Partagez | 
 

 Netflix and Chill [Tim Drake]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
If found please return to
Red Hood
Messages : 218 Age du joueur : 26 Crédits : avatar : twizzle Sign : 2981 12289 0 + tumblr Batarangs : 4200

Feuille de personnage
Nom de Code: The Ravager
Multi-Comptes: Cassandra Cain
Infos Diverses:
MessageSujet: Netflix and Chill [Tim Drake]   Mer 17 Jan - 20:43

Netflix and Chill
I'm getting smaller by degrees, It's not as bad when I don't drink. ••• C'est groggy et avec une immonde migraine que Rose se hissa misérablement sur ses jambes. Sa crise après sa prise de Sérum fut particulièrement violente aujourd'hui. Wintergreen avait veillé sur elle à partir du moment où son père était parti pour un énième contrat. Elle aurait peut-être pu l'accompagner si elle n'avait pas fini dans un état catatonique après lui avoir hurlé dessus en essayant de jouer des poings. Ses phalanges étaient encore ouvertes à force d'avoir cogné son paternel et puis le mur qui portait les marques de plus d'une crise. Le sang avait cessé de couler,  les mains bandées pendant son sommeil agités, mais elle aurait des méchantes ecchymoses le lendemain. Comme à chaque fois que ça lui arrivait, elle se sentait atrocement mal, et pour ainsi dire, merdeuse. Encore plus depuis que les relations avec son père tendaient à s'arranger avec un peu de patience. C'était loin d'être l'idéal, mais après le néant des dernières années, pour une jeune femme qui n'a rien d'autre de stable, c'est un net progrès. Du moins elle s'en contentera : elle n'avait pas vraiment le choix, et s'apitoyer avait toujours été un luxe pour les simplets.

Wintergreen était sur le pied de guerre à peine eut-elle sorti de sa chambre. Il se montre bien évidemment avenant et compréhensif, mais impossible pour elle de rester enfermé bien longtemps. Il lui faut de l'air, même si c'est le pollué de Gotham. Il lui faut être entourée même si c'est de gens qui ne lui parlerons jamais. Et il lui faut ça loin d'ici. Deux minutes pour s’apprêter sommairement, avant d'enfourcher sa moto et foncer hors de la maison vers la ville. Les dents serrés sous son casque. La pluie est battante, mais tant mieux : le son a le mérite de lui calmer un semblant les nerfs.

Il lui faut une bonne heure de conduite, à contourner Gotham par les voix rapides, avant de finalement s'engouffrer dans les boyaux étriqués au sein de la ville, là où elle doit agilement slalomer entre les voitures coincées dans les bouchons. Les gestes sont automatiques, sans besoin de réfléchir, et c'est ce qui lui faut. C'est dans ce genre de moment que la jeune femme regrette de n'avoir personne avec qui parler : là tout de suite, elle aurait bien besoin de hurler dans un karaoké.

C'est devant un café qu'elle aura finalement posé son bolide, qui dénote un peu avec le reste des véhicules sur place. La moto était flambant neuve, un poil trop rapide pour la ville, et fait plutôt jeune fils de bonne famille. Net contraste avec le faciès fatigué aux yeux cernés de Rose. Qui de plus ne se paye pas le luxe d'être spécialement habillée en conséquence. Elle ressemble plutôt à tout ces jeunes qui vont chercher leur breuvage salutaire à moitié en pyjama après un lendemain de fête. Ce qui était une comparaison étrangement réaliste, à sa plus grande honte, sauf qu'on était en début de soirée.

Installée à l'intérieur avec un café, la métisse ne dit rien, le nez dans son smartphone a fouiller des sites sans les voir, pour le plaisir de s'ennuyer sans penser à rien. Elle voulu suivre le périple nocturne de son père, mais il ne partageait bien évidemment pas les informations avec son téléphone si elle n'était pas sur place. Tactique évidente pour ne pas être facilement traçable.

La soirée s'annonçait -sûrement pour le mieux- comme étant tout à fait improductive, quand elle jeta un bref regard devant la porte qui s'ouvre une énième fois. Elle ne fit pas attention au jeune homme -somme toute lambda- qui rentra. Pas avant qu'elle n'eut une seconde de flottement, puis l'électrochoc de la réalisation.

Oh bordel.

Elle se massa l'arrête du nez en essayant -en vain- de ne pas penser que le dernier souvenir qu'il ait d'elle soit de l'avoir vu ivre morte sur son canapé. Et le plus humiliant c'était qu'elle n'avait probablement pas vraiment l'air plus fraîche maintenant. Sur tout les cafés, de toute cette putain de ville il a fallut qu'elle choisisse celui là. Si encore ça avait été Cutie, il avait tellement fini sur les genoux qu'il était peu probable qu'il se souvienne d'elle. Mais Tim -C'était ça son nom pas vrai ?- , c'était la pire chose qui aurait pu lui arriver, là, tout de suite.

Sa tentative de fusionner dans la table et de disparaître semblant être un échec cuisant, Rose se contenta juste de rediriger son regard vers le petit écran de son téléphone, en essayant vaguement de se souvenir qu'elle était une mercenaire chevronnée, apprentie de l'homme le plus dangereux du monde, avec plus de sang sur les mains qu'elle ne pourra jamais en laver. Et non pas une jeune fille terrorisée par la simple idée de parler avec un type qui l'avait vu bourrée. Ce n'était pas le genre de cas de figure qu'elle avait eu à affronter un jour. Que quelqu'un lui donne une tripotée d'assassin a tuer avec sa tasse à la place.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t1580-rose-the-ravager http://legendsofdc.creationforum.net/t1605-rose-knuckles-and-swords#24192 http://legendsofdc.creationforum.net/t1581-rose-feed-my-brutality http://legendsofdc.creationforum.net/t1734-arcs-narratifs-de-rose-wilson#26728
avatar
Red Robin
Messages : 181 Age du joueur : 27 Crédits : Eylika (ava), Tumblr (gifs) Batarangs : 2850

Feuille de personnage
Nom de Code: Red Robin
Multi-Comptes: Leonard Snart
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: Netflix and Chill [Tim Drake]   Jeu 18 Jan - 16:02

Netflix and Chill
En général, avoir trois voire quatre endroits pour se poser, c’est bien. Car si on sait que l’un ou deux d’entre eux sont occupés, il y en a forcément un qui est tranquille. Mais pas aujourd’hui et pas pour moi. Le manoir ? Hors de question, pas avec Damian dedans. La Tour Titan ? Difficile de s’y concentrer avec tous les autres présents. Mon QG ? Un peu trop…encombré de bouts et d’autres de l’exosquelette sur lequel je travaillais pour Babs. Sans compter que j’allais forcément me faire distraire par des dossiers de Red Robin le cas échéant, mauvais choix. Il fallait vraiment que j’avance mes devoirs pour l’Université, sinon j’allais encore me faire remonter les bretelles et ce n’est pas franchement ce qu’il y a de plus agréable. Quant à mon appartement récemment loué ? Nope. Car je sais déjà que Dick ou Alfred (sur demande d’un autre de la BatFamily) n’hésiteraient pas à venir y faire un tour pour vérifier que je dors et m’alimente correctement.

C’est pour  ça que je me retrouve maintenant dans la file d’un coffee shop que je connais, mais dont je garde l’adresse pour moi. Ce n’est pas complètement réaliste car n’importe qui du manoir Wayne et en dehors voulant du bon café pourrait se retrouver ici par hasard et m’y trouver, tirant l’inévitable conclusion que si je ne suis pas dans un des quatre endroits cités plus haut, c’est que je suis ici, dans cette antre de la caféine et du wifi gratuit…Et il n’auraient pas tort. Si bien que lorsque j’arrive au comptoir, je n’ai même pas besoin de commandé. La serveuse me voit, me reconnaît et pousse un soupir à la fois désespéré et affectueux en me voyant et note tout de suite ma commande sur le gobelet et je me dirige vers la caisse pour payer.

Durant l’attente de ma commande (un grand café noir avec deux sucres et un muffin myrtille), j’observe la salle et remarque que, malheureusement, la table proche de l’unique prise du coffee shop (seul défaut de cet endroit) est occupée. Un grognement allait sortir de ma bouche à l’idée que j’allais, en plus, devoir écourter mon séjour ici parce que la batterie de mon ordinateur n’allait pas tenir assez longtemps, quand je reconnus la jeune femme. Rose. La jeune femme que j’ai hébergée une nuit visiblement très arrosée, où je suis allé chercher Dick et elle dans un bar-karaoké, tous deux dans un état d’ébriété avancé. Ne sachant pas où elle habitait et elle incapable de me le dire, c’était le plus logique. Dieu merci pour mon idée de quitter le manoir Wayne, au final. On appelle mon nom et je récupère le tout, avant de me diriger vers la table. J’avais ma petite idée pour que l’on obtienne tous les deux ce que l’on veut. Car maintenant que je l’ai reconnue, il est clair qu’elle aussi m’a vu et reconnu et que le malaise risquait de s’installer. Arrivé devant la table, je pose mon café et mon muffin avant de parler, juste assez bas pour qu’elle seule m’entende.

