en a après les hérétiques. C'est pas faux, ajouterait même ma mère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t2226-in-brightest-day-in-blackest-night-no-evil-shall-escape-my-sight-arisia#38619 http://legendsofdc.creationforum.net/t2242-eclairer-les-tenebres-a-la-lumiere-des-green-lantern#38718 http://legendsofdc.creationforum.net/t2243-personne-ne-resiste-aux-green-lanterns#38719 http://legendsofdc.creationforum.net/t2241-arcs-narratifs-de-arisia#38717
avatar
Membre de LOD
Messages : 168 Age du joueur : 30 Crédits : N.A. Batarangs : 8300

Feuille de personnage
Nom de Code: Cindra Jinks (de son vrai nom, Ciji)
Multi-Comptes: Maggie Marzena, Astarte et Adrian Carlyle Eversfield
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: Voyez-vous, on n’est jamais tout seul quand on a une peluche... [PV Ciji]   Jeu 13 Sep - 19:06

C’est qu’elle serait presque mignonne, la morveuse, à vouloir jouer dans la cour des grands et en se donnant des airs. Je me demande, tu as eu ton poste en écartant les cuisses ou en passant sous bureau du boss? On ne me fera pas croire à moi, super flic vétéran que c’est ÇA le meilleur qu’ils ont trouvé à envoyer pour… Solliciter mon aide, visiblement. Et encore quand on demande de l’aide, on s’assure d’être professionnel. Envoyer une gamine faire le travail d’un pro. Ridicule. Si elle ne connait même pas les grades en vigueur dans les corps policiers et les armées, on a vraiment touché le fond du baril. En fait, je suis tellement blasée par cette adolescente qui se prend pour une autre que pendant tout son petit speech et ses frasques, je ne la regarde même pas. Je fais la maintenance de mon arme de service, c’est bien plus pertinent.

Je daigne lui accorder un minimum d’attention quand elle mentionne deux choses qui retiennent mon intérêt. Un, le fait que les Green Lanterns peuvent m’aider. Je n’ai besoin d’aide de personne, pas même des Dalton. Je parle des avocats issus du cabinet du même nom, évidemment. Le jour où j’aurai besoin de ces boyscouts n’est pas pour cette vie, encore moins pour les suivantes. Dans la catégorie « les pires conneries proférées de cette année », les paroles de la cruche blonde. Là on atteint et dépasse des sommets, quand même. En matière d’imbécilité crasse, on ne saurait faire mieux. Alors ça clairement pas. Est-ce qu’on les forme à être ainsi ou est-ce que c’est une sorte de talent personnel? Alors là… Mystère, ce n’est rien de le dire. Et pas un que je souhaite élucider, non merci. Parfois, ne pas savoir est une véritable bénédiction. Comme maintenant, en fait.

La deuxième chose qui me fait réagir c’est quand elle fait référence à la princesse Leia. Je suis auteure dans mon identité civile. Vous pensez que j’ignore tout de la culture terrienne? La réponse est non. Et si elle a ne serait-ce qu’un minimum sur moi dans son dossier, elle sait que je suis une changeuse de forme, d’une part et que je n’ai jamais été du genre à ne pas relever un défi. Tu veux me voir dans un bikini doré, gamine, tu veux qu’on se la joue « slave Leia »? On va se la jouer « Slave Leia ». Usant de mes facultés donc je deviens une ravissante jeune femme portant une réplique parfaite (enfin, presque, il faut bien accommoder de généreuses formes) dudit costume. Moi, il ne faut pas me chercher gamine car s’il faut jouer au con, tu vas perdre, perdre et encore perdre. Je me permets même un petit « au secours Obi Wan Kenobi, vous êtes mon seul espoir », tiens.

Et tout à coup… J’assimile le reste dont l’homme sur la photo. Une de mes ex… Fréquentations. Si tu refuses de m’épouser, je deviendrai le plus méchant des criminels, qu’il m’avait dit. Et ma réponse, blasée, évidemment, fut : fais ce que tu veux, c’est terminé entre nous. Et oui, il est devenu criminel. Un des pires qui soit d’ailleurs. Nul. Mais nul. On n’a pas idée d’être aussi nul, en fait. Et il me considère comme sa Némésis, avec la désillusion qu’il est mon plus grand rival, que je regrette de l’avoir quitté, etc., etc. Qu’est-ce que cet imbécile vient faire dans cette histoire!? Toujours sous les traits d’une femme fatale en costume de « slave Leia », je regarde la pisseuse blonde d’un air circonspect. Peut-être, finalement, que cette affaire mérite une portion de mon sérieux. On va voir quelle est l’ampleur de la situation pour commencer. Ensuite…


« Quoi, c’est lui votre problème? Les Green Lanterns sont nuls à ce point? Ce type n’a rien d’une menace galactique. Et puis ta photo date d’il y a une éternité, il y a plusieurs décennies que nous ne sommes plus ensembles. Quoi, tu ne vas quand même pas me dire que comme dans un mauvais film, il a trouvé un truc surpuissant et dangereux et que vous avez besoin de moi pour tenter de lui faire entendre raison! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t1725-cindra-jinks-capitaine-ciji http://legendsofdc.creationforum.net/t1742-formulaire-9877473-revision-beta-omicron-beta-212-gestion-des-interventions-du-capitaine-ciji http://legendsofdc.creationforum.net/t1741-formulaire-6008757-revision-zeta-alpha-charlie-121-gestion-des-liens-du-capitaine-ciji http://legendsofdc.creationforum.net/t1743-arcs-narratifs-de-cindra-jinks-capitaine-ciji
avatar
the Green Lantern's Light !
Messages : 204 Age du joueur : 32 Crédits : Julianne Hough Batarangs : 2990

Feuille de personnage
Nom de Code: Arisia / Green Lantern
Multi-Comptes: John Constantine / Arthur Curry / Lénore Dunkel
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: Voyez-vous, on n’est jamais tout seul quand on a une peluche... [PV Ciji]   Mar 25 Sep - 15:08


Les Green Lantern n'avaient besoin de personne. Le Corps dont je faisais partie se distinguait par sa capacité à gérer les problèmes seul et sans aide extérieure. Encore moins lorsqu'il s'agissait d'une aide aussi… Problématique et caractérielle. Si nous aurions eu besoin d'elle pour reconstruire un pont trop loin, peut-être que nous nous serions adressé à elle… Sauf que ce n'était pas le cas. De plus, que pouvais-je bien lui répondre ? D'après mes informations, et surtout celles données par l'anneau, son égocentrisme n'avait pas de limites, encore moins concernant ce qu'elle pensait être et dont elle se targuait avec une fierté purement mal placée. Elle me toisait, comme si je n'étais qu'une petite gourdasse blonde sans réflexion. Erreur de ta part la "flicaille spatiale". Je suis persuadée que pour toi, la grande question sur la vie l'univers et le reste se trouve encore être coincée entre les dents de lait d'un stégosaure ventripotent. Moquerie mise à part, je l'imaginais déjà portant moustache et monocle. Sans même porter le moindre intérêt à ses paroles, elle tenta de me "désarçonner". Les Green Lantern ne se laissaient pas faire ainsi. L'hologramme se réduit, puis revient vers moi. Porté à ma vue, j'observais une nouvelle fois son visage, ainsi que celui affiché sur ce "souvenir", et, pour bien lui faire comprendre ma façon de penser, et surtout à quel point je me fichais de sa volonté de me prendre de haut, mes mots furent choisi avec un cynisme qui ne m'allait pas vraiment.

- Ah oui ! Vous étiez vraiment plus jeune sur cette photo. Désolée, mais j'ai oublié de vous apporter une boite de pruneaux pour votre transit. Il est vrai que lorsque l'on atteint un âge aussi avancé que le vôtre… C'est toujours délicat de reconnaître les gens au premier regard.

Un ramassis de simagrées et d'inepties en tous genres fut débité. Et puis quoi encore ? Il allait changer de nom pour "Lord Casque Noir", construire un robot géant et vouloir terraformer une planète sur laquelle vivent des êtres bleus à rayures ? Rien d'aussi… Perturbant non. Il était juste recherché pour divers délits et une potentielle volonté de porter un anneau jaune. Voilà tout. Ou presque. Bien entendu, je n'oubliais pas ses propos concernant les Manhunters et leur puissance. Mais pour elle, ça devrait rester silence radio. Pourquoi devrais-je lui faire part de toutes les informations ? Si elle était REELLEMENT de cette "pseudo-police" spatiale, en quoi MES informations pourraient lui être utile. Sauf si, bien entendu, elle venait à avouer que son rôle n'était rien de plus qu'une immense blague presque aussi atroce que le dernier film Star Wars… Et comme on dit… "Les seuls personnes qui n'ont pas vu Star Wars ce sont les personnages ! Car ils ONT VECUS Star Wars !" Peut-être bien que dans sa tête c'est la même chose. C'est une guerre des étoiles… Les effets spéciaux en moins.

- Je reconnais bien là les raisons qui ont fait que c'est à nous, le Corps des Green Lantern que cette arrestation fut confiée. Nuls doutes que vous ne soyez pas dans la capacité de le faire.

Déni en approche dans 5… 4… Même si je m'avançais un peu trop et que ma seule crainte pouvait être celle d'être attaquée par un Killer Bunny dansant sous la pluie , je ne risquais pas grand-chose avec elle. Ce genre de personnes, mon anneau les connaissait que trop bien. Doué d'un ego surdimensionné, prêts à tout pour prouver leur "supériorité"… N'ayant qu'un intérêt des plus… Désuet. M'élevant dans le ciel. Une aura verte m'entourant. Je fis disparaître l'hologramme avant de reprendre.

- Vous ne me serez d'aucune utilité pour cette mission. Veuillez accepter mes remerciements. Le Corps des Green Lantern passera outre vos… Actions. Même si ces dernières mériteraient une certaine pénitence. Au revoir.

Concrètement, j'ignorais où je devais aller. Il me faudrait plusieurs jours avant de trouver le moindre indice. Pourtant, quelque chose me fit comprendre que, dans moins de temps qu'il ne le fallait pour le dire, elle m'aurait rejoint. Le meilleur moyen de faire faire quelque chose à quelqu'un n'est-il pas de lui faire croire qu'il n'en est pas capable ? Qui plus est… Avec une telle personnalité. Je suis blonde, mais pour moi, toute cette histoire, mon semblant de stupidité n'est qu'une façade. Hal le sait très bien. Amusons-nous. Suit le lapin blanc Alice ! Avant que le Chat de Cheshire ne disparaisse…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t2226-in-brightest-day-in-blackest-night-no-evil-shall-escape-my-sight-arisia#38619 http://legendsofdc.creationforum.net/t2242-eclairer-les-tenebres-a-la-lumiere-des-green-lantern#38718 http://legendsofdc.creationforum.net/t2243-personne-ne-resiste-aux-green-lanterns#38719 http://legendsofdc.creationforum.net/t2241-arcs-narratifs-de-arisia#38717
avatar
Membre de LOD
Messages : 168 Age du joueur : 30 Crédits : N.A. Batarangs : 8300

Feuille de personnage
Nom de Code: Cindra Jinks (de son vrai nom, Ciji)
Multi-Comptes: Maggie Marzena, Astarte et Adrian Carlyle Eversfield
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: Voyez-vous, on n’est jamais tout seul quand on a une peluche... [PV Ciji]   Mar 25 Sep - 22:32

Que fait-on quand on veut régler un problème de préférence rapidement et de façon efficace? On le confronte. Blondasse ne me sert à rien, elle pète plus haut que son cul et se pense tellement la meilleure parce que c’est une lanterne. Une pisseuse comme celle-là, on en fait une fois tous les siècles. Peut-être même au millénaire. Déconnectée de la réalité comme ça, incompétente et insupportable, elle a toutes les caractéristiques de la tête à claque par excellence. C’était bien sûr trop demander que d’espérer de l’aide des boyscouts galactiques. Un ego comme celui de cette merdeuse qui se pense tellement cool avec sa bague… C’est presque vomitif. J’en étais où? Ah oui. Régler ce merdier par moi-même. Je sors mon téléphone de ma poche et j’appelle mon « ex » après avoir repris mon apparence normale. Je vais te l’engueuler moi cet imbécile… Et c’est ce que je fais d’ailleurs. Qu’est-ce qu’il n’a pas ENCORE compris?

Et naturellement, il se répand en lamentations. Oh comment nous aurions pu faire le couple de la galaxie, oh comment je l’ai poussé dans le crime en repoussant ses avances, oh comment il est maintenant mon Némésis, mon ennemi juré, toutes ces imbécilités… C’est la même histoire à chaque fois. Pourquoi il ne veut pas comprendre, c’est simple, pourtant! Tu vas arrêter tes conneries, que je lui dis, ou je viendrai te botter le cul une fois de plus. Je sais que secrètement il adore ça mais que voulez-vous que je fasse à part le remettre derrière les barreaux? Je pourrais le tuer, personne ne s’en plaindrait mais quand même. Dépenser des munitions pour ce type, ce serait bien le comble. Il me dit que cette fois, l’univers lui a envoyé le moyen de l’emporter contre moi. Ben tiens. Je demande à voir. Il me donne stupidement les coordonnées d’où il veut que je le rejoigne et comme il a la subtilité d’une tonne de briques… Autant dire que le piège…

Passons l’étape où, n’étant plus obligée de me farcir la pisseuse blonde, je prends mon vaisseau et je me rends aux coordonnées indiquées. Alors là… Un yacht spatial grand luxe, reconditionné pour avoir l’air, vaguement, je dis bien vaguement, de ce qui serait terrifiant si vous avez l’imagination d’une courge atrophiée. Tant d’argent dépensé en fioriture et à peu près rien de fonctionnel... Je le reconnais bien là. Par mesure de sécurité, je mets mon vaisseau en pilotage automatique et le quitte discrètement pour commencer mon infiltration. Pourquoi est-ce que tout d’un coup il réapparait comme ça? J’utilise un bon vieux truc qui ne rate jamais : le sas secondaire. Condamné sur la plupart des vaisseaux car trop étroit et le moindrement que vous soyez claustrophobe, c’est mort. Comme c’est un système tertiaire voire redondant, peu de personnes y mettent une sécurité renforcée. Ça coûte cher les dispositifs de sécurité.

Le bon vieux « admin – admin » m’ouvre la voie et j’entre. Je remarque tout de suite quelque chose de différent par contre. En général, c’est bruyant, il y a des pseudos pirates de l’espace partout, chantant et braillant dans le désordre le plus total. Cette fois-ci, les lieux sont presque… Propres. Et anormalement silencieux. On va scanner pour des présences de vie. CentCom va m’aider avec ça et… Mais c’est quoi ce bordel? Il est tout seul? Mais ça ne rime à rien ça. Soit il n’y a effectivement aucune autre présence vivante, soit mon « ex » s’est fait pousser un cerveau. Ou alors il faudrait que ce soit des machines mais… La plupart des criminels ne font pas confiance aux machines, dont lui. Ok. Définitivement, cette fois, considérez moi intriguée. Je ne sais pas ce qui se trame mais je sais une chose. Je veux bien manger mon uniforme si je ne vais pas au bout de cette histoire. Discrètement, je déploie une balise spéciale qui transmet sur une fréquence spéciale pour les collègues des forces de l’ordre. Qu’ils se joignent à la fête. Plus on est de fous, plus on rit…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t1725-cindra-jinks-capitaine-ciji http://legendsofdc.creationforum.net/t1742-formulaire-9877473-revision-beta-omicron-beta-212-gestion-des-interventions-du-capitaine-ciji http://legendsofdc.creationforum.net/t1741-formulaire-6008757-revision-zeta-alpha-charlie-121-gestion-des-liens-du-capitaine-ciji http://legendsofdc.creationforum.net/t1743-arcs-narratifs-de-cindra-jinks-capitaine-ciji
avatar
the Green Lantern's Light !
Messages : 204 Age du joueur : 32 Crédits : Julianne Hough Batarangs : 2990

Feuille de personnage
Nom de Code: Arisia / Green Lantern
Multi-Comptes: John Constantine / Arthur Curry / Lénore Dunkel
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: Voyez-vous, on n’est jamais tout seul quand on a une peluche... [PV Ciji]   Lun 1 Oct - 12:12


Flotter dans l'espace, se laissant emporter les effluves dus à la gravité des planètes qui m'entouraient, esquivant ça et là quelques morceaux de satellites oubliés, non sans m'arrêter de temps à autres sur les météorites qui, tout comme moi, attendait que le temps passe. Ma mission était déjà bien entamée, et la provocation faite à l'autre pseudo fliquette au rabais ne tarderait pas à porter ses fruits. Ce genre de choses, c'était Guy qui m'avait formée. Apprendre à se faire passer pour ce qu'on est pas, et ce, dans l'optique de confirmer les idées de l'interlocuteur nous faisant face. Sur Graxos IV, jamais je ne me le serais permis, sauf si j'aurais eu l'idée folle de sauter carrément du haut de la plus haute montagne pour atterrir dans le ventre d'un de ces vers géants. Le mien de vert géant arborait une étoile sur le devant du veston, un flingue spatial et paraissait être "la meilleur flic au monde" et je dirais même plus "tellement balèze que même elle a peur de se faire arrêter par sa propre personne". Comble de l'égocentrisme… Mon anneau s'éclairait de temps à autres, preuve qu'elle était en mouvement. C'était une partie des plus pratique du Corps des Green Lantern, je pouvais savoir où elle se trouvait au moment précis. Non loin de moi, son vaisseau frôla un des nombres restes spatiaux oubliés par la NASA. Assise, les genoux remontés sous mon menton, je la regardais passer à grande vitesse. Tout portait à croire qu'entre elle et son ex, ce n'était pas terminé. Bien loin de là à ce que je pouvais en voir. Effectivement, je n'étais pas la mieux placée pour savoir ce qu'il en était des relations amoureuses, car mis à part un lien avec Hal – que je considère maintenant plus comme un frère qu'autre chose – l'amour sur ma planète natale se résumait assez facilement… La pérennité du nom et de la famille.

Tiens. Elle venait de s'arrêter. Activant mon anneau, je passais le message aux Gardiens. Désormais, l'ensemble du Corps connaissait la position exacte, ainsi que les coordonnées spatiales du futur compatriote d'Atrocitus et autres compagnons de prison qu'il va pouvoir se trouver. J'espérais une chose par contre, que l'autre fliquette ne vienne pas à agir bêtement. Vu sa tête, et ce qu'elle pensait être, ça ne m'étonnerait pas le moins du monde. Pire encore. Les Manhunter ne s'amusaient pas à faire dans la dentelle. Ces satanés robots obéissaient aux ordres. Point final. S'il prenait à ma cible de leur donner l'ordre de l'attaquer… Toute fliquette qu'elle soit, ce ne serait pas un costume noir avec des lunettes de soleil et un "flashouilleur" qui suffiraient à lui sauver la vie. Ce sont des robots, pas des aliens qui dansent le Moonwalk !

L'espace qui nous séparait, noir et étoilé à la fois, fut rapidement réduit à pas grand-chose. J'allais tellement vite que je dus revenir sur mes pas pour rejoindre le vaisseau d'où émettait le signal. Un second parti alors que je l'interceptais en arrivant. C'est quoi cet encodage au rabais ? Même les codages humains sont plus complexes ! Pas forcément très utile pour faire passer des informations secrètes. N'importe qui ayant un minimum de connaissances en informatique se trouvait être capable de lire entre les lignes. Et hop ! Message intercepté avant même qu'il n'arrive à destination, changement des coordonnées, et on envoi ces "camarades" à l'autre bout de la galaxie. Avec les Manhunter, il vaut mieux éviter de se retrouver à 300 là haut milieu. Première étape, faire le tour du vaisseau pour en savoir un maximum, une lueur verte engloba le vaisseau de la poupe à la proue. Les informations me parvinrent rapidement. Deux corps vivants, six Manhunter – actuellement désactivés –, et une technologie étrangement connue. Pourtant, aucune trace d'anneau jaune ou autre, pas d'énergie négative non plus.

Comme dirait Kilowog, il n'y a que deux moyens d'arrêter un Manhunter, le premier c'est de l'écraser, le second… De l'écraser encore plus fort ! En deux temps trois mouvements, une sphère verte, recouverte de pics s'écrasa sur la partie arrière du vaisseau. Quel désarroi que de ne pas pouvoir me trouver face à elle, avec son visage tuméfié de surprise, un peu comme si elle aurait posé le pied sur un Lego transparent. Tranché en deux, une grande partie des Manhunter n'étant maintenant plus qu'un lointain souvenir, le tiers restant s'activa alors que l'énergie de mon anneau les frôla. Mauvaise manœuvre. Deux Manhunter, même pour moi, c'est déjà beaucoup. Armée d'un bouclier et d'une lance verte, flottant dans l'espace et ayant pour adversaires les Manhunter, je me pris à hurler une phrase complètement stupide et illogique au vu de l'instant.


- THIS IS SPARTA !

Instant kodak bonjour ! Pas de fliquette au rabais en vue. Super ! Donc pas de problèmes notables. Pour elle, tirer sur les robots géants seraient la première chose à faire, et ce serait la plus bêtise qu'elle pourrait faire. Eux, ce n'est pas du boss de mi-niveau, non, c'est celui que tu affrontes avant le boss final. Dans Mario, il serait juste avant Bowser, affronté en mode hardcore, sans possibilités de continuer là où on a arrêté… Alors autant qu'elle laisse les adultes faire leur boulot. Et pour une fois, elle saurait comment on agit avec un plan et non pas, en fonçant dans le tas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t2226-in-brightest-day-in-blackest-night-no-evil-shall-escape-my-sight-arisia#38619 http://legendsofdc.creationforum.net/t2242-eclairer-les-tenebres-a-la-lumiere-des-green-lantern#38718 http://legendsofdc.creationforum.net/t2243-personne-ne-resiste-aux-green-lanterns#38719 http://legendsofdc.creationforum.net/t2241-arcs-narratifs-de-arisia#38717
avatar
Membre de LOD
Messages : 168 Age du joueur : 30 Crédits : N.A. Batarangs : 8300

Feuille de personnage
Nom de Code: Cindra Jinks (de son vrai nom, Ciji)
Multi-Comptes: Maggie Marzena, Astarte et Adrian Carlyle Eversfield
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: Voyez-vous, on n’est jamais tout seul quand on a une peluche... [PV Ciji]   Lun 1 Oct - 15:13

Tiens, tiens. Selon CentComp, le signal que j’ai envoyé aux collègues a été « détourné ». Et je mets ce mot entre guillemets car il a repris sa destination initiale après être sorti du champ d’action des machins de la green lantern. Quoi, plus de commentaires désagréables? Non. Parce que là, elle commence à montrer un niveau de compétence digne de ce nom. Je me disais aussi que c’était une façade. Utiliser quelqu’un d’autre pour trouver ce qu’on cherche, c’est un classique quand on enquête dans la police. Et ça tombe bien parce que chacune d’entre nous va pouvoir régler le problème le concernant. Car j’ai enfin résolu le mystère de cette absence d’équipage. Deux mystères, en fait. Mystère un : la présence de manhunters. Je n’en suis pas à mon premier rodéo avec eux et ils sont d’un chiant pas possible à neutraliser.

Non, non, toute balèze que je sois, ce n’est pas une partie de plaisir. Mais c’est le deuxième mystère qui me dérange le plus. Comme vous le savez, j’adore casser des gueules et me plonger au cœur de l’action. Ce que plusieurs ne savent pas, dont la green lantern, c’est que je suis également extrêmement douée dans la résolution d’enquêtes. Ma nature impulsive occulte souvent ce détail mais je n’ai pas survécu si longtemps dans la police galactique simplement par chance. Bien sûr que non. Pendant que je suis en train de préparer mon intervention, je continue de me renseigner et j’ai enfin trouvé le lien manquant. Ce qui pourrait amener les green lantern et la police galactique à chasser le même gibier. Le fait que ce soit un de mes ex est un appât grossier, ça je l’avais déjà deviné. Quelqu’un ou quelque chose voulait être certain d’avoir mon attention.

Mon ex et ses méfaits ne sont pas assez importants pour déranger les green lantern et même l’acquisition de manhunters ne semble pas être ce qui les a amené ici. En creusant davantage la question et en utilisant contre la demoiselle sa propre stratégie de détournement de signal, j’ai eu accès à une partie de ses communications. Plus spécifiquement son ordre de mission qui parle d’une possible addition au Sinestro Corps. Et c’est là que j’ai tout compris. Si vous vouliez faire d’une pierre deux coup, éliminer une vieille ennemie et faire du mal à l’organisation qu’elle représente, soit moi et s’en prendre à un autre groupe se prétendant police galactique pour impressionner quelqu’un d’autre, comment procéderiez-vous? Précisément comme ce qui vient de se faire. Mon ex et les manhunters ne sont que des carottes pour faire avancer l’âne. Mais qui, donc?

Qui veut un anneau jaune? On pourrait faire une longue liste mais j’ai déjà trouvé le qui. Ce stupide yacht aurait dû me donner les indices dont j’avais besoin. Si énervée que j’étais à cause de mon crétin d’ex que je n’ai pas porté suffisamment attention. La forme de ce vaisseau. Que rappelle-t-elle, au juste? Deux ailes. Deux réacteurs sur des extrémités et un cockpit en pointe. Une étoile. Quel symbole est souvent associé à ceux qui défendent la loi? Une étoile. Et je mettrais mes deux mains au feu que si je continue mon exploration, je vais tomber sur une salle cryogénique bourrée de jolies surprises en hibernation ce qui fausse tant mes scanners que ceux de la green lantern là dehors. Pas lui. À chaque fois ça finit avec des morts, des morts et beaucoup trop de morts et suffisamment de sang pour éteindre un soleil. Il faut que je contacte l’autre avant que…

MERDE! Je serais tentée de hurler « mais quelle conne » mais elle fait son travail. Elle a mal évalué la situation, elle est tombée dans le piège, comme il était attendu d’elle. Ah c’est sûr que c’est lui. Prenez la super flic la plus hostile à toute autre organisation se prétendant la police galactique, prenez une green lantern qui va avoir exactement la même mentalité, faites-les se confronter, séparez les et laissez les tenter de prouver à l’autre, directement ou indirectement, qui est la meilleure et regardez le piège se déclencher. Nous sommes encore trop près de la Terre pour risquer quelque chose de vraiment agressif donc il va falloir comment dire… Changer de place. Et ça ne va pas aider maintenant que la partie arrière est en miette donc plus de réacteurs. En même temps par contre, si elle s’occupe des manhunters, la vraie mauvaise surprise est plus vers l’avant. Divisé l’attention en deux et oublier de regarder le centre. Pourquoi?

Vous ne trouvez pas ça affreusement étrange que les manhunters soient complètement à l’arrière du vaisseau et mon ex complètement en avant? Moi je dis que la vraie merde est au centre pour mieux nous prendre dans le dos, à revers. Bon. Qu’est-ce que je fais? Je déclenche ma partie de piège? C’est sûr qu’il sait que je suis ici. Il ne sait simplement pas où. Et il ne représente pas mon ex mais le marionnettiste derrière tout ça. Inévitablement je vais devoir me montrer. Ou est-ce que j’essaie de mettre en garde la green lantern? Je parierais cher qu’elle ne va pas vouloir me croire. À moins que… C’est complètement débile comme idée mais je n’ai pas le temps pour les explications. Si je lui montre en plus que je sais la vraie raison de sa venue, ça devrait l’encourager à vouloir se frotter au vrai problème, non? Les manhunters ne sont que poudre aux yeux, comme mon ex.


« Communication urgente pour Arisia : In blackest day, in brightest night, Beware your fears made into light. Let those who try to stop what's right. Burn like my power Starro's might! Je répète: In blackest day, in brightest night, Beware your fears made into light. Let those who try to stop what's right. Burn like my power Starro's might! Bonne chance avec les manhunters, j’ai plus grave à neutraliser. »

Je connais son nom parce qu’elle l’a dit dans le bar et si je viens de lui envoyer le serment des yellow lanterns en modifiant le nom de la personne concernée, Sinestro, normalement, c’est pour qu’elle sache qui est derrière tout ça. Starro. Il veut absolument avoir un anneau jaune. Je le sais car lui et moi sommes de vieux ennemis. Je sais donc ce que je vais trouver sous le casque de mon ex. Une saloperie de pseudo étoile de mer collée sur son visage. Mais avant tout, si je dois tomber dans un piège, ce sera selon MES termes. On va bidouiller le réacteur principal, heureusement loin de ce qu’Arisia a détruit, pour faire un unique saut en hyperespace avec les moteurs d’appoint, les rétropropulseurs d’urgence, tout ce qui peut nous éloigner d’ici. C’est une grande fille : elle sait suivre un signal, j’en suis sûre. Une seconde, le vaisseau est là.

La seconde, il n’y est plus et nous sommes dans un secteur de l’espace où je sais que la flotte de la police galactique ET le green lantern corps sont à distance équivalentes. Nouveau signal de positionnement et on va aller déclencher notre partie de piège… Après un peu de sabotage. Me voilà sur la passerelle et contrairement à ce que j’aurais dû voir initialement, mon ex prenant une pose théâtrale et déblatérant des excuses, le pantin qu’el est devenu m’attend de pied ferme, arme au poing et je sais que son nouveau maitre doit avoir l’envie folle de m’étriper à mains nues en ce moment. Retirant son casque de sa main libre… Bingo. L’étoile de mer mutante scotchée au visage, le signe distinctif des forces de Starro. Si une étoile de mer (mutante) peut vous regarder avec haine… Allez, une autre phrase issue de la culture populaire en lui mettant une balle…


« Requiescat in Pace. »

Je sais que ça ne suffira pas à le tuer, je veux juste m’assurer de garder l’attention sur moi. Et apparemment ça fonctionne. Ça fonctionne même merveilleusement bien, je dirais. Est-ce que je pourrais dire trop bien? Parce que je sais que le temps que la cavalerie arrive, lui doit avoir ses forces en réserve et JE vais m’en prendre plein la gueule. En même temps… Arisia danse le tango avec deux manhunters donc je ne peux pas vraiment me plaindre. À chacun son tour de se manger des coups, je dirais. Oh n’allez pas croire que c’est ma nouvelle meilleure amie. Simplement, je veux bien lui reconnaitre une valeur et un certain degré de compétence. Green lanterns et police galactique combattant le même ennemi. Ma hiérarchie va en faire une maladie. Une douce vengeance pour cette pré retraite forcée, au fond…

« TU AURAIS DÛ TOMBER DANS LE PIÈGE. »

« J’aurais dû. Mais les gens changent, Starro. C’était bien pensé. Utiliser mon ex. Me mettre en compétition avec une green lantern. Compter sur le fait que je suis prompt à juger négativement les gens parce que j’ai trop perdu en une longue, longue vie. Et ça a failli marcher. Ton problème par contre c’est que tu restes aussi prévisible. Alors… Tu la fais venir ton armada bourrée de pirates infectés? »

« COMMENT SAIS-TU QUE… »

« Parce que je te l’ai dit. Tu restes toujours prévisible. Tu comptais m’infecter moi, infecter elle, nous renvoyer dans nos factions respectives et répandre ton mal. Profiter du chaos pour attaquer avec tes propres forces. Mais ne t’inquiète pas. Tu auras tout le loisir de lui faire ton monologue de méchant quand elle va arriver. Car ne te leurre pas. Elle VA arriver. Je mange mon uniforme, sinon. Sans moutarde. »

« COMMENT PEUX-TU SAVOIR CELA? ELLE TE VOIT COMME UNE FAUSSE POLICIÈRE ET LA PENSÉE EST RÉCIPROQUE. »

« Simple. Parce que comme moi elle ne veut pas que tu reçoives un anneau jaune mais pour des raisons différentes. Elle, pour le green lantern corps, moi parce que je trouve que tu as assez de jouets comme ça. Tu es vraiment un emmerdeur de première, tu le sais ça? Oui tu le sais. Quant à savoir quand elle va arriver? Attendons sa venue aux premières lueurs du cinquième jour. À l'aube, regardons à l'est. »

« EST-CE QUE TU VIENS DE CITER LE SEIGNEUR DES ANNEAUX? »

« Ah bah tu es moins con que je ne le pensais et la réponse est oui. »

« ALORS JE CITERAI LA GUERRE DES ÉTOILES. NOW YOUNG CIJI… YOU WILL DIE. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t1725-cindra-jinks-capitaine-ciji http://legendsofdc.creationforum.net/t1742-formulaire-9877473-revision-beta-omicron-beta-212-gestion-des-interventions-du-capitaine-ciji http://legendsofdc.creationforum.net/t1741-formulaire-6008757-revision-zeta-alpha-charlie-121-gestion-des-liens-du-capitaine-ciji http://legendsofdc.creationforum.net/t1743-arcs-narratifs-de-cindra-jinks-capitaine-ciji
avatar
the Green Lantern's Light !
Messages : 204 Age du joueur : 32 Crédits : Julianne Hough Batarangs : 2990

Feuille de personnage
Nom de Code: Arisia / Green Lantern
Multi-Comptes: John Constantine / Arthur Curry / Lénore Dunkel
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: Voyez-vous, on n’est jamais tout seul quand on a une peluche... [PV Ciji]   Dim 7 Oct - 16:09


Voilà donc comment ça allait devoir se terminer. L'autre sauvage en face à face avec son chéri, et moi, en compagnie de deux gros trucs tout moche et robotiques. Mais où est Logan quand on a besoin de lui franchement ? C'est son rôle de découper des Sentinelles ? Hum… Tu divagues Arisia, tu divagues… Ces saletés me foncèrent dessus en même temps. Bon, être prête en toutes circonstances. Lance dans une main, bouclier dans l'autre, cri de guerre fait ; il ne me fallait plus qu'une chose. Une bonne grosse musique pour l'ambiance. Zut, j'ai laissé mon baladeur sur Terre. Tant pis, on fera sans. Me voilà donc, en plein affrontement avec deux Manhunter, ces robots géants ultra sophistiqués capables de résister à mes assauts sans même broncher une minute. L'espace c'est pratique pour une chose, pas besoin de faire attention aux dommages collatéraux. Si on casse quelque chose, il n'y aura pas de morts involontaires ou de civils blessés. Ma lance se brisa presque instantanément contre le poing du Manhunter qui m'attrapa par la taille. Une petite danse ? Désolée mon grand, mais je pensais qu'on prendrait un verre avant.

Il me serrait tant et si bien que je commençais à manquer d'air. Ironiquement parlant bien sûr. Ses yeux devinrent rouges, et dans quelques secondes, je ne serais plus qu'un petit tas de cendre flottant dans l'espace, sans points de destins et incapable de dire "Tagazok". Une idée, il me fallait une idée. Cherchant au fond de moi, et usant du pouvoir de mon anneau, mes cheveux se dressèrent sur ma tête et je me mis à hurler du grand n'importe quoi. Une sphère verte grossit entre mes mains libérées et je fini par la lui balancer dans la tronche sous la forme d'un tube de pure énergie verte.


- Kaméha-méhaaaaaaaaa… Risia !

Ouah ! Ca c'est de la puissance de frappe. Sa tête explosa et il se retrouva façon Marie-Antoinette à sa grande époque. Le corps du Manhunter ne me lâcha pas pour autant. Le métal dont ils étaient fait résistait encore et toujours à mes attaques et, apparemment, leur système nerveux central n'était pas en haut. Des vrais mecs ! Plus je frappais, plus il serrait. Mon anneau s'illumina et je devais faire vite pour me débarrasser de lui. Sacrée poigne. Hal m'avait dit une chose un jour. "T'endors pas c'est l'heure de mourir." Sauf que je n'en avais pas envie. Mais alors pas du tout. Il existait encore trop de bonnes choses que je n'avais pas eu le plaisir de goûter sur Terre. Tous les plats Mexicains, les hot-dog, les films de Uwe Böll… Bref, plein de bonnes choses. Non de non ! Tu ne m'auras pas, pas aujourd'hui. Dardant mon anneau en plein dans l'épaule du Manhunter qui me tenait, je chargeais le maximum de puissance pour lui faire sauter le bras plus loin qu'une balle frappée par Tiger Woods.

- Oa ! On a un problème !

Sauf que la vie, c'est pas une boîte de chocolats. Car pendant que le bras relâchait sa pression, l'autre Manhunter me projeta des rayons à son tour. Pas le temps de réagir, j'allais me le prendre en pleine face… Mais ça, c'était avant qu'un bouclier vert ne vienne à me protéger. Gros, moche, puissant et incroyablement violent… Kilowog ! Osais-je citer Scarface alors que les Manhunters que je croyais détruits apparurent ? Oui ! Avec grand plaisir même !

- Dites bonjour à mon petit copain !

Heureusement, le fait de balancer des citations stupides et de faire des clins d'oeils tous plus infondés les uns que les autres ne m'empêchait pas de garder en vue ma mission principale. Kilowog, rapidement suivit par une bonne douzaine de Green Lantern, m'expliqua que mon message fut entendu, et surtout, qu'ils savaient que je ne ferais pas le poids face à deux Manhunters… J'étais presque vexée. Presque. Il avait raison. Déjà qu'un seul c'était déjà pas simple, mais deux… Sans compter leurs potes qui arrivaient derrière. Ce qui m'inquiétait surtout, fut l'absence de sensations nées de l'anneau jaune censé se trouver ici. Creusant un trou dans le ventre d'un Manhunter à l'aide d'une immense tronçonneuse verte, mon cerveau se trouvait pourtant ailleurs. Comme s'il volait par ce que j'en avais trop prit et que je me trouvais nez à nez avec un tigre dans la salle de bain de mon appartement. Et si… Si quelque chose ou quelqu'un l'avait comme qui dirait "absorbé" ; ça expliquerait pourquoi on ne le ressent pas. Créant un mégaphone, j'hurlais dedans. Mes paroles se dirigeaient bien sûr vers l'autre prune de fliquette spatiale au rabais.

- Liloo Dallas ! Sors de là ! Il faut que ce soit Green ok ? Ton chéri a bouffé l'anneau ! Et c'est pas bon pour toi s'il l'utilise comme ça !

Utiliser un anneau du Sinestro Corps depuis son intérieur revenait à vouloir faire cuire un œuf sur le dos d'un dragon. Y'en a qu'on essayé… Ils ont eu des problèmes ! De très gros problèmes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t2226-in-brightest-day-in-blackest-night-no-evil-shall-escape-my-sight-arisia#38619 http://legendsofdc.creationforum.net/t2242-eclairer-les-tenebres-a-la-lumiere-des-green-lantern#38718 http://legendsofdc.creationforum.net/t2243-personne-ne-resiste-aux-green-lanterns#38719 http://legendsofdc.creationforum.net/t2241-arcs-narratifs-de-arisia#38717
avatar
Membre de LOD
Messages : 168 Age du joueur : 30 Crédits : N.A. Batarangs : 8300

Feuille de personnage
Nom de Code: Cindra Jinks (de son vrai nom, Ciji)
Multi-Comptes: Maggie Marzena, Astarte et Adrian Carlyle Eversfield
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: Voyez-vous, on n’est jamais tout seul quand on a une peluche... [PV Ciji]   Dim 7 Oct - 22:48

Non mais elle en tient une sacrée couche celle-là! Il ne l’a pas avalé, l’anneau, espèce de lanterne à deux balles, il ne l’a tout simplement pas encore. Ça se prétend l’élite des forces de l’ordre? Et j’avais réussi à trouver un minimum de respect professionnel pour elle. Merci de tout gâcher! Blondasse au rabais. Enfin bon, je m’en fous un peu parce que comme je le suspecte, ce cher Starro ne compte pas en rester là et le piège qui aurait dû se déclencher à proximité de la Terre se déclenche dans cette section de l’espace où nous allons pouvoir nous en donner à cœur joie. Une vraie armada de vaisseaux pirates sous les ordres de Starro. Corvettes, frégates, destroyers… Je vois même un cuirassé, probablement le vaisseau amiral. CentComp me dit que des renforts sont en route. Tu m’étonnes qu’il classifie la menace comme étant « sérieuse ».

Et des renforts… J’espère bien parce que franchement, ce ne sont pas ces boyscouts de Green Lanterns qui feront le poids face à une telle puissance de feu. Peu de temps après, une flotte que je connais bien débarque. La septième flotte. J’ai longtemps servi avec eux lors d’offensives pour pacifier un certain nombre de bastions pirates. Des officiers compétents, avec la tête sur les épaules et très peu enclins à l’arrogance ou la bravade. De VRAIS professionnels contrairement aux officiers de la quatrième flotte qui doivent leur poste à leurs relations plus qu’à leur talent. Une vraie plaie parce qu’ils ont tendance à sacrifier inutilement des vies en se prenant pour ce qu’ils ne sont pas : des stratèges et des tacticiens. La quatrième flotte utilise des doctrines qui étaient novatrices il y a plus d’un siècle de cela, avec des vaisseaux considérablement moins performants. C’est vous dire.

Donc… Les green lanterns se battent. La septième flotte se bat. Arisia se bat… Et moi aussi. Tout pantin de Starro qu’il soit, mon ex est contrôlé par ce dernier ce qui en fait alors un combattant cent fois plus efficace que tout ce que lui aurait pu faire tout seul. Bon bah… Dansons Starro. Dansons. Je sais très bien que tu n’es pas ici. Que tu ne te déplaceras pas en personne tant que tu pourras envoyer à l’abattoir toutes les forces pirates que tu as infectées. Mais je tiendrai face à la vague. Je suis une super flic. J’ai juré de protéger ceux qui tombent sous la juridiction de Justice Centrale et si Starro pense qu’aller faire mumuse hors de notre zone d’influence va le protéger de mes talents de botteuse de culs, il se trompe lourdement. TRÈS lourdement. La prime sur sa tête continue d’exister, elle. Elle n’a pas disparu comme par magie. Loin, très loin de là.

Le combat nous mène du poste de pilotage aux coursives, de la grande salle aux quartiers de l’équipage et de ce qu’il reste de la salle des machines au hangar. Et c’est brutal. Armes à distance, corps à corps, explosifs, c’est un arsenal complet qui y passe dans le seul et unique but de neutraliser l’adversaire. Si je tue l’étoile de mer, je risque de tuer mon ex. C’est un imbécile, d’accord. Mais il ne mérite pas de crever bêtement comme ça. Certainement pas en souvenirs du bon vieux temps. Quand je le remettrai derrière les barreaux, je veux que ce soit par sa faute, pas par celle de cette saloperie mégalomane avide de conquêtes et d’anneaux jaunes. Et encore, ce n’est pas un anneau noir qu’il veut, une chance pour tout le monde! Ce serait un sacré bordel sinon. Plus encore que ce qui est en train de se produire actuellement. Bien pire encore que ça.


« Je suppose que te dire de te rendre est inutile, pas vrai? »

« INSOLENTE! MES FORCES SONT LÉGIONS ET MES RESSOURCES AU-DELÀ DE TON IMAGINATION LIMITÉE! »

« Peut-être mais une fois que les boyscouts de l’espace auront détruit tes conserves ambulantes, c’est quoi le plan, espérer qu’ils s’en aillent sans prendre part à l’énorme bataille spatiale qui se déroule tout près d’eux? C’est ça le plan? »

« QUOI!? MAIS COMMENT AS-TU PU DEVINER!? CETTE INFORMATION EST TOP SECRÈTE! COMMENT… »

« En fait quand j’y pense, je vois deux scénarios. Comme les boyscouts n’ont pas eu à te gérer, tu es notre problème, il se pourrait que ton plan fonctionne et qu’ils nous disent merde, débrouillez-vous, faux flics de l’espace. Ou alors, s’ils ont une once de professionnalisme, ils vont se battre avec nous pour anéantir tes forces en se foutant bien de nos préjugés respectifs. À voir, je dirais. »

« JE LES INFECTERAI COMME J’INFECTERAI TES PRÉCIEUX ALLIÉS ET AU FINAL, VOUS ALLEZ TOUS ME SERVIR! »

« J’en doute, Starro. J’en doute. Maintenant si tu veux bien m’excuser, j’ai une flotte à mener au combat. On se revoit sur le champ de bataille. »

J’en profite pour m’éjecter du vaisseau grâce à un sas non loin et je finis par rejoindre le vaisseau de tête de la flotte de Justice Centrale. Pour le moment, la bataille spatiale se déroule relativement bien, si ce n’est que l’ennemi a l’avantage du nombre à six contre un. Ce qui joue en notre faveur par contre c’est qu’ils sont bien moins efficaces que nous, que ce soit en termes de classe de vaisseau, d’armement ou de personnel. Le plus dangereux ce serait une brèche dans la coque et une horde d’infectés qui débarquent. Je ne sais pas comment les boyscouts de l’espace s’en sortent et honnêtement je m’en fiche. Qu’ils règlent leurs problèmes. Nous règlerons les nôtres. S’il y a matière à terrain d’entente, ils savent comment nous contacter. Ce n’est pas difficile d’utiliser une fréquence ouverte, que je sache. Même pour eux par-dessus le marché.

Ceci dit je reste prudente. Souvent Starro a des airs de « méchant » bien cliché mais il demeure un conquérant. Le prendre de haut et négliger cette réalité pourrait mener à terribles problèmes pour nous. Et parlant de problèmes, il semblerait que notre fanatique des étoiles de mer en veuille aux boyscouts parce que trois nouveaux manhunters viennent de débarquer dans le secteur. C’est quoi le lien entre eux et Starro? Il veut un anneau jaune, je comprends qu’il va vouloir courtiser Sinestro mais d’où il a récupéré autant de ces machines? Un mystère à élucider plus tard je suppose. Pour le moment, nous devons nous assurer de neutraliser l’armada ennemie. Un seul vaisseau, un seul, pourrait servir à propager les parasites au service de Starro. C’est absolument hors de question. On ne peut pas le laisser faire. Nous allons faire rempart ici et maintenant.


« Tu voulais citer Star Wars, Starro? À mon tour… Intensifiez le feu des postes avancés. Je veux que personne ne passe! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t1725-cindra-jinks-capitaine-ciji http://legendsofdc.creationforum.net/t1742-formulaire-9877473-revision-beta-omicron-beta-212-gestion-des-interventions-du-capitaine-ciji http://legendsofdc.creationforum.net/t1741-formulaire-6008757-revision-zeta-alpha-charlie-121-gestion-des-liens-du-capitaine-ciji http://legendsofdc.creationforum.net/t1743-arcs-narratifs-de-cindra-jinks-capitaine-ciji
avatar
the Green Lantern's Light !
Messages : 204 Age du joueur : 32 Crédits : Julianne Hough Batarangs : 2990

Feuille de personnage
Nom de Code: Arisia / Green Lantern
Multi-Comptes: John Constantine / Arthur Curry / Lénore Dunkel
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: Voyez-vous, on n’est jamais tout seul quand on a une peluche... [PV Ciji]   Ven 12 Oct - 14:37


Que faire dans de pareils cas ? En dehors de continuer à tabasser tout ce qui passe à proximité bien entendu. Concernant Kilowog, le choix n'est pas très compliqué, pour tout dire, il prend même un malin plaisir à projeter des points verts sur les Manhunter qui, malgré les coups, ne semblent pas particulièrement motivés à s'arrêter. Voir même continuent d'avancer sans même ressentir le moindre besoin de le faire. Saletés de bestioles au rabais ! Avec lance-flamme nous aurions déjà fait brûler la reine mère, façon le 5ème passager et hop ! Plus de soucis. Sauf qu'un robot, ça ne brûle pas aussi facilement. Un choc se fait soudainement sentir. Bien heureusement que nous sommes assez loin de la Terre. Pas de dégâts collatéraux, jamais. Je me répète ? Peut-être bien oui. Mais ne dit-on pas, une Arisia avertie en vaut deux ? Une information provenant des Gardiens nous arrivent par le biais de nos anneaux. Il semble que ces Manhunters n'en sont pas vraiment. Ou plutôt, qu'il s'agit de copies de leurs propres créations. Voilà donc pourquoi ces enfoirés résistent aussi bien aux attaques. Surtout que même sans la tête, ils continuent d'avancer. Sans compter qu'une bande d'andouilles enfermés dans des cigares en fer commencent à arriver.

Tiens. Ca c'est bien comme la cavalerie. Ca débarque lorsque le combat est presque terminé. De mon propre point de vue c'est le cas. Que croient-ils pouvoir faire au juste ? Jouer à la bataille spatiale ? Star Wars, c'est classe au cinéma hein ! Avec du pop-corn et un coca bien frais. Bonjour le space-opéra super classe mais en direct s'il vous plait ! Ils sont combien au juste ? J'en compte… Trop. Certains portent un truc sur le côté, comme s'ils faisaient parti du même conglomérat d'incapables que l'autre prune spatiale. Ah ben c'est du propre. Comme madame n'est pas fichue de se débrouiller seule, elle est obligée d'appeler ses copains… Puéril. Et non, l'arrivée du Corps des Green Lantern ne rentre pas en compte. Les Manhunters ne sont pas de la même trempe qu'une bande de rejets de l'espace se prenant pour les plus grands pirates que la galaxie n'est jamais connue. Ils veulent jouer au petit train avec moi ? Oh oui ! Allez-y les enfants ! Tentez votre chance !

Mon anneau possède encore près de 80% de ses capacités, donc de quoi donner vie à ce petit cadeau que je leur ai prévu. Un rapide scanner des bâtiments "ennemis" avant de lancer ma petite création, un message rapide à Kilowog qui fini de découper un Manhunter façons massacre à la tronçonneuse, et tout va être mit en place… En fait, si j'y regarde bien, je n'ai rien à envier à Hal. Il aime créer des trucs totalement fou mais… A-t-il un jour donné une existence à ça ?!


- Rien n'est plus fort que l'amour… SAUF un Destroyer stellaire de classe Impérial-I !

YOUPIE ! Ca va faire quelques émules chez les geeks spatiaux, mais on s'en fiche, mon anneau s'éclaire, et la forme commence à apparaître devant l'armada ennemie. Ils veulent de l'action, ils vont être servit. Ils se croient les plus forts de la galaxie les petits flics de l'espace ? Mais bien sûr voyons ! Quoi de mieux qu'un bateau en plastique sur une mer déchaînée ! Il faut que je garde ma concentration. Cette création me demande de plus en plus de Volonté, et je fini par être rejoint de deux de mes pairs pour obtenir la création parfaite. Créé, existant désormais dans cet univers – et oui, complètement abusé – il fauche une bonne partie de nos "adversaires". Je préfère préciser car même si elle me tape sur les nerfs, pour le coup, nous sommes du Côté Lumineux de la Force. Enfin, surtout moi, car elle… Je doute que toutes les lumières ne soient allumées à tous les étages de sa tête. Détruits, ravagés, enfermés dans notre création qui tire des missiles un peu dans tous les sens… C'est encore mieux qu'une fête nationale, les hurlements et les explosions servant de thème pour une chevauchée des Valkyrie façon Green Lantern. Une voix résonne depuis mon anneau. Cette dernière, nous la connaissons tous… Sinestro. Apparemment, l'anneau n'est pas encore entre les mains de l'ex de l'autre prune sauvage. Heureusement. Il parle, calmement, ses propos sont clairs, précis. Plusieurs expressions résonnent dans nos têtes… Puis le silence. Le Maître du Yellow Lantern Corps ne viendra pas ici. Trop à perdre et rien à gagner qui ne semble l'intéresser. Mais une information nous parvient de sa part. Jamais personne d'autre que lui n'aura le droit de nous réduire en poussière… Une information. Juste une. Mais qui pourrait tout changer. Renverser la donne, et surtout… BIEN FAIRE CHIER L'AUTRE BOURRIQUE !

- A l'ensemble du Corps des Green Lantern, vous connaissez notre cible. La majorité des bâtiments ennemis ne sont plus qu'un tas de poussière spatiale. Pour celles et ceux dont les anneaux dont encore assez chargés, suivez-moi. Les autres, protégez cette… (Le mot que je devais utiliser allait faire rire Kilowog jusqu'à l'année prochaine, j'en étais persuadée.) "Police" de l'espace d'une potentielle infection. Montrons leur qui sont les Green Lantern !

Sinestro avait beau être considéré comme un criminel dans plusieurs Secteurs de la Galaxie, il n'en restait pas moins un homme sage et dont l'objectivité allait de pair avec son envie de tous nous tuer de ses mains. Laisser ce "Starro" le faire semblait le rendre malade, assez tout du moins pour qu'il nous fasse par de plusieurs informations non négligeables. Comme je l'avais prévu, Kilowog m'apparu, le sourire aux lèvres, les dents dévoilées, et m'invectiva d'un "bien compris gamine". Le piège devait se refermer rapidement. Nul doutes que Starro se trouvait lui aussi au courant de ce qui n'allait pas tarder à arriver… Mon anneau, après la création de ce vaisseau hors du commun avait perdu plus de la moitié de sa puissance. Me voilà pourtant repartie en première ligne. Communément, nous commencions à créer une sphère verte, gigantesque afin d'y enfermer les quelques bâtiments restant. Dans un de ceux-là se trouvait la clef de toutes les attaques de Starro… Un nom digne d'un pokémon de la première génération d'ailleurs. Sauf qu'actuellement, personne ne savait dans lequel ses "petits copains" se trouvaient. Bloquée ici, je ne pouvais pas agir directement… Ca serait bien la dernière fois que j'aurais à faire à elle… Tout du moins pour la prochaine décennie !

- La spatio-flic au rabais ! Nous sommes un peu trop occupés là. Donc je te serais grée de bien vouloir t'occuper des trucs qui se trouvent là-dedans ! Et même si tu fais tout péter d'un coup… CA NE COMPTE QUE POUR UN !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t2226-in-brightest-day-in-blackest-night-no-evil-shall-escape-my-sight-arisia#38619 http://legendsofdc.creationforum.net/t2242-eclairer-les-tenebres-a-la-lumiere-des-green-lantern#38718 http://legendsofdc.creationforum.net/t2243-personne-ne-resiste-aux-green-lanterns#38719 http://legendsofdc.creationforum.net/t2241-arcs-narratifs-de-arisia#38717
avatar
Membre de LOD
Messages : 168 Age du joueur : 30 Crédits : N.A. Batarangs : 8300

Feuille de personnage
Nom de Code: Cindra Jinks (de son vrai nom, Ciji)
Multi-Comptes: Maggie Marzena, Astarte et Adrian Carlyle Eversfield
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: Voyez-vous, on n’est jamais tout seul quand on a une peluche... [PV Ciji]   Ven 12 Oct - 17:26

Quelque chose cloche. Je connais Starro. Je connais ses tactiques. Je connais la dévastation dont il est capable et je sais pertinemment que son obsession pour obtenir un anneau jaune est si forte qu’il serait capable d’annihiler un millier de systèmes solaires pour atteindre son but. Pourquoi une armada pirate? Oui d’accord, ils sont plus faciles à trouver, contrôler et envoyer à l’abattoir mais ils n’ont pas ce qu’il faut pour tenir face à la police galactique. Surtout qu’en plus la septième flotte est composée de nombreux vaisseaux capitaux, certains se chiffrant dans les kilomètres de long. Police et armée n’ont pas vraiment de distinction là d’où je viens. Certes nous avons des unités plus petites, composées de véhicules faisant plus office de vaisseaux de patrouille ou de chasseurs mais ce serait pure folie de ne pas nous croire adéquatement équipés.

Alors à quoi joue Starro? Il a les moyens, les troupes et le savoir technique pour faire encore plus que ce qu’il fait maintenant. Il pourrait nous submerger à cent contre un, mille contre un, voire plus. On parle d’un individu qui a asservi des galaxies entières. Quelque chose ne concorde pas avec la situation actuelle. Mais quoi? On dirait qu’il cherche simplement à gagner du temps ou… Tester quelque chose. C’est complètement stupide, au nombre de fois où il nous a affronté, il connait notre façon d’agir, nos vaisseaux, notre équipement, nos… Ciji espère d’idiote! Depuis le début tu te fais mener par le bout du nez! Tu penses avoir l’avantage sur Starro mais tu as mordu à l’hameçon comme une vraie débutante! Pensez-y : si vous divisez votre attaque, quel est le résultat normalement attendu? Je m’occupe des pirates avec mes collègues. Logique.

Les green lanterns s’occupent des manhunters. Le premier groupe à s’acquitter de sa tâche sera donc en parfaite position pour narguer le second et il est évident que même si nous avons la supériorité militaire, le nombre de vaisseaux en présence, bien que loin d’être astronomique, va nous ralentir. Maintenant, que pensez-vous qu’il va se produire? Dans leur arrogance, les green lanterns, ou certains d’entre eux, vont stupidement vouloir montrer qu’ils ont la plus grosse et interférer dans nos affaires. Et donc, utiliser leurs pouvoirs. Et que veux Starro? Un anneau jaune. Donc il doit impressionner Sinestro. Donc il doit montrer ce qu’il sait faire contre les green lanterns. Les manhunters, c’était un bon début. Mais si c’était encore plus vicieux? Et si tout ceci n’était qu’une vaste mise en scène? J’ordonne un scan du vaisseau amiral et je blêmis soudainement.

Non seulement, un certain nombre de systèmes viennent de s’activer, systèmes qui drainent l’énergie de la « bulle » créée par les green lanterns (ce ne serait pas la première fois que quelqu’un développe une telle machinerie : docteur Polaris l’a fait plus qu’une fois, certains manhunters en sont capables et les occurrences bien que relativement rares existent et sont documentées si vous savez où chercher)… Mais en plus plusieurs sauts supplémentaires sont détectés avec une précision qu’aucun être organique ne saurait effectuer. Des renforts DANS la bulle? Si je pensais avoir le temps de m’amuser… Clairement pas. Ok. Tu veux jouer salaud? On va jouer salaud. Je sais que Starro n’est pas là mais je vais aller personnellement défoncer la gueule de son émissaire. Bon. Quel est notre vaisseau le plus endommagé? JCSF-26. Classe du vaisseau : corvette.

Les bureaucrates de Justice Centrale vont hurler à la mort mais… J’ordonne l’évacuation du vaisseau et je m’y rends personnellement. Mon objectif : m’en servir comme d’un bélier pour défoncer la coque ennemie. Exploser à coups de flingue tout ce qui bouge et mettre une raclée au pantin de Starro. Et si vous avez déjà vu « Storm over Ryloth », je fais comme Anakin fait au vaisseau amiral ennemi. Il ne faut pas me chercher et là, sérieusement, entre l’attitude de merde de blondasse et ses potes, Starro et ses plans de merdes et CentComp qui me liste toutes les sections du règlement concernant l’utilisation des ressources de Justice Centrale, j’ai bien envie de changer de camp et d’aller aider les méchants tiens. Enfin non, pas à ce point-là mais ça vous donne une idée de mon niveau d’irritation. Je me demande : que compte faire Starro de toute cette énergie verte?

De ce que je sais, et je n’en sais pas des masses, on ne peut pas créer un anneau. De ce que je sais de l’énergie en général par contre c’est qu’il pourrait l’accumuler pour l’utiliser ou pour alimenter quelque chose. La question, c’est quoi. Je vais bien finir par le savoir car je suis en train de mitrailler tout ce qui ose se dresser entre moi et mon objectif. Je n’ai pas encore digéré le coup de l’ex et là je suis en beau pétard. Allez Ciji. Garde la tête claire. Tu ne dois pas céder à la colère car la colère mène au côté obscur… Ou au bottage de cul et c’est bien ce que je compte faire. Une montagne de cadavres plus tard, j’ai atteint ma destination et je dois vous avouer une chose. Je m’attendais à tout SAUF à ça. Pourtant j’ai une bonne imagination. Mais ça? Là je dois avouer que pour une fois, Starro m’impressionne. Un X à mettre sur le calendrier, je suppose. Eh oui.

Imaginez une chaine de production comme on en voit sur Terre. Maintenant, imaginez que cette chaine puisse servir à fabriquer, réparer ou je ne sais trop parce que je n’ai pas le schéma technique sous les yeux, des manhunters ou au strict minimum, des robots de guerre vraiment pas sympathiques. Ce genre de ligne de production demande une énergie considérable et devinez ce qui est en train de l’alimenter? Toute l’énergie verte que ce salopard siphonne. Il ne comptait pas l’utiliser pour nous attaquer avec une arme mais avec une armée! Bon. Je sais ce qu’il me reste à faire. Je donne un ordre. Un seul. Concentrez toute la puissance de feu de la flotte sur ma position. Quoi qu’il se passe, ce vaisseau doit être détruit. Que je survive est accessoire. Et c’est ce que je fais savoir à l’émissaire de Starro qui n’a même pas eu le temps de commencer à monologuer.

Je sens l’impact des tirs sur les boucliers du vaisseau qui faiblissent à vue d’œil et peu après, c’est le martellement de ces mêmes tirs sur le blindage du vaisseau. STOP! L’explosion pourrait détruire ta précieuse flotte, me dit l’émissaire. Peut-être, que je lui réponds. Mais nous avons déjà évacué les bâtiments les plus importants. Seuls les bâtiments trop endommagés sont restés et comme moi, nous sommes prêts à donner nos vies en faisant notre travail. Furieux, il se rue sur moi, me crible de tirs énergétiques et alors que l’apocalypse se déclenche autour de moi, Starro et moi entamons une dernière danse mortelle. Quelle belle façon de finir sa carrière, quand même. Capitaine Ciji, super flic, morte au combat en sauvant la galaxie et en faisant un pied de nez à ces connards de green lanterns qui étaient en train de donner des munitions à l’ennemi. HA!

Le truc par contre c’est que mon bouclier personnel finit par flancher et mon armure a de plus en plus de mal à encaisser. Au final, je me retrouve avec une lame énergétique dans le bide mais pas sans avoir eu le temps d’exploser la gueule de mon adversaire. Trop de sang perdu. Pas assez de temps pour foutre le camp. La réaction en chaine catastrophique qui va anéantir ce vaisseau et tout ce qui se trouve dans le restant de bulle de la blondasse a commencée et ça ne s’arrête pas. J’envoie sur toutes les fréquences un ordre de repli car quand ça va péter, ça va péter. Je m’adosse à une pièce de machinerie et je regarde l’espace. Hey blondasse, ça ne comptera pas que pour un tout ça. Tu peux citer Gimli tant que tu veux, au final, j’ai un meilleur score que toi. Une dernière citation avant la fin, pourquoi pas? On se reverra en enfer me semble des plus approprié…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t1725-cindra-jinks-capitaine-ciji http://legendsofdc.creationforum.net/t1742-formulaire-9877473-revision-beta-omicron-beta-212-gestion-des-interventions-du-capitaine-ciji http://legendsofdc.creationforum.net/t1741-formulaire-6008757-revision-zeta-alpha-charlie-121-gestion-des-liens-du-capitaine-ciji http://legendsofdc.creationforum.net/t1743-arcs-narratifs-de-cindra-jinks-capitaine-ciji
avatar
the Green Lantern's Light !
Messages : 204 Age du joueur : 32 Crédits : Julianne Hough Batarangs : 2990

Feuille de personnage
Nom de Code: Arisia / Green Lantern
Multi-Comptes: John Constantine / Arthur Curry / Lénore Dunkel
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: Voyez-vous, on n’est jamais tout seul quand on a une peluche... [PV Ciji]   Dim 14 Oct - 14:27


A quoi bon aider cette bande d'andouilles complètement cinglées ? Je me posais encore la question tandis que mon anneau m'indiquait que la puissance restante ne dépassait que douloureusement les 20%... Ils étaient là, se posant comme de grands princes, sauveurs de l'humanité et capable de faire croire au monde que ce serait grâce à eux que tout était arrêté. Grand bien leur en fasse, le Corps des Green Lantern se passait bien des remerciements, et des concordances de victoires faciles. Nous faisions ce pour quoi nous étions nés, formés, et le fait de porter un anneau vert ne nous donnait aucuns pouvoirs à proprement parlé. Pas de pouvoir "judiciaire" j'entends. Dans cet espace qui nous allait si bien, nous volions de planètes en planètes, sauvions des milliers de vies. Affrontant ça et là quelques enfants de Darkseid, le Sinestro Corps, voir même Atrocitus et ses Red Lantern. Oui, chacun possédait son Secteur, sa planète natale. J'étais bien loin de Graxos IV, pourtant, la Terre devenait un peu plus chaque jour ma nouvelle maison, j'y avais rencontré bon nombre de personnages sympathiques. De Marc, le bibliothécaire, à Superman, en passant par la Ligue et même quelques fans, quoique lourd dans leur ensemble, tous importaient à mes yeux. Ce devait être grâce à eux que ma Volonté se trouvait être aussi forte, aussi… Puissante. Une chose me sauta aux yeux. Ils étaient soit complètement tarés, soit particulièrement suicidaires !

Tous les sauvages de l'équipe de pseudo-flics fuyaient les bâtiments… Une seule cible importait apparemment. Un vaisseau, légèrement décalé vers la gauche, dans lequel un des leurs fonça, façons bélier des temps modernes. Je les voyais se diriger inlassablement dans leurs postes de réserve, leurs voix chantant presque "let it go" à chaque fois que l'un des leurs arrivaient à destination. Sauf que leur copine… L'autre dégénérée du bulbe qui m'insultait toujours un peu plus, elle n'était pas là. Mais qu'elle connerie. Et puis quoi encore ? Crever aujourd'hui, en sortant une belle phrase à la con du genre "c'est une belle journée pour mourir". Ben tiens. Tout se passa très vite, le choc nous fit reculer et certains d'entre nous ne pouvant plus tenir leur création active, la sphère se réduisit juste assez pour ne plus désormais contenir autre chose que le vaisseau-bélier, et sa cible. Kilowog me fit signe d'y aller. Nous avions tous sentis le vent tourner, et surtout, la volonté du pokémon de tout détruire.

Puis vint l'explosion. Tel un groupe de punk montant sur la tour Eiffel pour y accrocher le drapeau anarchiste, je volais à toute vitesse vers le vaisseau qui se détruisait un peu plus à chaque seconde. Ses petits copains nous en devraient une bonne. La sphère était si opaque et résistante que leurs vaisseaux ne pouvaient même plus la pénétrer. Désolée les spermatozoïdes de l'espace… Mais l'ovule est déjà prit par votre copine et son bélier. Revenez le mois prochain ! Zut ! Des éclats de métal volaient un peu partout, sans compter la chaleur intense qui gangrenait ce qui restait encore un état. Un cadavre passa à côté de moi. Bleu, congelé, flottant dans une marre de vide. Son visage, recouvert d'une étoile de mer violette semblait me regarder alors que je lui souris. Ca ne sera pas pour aujourd'hui non. Sinestro nous ayant prévenus à temps, aucun d'entre nous ne serait assez bête pour l'aider. Scannant l'épave qui se trouvait encore entourée de la sphère verte, il me fallait trouver une once de vie dans ce tas de ferraille. Vu qui je cherchais, l'humanité devait être VRAIMENT petite.


- Pokéball, GO !

Une boule verte s'ouvrit, absorbant la fliquette au rabais avant de se refermer. Pas de pokédex, mais un Green Lanterndex pour ajouter ma capture. Sauf que ce genre de bestiole, qui bouffe, insulte et se prend pour une flic… Il fallait que je la relâche dans son habitat naturel pour ne pas qu'elle soit déboussolée lors de son réveil. Toc ! Toc ! Toc ! Les flics ! Toc ! Toc ! Toc ! Les flics ! Toc ! Toc ! Toc ! Les flics ! Un sas s'ouvrit, et j'y déposais leur collègue, plus sonnée que morte. Dommage… Ou pas ! Il me fallut leur faire une confidence. Quelque chose de plutôt drôle et qui la mettrait très certainement dans une colère noire. D'ici peu, j'aurais de ses nouvelles, j'en étais persuadée. Ecartant mes doigts, index et majeur d'un côté, annulaire et auriculaire de l'autre, je les regardais, mes oreilles pointues bien dévoilées, ma voix s'adressant autant à eux qu'au corps endormi.

- Longue vie et prospérité ! (M'élevant du sol, le corps entouré de mon aura verte, je quittais le vaisseau.) Et elle me doit un milk-shake fraise-banane !

Qui a dit que les meilleures histoires ne commençaient jamais avec un verre de lait ? Moi je vous assure que si, et celles qui le sont encore plus, finissent avec un milk-shake fraise-banane. Prochaine étape, retrouver mon lit. Vu le temps passé dans l'espace, sur Terre je devais me rendre directement au boulot… Journée chargée en plus. Surtout si l'autre folle venait à vouloir m'y retrouver pour régler ce petit "soucis de sauvetage". Il ne fallait pas l'oublier, quant tu sauves quelqu'un de particulièrement arrogant, s'il te remercie au lieu de t'envoyer chier… C'est qu'il est bourré ! Mes camarades Green Lantern feraient leur rapport, quand à moi, les Gardiens l'attendraient un peu. Tout le monde ne reste pas planté sur un poteau en pierre à discuter chiffons à longueur de journée. Plus je m'écoute, plus je me rends compte que Hal a déteint sur moi en fait…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t2226-in-brightest-day-in-blackest-night-no-evil-shall-escape-my-sight-arisia#38619 http://legendsofdc.creationforum.net/t2242-eclairer-les-tenebres-a-la-lumiere-des-green-lantern#38718 http://legendsofdc.creationforum.net/t2243-personne-ne-resiste-aux-green-lanterns#38719 http://legendsofdc.creationforum.net/t2241-arcs-narratifs-de-arisia#38717
avatar
Membre de LOD
Messages : 168 Age du joueur : 30 Crédits : N.A. Batarangs : 8300

Feuille de personnage
Nom de Code: Cindra Jinks (de son vrai nom, Ciji)
Multi-Comptes: Maggie Marzena, Astarte et Adrian Carlyle Eversfield
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: Voyez-vous, on n’est jamais tout seul quand on a une peluche... [PV Ciji]   Lun 15 Oct - 1:44

Apparemment je ne suis pas morte. Honnêtement, je ne pensais pas mourir. J’ai été un peu mélodramatique, certes mais j’ai survécu à tellement de trucs que je me prendrais presque pour quelqu’un d’invincible. Presque. Parce que j’ai encore la tête solidement vissée sur les épaules et pas dans les nuages. Affaiblie, certainement, mais pas inconsciente ou morte. En conséquence de quoi, j’ai bien assisté à mon propre sauvetage. Je devrais dire que je suis étonnée mais non en fait. De un, je suis convaincue qu’elle ne l’a pas fait par bonté d’âme, de deux, elle l’a sûrement fait juste pour crâner et de trois, si elle pense que je vais avoir quelque dette envers elle, elle se met le doigt dans l’œil jusqu’au petit orteil. Tu m’as sauvé… Et alors? Je sauve des gens moi aussi parce que c’est mon job. Je remarque aussi quelque chose d’intéressant. De très intéressant.

Ma connexion à CentComp semble avoir été temporairement coupée. Tout ce que je fais n’est plus observable par Justice Centrale et Anima me le confirme, non sans m’engueuler avec suffisamment de force pour me vriller les tympans bien comme il faut. Pour une IA, elle est bien moins machine qu’on pourrait le penser. Elle s’inquiétait sincèrement pour moi. Si je devais désigner une vraie amie, c’est elle. Ah mais Anima arrête cinq minutes de m’engueuler, laisse-moi reprendre mes repères, une dose de médigel et APRÈS tu me vomiras dessus tes remontrances… Les capitaines de vaisseaux encore présents rapportent le départ des lanternes et l’anéantissement total de la flotte ennemie. Aucun survivant. La septième flotte est pratiquement intacte avec des pertes relativement minimes et leur mission accomplie, eux aussi vont bientôt repartir.

Ce qui me laisse moi et Anima… Et un mystère. Justice Centrale ne va pas lancer d’enquête parce que la menace a été éliminée entièrement. Il n’y a pas de survivants à interroger. Pas de systèmes informatiques à pirater ou de documents physiques à décrypter. Bravo les lanternes, avec votre sphère à la con vous avez vaporisé toutes les preuves. Sans CentComp pour aider à scanner la zone, autant chercher une aiguille dans une botte de foin pour tenter de découvrir des indices supplémentaires quant aux plans de Starro. Ce n’est pas comme si en scannant au hasard la zone de débris qu’on va trouver quelque… Ah tiens si, en fait. De deux choses l’une : quelqu’un quelque part adore me donner tort ou alors je suis encore meilleure que je ne le pensais, même mal en point comme je le suis en ce moment. J’ai mal partout, vous n’avez pas idée à quel point.

Qu’est-ce que nous avons là? Je connais ce genre de truc. C’est une sorte de coffret de sûreté dans un alliage quasiment indestructible. Le genre de truc qui survivrait après que la planète ait été détruite par l’étoile de la mort, si on peut encore citer Star Wars. Si c’est là, je mets ma main à couper que Starro avait un plan B soit récupérer le contenu de cette « boite » quand nous aurions quitté les lieux. Personne n’est assez acharné pour passer au peigne fin une zone aussi large. Ce n’est pas dans les habitudes des lanternes et Justice Centrale manquant souvent de vision, il était inévitable que les vestiges du champ de bataille resteraient « tels quels ». À part une flic en préretraite teigneuse et acharnée, qui voudrait vraiment perdre à ce point son temps? La réponse est simple : personne. Mon comportement n’est pas rationnel en ce moment, il est obsessif. Presque fanatique.

Il l’est toujours quand Starro est impliqué. À chacun sa corde sensible. Tout le monde en a une, au fond. Starro et moi avons un certain historique et ce n’est pas près de se terminer d’ailleurs. Il a causé la mort de plus de collègues que je ne veux l’admettre. Plus de destruction que des dizaines de super criminels très connus mis ensemble. Qu’est-ce que tu voulais récupérer à tout prix, Starro? Qu’est-ce que tu as planqué dans ce contenant pouvant résister à l’apocalypse? Un truc que j’ai trouvé presque sur un coup de chance parce que j’avais comme un sixième sens me disant où regarder? J’ordonne à Anima de nous rapprocher du truc et quand elle refuse, je lui donne deux choix. Elle bouge le vaisseau par elle-même ou je passe en mode manuel, je la déconnecte et je le fais moi-même. Aucune IA n’aime se faire déconnecter, soit dit en passant.

De mauvaise grâce, Anima obéit, me faisant remarquer que je ne pense pas de manière rationnelle. Je le sais et je l’ai déjà dit. Je veux savoir ce qu’il y a dans ce truc. Je veux priver Starro de sa petite victoire. Une fois à bord, je commence à examiner l’objet. Petite anecdote amusante. Anima est en théorie une intelligence artificielle créée par Justice Centrale. C’est ce qui est dans la paperasse officielle dont ils disposent. Il s’avère cependant que dans mon jeune temps, j’ai travaillé avec Vril Dox, deuxième du nom. Le chef de R.E.B.E.L.S. puis de L.E.G.I.O.N. pour être exact. C’est à cette époque que j’ai aussi affronté Starro pour la première fois mais bref. Quand j’ai repris du service au sein de la police galactique, j’ai gardé contact avec lui et me devant une faveur, je lui ai demandé d’améliorer Anima. Je dirais qu’il s’en est donné à cœur joie, en fait.

Déjà, à mes yeux, Anima est un être à part entière désormais, capable d’agir par elle-même, d’apprendre par elle-même et d’agir par elle-même. Certes, j’ai quand même de quoi la désactiver car ni lui ni moi ne sommes du genre à laisser une intelligence artificielle avec un contrôle total de sa personne (Terminator, quelqu’un?). Je sais qu’Anima, en des circonstances normales, n’abuserait pas de sa condition mais la prudence est la mère de la sûreté comme on dit. Et qui plus est… Si Brainiac II vous donne un module de piratage… C’est qu’il fera chanter n’importe quelle serrure. Starro est un conquérant, pas un savant. Du coup, le verrou qu’il a mis sur ce truc ne fera pas le poids très longtemps face aux compétences d’Anima. En moins de dix minutes, c’est ouvert et je peux enfin poser le regard sur ce secret bien gardé et… Qu’est-ce que?!

Vous savez, dans mon coin de galaxie, il n’y a pas de corps de lanternes car c’est le dominion de Justice Centrale. Conséquemment, la plupart des forces de police galactique sous notre « juridiction » n’ont que du mépris pour les autres organisations se revendiquant faire notre travail. Sauf que moi, j’ai toujours été du genre à étudier mes ennemis et mes alliés. J’en sais donc plus que beaucoup sur les lanternes. Pas un savoir encyclopédique, évidemment mais assez pour savoir que vous ne voulez vraiment pas mener la danse avec un red lantern, par exemple. Pas très sympas ces types. Mais revenons-en au secret de Starro. Vous vous souvenez quand je parlais de son obsession pour un anneau jaune? Ces anneaux sont comme n’importe quelle arme. Ils peuvent être brisés… Et reforgés. Évidemment, Starro n’aurait clairement pas les compétences pour.

Mais le contenu de cette capsule est effectivement un anneau jaune en mauvais état. Brisé, si vous préférez… Mais ce qui est brisé peut être réparé. Si Starro comptait remettre cette chose en état… Bon. Je suis déconnectée de CentComp, pas vrai? Il est temps de faire un peu de boulot « off the record ». J’ordonne à Anima de remettre le cap sur la Terre et de me mettre le plus vite possible en contact avec cette « Arisia ». Je ne l’aime pas. Elle ne m’aime pas. Si nous parvenons un jour à nous respecter mutuellement, je jure de l’embrasser à pleine bouche pour marquer le coup. Comme si ça allait arriver de toute façon. La bonne blague! Le message est simple et va comme suit : Salut blondasse. Rendez-vous à ces coordonnées pour ton milk-shake fraise-banane avec extra anneau jaune en piteux état. Viens seule et pas un mot à tes potes…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t1725-cindra-jinks-capitaine-ciji http://legendsofdc.creationforum.net/t1742-formulaire-9877473-revision-beta-omicron-beta-212-gestion-des-interventions-du-capitaine-ciji http://legendsofdc.creationforum.net/t1741-formulaire-6008757-revision-zeta-alpha-charlie-121-gestion-des-liens-du-capitaine-ciji http://legendsofdc.creationforum.net/t1743-arcs-narratifs-de-cindra-jinks-capitaine-ciji
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Voyez-vous, on n’est jamais tout seul quand on a une peluche... [PV Ciji]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Voyez-vous, on n’est jamais tout seul quand on a une peluche... [PV Ciji]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RESOLU] Mon htc desir hd redémarre tout seul quand j’utilise google map
» [AIDE]*Mon htc XE reboot tout seul quand j'utilise google navigation!*
» [AIDE] desire S redémarre tout seul
» [AIDE] haut parleur s'active tout seul
» [RESOLU] Mon HD2 s'allume tout seul quand je le mets à recharger.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Legends of DC :: Terre & Espace :: Espace & Univers-
Sauter vers: