Partagez | 
 

 Bienvenue au Musée des Glaces - ft Leonard Snart

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
HUNTRESS
Messages : 105 Age du joueur : 22 Crédits : Moi pour la signa, la talentueuse Twizzle pour le vava Batarangs : 1000

Feuille de personnage
Nom de Code:
Multi-Comptes:
Infos Diverses:
MessageSujet: Bienvenue au Musée des Glaces - ft Leonard Snart   Dim 10 Sep - 4:04

Bienvenue au Musée des Glaces

Aujourd’hui, c’était le chaos, c’était l’horreur, c’était l’enfer, c’était la journée de la sortie scolaire annuelle au musée de Central City.

Juste te lever ce matin c’était avéré difficile pour toi, tu avais joué à Huntress pendant la nuit et ton corps te le faisait maintenant regretter à coup de courbatures et de vertiges dus à un manque accru de sommeil. 2 tasses de café plus tard et tu étais en route vers ton école primaire. Tes petits étudiants t’attendaient avec la patience d'un lion affamé devant un gigot d'agneau. Tu n'as même le temps de les rassembler en rangs de deux pour les installer dans le bus avant que le conducteur de ce dernier te regarde d'un air exaspéré et te demande si vous comptez monter un jour.

Merci connard, c'est pas comme si c'était toi qui avait une vingtaine d'enfants à gérer et à s'arranger que....

- TED NE DESSINE PAS SUR TON SIÈGE!! Non je m'en fiche s'il est laid en noir, du feutre bleu ne va pas l'arranger. Oui je te le promets.....Ok donne moi ta troussse tout de suite ! Tu vas avoir un bonhomme qui pleure dans ton carnet si tu continues...

Pourquoi tu avais choisi cette carrière déjà? Ah oui, tu aimais les enfants...et tu voulais faire quelque chose d'aussi pertinent pour Gotham dans ta vie civile que dans ta vie masquée. Ouais bah pour le coup tu savais pas si ce que tu faisais aidait, mais au moins tu avais la certitude d'empêcher annuellement 3 empoisonnement d'enfants à la colle. C'était déjà ça de gagné.

Vous vous en alliez voir une exposition inusité à au Musée de Central City, sur les technologies ayant été créée autour du froid et de la glace. Un de tes étudiants avait une mère qui travaillait pour Mercury Lab et elle t'avait fait parvenir des billets pour que ta classe puisse assister aux plus récentes découvertes de l'entreprise ainsi que de celles de ses compétiteurs en matière d'armes et de technologies à froid.

Tu soupçonnais fortement que le tout était pour convaincre l'étudiant en question de devenir scientifique plus tard, mais tu n'avais pas fait de commentaires. Acceptant les billets de bonne grâce. Le budget pour les sorties scolaires était trop souvent coupé après tout...

Une fois (enfin!) arrivé devant le musée, le conducteur n'est que trop content de vous foutre dehors et de te laisser te débrouiller avec tes 22 étudiants. Alors qu'il part se stationner dans le stationnement réservé aux autobus scolaires, la deuxième partie de ton épopée commence. Ranger les élèves deux par deux et les faire passer sagement la billetterie.

Heureusement pour toi, il n'y a que peu de monde en cette mâtinée de semaine, et les rares personnes te lancent des regards remplis de compassion. Tes élèves semblent aussi éblouis par l'endroit. Après tout, il s'agit pour certains de leur première visite dans un musée. Tu souris affectueusement à leurs mines ébahies et commence ton tour, les enfants te suivant en rangs bien serrés, comme de petits canards suivant leur mère. La visite passa ainsi merveilleusement bien, les enfants pouvaient dégourdir leurs jambes et apprendre, tu profitais de la beauté et du savoir recueillit dans les lieux. Un moment parfait en somme. Quand enfin vous étiez arrivés dans la salle réservée à Mercury Lab, il était temps pour toi de commencer ton petit speech prévu pour l'occasion.

- Nous sommes ici dans la salle pour Mercury Lab, l'entreprise qui nous a offert les billets et dont la mère de Dereck est....

Tu n'as pas le temps de dire quoi que ce soit d'autre que tu te fais interrompre par des coups de feus. Cinq hommes armés de semi-automatiques rentrent en trombe dans la pièce, vociférant haut et fort :

- Ceci est une prise d'otages ! Personne ne bouge, personne ne parle!
Mettez vous à terre maintenant pour que l'on puisse vous fouiller!


Tes étudiants se regardent paniqués. Quelques uns partent à pleurer, d'autres se regroupent vers toi tels des chatons effrayés, les autres restent pour la plupart figés par la peur ou chuchotent entre eux. C'est à ce moment que tu es contente de ton expérience avec Huntress, gardant ton calme, tu tentes tant bien que mal à rassembler les enfants autour de toi en faisant des gestes larges, se voulant non agressifs.

Un des hommes armés semblent néanmoins prendre offense des pleurs de tes élèves parce qu'il se rapproche de vous et, pointant son arme sur la tête d'une gamine, s'exclame:

- Soit tu la fais se taire soit je m'en occupe personnellement.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
CAPTAIN COLD
Messages : 240 Age du joueur : 26 Crédits : Blondie et Tumblr Batarangs : 1590

Feuille de personnage
Nom de Code: Captain Cold
Multi-Comptes: Bekka - Steve Trevor - Timothy Drake
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: Bienvenue au Musée des Glaces - ft Leonard Snart   Jeu 14 Sep - 12:00

Bienvenue au Musée des Glaces
Jamais le musée de Central City ne finirait de me surprendre. Si pendant un temps ils se sont concentrés sur la géologie, présentant au passage quelques rares joyaux d’une valeur quasi inestimable, maintenant, ils présentaient une exposition sur le froid, son histoire et ses usages à travers le temps. Je ne suis pas du genre à sortir souvent au musée, non pas par manque d’appréciation de l’art, mais plus parce que je suis tout de même quelqu’un de recherché et que devoir me déguiser à chaque fois que je souhaite aller voir un tableau ou autre, merci mais non merci. Pourtant, cette fois, je me suis laissé tenter, enfilant une paire de lunette large, obscurcissant mon visage et une casquette de l’équipe de hockey du coin. Oui, aller voir une exposition sur le froid quand votre nom pour la presse est Captain Cold est extraordinairement cliché, je veux bien le reconnaître, mais pour le coup, je ne cherche pas à faire un mauvais jeu de mot, ni à voir s’ils parlent de mon arme dans cette exposition (ce dont je doute, il serait malvenu que S.T.A.R Labs ne divulgue qu’ils sont à l’origine d’une des rares armes pouvant activement blesser le Flash), mais bel et bien parce qu’un des articles m’intéresse.

Mercury Labs présente une de leur dernière avancée en matière de cryogénie et en lisant deux ou trois articles dessus dans la presse scientifique (ne me regardez pas d’un air si étonné), je ne peux manquer la façon dont cette nouvelle technologie pourrait me permettre d’améliorer le Cold Gun. Cold Gun que j’ai, accessoirement, laissé avec Lisa avant de partir pour ma petite visite/repérage de l’endroit afin de pouvoir prévoir un plan d’attaque et de vol de cette fameuse technologie. Le gros problème du Cold Gun, c’est qu’il n’est pas très discret et que si je pouvais plus ou moins le dissimuler sous ma parka, il était bien sûr hors de question de porter cette dernière dans Central City, je me ferais bien trop vite reconnaître. Ah, les déboires de la célébrité…Non, j’avais opté pour une tenue passe partout, peut-être un peu trop noire, mais les habitudes ont la vie dure comme on dit.

Ayant pris un peu de temps pour refaire un tour complet du musée, afin de repérer de possible améliorations dans leurs systèmes de sécurité, je me dirige ensuite tout naturellement vers la salle consacrée à Mercury Labs, leurs diverses avancées et dont la pièce maitresse de ma visite ici. Tiens, en parlant de maitresse, en voilà une qui arrive avec sa bande bambins. Ils sont jeunes, encore en primaire sûrement, et cela me tire un haussement de sourcil. Je ne pensais pas qu’une institutrice emmènerait des élèves aussi jeunes dans une exposition sur des sciences aussi poussées, mais pourquoi pas. Mon attention retourne vers le centre de la pièce, où se trouve la pièce qui m’intéresse et j’en observe toutes les coutures, chaque faces, chaque possible faiblesses, et j’apprends, je retiens, pour plus tard.

Soudain, des coups de feu. Des ordres hurlés par des malfrats de bas-étages, et pourtant, je m’y conforme, ne serait-ce que pour gagner du temps. Ils ne veulent que voler les gens se trouvant ici. Pathétique. Dans un musée ! Quelle bande d’abrutis. Ce genre de types fait honte à la profession, honnêtement. Alors qu’ils se déplacent entre les personnes, une des gamines dans la pièce commence à pleurer, normal. Mais ça n’est pas du goût d’un des malfrats qui pointe une arme sur elle. Mon sang bout de rage à l’idée qu’ils considèrent vraiment assassiner de sang-froid un enfant, simplement pour avoir pleuré. Bon sang. Je regarde autour de moi, cherchant quelque chose pouvant m’aider à mettre hors d’état de nuire ces personnes, et je vois une idée, sous la forme d’une bombonne légère un peu plus loin. Mais avant, je dois m’en rapprocher, et surtout, attirer l’attention des attaquants. Alors je me lève, calmement, retirant ma casquette. Qu’à cela ne tienne, peut-être que ma notoriété me ferait gagner quelques points, ou bien peut-être ne me reconnaîtront-ils pas, mais dans tous les cas, j’allais tenter de gagner du temps, priant presque pour que Flash rapplique rapidement.

"Allons, allons, on respire. Ce n’est qu’une enfant, et vous êtes si effrayants…" mon ton sonne clairement comme une moquerie, ce qui ne manque pas de titiller l’esprit de l’un d’eux, le leader peut-être ? en tout cas, l’homme qui visait la gamine baisse son arme. Pourquoi, probablement pour mieux ma tirer dessus ensuite. Mais si je revenais encore avec une blessure, Lisa allait m’en faire voir des vertes et des pas mûres.
"Couches-toi, tout de suite !"
"Je ne suis même pas armé, qu’est-ce que je pourrais bien faire contre vous ?" pourtant, mon sourire est moqueur, ce qui ne plaît pas et un des type s’avance, je fais de même, m’avançant un peu plus vers ma cible et me retrouve bientôt nez à nez avec le canon d’une arme. Je lève lentement les mains en l’air, mon sourire toujours en place.
"Tu te prends pour un petit malin, hein ?"
"Plus malin que vous en tout cas" et si mon sourire est un rictus moqueur à souhait, mes yeux sont aussi glacés que le zéro absolu de mon Cold Gun.

Profitant que personne ne semble réagir parmi les amis du type en face, je mets un direct du droit dans le visage de mon assaillant et lui récupère son arme avant de l’assommer avec. Les autres armes se dirige vers moi mais j’ai des réflexes, bien plus qu’ils en l’imaginent, et tire dans la jambe du plus en vue, puis dans des épaules, bras. Rien de vital, mais deux se cachent derrière un pilier et très vite, l’un d’eux attrape un otage et se relève, arme sur la tempe.

"Poses ton armes ou la donzelle prend du plomb dans la tête."

Je reconnais l’institutrice et hésite une seconde. Est-ce que j’ai une chance d’atteindre le visage de ce type sans blesser la jeune femme et surtout, avant que l’autre n’appuie sur la gâchette ? Non, j’en doutais. Alors je fis la seule chose sensée, je posais mon arme à terre. De toute façon, j’étais assez près de la bombonne pour l’utiliser si besoin. Problème ? La diffusion serait générale et je doutais que les enfants aiment un petit tour dans du Neon liquide…
avengedinchains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t483-leonard-snart-i-m-a-criminal-and-a-liar-and-i-hurt-people-and-i-rob-them-what-did-you-expect-me-to-do-not-be-what-i-am http://legendsofdc.creationforum.net/t491-captain-cold-s-heists http://legendsofdc.creationforum.net/t488-lien-de-leonard-snart-aka-captain-cold#6318
 
Bienvenue au Musée des Glaces - ft Leonard Snart
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Legends of DC :: Les Villes :: Central City :: La Ville-
Sauter vers:  




Le très célèbre criminel Jonathan Crane dit l'épouvantail s'échappe de l'asile d'Arkham à l'aide de Deathstroke. Lire la suite

Participer aux news ICI !

Une News pour 100 batarangs !
Places libres : 2/3



Réunion entre criminels
Soirée costumée

Recenser un sujet libre : CLIQUEZ ICI !