"On fait table rase de l’autre soir si tu me laisses squatter la prise à côté de toi." Je tends un doigt vers le petit carré blanc un peu plus bas sur le mur, un léger sourire aux lèvres. Honnêtement, des gens bourrés, j’en ai vu un sacré paquet, notamment lors des galas de Wayne Entrprises. Je peux envisager (plus que bien même, étant d’une attitude similaire le cas échéant) le malaise qu’elle ressent, mais je voulais aussi qu’elle comprenne que je m’en fichais comme de l’an 40 "C’est le seul problème de cet endroit, une seule prise malgré le wifi gratuit…"

Je hausse les épaules, déposant mon pc sur la chaise en face d’elle, attendant sa réponse. Parce que j’ai beau m’en ficher, si jamais elle préfère vraiment ne pas me parler, j’irais autre part. Je ne suis pas un monstre non plus.
avengedinchains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t1298-it-s-tim-wayne-when-i-need-a-favor-and-tim-drake-to-my-friends http://legendsofdc.creationforum.net/t1303-red-robin-s-missions http://legendsofdc.creationforum.net/t1301-tim-drake-s-files http://legendsofdc.creationforum.net/t1304-arcs-narratifs-de-tim-drake
avatar
If found please return to
Red Hood
Messages : 218 Age du joueur : 26 Crédits : avatar : twizzle Sign : 2981 12289 0 + tumblr Batarangs : 4200

Feuille de personnage
Nom de Code: The Ravager
Multi-Comptes: Cassandra Cain
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: Netflix and Chill [Tim Drake]   Lun 22 Jan - 15:14

Netflix and Chill
I'm getting smaller by degrees, It's not as bad when I don't drink. ••• Si pour Rose, le fait qui lui passe devant sans l'ombre d'un regard relevait du miracle - et par ailleurs, enfin une raison de croire en la compassion du grand Bouddha Vajradhara – cela tombait en vérité plus sous le sens de la logique. Vite connue, vite oubliée : Gotham était une trop grande ville pour s’attarder sur la première greluche bourrée. Cutie en avait peut-être ramené des dizaines chez lui, vu sa bouille c'était loin d'être improbable. Rose respire un grand coup et replonge dans le deep web pour essayer de trouver quelque chose d’intéressant à épier. Comme les contrats potentiels tiens. Son père les connaissait déjà tous. Non pas par un quelconque intérêt : Deathstroke, faire les petites annonces? Si quelqu'un avait besoin du Terminator, il suffisait de le joindre et d'allonger la monnaie. Non généralement c'était pour voir quel nouveau contrat était sur sa tête, et qui serait le prochain idiot à essayer de lui mettre des bâtons dans les roues.

C'est l’œil rivé dans les contrats aux noms de divers personnages plus ou moins fréquentations – évidemment que son téléphone est crypté : elle n'est pas folle- qu'elle sent qu'on s'approchait et s'active pour changer rapidement sa page sur un site d'information écrit en khmer. Elle leva l’œil pour se  retrouver nez à nez avec précisément celui qui l'avait oublié. Divine punition du Bouddha. Il avait strictement rien oublié, et elle non plus, à son plus grand désarrois. À peine vaguement décuvée. elle était parti avant tout le monde, comme une voleuse, dans la plus grande discrétion, en espérant ne jamais avoir à s'expliquer avec quiconque sur le sujet. Surtout pas à son père devant lequel elle dut subir l’entraînement draconien habituel avec une immonde migraine, en guise de walk of shame.

Mais son interlocuteur n'avait pas l'air de demander une explication : juste la prise. Elle hocha la tête, vaguement rassurée. « Ha. Oui oui, installe toi. » Elle reprit son smartphone, l'air de rien, et absolument pas à l'aise. Dans d'autres circonstances, elle aurait papillonner des yeux, minauder un peu, parce que c'est sa seule façon d'être un minimum agréable. Là? Non. Hors de question de sortir la carte du sourire éclatant à un type qui l'a vu durant la meilleure/pire soirée de sa vie. Il va falloir se taire, maintenant et à tout jamais. Tim avait l'air assez aimable pour mettre ça de côté, il souriait même un peu. Rose ne savait pas vraiment comment lui rendre sans avoir l'air stupide. Elle qui se sentait déjà assez pataude et gauche comme ça.

La métisse passe sa main fraîchement bandée dans ses cheveux encore humides à cause de la pluie, fixe plusieurs points invisibles dans le coffee shop l'air de rien, regarde un message innocent de Wintergreen qui apparaît sur son écran, lui demandant si sa sortie nocturne se passe bien et si elle pensait rentrer bientôt. Rose pianote un peu sur la table en bois laquée, fixe le fond de son verre. Tant de petits gestes un peu ridicules de celle qui n'a aucune idée de quoi dire dans ce genre de situation. Après tout, elle aurait tout à fait pu ne rien dire, et quoiqu'il soit venu ici, parler avec elle n'avait probablement pas été son but premier. D'ailleurs il était assit avec elle uniquement pour la prise.

Et pourtant elle se surpris à parler, non sans s'insulter intérieurement au passage : pourquoi compliquer ce qui était vraisemblablement incroyablement facile : à savoir le laisser s'asseoir,  profiter de la prise, et d'un silence relatif dans un coffee shop animé en début de soirée. Mais pour une raison inconnue, c'était plus fort qu'elle.

« Euh. Je crois pas que j'ai dit merci. Au fait. C'était la moindre des choses, mais j'étais pas en état. » Elle se frotta l'arrête du nez, mal à l'aise. « Et désolée pour... » pour toute la soirée, au bas mot. « … le dérangement. »

À bien le regarder, il avait pas spécialement l'air plus frais qu'elle. Il avait eu des cernes pareilles la dernière fois qu'ils se sont vu? Elle se massa les phalanges bandées, avec un léger soupire : que dire d'autre de toute façon? C'était bien là toute la pauvreté de sa conversation.

Positivons : C'est peut-être pas trop tard pour qu'une bande d'assassin débarque de nul part.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t1580-rose-the-ravager http://legendsofdc.creationforum.net/t1605-rose-knuckles-and-swords#24192 http://legendsofdc.creationforum.net/t1581-rose-feed-my-brutality http://legendsofdc.creationforum.net/t1734-arcs-narratifs-de-rose-wilson#26728
avatar
Red Robin
Messages : 181 Age du joueur : 27 Crédits : Eylika (ava), Tumblr (gifs) Batarangs : 2850

Feuille de personnage
Nom de Code: Red Robin
Multi-Comptes: Leonard Snart
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: Netflix and Chill [Tim Drake]   Ven 2 Fév - 18:17

Netflix and Chill
Ayant reçu l’autorisation de la jeune femme pour mon installation, je m’exécute promptement. Je sors mon ordinateur et un bouquin de cours qui est sensé m’aider à rédiger ma dissertation. Je dis bien « sensé » car cette dissertation je peux l’écrire sans même utiliser le net. Une simple dissertation sur une théorie de mécanique robotique, le genre que j’utilise depuis…oh, disons cinq bonnes années déjà. La mécanique et la robotique ont commencés à m’intéresser tôt, avant que je ne devienne Robin à dire vrai. Mais il fallait garder un minimum les apparences, donc on sort le livre et on le feuillette tranquillement pendant que le PC s’allume tranquillement. Jouer des apparences, tout un jeu dont je suis devenu maître, à quelques exceptions près. C’est un jeu auquel on est obligé de jouer quand vos parents se rendent souvent à des galas, à des œuvres de charités ou à un évènement quelconque et qu’ils vous trainent avec eux. Ca a commencé bien avant que je n’arrive au Manoir Wayne tout ça ; Gotham est une ville où la réputation d’un homme fait la moitié de ce qu’il est, alors il faut y faire très attention. Protéger cette image de jeune homme digne héritier de Bruce Wayne (même si techniquement l’entreprise reviendra plus à Damian qu’à quiconque d’autre maintenant mais passons), affable et intelligent. Première chose. Mais quand votre famille d’adoption regroupe les meilleurs détectives de la ville, conserver les apparences est chose plus compliqué quand, comme moi, vous avez tendance à ne pas assez prendre soin de vous. Cacher les vraies raisons qui m’empêchent de dormir. Faire croire que l’on a limité la consommation de caféine depuis le temps. Bref, faire en sorte d’avoir l’air un minimum fonctionnel. Alors se faire passer pour un étudiant moyen face à une personne qui ne vous connait presque pas ? C’est un véritable jeu d’enfant.

Pourtant elle me surprend à me parler, alors que j’aurais parié qu’elle aurait tout sauf envie de me parler. Comme quoi je fais bien de ne pas parier en fin de compte. Elle me remercie et s’excuse, deux choses qui en temps normal sont demandés et appréciables mais vu la situation dans laquelle nous nous sommes retrouvés la veille, je ne suis pas sûr que ça soit vraiment nécessaire. Je referme le livre devant moi et observe la jeune femme, Rose, qui ne semble pas avoir plus dormi que moi. Ou pas mieux du moins. Je finis par hausser les épaules.

"C’est rien. J’allais pas te laisser sur le trottoir non plus. Et puis t’as vu mon frère ? Imagine quand c’est lui que je dois héberger à la maison…" dis-je avec un petit sourire. La réalité est que je n’ai jamais eu à héberger Dick ou qui que ce soit en état d’ébriété, dans mon appartement, mais ça, elle n’est pas sensée le savoir. Le but est aussi d’éviter qu’elle se sente trop mal à l’aise "Toi à côté t’as été une invitée modèle."

Une petite pensée pour m’excuser auprès de Dick qui, décidément, s’en prenait plein la tête ce soir. Je replonge vers mon écran d’ordinateur, du café avalé entre les deux. Si je pouvais faire cette dissertation sans avoir besoin du net, pourquoi je m’amusais à trouver un coin avec du wifi gratuit ? Parce qu’il était plus rapide de la taper directement dans le logiciel de l’Uni plutôt que de le taper dans un traitement de texte pour ensuite…Reprendre toute la mise en page. La joie quoi. Alors forcément, quand j’ouvre le site de la fac pour voir que ce dernier est en maintenant pour dieu seul sait combien de temps, un grognement fatigué m’échappe.

"Comme si j’avais que ça à faire d’attendre la fin de leur maintenance…"
je referme le pc et sans vraiment réfléchir, je m’adresse à Rose "T’y crois toi ? Déjà qu'on est obligé de rédiger des dissertations complètes sur leur site sinon ta mise en page fout le camp, mais en plus tu ne peux pas l’utiliser une fois sur trois pour « maintenance »…" et me voilà parti dans une grande tirade à propos de tel ou tel algorithme que le service informatique de la fac pourrait utiliser pour améliorer la tenue de leur site et éviter les crash évidents qu’il subit. Mais au bout de quelques minutes, je m’interrompts, me rendant compte de ce que je fais. Je me passe une main dans les cheveux, un peu gêné "Je me suis laissé emporter, pas vrai ?" je soupire "Désolé…Des fois je ne m’en rends pas compte…tout de suite."

Chacun son tour d’avoir l’air fin.
avengedinchains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t1298-it-s-tim-wayne-when-i-need-a-favor-and-tim-drake-to-my-friends http://legendsofdc.creationforum.net/t1303-red-robin-s-missions http://legendsofdc.creationforum.net/t1301-tim-drake-s-files http://legendsofdc.creationforum.net/t1304-arcs-narratifs-de-tim-drake
avatar
If found please return to
Red Hood
Messages : 218 Age du joueur : 26 Crédits : avatar : twizzle Sign : 2981 12289 0 + tumblr Batarangs : 4200

Feuille de personnage
Nom de Code: The Ravager
Multi-Comptes: Cassandra Cain
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: Netflix and Chill [Tim Drake]   Dim 11 Fév - 18:32

Netflix and Chill
I'm getting smaller by degrees, It's not as bad when I don't drink. ••• « Ouaiiis... » Grimace Rose, à moitié rieuse en avalant ce qui reste de son café. « Il était pas très très frais. » Confirme-t-elle quand il s'agit d'évoquer le souvenir de Cutie se déhanchant sur la piste comme si il n'y avait pas de lendemain. Et pourtant il y en avait eu un, même si Rose détesterait admettre qu'elle le regrettait amèrement. « Ça lui arrive souvent de rentrer sans chemise? » Railla-t-elle pour espérer détendre un peu l'atmosphère à son tour. On ne pouvait pas dire qu'elle avait spécialement eu l'occasion de discuter avec Tim -si c'était bien son nom- et qu'elle n'avait pas vraiment cherché à revenir dans les pattes de CutieDick ou qui qu'il pouvait être. Un type en chemise et en cravate avait très certainement autre chose à faire que discuter avec une gamine comme elle, même si elle était la fille de l'homme le plus dangereux du monde. Fait qu'elle évitait de mettre sur son CV dans sa vie civile. Même si elle était aussi vide que son amour propre. C'est pour cette raison qu'elle ne lui dit pas de transmettre ses amitiés à son frère, c'était probablement mieux pour tout le monde d'enterrer cette histoire. Même si Rose s'en retrouvait sincèrement peinée, bien que c'était plus que facile de dissimuler ça pour elle : personne ne faisait attention à ses états d'esprit de toute façon. Et à qui elle irait bien raconter ça?

Elle regarda l'air de rien tout le barda qu'il avait amené avec lui. Un livre épais, un ordinateur, et des cernes de la taille de Venezuela : probablement un étudiant. Rose était aussi dubitative que curieuse : tout ce monde de... normalité estudiantine ne lui parlait absolument pas. Et pour être tout à fait honnête : ne l’intéressait qu'à moitié. Et voilà que Tim se prit soudainement d'une envie de raconter ses petits tracas de maintenance, qui semblaient une affaire d'état pour lui, mais pas vraiment pour une jeune fille qui avait déjà tué autrui pour des affaires politiques obscures.

Pourtant, elle écouta, sans l'interrompre ou regarder le sol d'un air ennuyé, vu l'intérêt du sujet. Non bizarrement cette histoire d’algorithme la fascina un iota, elle qui avait des compétences très relatives en informatique : de quoi hacker à la truelle si la mission le demande. Elle comprenait vaguement ce qu'il voulait dire au début, mais rapidement n'a n'avait plus le moindre sens. C'était donc officiel : le frère de Cutie était un gros nerd.

Elle hocha la tête avec un bref sourire quand il demanda si son zèle avait été plus fort que lui :« Ouaip. Totalement. » Elle s'aventura à approcher la main vers le livre qu'il avait avec lui pour regarder la couverture. La robotique. En effet, elle s'était presque attendu à avoir une encyclopédie complète des minéraux à ce stade, ou alors sur l'espace. Mais c'était peu ou prou la même chose, et digne d'un nerd.

« Wow, tu étudies ça? » Elle leva les yeux vers lui, un peu curieuse. « À l'université de Gotham, j'imagine. » Elle s'y était rendue juste une fois pour passer son Bachelor en candidat libre : ordre du paternel. Une des rares décisions que Rose n'avait pas contesté :  fraîchement atterrie sur le continent américain, après des années la jeune fille avait rapidement eu soif de connaissance. Si elle n'avait jamais approché une salle de classe, Slade avait insisté pour ne pas élever une ignare, et les résultats plus que satisfaisants à son Bachelor achevèrent de le convaincre que sa progéniture n'était peut être pas la dernière des abruties. Mais une fois son diplôme en poche, voilà à peine quelques mois, elle n'avait pas sut quoi faire après, et se concentra sur l'unique chose à laquelle elle était douée : le combat. L'affaire familiale était la seule chose qui l’intéressait un minimum, et de toute façon, il était peu probable qu'avec le sérum elle réussisse à s'insérer dans la vie active. Et elle n'était pas certaine que cette option l’intéresse de base. En vérité elle n'en savait absolument rien, de toute façon elle restait pieds et poings liés, désespérément seule et passive.

Elle mesura vaguement l'épaisse du manuel et pencha la tête sur le côté « J'imagine que ça demande beaucoup de passion. » elle eut un sourire en coin en agitant son index. « Plus que d'attendre la fin d'une maintenance, du moins. » Brève grimace « Bien contente de pas avoir à subir ça. » Une façon polie de dire 'moi c'est Rose, je picole dans les bars à dix-huit balais, je te rend ton frangin à moitié à poil, et pour parfaire le tableau : je prend même pas la peine de faire des études.' Si il avait un minimum de jugeote ça serait le moment où il comprendrait qu'il valait mieux ne pas approche le genre de fille comme elle. Quoiqu'il puisse s'imaginer sur elle, ça serait toujours mieux que la réalité.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t1580-rose-the-ravager http://legendsofdc.creationforum.net/t1605-rose-knuckles-and-swords#24192 http://legendsofdc.creationforum.net/t1581-rose-feed-my-brutality http://legendsofdc.creationforum.net/t1734-arcs-narratifs-de-rose-wilson#26728
avatar
Red Robin
Messages : 181 Age du joueur : 27 Crédits : Eylika (ava), Tumblr (gifs) Batarangs : 2850

Feuille de personnage
Nom de Code: Red Robin
Multi-Comptes: Leonard Snart
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: Netflix and Chill [Tim Drake]   Mar 13 Fév - 23:45

Netflix and Chill
Un haussement d’épaule distrait est la seule réponse que son interlocutrice reçoit quant à sa question sur les habitudes devestimentaires de Dick. Je ne vais pas tenter de lui répondre plus, pour la simple et bonne raison que c’est des plus rares de retrouver Dick dans un état pareil et qu’en plus, je ne suis pas exactement là quand il boit autant. De base, l’alcool et moi on ne fait pas bon ménage. Je n’aime pas particulièrement les effets de ce dernier sur moi, le fait de ne plus vraiment contrôler ce que je fais, ce que je dis, sans parler d’avoir l’effet de me ramener un peu plus dans mes pensées, chose fort peu conseillé pour moi. Alors non, je ne bois pas des masses, ça ne me réussit pas et franchement, avec tout le café que je bois, je doute que les gens pensent que je puisse boire autre chose que de la caféine à présent.

Pendant quelques minutes, c’est le calme pat entre nous et contrairement à ce que l’on pourrait croire, le malaise s’est déjà dissipé entre nous. Le fait d’amener Dick dans la conversation, de faire comprendre à Rose que non, elle n’a pas été plus ridicule qu’un autre dans le même genre de situation et que je ne m’attarde pas sur le sujet non plus a dû aidé, il n’y a pas à dire. Cependant, c’est à moi de briser le silence pour partir dans ce que je sais faire du mieux : de longues élocutions. Cette fois, le sujet est vaste : l’état déplorable de la matrice informatique de notre université et sur les améliorations simples mais efficaces qu’ils pourraient apporter pour régler la plupart si pas tous leurs bugs généraux. Le risque zéro de bug est impossible, car il y aura toujours un petit malin pour faire une fausse manipulation et transformer cette matrice en chaos, mais si déjà les bugs dû à la pure programmation et aux algorithmes pouvaient disparaître, ça serait bien.

C’est à mon tour d’être embarrassé, et ça se voit sur mes jours qui se teintes, légèrement, de rouge alors que je ne sais pas quoi faire de mes mains maintenant que mon pc est fermé, vu que le site de la fac est en maintenance. J’ai la confirmation de ma crainte et je baisse un peu les yeux. Elle ne semble pas ennuyée outre mesure, mais je doute qu’elle soit vraiment intéressée par le jargon technique que j’ai pu utiliser. Sa main se tend vers mon livre et je la laisse faire. Deviner mon sujet d’étude n’est pas bien difficile après un tel déploiement de jargon et de mécontentement. Pourtant, elle semble étonnée, un peu, et je relève la tête, l’observant. Le livre semble l’intriguer, comme si c’était un animal sauvage qu’il fallait amadouer pour s’approcher. Ca me tire un fin sourire en coin à peine visible, mais bel et bien là.

"C’est ça. J’aurais pu trouver mieux, mais je n’avais pas envie de quitter Gotham"


C’est d’ailleurs un concept que peu de personnes non résidentes de Gotham ont du mal à envisager : vouloir rester dans cette ville. Avec son taux de criminalité, son gris ambiant et le poids de l’atmosphère générale, il est facile de se dire « courage, fuyons » et pourtant, ceux qui habitent là depuis des années n’avaient pas envie d’abandonner cette ville. Et puis j’ai des devoirs de vigilante auxquels je ne peux que difficilement me soustraire. Je reporte mon attention sur la jeune femme en face de moi et sourit un peu plus.

"Oui, et une certaine logique surtout. " je soupire à nouveau quand elle prononce le mot maudit commençant par « m » "Chuuuuuuut. J’essaye de ne pas y penser là. J’essaye de me dire que je ne perds pas mon temps ici alors que je pourrais faire des dizaines de choses plus passionnantes." Je prends une bouchée de mon muffin et c’est comme si, au contact de la nourriture, mon cerveau réalisait que mon dernier vrai repas datait du petit-déjeuner de la veille. Ca et que je passe très probablement pour un rustre de premier ordre vu comment j’ai tourné ma phrase "Pas que discuter avec toi soit ennuyeux, loin de là, mais disons que ce n’est pas exactement ce que j’avais prévu." Puis sa dernière phrase me fit tiquer. Elle n’est pas étudiante ? Pourtant, à l’observer, je ne lui donnais pas plus de la vingtaine…Je sais bien que tout le monde ne fait pas d’études universitaires, mais ça restait tout de même étonnant. Et surtout le pas. Pas « plus », « pas ». "Tu m’étonnes. Tu fais quoi toi dans la vie ? A part chanter dans les karaokés de Gotham ?"

Petite taquinerie sans méchanceté aucune.
avengedinchains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t1298-it-s-tim-wayne-when-i-need-a-favor-and-tim-drake-to-my-friends http://legendsofdc.creationforum.net/t1303-red-robin-s-missions http://legendsofdc.creationforum.net/t1301-tim-drake-s-files http://legendsofdc.creationforum.net/t1304-arcs-narratifs-de-tim-drake
avatar
If found please return to
Red Hood
Messages : 218 Age du joueur : 26 Crédits : avatar : twizzle Sign : 2981 12289 0 + tumblr Batarangs : 4200

Feuille de personnage
Nom de Code: The Ravager
Multi-Comptes: Cassandra Cain
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: Netflix and Chill [Tim Drake]   Sam 17 Fév - 21:22

Netflix and Chill
I'm getting smaller by degrees, It's not as bad when I don't drink. ••• « Ouais je vois ce que tu veux dire. » fit Rose en croisant les bras et les jambes, beaucoup plus à l'aise qu'il y a quelques minutes. Même si Gotham était effectivement une ville dont la mauvaise réputation était persistante et collante. Et absolument en adéquation à la réalité de la ville. Passer les rayons du soleil, flâner dans les rues pour tomber sur un coupe gorge n'a jamais été très compliqué, pas que ce soit un problème pour l’intéressée. Elle haussa les épaules « Je suis pas ici depuis spécialement longtemps mais... je sais pas. On s'y attache vite. »

C'était peut-être cette ambiance, qui savait se montrer aussi froide et austère, que colorée et chatoyante. Peut-être la diversités des gens qui y vivaient, des raclures aux honnêtes qui tentent juste de vivre en paix. Peut-être le fait que même que quelqu'un comme elle puisse s'y balader et discuter dans un coffee shop après s'être ruinés les phalanges sur le mur. Ou alors juste le fait qu'il était physiquement impossible de s'y ennuyer. Ou peut-être que Tim parlait juste de sa famille, vu sa tête à être racketté à vu. Ceci dit, avec sa bouille d'étrangère, son cache-oeil et ses cheveux, elle n'avait pas vraiment de leçon à donner sur ce fait.

Et avec une subtilité rare, Tim s’épancha sur le temps perdu ici à attendre que cette étrange malédiction du mot en M se lève. Rose n'y prit pas spécialement ombrage : bien évidemment qu'il y avait vraisemblablement plus important à faire que de discuter avec celle qui avait cuvé sur son canapé voilà des mois. Il se reprit pourtant, mais elle leva un bras nonchalant pour lui faire signe que ce n'était pas nécessaire. « Oh t'inquiètes, si j'avais des choses à faire j'aimerai pas discuter avec moi non plus. »

Et vint la question fatidique de 'Tu fais quoi dans la vie.' Elle dirait bien fatidique, mais en vérité, elle ne se souvenait pas d'avoir entendu qui que ce soit s'être intéressé à ses activités auparavant. Pas en civil du moins. Ceci dit cela n'a pas empêcher Slade de la briefé moult fois sur le sujet.

« Je bosse avec mon paternel. Rentier à l'international. Beaucoup de gens à voir, beaucoup de parlotte à faire, beaucoup de voyages...»
Elle pousse un long soupir lassé avant de s'avachir à moitié sur la table. « Je fais mes premiers pas dans l'affaire familial, mais c'est d'un chiant... pas le boulot hein? J'adore ça, mais lui... UGH. Ça lui arracherait la glotte de me faire confiance cinq minutes. Il me file que des trucs de larbins toute la sainte journée en me causant à peine. Faut pas s'étonner que je picole dés que je rentre au bercail. » À sa décharge : la drogue c'était la faute de son père. Pas la sienne.

Cette petite réunion  improvisée entre les deux inconnus étaient en train de tourner au bureau des plaintes de petits tracas pour vieux ado geignards. Et qu'en prime elle passait pour une banale pauvre petite fille riche qui essuyait ses larmes dans des mouchoirs en soie avant de s'éponger avec des billets de cents. Elle se massa l'unique paupière après un nouveau soupire en marmonnant « Je parle trop, désolée. » Rose ricane un peu jaune en se relevant sur la table pour conclure dans une vague tentative de détendre l'atmosphère :

«  J'essaye de me reconvertir en chanteuse de karaoké, mais mon plan de carrière est un peu bancal. »
Avec son index elle pointa son faciès, et précisément son œil d'un air joueur en chuchotant sous un faux air de cachotterie « C'est le cache-oeil. » Elle termine en haussant les épaules avec un sourire espiègle avant de se mettre à l'aise sur le dos de sa banquette. « Mais, hey! J'ai eu une paire de succès quand même. Enfin surtout un. On va pas y revenir. »
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t1580-rose-the-ravager http://legendsofdc.creationforum.net/t1605-rose-knuckles-and-swords#24192 http://legendsofdc.creationforum.net/t1581-rose-feed-my-brutality http://legendsofdc.creationforum.net/t1734-arcs-narratifs-de-rose-wilson#26728
avatar
Red Robin
Messages : 181 Age du joueur : 27 Crédits : Eylika (ava), Tumblr (gifs) Batarangs : 2850

Feuille de personnage
Nom de Code: Red Robin
Multi-Comptes: Leonard Snart
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: Netflix and Chill [Tim Drake]   Jeu 8 Mar - 22:43

Netflix and Chill
Quand on est un Gothamite de pure souche, même si on connaît les détails sordides de cette ville, on a envie de la défendre aux yeux des autres. Certes, elle fait mauvaise figure quand on la compare à Metropolis ou même Central City, mais c’est Gotham. C’est une ville qui a tant à offrir si seulement on arrivait à la voir pour ce qu’elle est vraiment. Alors avoir quelqu’un d’étranger s’y attacher est toujours un réconfort pour les gens comme moi, qui croient dur comme fer qu’on peut faire bien mieux dans Gotham. Peut-être est-ce un peu l’utopie du type riche et qui a toutes les cartes en main pour réussir. Il y a fort à parier que si j’étais né dans d’autres circonstances et un autre milieu social, je n’aurais pas pris la même voie. Oui, j’ai eu de la chance, en un sens, même si ces derniers temps j’aurais tendance à dire que la roue tourne, doucement mais sûrement. La question étant : jusqu’où va-t-elle aller ?

Heureusement mon esprit est détourné de cette ligne de pensée par le rappelle, pas forcément agréable, du goujat total que j’ai été quelques secondes auparavant. Je grimace, fermant les yeux un instant avant de les rouvrir, la tête un peu baissée, comme tentant de rentrer dans mon cou pour me cacher. Même ma tentative de me rattraper aux branches est lamentable. Pourtant, elle ne semble pas en prendre spécialement ombrage alors je suppose que je n’ai pas fait un impair trop énorme. Je l’espère. Parce que bon sang ce que les femmes peuvent être terrifiantes quand elles sont vexées et/ou en colère (en général l’un menant à l’autre d’ailleurs mais passons).

Mais, dans un élan de lucidité soudaine, je pose une question qui enterre définitivement mon embarras précédent. Et pour le coup, c’est elle qui se lance dans un monologue. Je l’écoute avec attention, car sincèrement curieux de ce que cette fille fait dans sa vie, puisqu’elle n’est pas étudiante et clairement pas plus vieille que moi (ou alors vraiment pas de beaucoup). Etrangement, ce qu’elle me raconte fait un peu écho à ce que j’ai pu vivre aussi, mais pas tant dans la vie civile que dans la vie secrète que je mène en tant que Red Robin. Ca me rappelle quand j’ai commencé dans le rôle de Robin. Puis elle s’excuse, et je hausse les épaules.

"Vu le monologue que je t’ai fait tout à l’heure, t’as bien le droit à ton temps de parole." Elle reprend et me tire un rire à la fin "Ouais, je vois. Mais t’en fais pas, je suis sûr que tu vas percer !"

Je lui propose un high-five, prenant le risque de me ridiculiser un peu plus, mais tant pis. Cela fait, je reprends moi aussi la parole.

"Et les pères c’est souvent le pire. Je le sais, le mien j’ai dû batailler bec et ongles au départ pour qu’il me laisse faire ce que je voulais. Même questions de confiance, en un sens. Des fois les parents ça peut être gavant."

La grande question était de savoir si je parlais de Bruce ou de Jack, mon père biologique. Je rouvre un instant mon pc et rafraîchis la page de mon université….toujours en maintenance. La barbe. Je soupire et referme le pc.

"Bon, j’en ai pour un petit moment j’ai l’impression. Ils sont casse-pied avec ça…"
avengedinchains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t1298-it-s-tim-wayne-when-i-need-a-favor-and-tim-drake-to-my-friends http://legendsofdc.creationforum.net/t1303-red-robin-s-missions http://legendsofdc.creationforum.net/t1301-tim-drake-s-files http://legendsofdc.creationforum.net/t1304-arcs-narratifs-de-tim-drake
avatar
If found please return to
Red Hood
Messages : 218 Age du joueur : 26 Crédits : avatar : twizzle Sign : 2981 12289 0 + tumblr Batarangs : 4200

Feuille de personnage
Nom de Code: The Ravager
Multi-Comptes: Cassandra Cain
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: Netflix and Chill [Tim Drake]   Jeu 15 Mar - 21:43

Netflix and Chill
I'm getting smaller by degrees, It's not as bad when I don't drink. •••Timmy avait cet air foncièrement gentil mais un peu gauche de celui qui a l'air autant à l'aise devant une fille, ou quelconque personne, que Rose devant un minitel. A le voir s'enfoncer tout seul après une tournure de phrase maladroite, comme aspiré par sa chemise, elle était presque sûre que c'était le cas. Et à vrai dire, ça la rassurait grandement. Elle n'était en vérité pas spécialement mieux lotie que lui, voire même pas du tout. Rose avait tout simplement la chance d'avoir une grande gueule qui la sauve et des longs cils à papillonner en cas de soucis. Sans oublier évidemment cette ennuyante façon de masquer son anxiété sociale en roucoulant comme une idiote. Elle n'irait pas jusqu'à dire qu'ils se ressemblaient spécialement, mais au moins ça eut le mérite de briser la glace entre eux. Et bordel, qu'elle semblait si épaisse et infranchissable voilà quelques minutes auparavant. Timmy était bien le frère de Cutie.

Elle regarda sa main en l'air, le temps d'une seconde, pour comprendre ce qu'il voulait, et Rose finit par se prendre au jeu, et lui offrit le fameux high five avec un sourire en coin. Les deux coudes désormais sur la table, loin de la position de défense prise auparavant, l’œil brillant et l'envie de bouger plutôt que de rester à se lamenter le nez au fond de son verre. La voilà enfin : le peu d'étincelle qui lui rappelait qu'elle était peut-être autre chose qu'une vulgaire exécutante de contrat. Un semblant de normalité après une vilaine crise de manque. C'était donc tout ce qui lui fallait pour sortir un chouïa de ce misérabilisme sale dans lequel elle s'embourbait. Les réflexions de Tim lui tirèrent même un bref rire, persuadée que leur expérience étaient en rien comparable, il était tout de même agréable pour elle d'avoir un semblant de compassion, elle qui en manquait cruellement. Tout autant de contact de personnes de son âge.

« Je retiens qu'il faut jamais que nos darons se croisent. Si ils se filent de conseils de paternité on est foutus. »


Son rire sonne un peu jaune c'est vrai. Peu probable que Slade prenne des conseils de paternité nul part. Même Wintergreen, son ami de toujours se retrouvait confronté a un mur à peine osait-il la ramener. Encore heureux que ça ne l'empêchait absolument pas de le faire dés qu'il s'en trouvait sied.

Mais voilà :Timmy râle. Même problème de maintenance, de serveur, ou de truc du genre, que Rose avait déjà oublié. Il faut l'excuser : c'était pas vraiment son domaine de prédilection. Et finalement elle n'avait pas spécialement envie de rester ici, à faire des vieux os à attendre que la sainte maintenance leur face grès de prendre congés.

« Boooon, bah si c'est juste une histoire de s'occuper quelques temps.... » elle enfonça sa main dans sa poche et en tira les clés de sa fameuse moto. Elle les tenait par le pouce et l'index, les agitant doucement avec un délicieux bruit de cliquetis. « Toi qui aime la technologie, tu veux peut-être venir voir mon bébé? » La mercenaire se permit un sourire un coin en bougeant légèrement sur son siège, comme se maintenant difficilement statique. « Booon c'est mal de vanter son gosse comme ça, je sais. Mais pour le coup c'est une vraie beauté. J'peux même te laisser conduire si tu veux! Si tu sais y faire, hein? Parce que sinon c'est mort. »

Son père lui arracherait probablement la tête pour oser utiliser du matériel de mission pour se pavaner devant des potes. Mais, hey! Autant qu'il y ait au moins un avantage a être la dernière fille d'un mercenaire qui pouvait se permettre de mettre le PIB de la Roumanie dans des munitions à la kryptonite.  Elle fit encore tourner un peu ses clés autour de ses doigts, espiègle et taquine.

« Allez, allez dernière chance! »

Peut-être pas la meilleure idée du monde, certes. Son frère avait bien fini sans chemise après juste quelques heures avec elle. Mais soit : ça faisait de mal à personne d'aller prendre l'air. Sur un bolide dernier cri et hors de prix.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t1580-rose-the-ravager http://legendsofdc.creationforum.net/t1605-rose-knuckles-and-swords#24192 http://legendsofdc.creationforum.net/t1581-rose-feed-my-brutality http://legendsofdc.creationforum.net/t1734-arcs-narratifs-de-rose-wilson#26728
avatar
Red Robin
Messages : 181 Age du joueur : 27 Crédits : Eylika (ava), Tumblr (gifs) Batarangs : 2850

Feuille de personnage
Nom de Code: Red Robin
Multi-Comptes: Leonard Snart
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: Netflix and Chill [Tim Drake]   Mar 10 Avr - 12:13

Netflix and Chill
Pendant un instant, je crains qu’elle ne réponde pas à mon high-five et que j’aie l’air d’un idiot avec la main en l’air en plein milieu d’un coffee shop, de bon matin. Mais non, finalement elle finit par taper sa main contre la mienne et je peux baisser le bras sans honte, un petit sourire satisfait sur les lèvres. Sourire qui se transforme en rire à son commentaire. Elle n’a pas tort. Le pire, c’est que Bruce ferait semblant d’écouter et de prendre en compte les conseils qu’on lui donne, défendant ses propres principes d’éducation, pour finalement ne pas forcément en prendre compte une fois la conversation passée. C’est le genre de chose que je lui reproche des fois, il ne prend pas assez en compte ce qu’on lui dit parfois. Oh, il entend, écoute et enregistre. Mais il n’en tient pas forcément compte. D’où ma propre bataille pour devenir Robin à l’époque (bon, ça et la mort de Todd si peu de temps auparavant…).

Le site de l’université refusant toujours de fonctionner, je râle, encore une fois, et là, Rose intervient avec probablement la meilleure idée du monde quand on s’adresse à quelqu’un comme moi. Ou pas loin. Le cliquetis des clés m’interpelle et je tourne la tête vers elle.

"Auto ou moto ?"

Ah, une question très importante, même si sans aucune incidence sur la conduite en soi, merci Bruce, j’ai appris à conduire à peu près tout ce qui se conduit, même si ma préférence va à la moto, plus maniable et plus facile à faire passer dans des ruelles étroites, plus légère aussi, même si moins protectrice en cas d’attaque, j’en conviens. Mais ici, la question ne se pose pas, ce ne serait qu’une sortie entre amis avec un bolide à deux ou quatre roues. Elle me tire un sourire largement amusé avec sa diatribe et j’observe les clés un instant.

Presque tout mon être me hurle de dire oui, mais il reste malgré tout l’entraînement de la chauve-souris qui refuse de se faire la malle, m’incitant à la prudence. Je ne connais, effectivement, que très mal cette jeune femme. Qui me dit qu’elle n’essaie pas de se rapproché de moi pour ce que je représente, fils (adoptif, certes) d’un des hommes les plus riches de Gotham, petit génie…Pourtant, après l’avoir vue en compagnie de Dick et la nuit (qui fut courte pour moi) qui suivit, j’ai du mal à me dire qu’elle chercher sérieusement à s’en prendre à moi d’une quelconque manière. Pas qu’elle ne puisse pas. Honnêtement, du peu que j’ai vu, au corps à corps sans gadget je risquerais de mal finir si vous voulez mon avis. Mais plus parce que si elle avait vraiment voulu, elle aurait déjà pu le faire. M’appâtant une dernière fois avec les clés de sa « beauté » comme elle dit, je finis par sourire et je range prestement mes affaires, sans un mot. Ce n’est qu’une fois l’intégralité de mes affaires rangées que j’ouvre la bouche.

"Qu’est-ce qu’on attend ? Et oui, je sais y faire, crois-moi."

Bon, rien ne le lui prouvait, mais on verrait bien comment avance cette journée qui commençait pourtant que moyennement pour moi (le site de l’université, vous savez…)
avengedinchains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t1298-it-s-tim-wayne-when-i-need-a-favor-and-tim-drake-to-my-friends http://legendsofdc.creationforum.net/t1303-red-robin-s-missions http://legendsofdc.creationforum.net/t1301-tim-drake-s-files http://legendsofdc.creationforum.net/t1304-arcs-narratifs-de-tim-drake
avatar
If found please return to
Red Hood
Messages : 218 Age du joueur : 26 Crédits : avatar : twizzle Sign : 2981 12289 0 + tumblr Batarangs : 4200

Feuille de personnage
Nom de Code: The Ravager
Multi-Comptes: Cassandra Cain
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: Netflix and Chill [Tim Drake]   Ven 27 Avr - 5:47

Netflix and Chill
I'm getting smaller by degrees, It's not as bad when I don't drink. •••Oh la vache. Bingo. Le triple 7 à la machine à sou. Black Jack sur la table. Quinte Flush. A peine eut-elle le temps de sortir les clés que le visage de Tim changea radicalement. L'ombre de l'intérêt traversant ses yeux bleus perclus de cernes. Si c'était si facile elle devrait essayé plus souvent de se faire des potes à coup de truc qui fait vroom-vroom. Avec le recul, elle ne se souvenait même pas de l'allure de sa voiture quand il l'avait collé dedans, trop éméchée à l'instant T. Elle se souvenait qu'il avait même dût l'attacher ceci dit. Wow. Elle aurait préférait ne pas se souvenir de ça en fait. Voilà que l'envie de se recoller sous la table lui revient d'un coup.

Mais elle est tirée de sa réflexion par son acolyte qui regarde les clés avec envie en posant une question qui avait son importance quand on avait un minimum d'intérêt pour les engins rutilants. Elle lui offre un sourire mystérieux et confiant en guise de réponse. L'air de dire que si il veut le savoir, il avait qu'à la suivre dans les méandres de l'inconnu. Et visiblement ça fait mouche : après quelques brèves secondes d'hésitation plus tard, il range ses affaires avec hâte. Il a visiblement finit de se plaindre de sa maintenance, et il n'a même plus l'intention de travailler en paix ici. Et Rose? Elle est ravie. Pas souvent qu'on accepte de perdre son temps avec elle, et tant pis si il est plus intéressé par la moto que par sa compagnie : elle le comprenait. À sa place, ça serait aussi son cas.

Elle sorti donc avec lui, le poussant même légèrement d'un air espiègle, parce que ses mauvaises habitudes on la dent dures. Et bon hein, après tout, il y avait encore de quoi avoir la moindre honte entre eux à ce stade? Et sur le parking de l'humble coffee shop, trônait son 'bébé' qui était encore en train de faire tourner quelques têtes de passants curieux. Il pleuvait encore, mais cela n'enlevait rien au charme sans borne de sa rutilante Suzuki Carbon Fiber Hayabusa. Laquelle se payait même le luxe d'avoir été une commande personnelle en la personne de Slade Wilson. Et faisait un net contraste avec son allure pas forcément fière avec ses vêtements de celle qui n'avait pas prit la peine de s'habiller après une nuit difficile. Mais ça allait : elle et son compagnon étaient étrangement assortis à ce niveau là. Contrairement à Cutie, son jeune frère avait probablement raté l'étape du relooking.

« Tadam! Alors, j'avais pas dit que c'était une beauté? »

Qu'elle fanfaronne en sortant un second casque du coffre arrière. Lequel avait été bien évidemment vidé des diverses armes à feu qui pouvaient avoir à l'intérieur. Certes, on était jamais trop prudent, mais un contrat c'était un contrat, en sinon, c'est du taff gratuit. Et on aimait moyen ça chez les Wilson. Bien que Rose avait prit comme habitude de se laisser un peu aller à ce niveau là... Les petits titres des journaux ne parlaient même pas des réseaux de prostitutions qu'elle essayait de dissoudre à son humble échelle. Elle blâmerait la mauvaise influence de Starfire à ce niveau. Tout le monde n'en avait strictement rien à cirer, mais au moins ça lui permettait de se défouler, et en plus d'avoir l'impression de ne pas être parfaitement inutile à cette ville. Ah. Bonne blague. Hilarante. Pire qu'un hydre : on en écrasait un, 10 autres repoussaient. C'était la beauté de Gotham.

Elle lui jeta ses clés après lui avoir gracieusement offert le casque. Alors oui : elle aurait probablement de quoi se méfier à l'idée de donner les clés d'un engin aussi cher à quelqu'un qu'elle ne connaissait que très peu. Mais il l'avait ramené en un seul morceau chez lui, malgré qu'il ne lui devait absolument rien, juste parce qu'elle s'était mit à lamentablement chouiner devant lui. Rose ne voulait pas s'en souvenir, ça ne voulait pour autant pas dire qu'elle allait oublier ça comme si de rien n'était. Elle n'en avait peut être pas conscience, mais les gestes simples de bonté gratuite, elle n'en avait que très rarement vu, et encore moins envers elle. En bref : tout portait à dire qu'elle n'avait rien à craindre de ce type. Et puis en toute honnêteté, quel humble nerd qui pleurnichait sur un site en maintenance pouvait être une menace pour Ravager?

« Tu m'as dit que tu sais y faire? » Elle désigna sa moto d'un revers de la main. « Allez, éclate toi, considère ça comme ma façon de dire merci. » Elle enfourna son casque. « J'te confie ma vie. Encore une fois. »

Ça restait un véhicule un peu dangereux, surtout une moto souvent utilisée pour des courses. Ceci dit vu sa tête de premier de la classe il n'avait pas l'air d'être prêt à tenter le diable si il y voyait un risque. Il pouvait toujours refusé et rester en passager.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t1580-rose-the-ravager http://legendsofdc.creationforum.net/t1605-rose-knuckles-and-swords#24192 http://legendsofdc.creationforum.net/t1581-rose-feed-my-brutality http://legendsofdc.creationforum.net/t1734-arcs-narratifs-de-rose-wilson#26728
avatar
Red Robin
Messages : 181 Age du joueur : 27 Crédits : Eylika (ava), Tumblr (gifs) Batarangs : 2850

Feuille de personnage
Nom de Code: Red Robin
Multi-Comptes: Leonard Snart
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: Netflix and Chill [Tim Drake]   Dim 10 Juin - 22:30

Netflix and Chill
Ma question n’a même pas de réponse et ça, c’est quelque chose qui a toujours su attiser ma curiosité. Ne pas savoir, tout en voulant savoir. Cette Rose devient définitivement de plus en plus intéressante, une fois passé le côté un peu trop sarcastique de la demoiselle. En même temps, je suis mal placé pour dire quoi que ce soit. Moi-même ne suis pas bien mieux et pire : je suis un fieffé menteur. Pour le bien le ma double identité, certes, mais il n’en reste pas moins que j’ai appris à mentir comme je respire. Elle en est la pauvre victime, par omission, puisque je suis effectivement inscrit en robotique à Gotham U, mais pas que. Elle n’est pas au courant des papiers que j’ai pu publier sur le sujet sous des alias, restant ce scientifique de génie mais qui restera à jamais dans l’ombre. Elle n’est pas non plus au courant de toutes mes activités nocturnes, ou encore du champ de ruine qu’est ma vie personnelle depuis quelques temps.

Cependant, en ce moment, en cet instant où je laisse place au type qui a oublié d’avoir une adolescence et aimant peut-être un peu trop l’adrénaline pour son propre bien, tous les secrets du monde n’ont pas d’importance. Comprenant que je la suis, elle se lève et on sort du coffee shop, elle se permet même une bousculade sans violence aucune, de la taquinerie pure qui me tire un rire alors que je ravale les réflexes qui me viennent à un tel geste. Parfois, être l’apprenti du Chevalier Noir a des côté beaucoup moins fun. Comme avoir sans cesse des réflexes qu’aucun humain normalement constitué de mon âge et de mon gabarit ne devrait posséder. S’il n’y avait que cela…

Enfin, la beauté est en vue et Tim en reste pantois une bonne seconde. Un magnifique suzuki comme on en voit peu à Gotham. Les Gothamites (oui, je me compte dans le lot) sont un peu trop chauvins pour aller chercher des bécanes de l’autre côté de l’océan. Ils restent sur les manufactures américaines qu’ils connaissent et qu’ils savent manier. Mon cas est certes un peu particulier, puisque c’est d’abord la technologie Wayne qui m’a permis de manipuler une moto pour la première fois, mais ensuite…J’ai mis les mains dans le cambouis et j’ai littéralement donné vie à mon bébé actuel. Il n’y en a pas deux comme elle sur le marché. Mais je dois reconnaître que cette Suzuki est une petite merveille. Je m’approche pendant que Rose sort les casques, et m’agenouille pour mieux observé sa mécanique.

"Quatre cylindres…seize soupapes…"
je fais le tour pour accéder à la chaîne "Six rapports" un sifflement appréciatif sort d’entre mes lèvres et je me relève.

Je prends le casque et l’enfile sans une seconde d’hésitation. Je place mon sac à dos dans le coffre et…Ouvre de grands yeux quand elle me propose de la conduire. Je ne m’attendais pas à ça. En général, les propriétaires de ce genre de motos sont assez soucieux de qui conduit leur bébé (je sais que moi je le suis en tout cas)…Mais je ne me fais pas prier et récupère les clés à la demoiselle avant d’enfourcher la moto, l’allumant et la plaçant face à la route avant de l’inviter à monter.

"J’ai donc carte blanche sur la destination ?"

Attendant à peine la réponse, je rabaisse la visière et démarre. Ouh, sensible et nerveuse la moto, j’aime bien. Tant que l’on est sur les routes de Gotham…Non, rectification, tant que nous sommes sur des routes tout court, je reste sage. Il ne manquerait plus que je me fasse arrêter pour excès de vitesse ou conduite dangereuse. Mais je compte bien tester les capacités de ce petit bijou et je sais exactement où aller.

Peu de temps après avoir repris le costume de Robin, et étant le type très équilibré que je suis n’est-ce pas (oui ceci est ironique), disons que j’avais besoin d’un peu plus d’adrénaline dans mon quotidien. Merci mon père, mon vrai père, j’ai eu mes entrées sur un circuit de course assez tôt, trop tôt selon la loi, mais passons. Depuis, j’y reviens régulièrement, notamment quand je veux tester de nouveaux bolides. C’est donc là que nous allons. L’entrée se fait rapidement, ils ont l’habitude de me voir ici, mais pour le coup, les pistes sont prises pour le moment. Bien, on attendra. M’installant dans le coin des gens qui attendent, j’attends que Rose soit descendue de moto pour l’éteindre et descendre à mon tour.

"Bon, c’est pas que c’est mignon les routes, mais si on veut vraiment profiter d’un engin pareil, c’est ici qu’il faut venir."
avengedinchains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t1298-it-s-tim-wayne-when-i-need-a-favor-and-tim-drake-to-my-friends http://legendsofdc.creationforum.net/t1303-red-robin-s-missions http://legendsofdc.creationforum.net/t1301-tim-drake-s-files http://legendsofdc.creationforum.net/t1304-arcs-narratifs-de-tim-drake
avatar
If found please return to
Red Hood
Messages : 218 Age du joueur : 26 Crédits : avatar : twizzle Sign : 2981 12289 0 + tumblr Batarangs : 4200

Feuille de personnage
Nom de Code: The Ravager
Multi-Comptes: Cassandra Cain
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: Netflix and Chill [Tim Drake]   Jeu 5 Juil - 18:54

Netflix and Chill
I'm getting smaller by degrees, It's not as bad when I don't drink. •••C'est difficile de dissimulé la fierté dans ses yeux quand elle le voit regarder la moto avec envie et respect. Tim a l'air d'être un affectionado des bolides, et de savoir plus s'entendre avec eux qu'avec le commun des mortels. Elle irait pas se payer sa tête pour ça. Rose passerait plus volontiers sa journée à dire des mots tendres à ses épées plutôt que d'affronter le monde extérieur. Quoiqu'il en soit, Tim se plia sans beaucoup d'hésitation à la proposition de Rose, et s'évertua à prendre possession de la machine sans demander son reste. Rose se demanda même un instant si il allait l'attendre, et non pas partir avec comme le dernier des sagouins. Mais non, le petit nerd avait les yeux brillants devant la machine qui ronronnait comme un chaton, et l'invita à le rejoindre, en gardant le secret sur leur future destination. Rose était ravie : une surprise et un pote prêt à jouer avec elle. Elle le rejoint presto sur sa machine, et direction le lieu mystère.

Bras repliés sur le conducteur, elle eut largement de quoi comprendre que la robotique, ça faisait visiblement des abdos en aciers. À comprendre ici que le nerd soulevait visiblement un peu de fonte entre deux calculs difficiles. Et à dire vrai : c'était pas son problème. Au mieux ça ferrait des bras de fer sympas. Mais entre ça, et le fait qu'il la traina dans ce qui ressemblait à un circuit de course, pour véhicules overclockés ou faits maison, voilà qui eut le don de soulever sa curiosité. Encore plus quand elle compris qu'il était visiblement un habitué des lieux. Dingue à quel point Tim avait tout les habitudes du gosse de riche qui s'emmerde. Il aurait sa propre culture de canabis, et des contacts dans un donjon SM huppé qu'elle aurait été que très peu étonnée à ce stade. Maintenant qu'elle y pensait, il lui disait peut-être bien quelque chose.

Mais elle en avait pas grand chose à faire à l'instant. Comme quand elle avait rencontré son frère, elle était plus intéréssée par l'idée de s'amuser de façon innocente plutôt que de péter l'ambiance en le questionnant sur sa vie. Déjà, ça ne l'a regardait pas, et en prime elle n'avait pas la moindre envie de parler de sa vie, alors elle comprenait que ça pouvait être également le cas du jeune homme en face. Retirant son casque en quitta l'engin, du moins pas vraiment vu qu'elle s'assit négligement dessus, jambes tendues et pieds croisés. Elle salua son idée en hochant la tête après avoir recoiffer sa tignasse après le passage du casque.

“ Quand t'es pas occupé avec tes histoires de maintenances, t'aimes vivre dangereusement le Nerd ! “ Qu'elle réplique avec un large de sourire. “ T'as bien raison, c'est pas en banlieue qu'on trouvera de quoi faire mumuse. Et mon bébé mérite le mieux.”

La musique changea pour un vieux rock des années 60 et Rose patienta en allumant une cigarette, alors que sa tête dodelinait en rythme, dans une nuée de cheveux blancs.

“Bon pour le moment j'en déduis que t'es resté gentil.”
Continua-t-elle avec un sourire en coin. Sage petite provocation pas méchante. “J'attends toujours de voir si tu sais y faire en tout cas. J'suis pas très impressionnée pour le moment.”

Évidemment qu'il savait y faire. Il avait parfaitement gérer le vehicule le temps de venir jusqu'ici. Mais elle devait avouer que c'était probablement le dernier endroit ou elle aurait pensé qu'il la trainerait. Et avec l'avant goût de maîtrise qu'elle avait vu sur la route, Rose n'avait qu'une hâte : qu'il se lâche sur la piste. Qu'il fasse danser la suzuki. Et si possible sans ruiner la peinture, il sera bien gentil.

Elle sauta d'un coup sur ses pieds, jeta le mégot plus loin et répliqua en hâte en mettant son casque “C'est à nous !” Avec le ton de la gamine prête à faire un tour en manége. Et la métaphore était pas de trop. “Ramène ton six-packs, et amène moi danser !”
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t1580-rose-the-ravager http://legendsofdc.creationforum.net/t1605-rose-knuckles-and-swords#24192 http://legendsofdc.creationforum.net/t1581-rose-feed-my-brutality http://legendsofdc.creationforum.net/t1734-arcs-narratifs-de-rose-wilson#26728
avatar
Red Robin
Messages : 181 Age du joueur : 27 Crédits : Eylika (ava), Tumblr (gifs) Batarangs : 2850

Feuille de personnage
Nom de Code: Red Robin
Multi-Comptes: Leonard Snart
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: Netflix and Chill [Tim Drake]   Mar 18 Sep - 11:03

Netflix and Chill
“Il faut bien que je trouve de quoi m’occuper entre deux devoirs pour fainéants.”

Je dis ça d’un ton badin mais je ne peux m’empêcher de penser qu’elle n’est pas si loin de la vérité. Elle ne me connaît pas vraiment, connaîtrait presque mieux Dick que moi à vrai dire, mais elle a déjà compris certaines choses qui me font me dire que je dois me méfier quand même...Bon d’accord, je me méfie déjà, déformation professionnelle de travailler avec la grande chauve souris, mais ça elle n’est pas sensé le savoir. Pourtant je doute plus que fortement qu’elle ait la moindre idée d’à quel point je “vis dangereusement” en dehors des mes devoirs de robotique.

La conversation change de sujet comme si de rien n’était, se focalisant plus sur ma façon de conduire et ce qu’on vient faire ici qu’autre chose. Ce qui me convient très bien et je rigole même un peu.

“Le but n’est pas vraiment de me faire arrêter par la police, ça ferait de la mauvaise pub à mon paternel, d’une part, d’autre part ça me couperait des joies de la conduite. Donc autant d’en abstenir.”

Ahahahahah, la bonne blague, dixit le mec qui fait des pointes à plus de cent kilomètres heure dans Gotham sur sa moto quand il est en patrouille. Bon, la différence majeure étant que je ne me ferais pas arrêter sous Red Robin, pour la simple et bonne raison que je connais Gotham comme ma poche et même plus que je peux perdre à peu près n’importe qui dans la ville, surtout les policiers. Mais passons. On annonce notre tour et j’ai d’un coup l’impression d’avoir une femme-enfant avec moi. J’enfile mon casque et je me dirige vers la suzuki, l’enfourchant pour laisser Rose monter derrière, et je démarre.

A partir de ce moment, plus rien à voir avec la conduite que j’ai pu adopter pour venir ici. Je fais chauffer la gomme et jouer les vitesse, prenant les virages serrés, penché à presque toucher le sol, mais sans jamais le toucher réellement. Jamais je ne risquerait d’abîmer la moto d’une autre, ou d’un autre par ailleurs. Les tours s'enchaînent à une vitesse que beaucoup considèreraient comme affolante, mais pas ceux qui sont ici dans ce circuit. On va tous plus vite les uns que les autres et on aime ça. Mais au moins on ne risque que notre vie, pas celle des autres conducteurs...Enfin, moi je suis l’exception qui confirme la règle, visiblement.

Bientôt, la sonnerie de fin de créneau sonne et je ralentis doucement, jusqu’à pouvoir rentrer dans le dock sans risquer d’abîmer quoi ou qui que ce soit. Le prochain s’élance sur la piste alors que je retire mon casque.

“Elle en a dans le ventre, c’est un régal à piloter. Un jour je te ferais faire un tour sur la mienne.” la civile, entendons-nous, qui déjà est loin d’être un petit modèle. “Bon, maintenant que ça c’est fait, on fait quoi?”

Non parce que j’ai eu une idée, ça veut pas dire que j’en ai treize à la douzaine non plus, et Dick pourra témoigner, mes social skills sont pas terribles...
avengedinchains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t1298-it-s-tim-wayne-when-i-need-a-favor-and-tim-drake-to-my-friends http://legendsofdc.creationforum.net/t1303-red-robin-s-missions http://legendsofdc.creationforum.net/t1301-tim-drake-s-files http://legendsofdc.creationforum.net/t1304-arcs-narratifs-de-tim-drake
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Netflix and Chill [Tim Drake]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Netflix and Chill [Tim Drake]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» FOUILLES MALEFIQUES de Shannon Drake
» Videofutur anticipe Netflix ...!!!
» Moona [Ashton Drake - Delilah noir]
» Ashton Drake, questions d'une novice
» Netflix s'implante au Luxembourg..!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Legends of DC :: Les Villes :: Gotham City :: La Ville-
Sauter vers: