Partagez | 
 

 Victoria E. Vale || La Voix de Gotham

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
ADMIN ♛ NEVER ALONE
Messages : 2318 Age du joueur : 30 Crédits : Tumblr Batarangs : 450

Feuille de personnage
Nom de Code: La Voix de Gotham
Multi-Comptes: Kara Zor-El
Infos Diverses:
MessageSujet: Victoria E. Vale || La Voix de Gotham   Lun 22 Jan - 15:47


   
Victoria Elizabeth Vale



   

   

   ❯ FEAT : Lauren German
Informations Générales


   ❯ Prénom Nom :  Victoria "Vicki" Elizabeth Vale
   ❯ Pseudo : La Voix de Gotham
   ❯ Age : 35 ans
   ❯ Identité Publique ? : Non
   ❯ Ville : Gotham City
   ❯ Lieu & Date de Naissance : Gotham, 1983
   ❯ Race : Humaine
   ❯ Métier : Journaliste
   ❯ Orientation Sexuelle : Hétérosexuel
   ❯ Situation Amoureuse : Célibataire
   ❯ Groupe : Civils
   ❯ Pv|Scénario|Inventé|Perso DC Comics : PV
   

   
Caractère

   
Intrépide ϟ Généreuse ϟ Perspicace ϟ Vive d'esprit ϟ Intègre ϟ Loyale ϟ Volontaire ϟ Observatrice ϟ Solitaire ϟ Méfiante ϟ Impulsive ϟ Entêtée ϟ Curieuse


   
IL ÉTAIT UNE FOIS...

   

DANS UN AVENIR PROCHE...

"Ici Vicki Vale... Je suis la Voix de Gotham..."

La peur, l'angoisse, l'effroi, le cauchemar, la culpabilité. Betsy Winston, célèbre journaliste de la Gotham Gazette, avait été kidnappée par les hommes du Joker. Devant des millions de téléspectateurs, le clown de Gotham l'exhibait, criant haut et fort qu'il avait enfin démasqué la Voix de Gotham. Il proposait alors sa vie au plus offrant, car nombreux étaient ceux qui souhaitaient la mort de la Voix de Gotham. Un meurtre commandité en direct, ni plus, ni moins. Betsy avait beau nier les accusations du Joker, il n'en avait rien à faire. Je crois encore aujourd'hui qu'il savait pertinemment que Betsy n'était qu'une journaliste parmi les autres, il avait tout manigancé pour me faire sortir de mon trou et il avait réussi. Il était hors de question que je laisse ma collègue périr ainsi sans essayer quoi que ce soit. J'étais la Voix de Gotham et personne ne méritait de payer pour mon insatiable témérité. A cet instant précis je me trouvais dans une base militaire où nous étions une cinquantaine de journalistes à venir assister à la présentation d'un nouveau prototype d'armement révolutionnaire contre les méta-humains hostiles. J'en profitais alors pour accaparer une équipe de confrères afin de faire une annonce en direct sur une chaîne nationale. Un message pour le Joker. Ce dernier bloquait toutes les retransmissions sur les antennes de Gotham City, il ne pourrait alors pas passer à côté de ma tentative d'émettre, il ne pourrait pas passer à côté de mon message.

"Ici Vicki Vale en direct de Fort Monroe. Joker, vous prétendez avoir mis la main sur la Voix de Gotham mais je peux vous affirmer que vous avez tort... Je suis la Voix de Gotham."

Quelques minutes plus tard, le Joker égorgeait Betsy devant des millions de téléspectateurs et me donnait rendez-vous prochainement. Désormais ma vie ne serait plus la même...

IL Y A QUELQUES ANNÉES

"Agent Victoria Vale, pour vous protéger et vous servir!"

Mais avant d'aller plus loin, vous devez d'abord comprendre comment j'en suis arrivée là... Rien ne me prédestinait à devenir une journaliste d’investigation. Rien ne me prédestinait à devenir la Voix de Gotham, sorte d'ange anonyme  ne reculant devant rien pour révéler toute la vérité sur le mal qui gangrenait les rues de Gotham. Rien ne me prédestinait à entrer clandestinement dans cette guerre contre la corruption, l'injustice et le crime. Car vous devez savoir qu'avant de devenir la Voix de Gotham dans les colonnes de la Gotham Gazette, j'étais un flic, tout ce qu'il y avait de plus ordinaire. Agent Victoria Vale pour vous protéger et vous servir. Dans mon petit uniforme bleu foncé, je ne payais pas de mine. J'étais un agent parmi les autres. Soucieuse de bien faire mon travail, fière de faire partie du GCPD et incroyablement naïve de croire qu'à nous tous nous pourrions réussir à endiguer les ténèbres qui obstruer les artères de notre ville. J'y croyais dur comme fer et avec mes grands yeux de biche bleus ciel, je regardais le monde qui m'entourait avec espoir et confiance. Mon collègue et ami, James Petersen, était comme moi, nous avions fait nos classes ensemble et avions la même vision de la police. Pour notre plus grande joie, nous nous étions retrouvés partenaires sur le terrain, nous n'aurions pu rêver mieux. C'était une joie de venir bosser tous les matins, une joie d'effectuer nos rondes ensemble, mais aussi une frustration de voir que l'on ne nous confiait que des enquêtes mineurs. Certes nous n'étions que de simples agents mais dès lors que nous nous approchions d'une enquête de grande envergure, on nous reléguait à d'autres besognes. Au fil du temps, je m'étais faite à l'idée, me persuadant que ce n'était qu'une question d'expérience et qu'un jour, je serai enfin lieutenant et là on me confierait de vraies enquêtes. Je ne perdais donc jamais le sourire même lorsque je devais m'occuper d'un simple conflit de voisinage, d'un petit vol à l'étalage ou d'un excès de vitesse. La police était toute ma vie, plus qu'un métier c'était une passion et je savais qu'un jour, je pourrais enfin me battre pour défendre de plus grandes causes et aider les opprimés contre l'injustice incessante qui frappait à Gotham. Je croyais en la police de Gotham, sincèrement...

Jusqu'au jour où j'entendis ce que je n'aurais jamais du entendre. Vous savez, cet instant précis où vous comprenez que vous étiez là au mauvais endroit, au mauvais moment. Cela faisait plusieurs mois que le GCPD était en état d'alerte suite à une série de crimes atroces vraisemblablement liés à la religion. Un serial killer digne des plus grands thrillers hollywoodiens. J'étais une jeune recrue, ambitieuse et avide de faire ses preuves. J'enquêtais donc dans mon coin dans l'espoir de pouvoir résoudre l'énigme et apporter ma pierre à l'édifice. Mais mon enquête allait me mener dans des contrées bien sombres, tout droit en enfer. J'avais décidé de commencer mes recherches en épluchant les crimes similaires durant les trente dernières années mais rapidement je tombais sur des dossiers auxquels je n'avais pas accès, les joies de l'informatique et des grades... Qu'à cela ne tienne, les ordinateurs pouvaient peut être résister à mon charme mais ce n'était pas le cas de Richard, responsable des archives. Quelques battements de cils et j'arrivais à le convaincre de me donner accès aux dossiers qui m'intéressaient. Mais alors que nous commencions tout juste à consulter la base de données, des pas approchèrent de nous. Richard me pressa alors d'aller me cacher dans la vieille salle des archives pour ne pas éveiller les soupçons de ces visiteurs inattendus. Amusée, j'acceptais de me tapir derrière de vieux cartons poussiéreux et des montagnes de paperasses. Un homme demanda à Richard d'aller prendre une pause de quelques minutes, c'était d'ailleurs plus un ordre qu'une requête. Je n'eus aucun mal à reconnaître cette voix, il s'agissait d'un des plus hauts gradés du GCPD. Richard s'exécuta bien sûr sans demander son reste et j'entendis ses pas s'éloigner. Puis j'entendis la porte des archives s'ouvrir, des pas entrer et la forte se refermer. La salle des archives était au sous-sol du GCPD et il fallait traverser un long couloir avant d'y arriver. Le lieu était absolument propice aux complots et cachotteries en tout genre, je compris donc rapidement que la discussion que j'étais sur le point d'entendre n'aurait justement jamais du être entendue.

A ma plus grande surprise, les deux hommes se mirent à parler de cette enquête qui mobilisait une bonne partie de nos effectifs... cette même enquête sur laquelle je m'étais lancée depuis plusieurs jours. Ils parlaient d'un Ordre qui allait tout arranger, qu'il ne fallait pas faire échouer la mission, qu'il fallait suivre les directives et étouffer l'affaire... Mais de quoi parlaient-ils? A l'époque cela n'avait eu aucun sens à mes yeux mais je n'avais eu aucun mal à comprendre que quelque chose de louche, de très louche, était entrain de se tramer. Ces deux gradés savaient quelque chose, une information qu'ils cachaient délibérément à l'ensemble du GCPD. Pire encore, ils semblaient protéger le meurtrier au nom d'une organisation bien plus grande et plus importante qu'eux. Je devais en avertir mes supérieurs. Je demandais alors à voir le chef de ma division et m'entretenais avec lui, seul à seul dans son bureau. Très attentif et préoccupé par ces révélations, il m'avait remercié pour ma loyauté et félicité pour mon intégrité. Il m'avait alors assuré qu'une enquête serait immédiatement ouverte et m'avait conseillé de rentrer chez moi pour me reposer et reprendre des forces avant la série d'interrogatoires qui allait m'attendre dès le lendemain. De très bons conseils que j'avais suivi à la lettre. Cette nuit là, j'étais donc rentrée chez moi pour prendre un bon bain et boire quelques bières sous les étoiles, histoire de me vider la tête et d'y voir plus clair dans ce flot d'informations qui avait envahi mon esprit. James avait su que notre boss m'avait renvoyé chez moi et s'en était inquiété. Il était donc venu à mon appartement pour prendre de mes nouvelles et s'assurait que je me portais bien. Bien sûr, je n'avais rien pu lui dire, je devais garder le secret. Malgré ses questions et sa curiosité, tout à fait légitimes, j'avais refusé de lui dire quoi que soit. Bien sûr, il avait respecté cela et avait alors essayé de me changer les idées tout au long de la soirée. Nous nous étions donc contentés de boire quelques bières ensemble comme nous avions l'habitude de le faire. Discuter avec lui m'avait fait un bien fou. Avant de repartir chez lui, il m'avait prise dans ses bras comme pour me rassurer et m'insuffler un peu de son énergie. J'avais le béguin pour lui et je crois qu'il le savait, tout le commissariat le savait... il m'avait alors murmuré ces quelques mots à l'oreille:

"Tu aurais été un excellent élément pour l'Ordre Vic, dommage..."


A peine avais-je eu le temps de comprendre la situation qu'une lame me transperçait le dos, s'enfonçant dans ma chair comme dans du beurre. J'en eus le souffle coupé, autant par la douleur que par la trahison de celui que je considérais comme un de mes amis les plus proches. Celui que j'avais cru incorruptible et loyal m'avait littéralement planté un couteau dans le dos. James faisait parti de ce mystérieux Ordre et il avait été envoyé pour me faire taire. Il s'était assis sur notre amitié, sur toutes ces années que nous avions partagé ensemble, sur son serment de protéger et servir les honnêtes innocents. Au nom de ce mystérieux Ordre, il n'avait pas hésité à s'en prendre à moi. Je le repoussais alors violemment mais m'écroulais aussitôt sur le sol. Je n'avais plus la force de tenir sur mes jambes, la nausée s'emparait de moi, j'étais comme tétanisée. Il prit alors un malin plaisir à m'expliquer comment il avait enduit la lame de sa dague de curare, un poison paralysant. Je ne pouvais plus bouger mais j'entendais et voyais tout. J'allais lentement me vider de mon sang sans même pouvoir appeler à l'aide, quelle cruauté! Je ne reconnaissais pas l'homme qui se dressait fièrement devant moi. Il ne m'inspirait alors que du dégoût et de la haine. Avec une nonchalance des plus hautaines, il prit le temps d'asperger chaque recoin de mon appartement d'alcool avant d'y mettre le feu. Il vint ensuite déposer un baiser sur mon front, véritable marque d'affection ou dernier affront? Je ne le saurais jamais... Il lança une allumette dans un des recoins, rabattit sa capuche sur sur sa tête et me laissa là, aux mains d'une mort finalement plus rapide et douloureuse que prévu. Si l’hémorragie n'avait pas raison de moi, les flammes s'en chargeraient sans nul doute. Rapidement elles m'encerclèrent et alors que j'étais figée au sol sans pouvoir bouger la moindre parcelle de mon corps, je crus mon dernier instant arrivé. Quand soudain il apparut, majestueux et terrifiant à la fois. Ténébreux et rassurant. Le Batman. Sans aucun mal il se fraya un chemin jusqu'à moi. Il comprit très vite que quelque chose n'allait pas et que j'étais grièvement blessée. Il prit alors le temps de me dire quelques mots de réconfort et me prit dans ses bras pour me libérer de cette fournaise. Dès lors, mon admiration pour le Chevalier Noir ne fut que renforcée. Je ne l'avais jamais vu et pourtant toujours défendu. Mais après cette épreuve où il fut présent pour me sauver d'une mort certaine je compris quelque chose qui m'avait échappé jusque là. Batman était un héro, un justicier, une légende mais il était aussi et surtout un homme. Mon respect n'en fut alors que plus grand et cela me conforta dans l'idée que durant toutes ces années, j'avais eu raison d'apprécier et de soutenir le Chevalier Noir face à ses détracteurs.

Grâce au Bat de Gotham, j'avais donc survécu à cette misérable tentative de meurtre. Durant mon séjour à l'hôpital, je n'avais pensé qu'à une seule chose, faire tomber cet ordre et faire enfermer James. La vérité devait éclater, la justice devait être rendue. Mais rien ne se passa comme prévu... Alors que je dénonçais mon agresseur, plusieurs collègues affirmèrent qu'ils avaient passé la nuit avec lui pour leur partie hebdomadaire de poker. D'autres affirmèrent que j'avais toujours eu le béguin pour James et que je souhaitais me venger de son rejet en lui faisant porter le chapeau pour mon agression. Pire, mon chef, celui là même qui avait feint d'être une oreille attentive et protectrice envers moi, avait affirmé que depuis déjà plusieurs semaines j'avais un comportement instable et paranoïaque. Comme s'ils les avaient tout droit sorti d'un chapeau magique, il sortit des rapports et des témoignages de certains collègues allant dans le sens de ses déclarations. A l'époque, je croyais pouvoir lutter, je croyais en la justice incorruptible, je croyais en la puissance de l'innocence. Je criais mon innocence, j'accusais l'Ordre d'être derrière tout ça et mes collègues d'être corrompus mais je n'y avais gagné qu'une seule chose, un séjour en hôpital psychiatrique. Je savais qu'une organisation était derrière tout ça, qu'on voulait me faire passer pour folle mais les docteurs, les avocats et le juge ne m'avaient pas cru. Dans ma cellule, j'avais eu le temps de prendre du recul, de perdre mes dernières bribes de naïveté. Cet ordre était trop puissant, je n'étais pas de taille. Je  devais donc étouffer la vérité pour me sauver. Une chose impensable que j'avais pourtant du faire. Après quelques semaines dans cet hôpital, je me résolvais à dire ce que le psychiatre voulait entendre. Je prétendais avoir cédé sous le poids du stress et du surmenage. J'admettais avoir un problème que pourtant je savais ne pas avoir. Mais pour sortir de là et reprendre mon enquête, j'avais accepté d'entrer dans leur jeu. Quelques mois, et une centaine d'heures de thérapie, plus tard, on me proposait de réintégrer le GCPD au sein d'une autre unité. On me proposait de tout reprendre à zéro comme si je venais de sortir de l'école de police... Mais si vous voulez vraiment la vérité, même si on m'avait proposé un poste de lieutenant, j'aurais refusé. Toute cette histoire m'avait dégoûté de mon métier. Je ne voulais plus porter cette uniforme sali par une poignée de flics ripoux. Je savais désormais que si je voulais la vérité et la justice, je devrais me montrer aussi manipulatrice et discrète que ceux qui la corrompaient. Je me rendais alors dans le bureau du grand chef pour lui rendre mon insigne et mon arme de service. La police, c'était fini pour moi.

La suite s’enchaîna très vite. Je quittais un temps Gotham pour me ressourcer et m'éloignais de cet Ordre qui d'ailleurs ne sembla pas se préoccuper de moi. L'affaire étant close, je n'étais plus un soucis pour eux. J'avais alors en tête une idée bien précise, une idée que j'avais eu lorsque je croupissais encore dans cet hôpital psychiatrique. Je voulais combattre l'injustice et le crime, je voulais défendre les innocents et les opprimés, comme tous ces justiciers qui fleurissaient un peu partout. Mais voilà, je n'en avais pas la carrure, je le savais. Je n'avais aucun super pouvoir, aucun gadget... rien qui me permettait d'enfiler un costume et un masque pour arpenter les rues et jouer des poings face aux criminels. Oui je savais me battre mais je n'avais pas l'étoffe d'un Batman ou d'un Superman. J'avais donc réfléchi à un moyen de pouvoir contribuer moi aussi à la lutte contre le crime, à mon simple niveau. Mes yeux s'étaient alors posés sur ce journal... Enquêter, creuser, démasquer, réunir des preuves, monter un dossier, tout cela je savais le faire et en plus j'adorais ça. Etait-ce le destin qui m'avait envoyé ce journal alors que j'étais en pleine remise en question? Je ne le saurais jamais même si j'aime à croire que oui. Ma nouvelle voie était toute tracée. Voilà pourquoi après mon départ de Gotham j'avais intégré une école de journalisme sur la côte Ouest. Quelques années plus tard, je revenais au bercail, dans la Cité du Batman. J'avais mûrie, je m'étais endurcie et j'étais prête à en découdre de nouveau avec les ténèbres de cette ville. J'envoyais régulièrement des articles anonymes à la Gotham Gazette. Mon but n'étant pas l'argent ou le succès mais bien la lutte contre le crime. Et puis, pour pouvoir enquêter et démasquer les pires pourritures, je devais préserver mon anonymat. Au début, je dois avouer que ma crédibilité n'était pas au top. Aucun de mes articles n'étaient publiés. Je commençais même à croire que personne ne les lisait. Et puis finalement, un matin, j'eus le plaisir de voir un de mes articles en première page! J'avais démasqué un grand pompe de la pègre Gothamienne et avec les preuves que j'avais fourni, il allait tombé. L'article étant anonyme, je m'attendais à ce qu'un journaliste se l'approprie, ce qui ne m'aurait absolument pas gêné, mais le rédacteur en chef avait pris l'initiative de me donner une sorte de surnom. Ainsi, je devins "la Voix de Gotham".

Aujourd'hui, j'écris encore anonymement pour la Gotham Gazette. Je préserve avec soin mon anonymat afin de pouvoir être la plus efficace possible. Pour brouiller les pistes, et accessoirement survivre, je me fais passer pour une journaliste people qui ne s'intéresse qu'aux potins et aux ragots. C'est plutôt amusant à jouer et personne ne se doute que je puisse être derrière la gravité des sujets de la Voix de Gotham. Une blonde écervelée et superficielle, une couverture parfaite qui me permet d'avoir des contacts et des accès intéressants sans éveiller aucun soupçon. Et mes "faux" articles sont si peu intéressant que justement je n'intéresse personne. On ne me prête aucune attention et c'est exactement ce dont j'ai besoin. Je jette souvent mon dévolu sur le philanthrope et coureur de jupons Bruce Wayne que je soupçonne d'ailleurs d'être le Batman... Mais cela, c'est une toute autre histoire...

MAINTENANT

"Vicki Vale, l'hôtel est complet!"

Surtout quand ce moment j'ai bien d'autres chats à fouetter. Non, je ne parle pas de Catwoman... Je parle d'un univers bien particulier dont j'ignorais encore l'existence il y a seulement quelques semaines, un univers auquel je n'avais jamais sérieusement songé et pourtant... tellement évident! La magie, le monde occulte. J'avais toujours cru à ce genre de choses mais sans vraiment trop y croire. Sceptique jusqu'à preuve du contraire, comme beaucoup d'entre nous. Il fallait que je vois pour vraiment y croire et j'avais vu. Une seule enquête et j'avais ouvert les portes d'un monde aussi beau que terrifiant. J'hésite encore entre fascination et regret aujourd'hui. Fascinée par ce monde de mystères et de magie qui m'avait toujours fait rêver. Regret d'en avoir découvert la face la plus sombre, celle qui me pourrit la vie désormais et me plonge dans les ténèbres. Il y a bien ce type qui dit pouvoir m'aider mais j'ai du mal à lui faire confiance. Pourtant, mon instinct me dit que notre aventure ensemble ne fait que commencer et qu'elle ne me laissera pas indemne. Mon instinct me dit aussi qu'il est le seul à pouvoir me sauver...
 



   
POUVOIRS & HABILITÉS

   

En dehors de sa curiosité exacerbée, paraissant surhumaine et venue d'une autre dimension, Vicki Vale n'a aucun super pouvoir. Mais ce n'est pas cela, bien au contraire qui saurait l'arrêter!

De part son entraînement à l'école de police et son expérience sur le terrain en tant qu'agent des forces de l'ordre, Vicki sait être une femme d'action et se montre très à l'aise au combat au corps à corps. Même si elle n'a pas la force d'une Wonder Woman ou l'agilité d'une Catwoman, elle sait se battre et se défendre sans aucun doute. Vicki sait également parfaitement se servir d'armes à feu, elle était d'ailleurs l'une des meilleures tireuses de son unité. Grande sportive, elle s’entraîne plusieurs heures par semaine et possède donc une excellente endurance. Elle suit d'ailleurs des cours de boxe, un sport qu'elle affectionne tout particulièrement et qui la détend, aussi bien physiquement que mentalement. Quand rien ne va plus, des gants, un sac, et tous les soucis s'envolent l'espace de quelques heures.

En dehors de ses qualités physiques, Vicki est surtout une femme d'esprit, très intelligente et cultivée. Perspicace, elle a de grands talents de détective et cela a toujours été. Elle sait voir et comprendre ce que d'autres ne remarqueraient même pas. Elle a un esprit de déduction remarquable. Elle est une excellente enquêtrice et est passée maître dans l'art de se grimer pour arriver à ses fins.


   
IRL !!!


   Pseudo : Vicki
   Tu as quel âge ? 30 ans
   Fréquence de connexion 7/7 sauf imprévu.
   Tu nous as trouvé où ? Je suis une des admins du forum
   Que penses-tu du forum ?
   T'as un autre compte ? Lequel ? Nope!
   Code de validation OK! par Vicki
   Autre choses ? Trop contente d'être de retour!

   ©️️ Never-Utopia par Koalz  

__________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t1781-victoria-e-vale-la-voix-de-gotham http://legendsofdc.creationforum.net/t1784-rp-de-vicki-vale-indisponible-0-4 http://legendsofdc.creationforum.net/t1782-liens-de-vicki-vale http://legendsofdc.creationforum.net/t1881-arcs-narratifs-de-victoria-e-vale
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Victoria E. Vale || La Voix de Gotham   Lun 22 Jan - 16:16

Re bienvenue parmi nous Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADMIN ♛ NEVER ALONE
Messages : 2318 Age du joueur : 30 Crédits : Tumblr Batarangs : 450

Feuille de personnage
Nom de Code: La Voix de Gotham
Multi-Comptes: Kara Zor-El
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: Victoria E. Vale || La Voix de Gotham   Lun 22 Jan - 18:44

Merci mon cher Eobard! J'espère que nous réussirons à avoir un lien aussi intéressant que le précédent cheers

__________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t1781-victoria-e-vale-la-voix-de-gotham http://legendsofdc.creationforum.net/t1784-rp-de-vicki-vale-indisponible-0-4 http://legendsofdc.creationforum.net/t1782-liens-de-vicki-vale http://legendsofdc.creationforum.net/t1881-arcs-narratifs-de-victoria-e-vale
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Victoria E. Vale || La Voix de Gotham   Lun 22 Jan - 22:05

Oui t'inquiète pas je te réserve un lien Very Happy Bon il sera différent de l'ancien xddd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADMIN ❖ FLYING GRAYSON
Messages : 1911 Age du joueur : 20 Crédits : Twizzle | Anaphore Batarangs : 4860

Feuille de personnage
Nom de Code: Nightwing
Multi-Comptes: Deadshot | Red Hood
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: Victoria E. Vale || La Voix de Gotham   Lun 22 Jan - 23:27

Re re re bienvenue chez toi ! Actrice parfaite ! P.A.R.F.A.I.T.E.
J'ai hâte de te lire de nouveau

__________



Nightwing breathing for her.
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t357-richard-dick-grayson-the-boy-wonder#4185 http://legendsofdc.creationforum.net/t359-nightwing-new-adventures http://legendsofdc.creationforum.net/t358-dick-grayson-nightwing http://legendsofdc.creationforum.net/t988-arcs-narratifs-de-dick-grayson http://lstwizzle.tumblr.com/
avatar
ADMIN ♛ NEVER ALONE
Messages : 2318 Age du joueur : 30 Crédits : Tumblr Batarangs : 450

Feuille de personnage
Nom de Code: La Voix de Gotham
Multi-Comptes: Kara Zor-El
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: Victoria E. Vale || La Voix de Gotham   Mar 23 Jan - 10:07

Parfait Eobard!

Oh merci Dickounet! ça me fait trop plaisir! Very Happy La découverte de Lucifer est tombée à pique^^ Encore merci de m'avoir conseillé cette sublime série!

__________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t1781-victoria-e-vale-la-voix-de-gotham http://legendsofdc.creationforum.net/t1784-rp-de-vicki-vale-indisponible-0-4 http://legendsofdc.creationforum.net/t1782-liens-de-vicki-vale http://legendsofdc.creationforum.net/t1881-arcs-narratifs-de-victoria-e-vale
avatar
ADMIN ❖ FLYING GRAYSON
Messages : 1911 Age du joueur : 20 Crédits : Twizzle | Anaphore Batarangs : 4860

Feuille de personnage
Nom de Code: Nightwing
Multi-Comptes: Deadshot | Red Hood
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: Victoria E. Vale || La Voix de Gotham   Mar 23 Jan - 10:58

Haha oui les choses sont bien faites ! Elle est bien tombée ! Après je l'adore dans Lucifer, mais c'est vraiment dans Chicago Fire que la demoiselle m'a vraiment marquée Wink En tout cas je suis sûre qu'elle fera une super Vicky (surtout avec toi !). Je n'aurais jamais pensé à cette actrice mais pour le coup je suis agréablement surprise

__________



Nightwing breathing for her.
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t357-richard-dick-grayson-the-boy-wonder#4185 http://legendsofdc.creationforum.net/t359-nightwing-new-adventures http://legendsofdc.creationforum.net/t358-dick-grayson-nightwing http://legendsofdc.creationforum.net/t988-arcs-narratifs-de-dick-grayson http://lstwizzle.tumblr.com/
avatar
ADMIN ♛ NEVER ALONE
Messages : 2318 Age du joueur : 30 Crédits : Tumblr Batarangs : 450

Feuille de personnage
Nom de Code: La Voix de Gotham
Multi-Comptes: Kara Zor-El
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: Victoria E. Vale || La Voix de Gotham   Mar 23 Jan - 11:20

Oui j'ai appris ça par Zee qu'elle était dans Chicago Fire, ce qui me donne envie de regarder cette série aussi du coup. J'ai eu un coup de coeur pour cette actrice. Dès le premier épisode de Lucifer, je me suis dit mais c'est elle Vicki Vale! Et comme Winnick était prise par Dinah, il fallait que je trouve une nouvelle actrice, et là, pour le coup, pas besoin de chercher des heures sur Google, c'était une évidence Very Happy Et elle m'a inspiré tout une intrigue pour ma Vicki que je vais bientôt partager avec vous, j'ai déjà le stress^^ Embarassed

@Dick Grayson a écrit:
En tout cas je suis sûre qu'elle fera une super Vicky (surtout avec toi !). Je n'aurais jamais pensé à cette actrice mais pour le coup je suis agréablement surprise

Et là, en deux secondes trente, tu viens de me faire deux des plus beaux compliments qu'on puisse me faire en rp! Merciiiiiii!!!

__________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t1781-victoria-e-vale-la-voix-de-gotham http://legendsofdc.creationforum.net/t1784-rp-de-vicki-vale-indisponible-0-4 http://legendsofdc.creationforum.net/t1782-liens-de-vicki-vale http://legendsofdc.creationforum.net/t1881-arcs-narratifs-de-victoria-e-vale
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Victoria E. Vale || La Voix de Gotham   

Revenir en haut Aller en bas
 
Victoria E. Vale || La Voix de Gotham
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Batman : Gotham Knight 08/07/08 z1
» BATMAN - MINUIT A GOTHAM
» Foire médiévale de souvigny
» [Petit, Christian ] Bombay Victoria
» Fête Médiévale de Ferrette (68) le 26 et 27 juin 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Legends of DC :: Carnet des Joueurs :: Présentations :: Validées-
Sauter vers: