Partagez | 
 

 Pamela L. Isley | Poison Ivy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
FONDATRICE ☢ POISON IVY
Messages : 1444 Age du joueur : 29 Crédits : Twizzle & Tumblr Batarangs : 906

Feuille de personnage
Nom de Code: Poison Ivy
Multi-Comptes: Dinah L. Lance
Infos Diverses:
MessageSujet: Pamela L. Isley | Poison Ivy   Mer 17 Mai - 0:01



Pamela L. Isley






❯ FEAT :Evan Rachel Wood
Informations Général


❯ Nom : Pamela Lillian Isley
❯ Pseudo : Poison Ivy
❯ Ville : Gotham City
❯ Lieu & Date de Naissance: New York - 1987
❯ Race : Hybride Humaine-Plante
❯ Métier : Membre du Suicide Squad
❯ Orientation Sexuelle : Hétérosexuelle
❯ Situation Amoureuse : Célibataire
❯ Groupe : Criminels
❯ Sous-Groupe : Suicide Squad
❯ Pv|Scénario|Inventé : PV

Caractère

Passionnée | Observatrice | Déterminée | Indépendante | Féministe | Dominatrice | Instable | Impulsive | Possessive |  Séductrice | Tempétueuse | Mystérieuse | Protectrice | Baroque


IL ÉTAIT UNE FOIS...

La rage, la colère, la haine... Ils sont parvenus à réveiller ces sentiments en moi. J'avais pourtant renoncé à l'obscurité. Je n'aspirais qu'à une seule chose, vivre en paix, loin de tout, sur ce petit bout de terre, mon jardin d'Eden. Je n'étais plus une menace, je n'étais plus qu'un lointain souvenir perdu dans la longue liste des défaits du Bat. Gotham s'était remise de mes frasques et j'avais accepté le compromis pour préserver ma liberté. Mais ils m'ont arraché à cette utopie, ils m'ont privé de cette sérénité durement acquise. Ils m'ont mise en cage et ont fait de moi un vulgaire animal qu'ils essaient de dresser à leur guise. Mais quand je dis "ils", je devrais plutôt dire "elle"...


Ma vie d'avant n'avait rien d'extraordinaire. Je n'étais pas différente des autres à l'exception près que j'ai eu la chance, ou le malheur, de naitre au sein d'une famille aisée. Éduquée à l'ancienne, on m'a très vite inculqué des valeurs tels que respect, travail, intégrité et honnêteté. J'étais une jeune fille sans problème, sage, discrète et bonne élève. J'étais même plutôt ennuyeuse et à dire vrai, je m'ennuyais terriblement. Mais j'avais été élevée ainsi, hors de question pour moi de faire des vagues ou de sortir du chemin qui m'avait été entièrement tracé. Au lycée, je tentais toute fois une sorte de rébellion en adoptant un look gothique, en fumant ma première cigarette. Et oui, pour moi à l'époque, il s'agissait du summum de la provocation, ça vous donne une petite idée de la fadeur qui me caractérisait alors. Mais je fus vite recadrée par mes parents et me retrouvée dans un pensionnat en Suisse, loin de mes rares amis et de ma famille. La punition était sévère et j'en souffris énormément, de quoi calmer mes ardeurs de rébellion et me remettre sur le droit chemin.

Plus renfermée et seule que jamais, je me concentrais alors sur mes études et me prit inexplicablement d'une passion débordante pour les plantes, ma seule compagnie. Souvenez-vous, cette fille bizarre qui semblait venir d'une autre époque et dont vous vous moquiez allégrement avec les autres en pensant qu'elle était tellement perchée qu'elle ne le remarquait même pas? Allez, on en a tous plus ou moins connu une. Et bien figurez-vous que j''étais une de ces filles. Les railleries, les blagues et les humiliations, j'ai bien connu mais je vous rassure je ne suis pas là pour vous tirer les larmes ou me faire plaindre. Non, croyez moi, depuis le temps, je suis passée à autre chose et la frêle lycéenne que j'étais a bien pris sa revanche. Mais je pense qu'il est important que vous sachiez d'où je viens pour comprendre ce que je suis devenue.

A la fin de mes années lycée, j'étais donc ce que l'on pourrait aisément qualifier de petite chose fragile. Je n'avais aucune expérience en rien si ce n'était dans l'observation et la connaissance de mes plantes. Face à l'excellence de mes résultats scolaires, mes parents me firent revenir aux États Unis où je fus envoyée à l'Université de Seattle pour étudier la biologie et la biochimie. Toujours aussi discrète et marginale, je restais inlassablement seule. Mon amour des plantes grandissait de jour en jour, elles étaient ma seule préoccupation, mon seul loisir. Très vite, je me mis à militer en leur faveur et c'est alors, mon doctorat en poche, que je le rencontrais... Ce fut le premier grand tournant de ma vie, ma deuxième plus belle rencontre après celle de l'Edithcolea Grandis, les plus curieux d'entre vous sauront de quoi je parle. J'avais tout juste vingt deux ans quand je croisais son regard pour la première fois, le docteur Jason Woodrue. Son travail me fascinait et très vite l'alchimie passa entre nous. Je devins d'abord son assistante, puis son amante et enfin son cobaye. L'amour m'était un sentiment totalement inconnue et son intensité m'aveugla, à tel point que je le laissais m'injectais divers poisons et toxines, convaincue, à tord, de la pertinence de ses expériences. Woodrue avait tout simplement profiter de mon innocence, de ma faiblesse pour mener à bien ses projets les plus fous. Je n'étais qu'un cobaye à ses yeux mais mon amour pour lui m'empêchais de l'admettre.

Et quand mon organisme se mit à changer, entrant littéralement en symbiose avec ces plantes qui nous fascinaient tant, ce lâche prit simplement la fuite. Il m'abandonna comme un chien au bord de la route, pire, comme un vulgaire mégot que l'on jette avec désinvolture par la fenêtre sans se soucier de ce qu'il pourrait embraser en bas. Il me laissa dans la tourmente tandis que je me perdais dans l’abîme de mon esprit dérangé. Plus concrètement, il avait jeté mon corps inerte devant les Urgences du Seattle Mercy West, plongée dans un coma profond qui avait bien failli me tuer. Il m'avait injecté la dose de trop afin de vaincre mon instabilité. Il avait cru pouvoir créer la créature parfaite mais face à son échec cuisant il s'était contenté de me mettre à la casse sans même se retourner. Je lui avais tout donné, mon corps, mon coeur, ma vie. Imaginez donc ma réaction quand je me suis enfin réveillée. Trahie, rejetée, abandonnée, j'étais à nouveau seule et la colère s'emparait de moi pour la première fois. Un sentiment enivrant qui me fit perdre la tête définitivement. Je recherchais alors mon amour perdu afin de le punir et d'obtenir vengeance.

Sa piste me mena à Gotham City et pour le faire sortir de son trou, je pris la ville en otage grâce à mes fidèles alliées. Pour la première fois, j'exposais au monde entier ma puissance et ma toxicité. Mais il s'agissait de mes débuts dans la criminalité, je m'étais surestimée et le Bat ne se fit pas prier pour me le signaler. Il me barra la route et m'envoya à Arkham, me privant ainsi d'une vengeance que j'avais touché du bout des doigts. Supplice ultime qui fit naitre en moi une fascination envers le Chevalier Noir qui n'avait d'égale que ma haine viscérale envers lui. Comment avait-il pu me résister? Comment avait-il pu me battre avec une telle aisance? Je devais comprendre, je devais y remédier, je devais le contrôler. Il devait être mien... mais jamais je n'y parvins. Échec après échec, humiliation après humiliation, je perdais encore et toujours. Ce sentiment de défaite, cette colère, cette frustration, je ne le supportais plus. Sans m'en rendre compte, j'avais oublié ma préoccupation première, j'avais délaissé les seuls êtres qui méritaient mon attention. Je m'étais perdue sur le chemin de la vanité et de l'égoïsme.

Il était alors temps pour moi de tirer ma révérence et d'entamer un retour aux sources, loin de tout, loin de Gotham. Tel était le compromis, je me faisais oublier et on m'oubliait. Je quittais alors toute civilisation pour m'établir sur une île déserte, mon jardin d'Eden. Seule au milieu de mes plantes, j'étais plus heureuse, plus en paix que jamais. Je ne vivais que pour elles, pour leur bien être, pour leur protection. Je ne causais de tord à personne, je ne demandais rien à personne. J'étais redevenue celle que j'étais avant, la discrète Pamela, la marginale et solitaire Pamela. J'aurais pu vivre et mourir ainsi, j'en suis persuadée, mais quelqu'un en décida autrement.

Ils sont venus chez moi, ils ont pris en otages mes plantes, ils ont menacé ce que j'avais de plus cher au monde. Un véritable commando, un escadron suicide. Ils avaient besoin de moi pour empêcher l'Epouvantail de mettre en oeuvre son plan diabolique. Ils avaient besoin de moi pour sauver Gotham. Quelle ironie n'est-ce pas? Mais ils ne m'ont pas laissé le choix, ils savaient que j'aurais refusé alors ils ont utilisé la manière forte. Ils ont commencé à détruire mon jardin et mon coeur s'est brisé en mille morceaux. La douleur était si intense, le spectacle si cruel que j'ai cédé et j'ai vendu mon âme à Amanda Waller. Amanda Waller... Un insignifiant sacrifice pour sauver ma famille. Désormais, je fais partie, malgré moi, de ce Suicide Squad, cette bande de cinglés primitifs manipulés par cette sorcière de Waller. Elle me tient, oh oui, elle me tient. Mais je compte bien y remédier au plus vite. Ils n'ont pas voulu me laisser vivre en paix, alors je survivrai en guerre. Ils ont réveillé ce que j'avais de pire en moi, les Hommes ne méritent plus ma clémence. Et lorsque je serai enfin libérée de toute entrave, car je le serai tôt ou tard, je laisserai déferler ma colère, je rendrais ses droits à Mère Nature. N'entendez vous pas sa souffrance, n'entendez vous pas ses cris de désespoir, son appel à l'aide? Moi oui et je compte bien y répondre coûte que coûte.



POUVOIRS & HABILITÉS



La Phytokinésie... Pamela est capable de contrôler tout type de végétaux même si elle a une préférence pour les plantes qu'elle affectionne tout particulièrement. Elle les considère comme sa propre famille. Elle est capable de les commander et de les rendre mobiles comme des êtres à part entière. Ils deviennent alors une véritable extension de Pamela, ses bras armés. Elle peut les contrôler par la parole, les gestes ou tout simplement par la pensée.

Comme son pseudonyme l'indique, Pamela est également une experte en poisons et en toxines. Suite à ses dangereuses expériences avec le docteur Jason Woodrue, elle est d'ailleurs immunisée contre toutes sortes de poisons ou toxines. Son organisme a une faculté d'analyse et d'adaptation hors du commun qui lui permet de survivre à n'importe quelle attaque biologique ou biochimique. Si elle peut résister aux poisons et toxines, Ivy sait surtout en produire et rares sont ceux capables de les contrer. Grâce à eux, elle peut exercer un contrôle mentale sur les autres, les déstabiliser ou simplement les tuer. Son arme favorite, ses lèvres qu'elle adore utiliser pour déposer tendrement son poison ou toxine au cours d'un baiser.

Grâce à ses phéromones hyper-développés, Pamela possède également un incroyable pouvoir de séduction lorsqu'elle s'en sert. Cela ne marche que sur les hommes et rares sont ceux capables de lui résister. Même Superman, sous l'effet de la kryptonite, succomberait. Poison Ivy est ainsi capable d'avoir un vrai pouvoir hypnotique sur les hommes, prêts à tout pour la satisfaire et lui obéir.

Récemment, Pamela a découvert qu'elle était également capable d'exercer un contrôle sur tous les animaux vénéneux. Une capacité récente qu'elle ne maîtrise pas encore mais cela ne saurait tarder.


IRL !!!


Pseudo : Diana
Tu as quel âge ? 29 ans
Fréquence de connexion 7/7 jours sauf imprévu
Tu nous a trouvé où ? Je suis une des fondatrices du fofo
Que penses-tu du forum ?
T'as un autre compte ? Lequel ? Nope!
Code de validation OK
Autre choses ? Que la force des plantes soit avec moi!


© Never-Utopia par Koalz


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Pamela L. Isley | Poison Ivy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» POISON IVY PREMIUM FORMAT
» POISON IVY ART PRINT BY GREG HORN
» [Snyder, Maria V.] Les Portes du Secret - Tome 1: Le poison écarlate
» cellule poison
» Poison feat. Sam Tshintu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Legends of DC :: Carnet des Joueurs :: Présentations :: Validées-
Sauter vers:  




L'Homme-mystère s'est évadé de l'asile d'Arkham et s'en est pris aux forces de police de Gotham, heureusement que l'amazone Troia n'a pas eu peur de résoudre les sordides énigmes de ce psychopathe ! VOIR ICI

Ajoutez votre new ICI!



Réunion entre criminels
Royal Holiday

Recenser un sujet libre : CLIQUEZ ICI !