Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[Orbite de Jupiter] Les solutions les plus simples sont toujours les meilleures (PV Arisia)
Vous savez, il y a des jours où je me dis : pourquoi est-ce que je suis sorti du lit. Mon côté professionnel me dirait : parce que c’est ton devoir de le faire. Mon côté cynique : parce que tu n’as rien d’autre de mieux à faire. Dans un cas comme dans l’autre, sortir du lit n’a pas été une bonne idée aujourd’hui. La preuve? Je suis coincée dans une apparence bien spécifique de laquelle je ne peux plus, temporairement, changer. On me dira : comment un être capable de changer de forme peut ainsi rester bloquer? Simple. Quand l’un de vos nombreux ennemis décide qu’aujourd’hui, il va se faire un nom en vous éliminant. Comme si je n’avais pas entendu cette déclaration des dizaines de fois auparavant. Ça devient vraiment chiant et redondant, à force. Enfin. Je suppose par contre que c’est encore plus… Particulier quand une liste est en cause.

Car oui, imaginez-vous que, contrairement à ce qu’on pourrait penser, certains criminels « galactiques » bougent de territoires en territoires dans le vain espoir d’échapper aux forces de l’ordre. Ce que je ne savais pas par contre c’est que le responsable de mon état actuel a voyagé bien plus que je ne l’avais initialement suspecté et qu’il s’est frotté à une certaine blondasse que j’ai, pour le meilleur ou pour le pire, rencontré. On ne peut pas me reprocher de voir les autres soi-disant entités se prenant pour la police de l’espace d’un œil méfiant. Rendu là c’est presque une déformation professionnelle. Pseudo flic ou pas, elle ne mérite pas de se faire assassiner tout bêtement par un imbécile se prenant pour le prochain grand seigneur du crime. Je ne sais pas de quelle technologie son gadget est issu mais pour neutraliser, il neutralise. Même mon assistante artificielle en a fait les frais.

[Orbite de Jupiter] Les solutions les plus simples sont toujours les meilleures (PV Arisia) Cs10

Mon apparence du moment, la seule, gracieuseté d'un emmerdeur de première...

Fort heureusement pour moi, je suis plus douée que lui pour retrouver les gens. J’ai donc sauté dans mon vaisseau de police et de toute la puissance de ses réacteurs, j’ai mis le cap sur une zone où opère la Green Lantern, ne serait-ce que par « procuration » avec un message codé. C’est assez court, en fait. Bienvenue à la fête, si jamais ça t’intéresse. Je n’entre pas dans les détails. Avec ma signature numérique, elle va savoir que c’est moi et comme je suis fichée dans leurs dossiers et inversement, la curiosité, si ce n’est la rivalité va la faire venir ici. Ce « ici » est une station spatiale abandonnée cachée dans les couches gazeuses de Jupiter. Autrement dit : aucune sortie dans l’espace sans l’équipement approprié sinon… Vous êtes morts. Personne ne sait qui a construit ces installations mais bien qu’abandonnées, elles fonctionnent encore donc autant en profiter.

Bon, je dois avouer qu’être privée d’une partie de mon arsenal me tombe sur les nerfs, surtout que je suppose que l’imbécile responsable de la situation ne va pas se pointer ici tout seul et donc, j’espère que toutes ces années passées à combattre le crime vont s’avérer utiles. On passe une éternité à bâtir quelque chose et il faut une minuscule erreur pour tout perdre. J’ajuste mon fedora et mon long manteau. Bon aller, du positif. Cette apparence ne me va pas si mal en fait. Elle accentue mon côté mystérieux. Ténébreux. Ça chance de mon uniforme classique ou de ce que je dois porter lorsque j’emprunte mon identité civile. Maintenant, préparation mentale. Inévitablement, la Green Lantern va passer des commentaires désagréables. Ça m’apprendra à avoir de la décence, tiens. Tentez de sauver quelque et écoutez ce quelqu’un se foutre de votre gueule.

Pourquoi je suis sorti du lit ce matin moi, déjà?
Cindra Jinks
Membre de LOD

Profil
Perso
Date d'inscription : 24/12/2017
Crédits : N.A.
Messages : 190
Batarangs : 96
Age du joueur : 31
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t1725-cindra-jinks-capitaine-ciji http://legendsofdc.creationforum.net/t1742-formulaire-9877473-revision-beta-omicron-beta-212-gestion-des-interventions-du-capitaine-ciji http://legendsofdc.creationforum.net/t1741-formulaire-6008757-revision-zeta-alpha-charlie-121-gestion-des-liens-du-capitaine-ciji http://legendsofdc.creationforum.net/t1743-arcs-narratifs-de-cindra-jinks-capitaine-ciji
Jeu 31 Jan - 22:04
Revenir en haut Aller en bas

Devoir arrêter Lobo ce n'est pas une mince affaire, le gaillard n'étant pas du genre à se laisser faire, j'y avait laissé quelques "plumes". En fait, mon anneau se retrouvait presque à la moitié de ses capacités – encore oui – même si je pouvais encore utiliser les bases… Mon costume de Green Lantern, la traduction directe, et, même si ce devait être rapide, le voyage dans l'espace. Premier arrêt, la prison Galactique du Secteur 2814. Y déposer Lobo ne sera pas un souci pour une fois. Il est très calme et n'a même pas cherché à se défaire des menottes vertes que j'ai créées juste pour lui. Il faut aussi dire que, pour une fois, si on l'arrête ce n'est pas contre lui, mais plutôt pour lui éviter de se faire tuer inutilement. Lorsque votre tête est mise à prix dans la plupart des Secteurs Spatiaux protégés par les Green Lantern… Tôt ou tard on se présente pour vous protéger. Donc pourquoi les menottes ? Pour son propre intérêt. Et celui de ses congénères de la prison spatiale. Certes, ce dernier aura une cellule tout confort avec plus de chaînes de télévision que la Terre ne pourrait en espérer, que la plupart des sorties se feront sans menottes et que… Ben qu'il aura droit à trois repas par jour, et que personne ne cherchera à le tuer ici. Jusqu'à ce qu'il se sauve d'ici la semaine prochaine.
 
Plusieurs minutes plus tard, et un café avalé, je ressors avec une nouvelle information. Une des missions restées en suspend vient de reprendre du service sur le canal du Corps. Encore elle ? Super… Je me frotte les paupières, dépitée. Une fois ça va, deux… Je me demande si cette "fliquette au rabais" ne le fait pas exprès. Trafiquer les canaux pour me contacter est une chose, le fait exprès pour que ce soit moi qui tombe dessus, ça frôle l'acharnement et ça force le respect d'une certaine manière. Mais elle rêve de moi en fait ? Dixit ma soirée chips-plateau télé avec un Vanity Fair jeté sur le sol et mon chat qui ronronne sur mes genoux. Bonjour les emmerdes et les injures non politiquement correctes de l'autre prune spatiale. Une petite vérification de base et mon vol ne tarderait pas à prendre la direction de Jupiter. Tout en m'y rendant je réfléchissais aux humains. Ils avaient cette étrange volonté de donner des noms de Dieux aux planètes de leur Secteur, ou inversement, tout dépend de la manière dont on percevait les choses. S'étaient-ils déjà au moins posé la question de savoir si cette dite planète n'en avait pas déjà un ?
 
Graxos porte ce nom parce que… Ben… En fait j'en sais rien. Mais c'est comme ça, c'est notre planète. On ne s'amuse pas, nous autres, à donner des noms à celles qui nous entourent quand même. Chacun chez soi et voilà quoi. S'ils ont besoin d'aide, nous répondons à leur appel, c'est normal. Mais pourquoi vouloir imposer un nom à quelque chose qui n'en a pas besoin ? Les humains sont vraiment étranges. Un peu comme elle d'ailleurs. Elle veut toujours avoir raison. Comme dans le message qu'elle m'a laissé. Que croit-elle ? Sous prétexte que "môdème" m'appelle je vais accourir ? Même pas en rêve, si je viens, c'est pour terminer une mission. Tandis que mon corps pénètre l'épaisse couche gazeuse qui entoure Jupiter, mon anneau se met à briller de plus en plus vivement. Mauvaise nouvelle en approche.
 
Ouf ! Quelques mètres à peine et je trouve l'endroit. C'est moche, c'est gris, et en plus de ça, ce n'est pas particulièrement neuf. Mais par la barbe de Captain America ! Ce que c'est grand ! Rien que de l'extérieur ça en impose, mais lorsque les portes se referment derrière moi, tout me paraît encore plus impressionnant. Mon anneau arrête soudain de briller, cette sensation… Comme si un anneau jaune se trouvait à proximité. Non. C'est autre chose. Technologique ? Alien ? Quoiqu'il en soit, je passe de couloirs en couloirs. Il paraît que dans un labyrinthe il faut toujours tourner dans le même sens, ça permet de dessiner un plan… Et puis… Ne dit-on pas que les aventuriers prennent toujours à droite ?
Arisia
Membre de LOD

Profil
Perso
[Orbite de Jupiter] Les solutions les plus simples sont toujours les meilleures (PV Arisia) 68747410

Date d'inscription : 01/06/2018
Crédits : Julianne Hough
Messages : 288
Batarangs : 36
Age du joueur : 33
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t2226-in-brightest-day-in-blackest-night-no-evil-shall-escape-my-sight-arisia#38619 http://legendsofdc.creationforum.net/t2242-eclairer-les-tenebres-a-la-lumiere-des-green-lantern#38718 http://legendsofdc.creationforum.net/t2243-personne-ne-resiste-aux-green-lanterns#38719 http://legendsofdc.creationforum.net/t2241-arcs-narratifs-de-arisia#38717
Mar 12 Fév - 18:47
Revenir en haut Aller en bas
Je suis vraiment fière de moi. J’ai été professionnelle sur toute la ligne. Pas d’insulte. Pas d’attitude condescendante. Rien qui puisse indiquer quelque mauvaise intention ou raillerie. Comme quoi les gens peuvent prendre en maturité… Ou en souplesse, dans mon cas. Oh je ne dis pas que l’envie ne m’A pas passé par la tête de lui faire savoir le fond de ma pensée ainsi que quelques détails plus personnels mais… Ce n’est clairement pas le moment. Je ne sais pas quelle technologie est en cause mais c’est suffisamment puissant pour neutraliser une capacité innée, ma connexion à Justice Centrale, à mon IA et j’en passe. Ça m’énerve. Je devrais être terrifiée, dirons certains… Mais non. Je suis furieuse. Peur? Moi? À force de risquer sa vie, on oublie ce que c’est. Coincée sous une forme spécifique et en équipement réduit, je triompherai quand même.
 
En même temps, c’est un défi intéressant. Qui n’aime pas un défi de temps en temps? Retour aux sources. Presque pas de technologie et se fier davantage à ses aptitudes et son entrainement. Je dis : pourquoi pas! L’ennemi lui aura droit à son arsenal complet, bien entendu. Mais en même temps, je ne serais pas une super flic si je reculais devant le plus petit des obstacles. J’ai vu pire et sans doute que je verrai encore pire dans le futur. Nonobstant, un adversaire qui veut la vengeance à tout prix est instable et volatile et c’est une simple courtoisie professionnelle que de dire à la cible d’une tentative d’assassinat plus ou moins imminente que sa vie est en danger. Et puis bon, considérant que je suis plus ou moins seule et isolée dans mon coin de galaxie… Peut-être, je dis bien peut-être que ça serait bien de se faire de nouveaux… Contacts. Qui n’aime pas une comédie policière?
 
Les senseurs de la station m’indique qu’elle est arrivée et donc je me dirige vers une aire de rencontre en me disant : voyons Ciji. Tu as été parfaitement professionnelle, un peu protocolaire à ta façon, même. Elle devrait donc te rendre cette même courtoisie, pas vrai? J’espère bien! Je n’ai pas envie de me disputer, je n’ai pas envie de jouer à qui a la plus grosse et je n’ai certainement pas envie de me farcir ses gamineries. Nan. Je m’en fais pour rien, c’est sûr. Le point de rendez-vous est la cafétéria. Un lait frappé à la fraise pour elle et un café pour moi. Voyez ça comme un rameau d’olivier. Personne n’aime qu’on espionne sa vie personnelle mais quand même. Il fallait bien que je détermine quelque chose qu’elle aime en signe d’ouverture. Je le connais, le manuel de Justice Centrale pour les premiers contacts. Réinterprété à ma sauce mais bon. Ah. La voilà.

 
 « Salut Arisia. Heureuse de voir que tu as répondu à mon… Invitation. Venant de moi, je suppose que tu te demandes si je te nargue ou assimilable mais je t’assure que je suis on ne peut plus professionnelle et sérieuse. Si tu veux bien prendre place, un lait frappé fraise t’attend pour rendre le briefing plus agréable. Je ne t’aurais pas dérangée dans tes propres obligations si tu n’avais pas été une des cibles identifiées. C’est partit.
 
Une connaissance criminelle commune a mis la main sur un appareil capable de neutraliser un nombre impressionnant de technologies et d’aptitudes. Mon apparence actuelle ne peut être changée tant que je n’aurai pas récupéré ma capacité innée, mon lien à Justice Centrale ne pourra être restauré, idem pour celui avec mon IA. Avant de perdre tout contact avec cette dernière, j’ai pu avoir des informations fragmentaires sur ses capacités.
 
Si ce que j’ai lu est exact, à défaut de neutraliser entièrement ton anneau, il pourrait le réduire à environ 10% de capacité totale, sans possibilité théorique de contourner cet effet. En un mot comme en cent : il va venir ici pour régler ses comptes et nous devrons y faire face à l’ancienne, sans notre arsenal. Quelque chose me dit que le défi ne te fait pas peur. Sens-toi libre de me corriger si je me trompe. Sinon… Des questions? »
Cindra Jinks
Membre de LOD

Profil
Perso
Date d'inscription : 24/12/2017
Crédits : N.A.
Messages : 190
Batarangs : 96
Age du joueur : 31
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t1725-cindra-jinks-capitaine-ciji http://legendsofdc.creationforum.net/t1742-formulaire-9877473-revision-beta-omicron-beta-212-gestion-des-interventions-du-capitaine-ciji http://legendsofdc.creationforum.net/t1741-formulaire-6008757-revision-zeta-alpha-charlie-121-gestion-des-liens-du-capitaine-ciji http://legendsofdc.creationforum.net/t1743-arcs-narratifs-de-cindra-jinks-capitaine-ciji
Mar 12 Fév - 19:59
Revenir en haut Aller en bas

Tourner. Tourner. Tourner. Répéter le processus encore une bonne cinquantaine de fois et on comprends rapidement pourquoi on pourrait décemment surnommer cet endroit "le vaisseau qui rend fou". Mais bon, je décide de changer de direction pendant quelques minutes. Toujours à gauche. Sauf que… Ben ça revient au même, mais dans l'autre sens. Jusqu'au moment où, ironiquement, je me rends compte de ma propre stupidité. Je suis seule, donc pas besoin de me faire passer pour la petite blonde écervelée que tout le monde regarde de haut, ou plutôt, regarde pour son physique et nullement pour son intellect. Si je ne me trompe pas, cet endroit se trouve être un centre de détention, ou d'étude, c'est au choix. Les Gardiens nous avaient parlés de ce genre d'installations spatiales durant notre apprentissage, surtout aux nouvelles recrues, en plus, Hal m'y avait emmené pour fêter mon acceptation au sein du Corps. Soirée arrosée et mal de crâne passé. Nous avions visité les lieux. Bon, fouiller dans mes souvenirs. Les plans se trouvaient en plein milieu du bâtiment… Voilà ! De tête, je réussi à me remémorer l'endroit, les coursives, les portes défoncées, les salles abandonnées et surtout… Une salle où se trouvait le lieu de collation des employés travaillant ici. Il ne me fallut que très peu de temps pour m'y rendre. A peine quelques secondes terrestres. A vrai dire, le temps m'échappait un peu ici. Dans l'espace, ce dernier s'écoulait d'une manière bien différente du reste du monde, encore plus sur Jupiter avec ses anneaux et sa rotation étrange. Quasiment la même que Graxos IV pour ainsi dire.
 
Les portes s'ouvrirent dans un bruit de glissement métallique, ce qu'elles dévoilèrent ne pouvait me choquer, comment le faire lorsque l'on s'attend à voir la femme qui nous a fait venir ? Sans même me laisser le temps de prononcer le moindre mot, elle débita un flot incroyable d'informations. Pour cette fois, celles-ci passaient pour relativement intéressantes. Ou pas. Toutefois, je n'allais pas non plus commencer à critiquer, ni même à ouvrir le bal d'insultes déguisées derrières des blagues plus ou moins bien senties et placées. Non. J'écoutais, étudiant en même temps l'endroit. Observant la moindre petite chose qui aurait pu corroborer ses propos. Pas de caméra. Pas de sentinelles robotiques. Rien de rien. Juste un calme étrange. Mais une chose m'étonnait quand même. Pourquoi tout était encore si bien entretenu ? Les lumières ne clignotaient pas, les murs tenaient encore debout. Pas de xénomorphes à l'horizon… Tout semblait trop… Parfait pour être vrai. Tu es trop paranoïaque ma petite Arisia. Vraiment trop.
 
Y aller à l'ancienne ? Devoir frapper quelqu'un directement en plein visage ? Sans armes et sans mon anneau ? Mais pour qui me prenait-elle ? J'avais vraiment la tête d'une barbare sanguinaire avec une hache à deux mains ? N'importe quoi… Plutôt une jolie elfe avec mes oreilles pointues et un arc enchanté, là par contre je suis partante. A nous le donjon ! Dans ma tête, je me voyais affublée d'une petite tenue verte, de bottes en cuir et… Heu… Je divague là ! Le liquide qu'elle me tendit sentait horriblement mauvais. C'était rose. Ca puait… Tout portait à croire que la fliquette au rabais pensait que ma digestion réclamait ce genre de… Chose ? Et encore, je suis polie. Repoussant le verre poliment, j'attendais qu'elle finisse sa tirade. Rajoutez-lui un bandeau sur l'œil, un chat blanc, et elle ressemblerait trait pour trait au vilain moyen qui vous sort sa tirade de dix minutes avant de se faire casser en deux par le héros.

 
- La peur est l'arme du Sinestro Corps. Nous autres Green Lantern, croyons en la force de la Volonté. (Je levais le poing, montrant avec fierté mon anneau.) Et c'est grâce à elle que j'aurais raison du vilain se jouant de nous. (Je la regardais quelques secondes avant de reprendre.) J'ai effectivement une question… Depuis quand on autorise le cosplay chez vous ? C'était carnaval ou c'est juste que tu es fan d'opéra ?
Arisia
Membre de LOD

Profil
Perso
[Orbite de Jupiter] Les solutions les plus simples sont toujours les meilleures (PV Arisia) 68747410

Date d'inscription : 01/06/2018
Crédits : Julianne Hough
Messages : 288
Batarangs : 36
Age du joueur : 33
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t2226-in-brightest-day-in-blackest-night-no-evil-shall-escape-my-sight-arisia#38619 http://legendsofdc.creationforum.net/t2242-eclairer-les-tenebres-a-la-lumiere-des-green-lantern#38718 http://legendsofdc.creationforum.net/t2243-personne-ne-resiste-aux-green-lanterns#38719 http://legendsofdc.creationforum.net/t2241-arcs-narratifs-de-arisia#38717
Lun 18 Mar - 18:20
Revenir en haut Aller en bas
Évidemment. Comment ai-je pu penser ne serait-ce qu’un instant que mon geste d’ouverture puisse être accueilli avec autre chose que l’irrespect et le manque de civisme? Ce n’est pas compliqué, pourtant. Quand quelqu’un, malgré sa nature plus ou moins profonde, vous tend la main, surtout pour vous sauver la vie, la moindre des politesses c’est encore de faire montre de respect. Mais pourquoi aurais-je attendu quoi que ce soit d’elle? En fait, pourquoi ai-je même pensé une seule seconde à vouloir lui sauver la vie? Qu’elle crève, qu’est-ce que ça va changer à ma vie? Absolument rien. Elle n’est pas sous ma juridiction. Elle n’est pas flic. Affaire classée. Alors pourquoi suis-je ici? Pourquoi est-ce que je risque ma vie? Peut-être parce que malgré mon meilleur jugement, je lui accorde une certaine valeur. Un minimum d’intérêt. Et pourquoi ça?

Parce que malgré le fait qu’elle agit avec une autorité qui n’est pas la sienne, bien qu’elle prétende le contraire et m’accuse d’usurpation, à la fin de la journée, elle met les pourris derrière les barreaux ou hors d’état de nuire. Nos méthodes sont différentes mais nous sommes toutes deux au service de la loi et de l’autre. Et franchement, est-ce que je peux laisser un tueur de flics en liberté et commettre ses sombres desseins juste parce que mon administration ne reconnait pas ce qu’elle revendique et inversement? Ce serait manquer à mon devoir. Ce serait faire honte à ma profession. Ce serait déshonorer la mémoire de tant de frères et sœurs d’armes tombés au combat en luttant contre ce mal qui gangrène nos civilisations. Car bien qu’elle ne soit pas citoyenne galactique, tout policier ou super flic vit et meurt par la même devise. Le même credo. Le même mantra. Protéger et servir.

Alors me voilà, à subir les réactions infantiles d’une gamine qui se prend pour une autre, qui se pavane comme un paon et qui n’a aucune idée du danger qui nous menace. Au cas où elle n’aurait pas écouté, je viens de lui dire que cette technologie peut réduire de 90% l’efficacité de sa principale et probablement seule arme. Mais bon, pourquoi est-ce que j’ai toujours un minimum d’espoir face aux gens? À tous les coups ça finit par de la déception. Et beaucoup, beaucoup, beaucoup de vitriol parfois difficilement contenu, très souvent exprimé. Mais pas aujourd’hui. Je veux conserver mes forces pour un affrontement que je sais inévitable. Et si je dois faire front seule, je le ferai. Une super flic dans mon genre ne meurt pas paisiblement dans son sommeil. Elle meurt l’arme à la main en faisant son job. Peut-on désirer plus approprié comme fin de carrière? Je vois difficilement comment.

Donc. Comme elle veut faire les antagonistes et les irritantes, je ne lui réponds pas. À la place, je vérifie mes armes. Leur bon fonctionnement. Je consulte les écrans, les caméras, pour voir où est l’ennemi qui ne va pas tarder à arriver. Je me connais, si je lui réponds, ça va mal se terminer car je n’ai qu’une envie, lui défoncer le crâne à coups de poings pour lui enseigner le respect. Violent et gore, soit, mais pas totalement injustifié. Allez Ciji. Sois la plus mature. La plus responsable. Que dirait tes collègues s’ils te voyaient péter les plombs face à une gamine mal éduquée? Oh ils se paieraient ma tête, assurément. Je peux déjà entendre les quolibets d’ici. Allons Ciji, pas capable de garder ton calme face à une cette môme? On t’a pourtant vu rester de marbre devant des criminels bien plus chiants que ça. Et c’est vrai, ils auraient raison. Alors je ne vais pas… Oh et puis merde.


« Je pense que tu saisis mal la situation. Je viens ici, en toute bonne foi, pour t’éviter de te faire descendre comme une merde. Je risque ma vie, ma carrière et tout ce que j’ai construit de mon vivant en faisant LA chose que Justice Centrale nous interdit de faire. Je suis prête à mourir pour accomplir mon devoir et la seule chose que tu trouves à faire, c’est de provoquer! Je me demande vraiment pourquoi est-ce que j’ai pensé une seule seconde que tu accepterais le rameau d’olivier. »
Cindra Jinks
Membre de LOD

Profil
Perso
Date d'inscription : 24/12/2017
Crédits : N.A.
Messages : 190
Batarangs : 96
Age du joueur : 31
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t1725-cindra-jinks-capitaine-ciji http://legendsofdc.creationforum.net/t1742-formulaire-9877473-revision-beta-omicron-beta-212-gestion-des-interventions-du-capitaine-ciji http://legendsofdc.creationforum.net/t1741-formulaire-6008757-revision-zeta-alpha-charlie-121-gestion-des-liens-du-capitaine-ciji http://legendsofdc.creationforum.net/t1743-arcs-narratifs-de-cindra-jinks-capitaine-ciji
Lun 18 Mar - 23:47
Revenir en haut Aller en bas

Les mains croisées dans le dos, le buste penché vers l'avant, je la fixe après lui avoir posé ma question. Une nouvelle fois, je tente de savoir de quel côté elle se situe réellement. Soit elle me frappe, au risque que je la mette minable une bonne fois pour toute – Green Lantern peut-être, mais ça ne m'empêche pas de casser les gens en deux de temps à autre –, soit elle se contente de m'invectiver, faisant de la violence gratuite et physique, de simples menaces et quelques quolibets relativement bien choisi. Juste pour le plaisir du jeu. Elle me fixe, respire, m'observe et fini par se décider. Et ben ! Il lui en aura fallu du temps. Encore des paroles, et rien de bien agréable. Faire la paix ? Pourquoi donc ? Nous étions en guerre l'une contre l'autre ? Première nouvelle. Personnellement, la seule guerre que je mène est celle qui m'oppose à l'injustice et au mal sous toutes ses formes. Pas besoin de rajouter une équipe de bras cassés se prenant pour des super guerriers de l'espace.
 
- C'est gentil d'avoir pensé à moi ! Comment savais-tu que ma région préférée de France se trouve être la Provence ? (Mimant de prendre le rameau d'olivier entre les mains, je tente de la prendre dans mes bras.) Sur Graxos nous nous félicitons avec une accolade.
 
Sauf que, malheureusement, je glisse, trébuche, allant jusqu'à rater ce que je voulais faire. Et tombant vers l'avant, je manque de me briser le nez et la mâchoire. Savoir se rattraper sans se faire mal, une des principales leçons données par le Green Lantern Corps à ses nouveaux venus. Ca et savoir utiliser son anneau à bon escient bien entendu. Pour mes premiers jours, en parlant de ça, ce fut un peu près les mêmes échanges avec Kilowog et Guy. Des boutades qui finissaient très souvent mal entre les deux. Mais bon, ce sont des hommes, la testostérone, toussa, toussa…
 
Assise sur mon séant, je fixais alors les écrans qui vomissaient de plus en plus d'images. Des salles vides où semblaient apparaître ça et là des ombres fugaces, quelques couloirs donnant sur… Rien, en fait. Sauf quelques trucs qui changeait parfois la donne. Des émissions télévisuelles spatiales ventant les mérites d'un nouveau blender fonctionnant à la bière et proférant un nombre incalculable de jurons. Il ne manquait que le service de livraison pourri et j'avais tout pour faire une série à succès. Mon anneau se mit à luire d'une étrange couleur verte. Habituellement, une telle réaction ne m'aurait pas vraiment étonnée. Néanmoins, sous le contexte actuel des choses, c'était différent. Il n'agissait pas comme à son habitude. Tenter de l'activer n'aurait pas servit à grand-chose, preuve en est que j'avais déjà essayé une fois, sans succès. Pas moyen de communiquer avec l'extérieur, d'envoyer un signal de détresse aux autres membres du Corps… Quoique…
 
Nous avions tous une manière bien personnelle de communiquer, une multitude de races, de peuples, et d'être vivants parmi le Corps. Nos anneaux nous permettaient d'échanger, et de parler entre nous, faisant office de traducteurs entre nous. Sur ma planète natale, demander de l'aide n'était pas si différent de celle utilisée par les humains. Durant certains de leurs guerres, ils créèrent un langage codé appelé "morse" – en hommage à son inventeur. Sur Graxos donc, nous utilisions un système de code de lumière. Le spectre lumineux se trouvant le même sur toutes les planètes – sauf chez les races daltoniennes de certains secteurs – j'usais de cette information. Est-ce que quelqu'un saurait reconnaître mon appel ? On verra bien. Me relevant, je pointais du doigt un des écrans, et m'approchant de ce dernier me mit à observer les vas et viens étranges d'une ombre qui me paru ne pas vraiment en être une. Elle semblait bouger de manière logique, presque… Manichéenne.

 
- C'est moi ou ce "truc" ressemble plus à un robot qu'à une ombre. Ca te dit qu'on aille voir ?
Arisia
Membre de LOD

Profil
Perso
[Orbite de Jupiter] Les solutions les plus simples sont toujours les meilleures (PV Arisia) 68747410

Date d'inscription : 01/06/2018
Crédits : Julianne Hough
Messages : 288
Batarangs : 36
Age du joueur : 33
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t2226-in-brightest-day-in-blackest-night-no-evil-shall-escape-my-sight-arisia#38619 http://legendsofdc.creationforum.net/t2242-eclairer-les-tenebres-a-la-lumiere-des-green-lantern#38718 http://legendsofdc.creationforum.net/t2243-personne-ne-resiste-aux-green-lanterns#38719 http://legendsofdc.creationforum.net/t2241-arcs-narratifs-de-arisia#38717
Dim 31 Mar - 16:35
Revenir en haut Aller en bas
Je ne sais plus si je dois rire ou pleurer. J’essaie de rester calme. D’être sérieuse. De mettre en lumière le danger qui nous menace. Des risques encourus, surtout les miens. Je ne sais pas comment je fais pour rester aussi… Lucide. Je devrais vraiment être en train de l’engueuler comme une merde pour son attitude mais en même temps… Aussi con que ça puisse paraitre, cette nature un brin gaffeuse et cette innocence de blondasse… Oui, c’est une Green Lantern. Cela ne m’empêche pas de me dire que dans ce qui me semble être une autre vie, avant que je ne devienne vieille et cynique, qui sait. Elle aurait pu faire une bonne recrue. À une époque lointaine, naguère, jadis, j’étais une super flic avec un minimum d’optimisme et d’idéaux. J’avais une passion que je voulais transmettre. Et puis les années ont passé. Les horreurs se sont succédées…
 
Enfin bon. Foutue blonde. Peut-être aussi est-ce l’absence de lien à Justice Centrale. Je n’ai pas cette voix constante dans mes oreilles pour me dire quoi faire et comment le faire et me rappeler des procédures que je connais par cœur. Cette liberté d’action, la dernière fois que je l’ai eu, c’est quand je faisais partie de R.E.B.E.L.S.. Pas de comptes à rendre à personne, une liberté d’action pratiquement totale et on ne se cassait pas la tête quand venait le temps d’agir. J’ai quitté le groupe quand j’ai jugé avoir fait ma part, me réfugiant dans une logique impliquant que pour faire régner l’ordre, il faut avoir le droit de le faire. Que sans mon badge, je ne faisais pas réellement respecter la loi. Que moi-même, j’étais en train d’y contrevenir. Et ça me déchirait de l’intérieur. De risquer de devenir… Comme les autres. Tous ces pseudos héros qui se donnent le droit de…
 
Bien de faire régner la justice. Des vigilantes, tous autant qu’ils sont. Sans avoir l’autorité pour le faire, même s’ils ont les meilleures intentions, il n’en demeure pas moins qu’ils font ce que fait leur gibier. Agir hors de la loi. Ça me manque, par contre. Quand le politique, on se torchait avec. Ça c’était marrant. Toujours devoir faire des courbettes pour ne pas offenser les yeux soi-disant chastes d’une populace abrutie… Enfin bon. Je suis ramenée à la réalité par des impératifs considérablement plus pressants. En effet, cet ombre n’en est clairement pas une qui soit naturelle. Elle se déplace avec un sens précis. Et un simple jeu de lumière ne cause pas ça. Je suis peut-être privée de mes pouvoirs et d’une partie de ma technologie mais je connais peu de choses capables de résister à un tir d’arme énergétique. Ou plusieurs. Tout dépendra de mon humeur du moment.

 
 « On va aller voir. Passer mes nerfs sur quelque chose me fera le plus grand bien. Je n’ai toujours pas digéré ce que ce salopard m’a fait et compte continuer à faire. J’ai trop hâte de voir son air horrifié quand je vais lui en coller une, lui qui me croit sans défense. Et je devrais penser à le remercier, aussi. Ne pas avoir cette horripilante voix qui me dit toujours quoi faire dans les oreilles? Un pur délice. »
 
Je vérifie que mon arme est correctement chargée, ce qui semble stupide mais qui est quand même une précaution de base nécessaire, avant d’ouvrir la marche. Quoi, vous ne pensez tout de même pas que moi, Ciji, capitaine des super flics, je vais me faire guider par une gamine, quand même. Faut pas rêver. Oui, je fais des efforts de courtoisie et de civismes mais je m’arrête quand vient le temps des courbettes. C’est absolument hors de question. Au mieux, elle trottinera à côté de moi. Sinon, tu marches en arrière de moi, recrue, et c’est tout. Ça et le fait aussi que j’ai vraiment hâte de passer mes nerfs sur quelque chose. Ce serait la honte de se piquer le premier ennemi au tapis par une bleue… Comme n’importe qui j’ai mon orgueil, moi aussi et ce n’est pas demain la veille qu’il va s’en aller, ça aussi je peux vous le garantir. On est comme on est.
Cindra Jinks
Membre de LOD

Profil
Perso
Date d'inscription : 24/12/2017
Crédits : N.A.
Messages : 190
Batarangs : 96
Age du joueur : 31
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t1725-cindra-jinks-capitaine-ciji http://legendsofdc.creationforum.net/t1742-formulaire-9877473-revision-beta-omicron-beta-212-gestion-des-interventions-du-capitaine-ciji http://legendsofdc.creationforum.net/t1741-formulaire-6008757-revision-zeta-alpha-charlie-121-gestion-des-liens-du-capitaine-ciji http://legendsofdc.creationforum.net/t1743-arcs-narratifs-de-cindra-jinks-capitaine-ciji
Dim 31 Mar - 22:31
Revenir en haut Aller en bas

Faire l'imbécile afin de mieux faire les choses. Et qui de mieux qu'une blonde, avec toutes les idées reçues sur ces dernières pour le faire ? Personne. Pour tout dire, je n'étais pas forcément fan de passer pour l'idiote de service, encore moins lorsqu'il s'agissait d'une mission potentiellement mortelle. Toutefois, je n'en avais pas le choix. Après notre petite "altercation", j'eu la possibilité de faire quelques recherches sur cette fliquette au rabais. Cette "Cindra Jinks". Un être doté d'une arrogance sans bornes et qui, malgré toute ma volonté, échappait encore à son âge. M'enfin, je me devais de rester dans mon personnage, même si pour ça, je passais pour une abrutie convaincue. C'était un rôle, non moi. Celle que j'étais, peu pouvaient se targuer me connaître. Pour ainsi dire, ils se comptaient sur les doigts de la main d'un manchot. Personne, en dehors des Gardiens, ne me connaissait réellement. Ma puissance de frappe, voir carrément mes capacités de Lantern faisaient de moi bien moins que celle qui portait l'anneau vert. Une Volonté propre qui me permit plus d'une fois de me relever, et surtout, de faire la fierté de mes parents.
 
Fiable à 100% ? Je pense pouvoir me considérer comme tel oui. Somme toute que sinon les Gardiens ne m'auraient pas confié un tel pouvoir. Lobo en était une preuve tangible. Des jours, des semaines que je lui courrait après. Lorsqu'il s'est arrêté, après m'avoir félicité, il a fini par m'avouer que c'était ma Volonté, et surtout, le fait que je ne lâchais rien qui a fait qu'il avait prit la décision de me laisser l'attraper. Passer quelques temps au frais semblait lui plaire. Recharger les batteries comme il le disait lui-même. Sympathique pour un psychopathe de l'espace juché sur une moto.
 
Entre temps je m'étais assise sur une chaise à roulette encore en état. La faisant tourner, j'agissais tel qu'elle l'attendait de moi. A la manière d'une gamine complètement idiote. Ce qu'elle pouvait parler. Les monologues du vagin me paraissaient bien moins soporifique après tout… Ou du même acabit. L'avantage du bouquin, c'est que quand on en a marre, on peut le fermer. Je ne me voyais pas lui mettre mes mains de part et d'autre du visage, tentant de lui faire fermer sa bouche alors que, pour une fois, elle pouvait dire quelque chose d'un tant soit peu censé. En plus d'être particulièrement égocentrique, elle se trouvait être des plus rancunière. Oui, l'autre étoile spatiale lui avait mit la honte, mais quand même, c'est du passé, c'était il y a… Au moins un mois quand même ! Voir plus. La regardant d'un air circonspect, je la fixais dans le blanc des yeux.

 
- La petite voix… Ce n'est pas ce qu'on appelle une conscience ?
 
M'approchant de la porte, je l'ouvrais, et m'arrêtant, je repensais à ce que j'avais apprit sur elle… Me penchant légèrement en avant, le sourire aux lèvres. Je lui fis signe de passer devant moi. Deux raisons firent que je réagis ainsi. Primo, pour la caresser dans le sens du poil, la seconde… Si quelqu'un nous attendait derrière la porte avec une arme, c'est elle qui prendrait le coup, pas moi ! Je suis Green Lantern, pas suicidaire !
 
- Si madame veut bien ouvrir la marche. En plus tu es armée, pas moi !
Arisia
Membre de LOD

Profil
Perso
[Orbite de Jupiter] Les solutions les plus simples sont toujours les meilleures (PV Arisia) 68747410

Date d'inscription : 01/06/2018
Crédits : Julianne Hough
Messages : 288
Batarangs : 36
Age du joueur : 33
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t2226-in-brightest-day-in-blackest-night-no-evil-shall-escape-my-sight-arisia#38619 http://legendsofdc.creationforum.net/t2242-eclairer-les-tenebres-a-la-lumiere-des-green-lantern#38718 http://legendsofdc.creationforum.net/t2243-personne-ne-resiste-aux-green-lanterns#38719 http://legendsofdc.creationforum.net/t2241-arcs-narratifs-de-arisia#38717
Lun 8 Avr - 18:03
Revenir en haut Aller en bas
Évidemment que je vais passer devant! C’est mon job! Elle me prend pour une couarde ou quoi? Je ne dis pas qu’elle n’est pas capable de se défendre. Est-ce que j’ai dit ça? Non. Simplement, à chacun sa méthode de faire les choses. Par chez nous, les super flics, on monte au front. Nous avons des unités de soutien et tout le bataclan mais fondamentalement, c’est nous qui défonçons les portes et qui bottons des culs. C’est comme ça que ça se joue. C’est comme ça que ça se passe. Les anecdotes que je pourrais vous raconter… Et sans forcer la note en plus, hein! Donc. Je passe devant et elle va couvrir mes arrières. Nos arrières. Et si quelqu’un l’attaque, je me retrouverai à couvrir nos arrière car le devant aura changé de position et… travail d’équipe. Ça se résume à ça. Elle a bien raison de dire que je suis armée. Toujours avoir un plan B.
 
À son commentaire sur la petite voix dans ma tête, je clarifie pour elle en lui expliquant que tous les super flics sont connectés à Justice Centrale et que ce dernier nous dicte en permanence des consignes, des mises à jour de telle et telle procédure ou un nombre effarant de trucs bureaucratiques. Ce n’est clairement pas la voix de ma conscience, ça je peux vous le garantir. Ou alors, ma conscience a décidé de s’allier avec le système de contrôle le plus chiant de ce côté de la galaxie. Je ne dis pas qu’il n’a pas sa raison d’être, attention. Je précise simplement que trop c’est comme pas assez, c’est tout. Et si j’étais connecté en ce moment, mon ordre de mission prioritaire serait sans doute d’arrêter la blonde pour exercice illégal de la justice… Tu parles d’un frein à l’établissement de saines relations quand on réussit à passer outre… Ça. Je n’en dis pas plus, ça parle de soi.
 
Donc. Nous arpentons plusieurs dizaines de mètres de corridors nus et froids, métalliques et sans aucune personnalité sans rencontrer de problème. Je sais ce que j’ai vu, avec ou sans système de détection avancé.  Et c’est justement cette absence de quelque chose qui me laisse penser que ça a un minimum d’intelligence. Enfin. Ça a été un minimum codé correctement. Toutes les machines ne sont pas des intelligences artificielles, après tout. Si c’était le cas, nous serions vraiment dans la merde : où serait l’utilité d’une bonne vieille intelligence organique, aussi imparfaite soit-elle? Nulle part, voilà la réponse. Ce qui inévitablement mènerait à une guerre entre les machines et leurs créateurs et on partirait alors dans un superbe scénario catastrophe. J’ai déjà vu ça une ou deux fois, en fait. Ça ne finit jamais de façon heureuse, loin de là. Souvent, ça tourne au drame. Trop souvent.
 
Nous arrivons dans le secteur où nous avons vu l’ombre bouger. Rien. Évidemment. Et rien qui indique son passage éventuel. Une trace dans la poussière, quelque chose. Bon. On va assumer son rôle jusqu’à bout. Je commence à scanner la pièce, arme en main et forcément, je me retrouve à mettre de la distance entre elle et moi. Stratégiquement, ce n’est pas la meilleure des choses. Mais quelle serait l’alternative? Qu’elle me colle aux basques en permanence? Ce serait tout aussi inefficace. Je suis en train d’inspecter la zone précise où nous avons vu l’ombre quand mon ouïe plus développée que la normale capte un bruit. Avant que cette chose robotique ne puisse se laisser tomber sur la Green Lantern, j’ai ouvert le feu. Trois tirs d’arme énergétique d’une rare précision. Je deviens donc sa cible… Et je dois avouer que le coup du lance-flamme, je ne m’y attendais certainement pas…
Cindra Jinks
Membre de LOD

Profil
Perso
Date d'inscription : 24/12/2017
Crédits : N.A.
Messages : 190
Batarangs : 96
Age du joueur : 31
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t1725-cindra-jinks-capitaine-ciji http://legendsofdc.creationforum.net/t1742-formulaire-9877473-revision-beta-omicron-beta-212-gestion-des-interventions-du-capitaine-ciji http://legendsofdc.creationforum.net/t1741-formulaire-6008757-revision-zeta-alpha-charlie-121-gestion-des-liens-du-capitaine-ciji http://legendsofdc.creationforum.net/t1743-arcs-narratifs-de-cindra-jinks-capitaine-ciji
Mar 9 Avr - 17:22
Revenir en haut Aller en bas

Mais par les Dieux de Graxos ! Comment peut-elle être aussi égocentrique ? Ca tient des cours du soir là ! Ah ben oui, il ne faut pas la prier la madame pour qu'elle passe devant. Et puis, comme je le pensais, si quelque chose explose, c'est sa tronche qui sautera, pas la mienne. Et encore, même ainsi, je doute qu'elle vienne à prendre conscience de l'écart qui existe entre elle et moi. Certes, elle se voit comme une super flic de l'espace qui défonce tout… Mais sans aucune classe, et encore moins de connaissances en ce qui concerne le bien-être d'autrui, ou pire encore, la manière dont on se doit de réagir en société. Ca sent bien l'histoire au vinaigre blanc ça. Zut. A force de côtoyer quelques mannequins au boulot, je fini par parler comme elles. On avance dans des couloirs qui en feraient baver d'envie Ridley Scott, des lumières qui clignotent, des portes qui s'ouvrent et qui se ferment sans même qu'on le leur demande, des bruits étranges ; tout ce qu'il faut pour créer une ambiance bien sordide. Ils sont passés où les xénomorphes ? Les psychopathes dont la moitié du corps est robotisée ? Ou mieux encore ! Schwarzy ! En fait, chacun de ses mots m'apparaissent comme des bourdonnements, Justice Centrale, les flics de l'espace sont les meilleurs… Si elle m'entendait penser, ça serait le chaos total. Pour elle, pas pour moi. Nous les connaissons plutôt bien ces rigolos, pour le Corps, ils ne sont qu'une poignée d'illuminés se pensant uniques et capable de sauver l'univers à eux seuls. Des remerciements aux Gardiens ne seraient pas malvenus, bien au contraire, car ce fut grâce à nous que beaucoup de vies furent sauvés après leur passage. Car détruire une planète, juste pour arrêter un bandit spatial c'est une chose, mais laisser les habitants flotter dans le vide stellaire… Il y a mieux comme réussite !
 
Les bras croisés dans le dos, sifflotant presque un air bien connu, je la suivais. Elle se la jouait "super flic qui s'inquiète pour ce qui va arriver", moi… Pas du tout. Dans les films, la blonde était – la plupart du temps – la seule à s'en sortir. Mon anneau ne répondait pas à mes demandes, tout en restant actif. Chargé presque à son maximum, quelque chose devait le bloquer. A quoi bon s'inquiéter ? Ce n'est pas comme si ça allait changer quelque chose. Finalement on arrive à l'endroit que j'avais vu sur la caméra. Elle s'éloigne de moi… Oulah ! La peur monte en moi. Non, je blague. J'attends à l'entrée de la pièce, pour finalement n'écouter que mon cœur, et à la manière d'une guerrière armée de son seul courage je pénètre dans la pièce. Oui, j'ajoute un peu de suspense à mon entrée. Le truc qui était dans la pièce, ne semble plus y être. Ou alors si, mais il se cache bien. C'est gros, c'est moche, et ça a plein de dents ! Mais… C'EST QUE CA ME SAUTE DESSUS EN PLUS ! Elle tire – la flic, pas la grosse bestiole hein ! – et ça détourne son attention – pour le coup, à la grosse bestiole – pour que finalement, elle se détourne de moi. Apparemment, il est plus intéressant de s'en prendre à celle qui t'a tirée dessus qu'à la blonde. Quand je le dis que c'est toujours pareil, que seule la blonde survivra à la fin. Profitant du fait qu'elle me tourne le dos, je m'en approche. Pas d'armes sous la main. Tant pis, mettons à profit toutes ces heures passées sur la borne d'arcade achetée il y a quelques temps… Le point serré, mon coup s'envole et la bestiole fait un vol plané qui se termine contre le mur opposé. Avant+bas+diagonale bas/avant+punch !

 
- SHORYUKEN !
 
Arisia Wins ! Here comes a new challenger ! J'entendais Presque les cris de la foule en délire. Pour être précise, c'était plus les insultes non proférées à mon encontre qui me firent vriller les tympans. La vexation ultime ! Pas besoin d'arme lorsque ton corps est lui-même une arme. Avec mon anneau, j'aurais préféré l'enfermer dans une sorte de grosse balle verte. Maintenant, méfiance, la bestiole était peut-être vaincue par KO… Sauf que rien ne prouvait qu'elle ne risquait pas de se relever encore une fois. Et encore, et encore… Pliant les genoux, je regardais de quelle race elle provenait. Mon anneau tenta de la scanner, sans succès.
 
- Toi qui sait tout. C'est quoi ce truc ?
Arisia
Membre de LOD

Profil
Perso
[Orbite de Jupiter] Les solutions les plus simples sont toujours les meilleures (PV Arisia) 68747410

Date d'inscription : 01/06/2018
Crédits : Julianne Hough
Messages : 288
Batarangs : 36
Age du joueur : 33
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t2226-in-brightest-day-in-blackest-night-no-evil-shall-escape-my-sight-arisia#38619 http://legendsofdc.creationforum.net/t2242-eclairer-les-tenebres-a-la-lumiere-des-green-lantern#38718 http://legendsofdc.creationforum.net/t2243-personne-ne-resiste-aux-green-lanterns#38719 http://legendsofdc.creationforum.net/t2241-arcs-narratifs-de-arisia#38717
Sam 13 Avr - 15:01
Revenir en haut Aller en bas
J’ai l’impression d’être une merguez.  Quand ce machin plein de griffes et de crocs métalliques a ouvert sa gueule, je m’attendais à ce qu’il tente de me croquer, pas de m’incendier. Heureusement, l’entrainement et l’instinct ont pris le dessus et au lieu de me faire incendier, je suis juste un quelque peu roussie. Quoi, on ne peut pas tout réussir à la perfection. Je suis satisfaite de voir que les tirs ont eu un effet. Il y a des traces de dommages sur cette chose. Pas autant que je le désirerais mais en même temps, si ça avait été quelque chose de facile, même sans mon arsenal et mes capacités complètes, appeler des… Renforts… Aurait été profondément stupide. Je m’en serais chargée toute seule. Ce que je risque de devoir faire, en fait, au vu de l’inefficacité de ma partenaire. Bravo, elle a cogné la bestiole… Un très beau coup, je le concède mais…
 
Qui a été sonnée un instant avant de se relever. Encore plus furieuse. Merci, la blonde, d’empirer les choses. La bordée de jurons que je lui sers en guise de réponse à sa question d’imbécile devrait en dire long sur ce que je pense de sa stupidité. Comme si je savais tout. Pour commencer, une très grande partie des informations qui nous sont acheminées émanent directement de CentCom et comme je l’ai déjà dit… Je suis déconnectée du réseau donc je ne reçois plus rien. J’en déduis que de son côté ce n’est guère brillant non plus. Donc… On ne sait pas ce que c’est, si ce n’est que c’est coriace. Tant mieux. On critiquera mes méthodes tant qu’on le voudra mais ça a le mérite de venir à bout de ce genre d’emmerdeurs. Parfois, ce n’est pas d’un scalpel dont on a besoin mais d’une masse et je me porte parfaitement volontaire pour assumer ce rôle. N’importe quand.
 
Et c’est plus malin que ça en a l’air aussi, comme une certaine blonde jouant à la cruche. On ne me la fait pas à moi. J’ai suffisamment de vécu derrière moi pour savoir quand les gens cachent quelque chose et franchement, j’ai sincèrement l’impression que je ferais tous les efforts du monde qu’elle serait toujours d’aussi mauvaise volonté. Peu importe. Mon serment est dans mon sang. Si elle est en danger, je la protégerai. C’est instinctif. Plus qu’une fois je me suis mise en danger mortel pour sauver quelqu’un. Malgré tout mon mépris et mon vitriol pour pas mal tout et n’importe quoi… Quand j’ai décidé de devenir Super Flic, j’ai accepté les risques et les obligations du métier. Et ces choses là se foutent éperdument que vous soyez d’accord ou non car c’est complètement apolitique. Et c’est tant mieux parce que rien ne fout plus le bordel que la politique. Définitivement.
 
La bestiole s’apprête pour un round deux et apparemment, se frotter à celle qui est véritablement armée l’intéresse davantage que de déchiqueter la blondasse. Je me dis : bon, ce n’est pas comme si j’en suis à mon premier rodéo. Je vais être en mesure de m’en sortir comme une grande. Dans la théorie, certainement. Dans la pratique, on ne s’attend pas à ce qu’une… Créature… Terrestre devienne soudainement ailée, change son angle d’attaque et fonce sur vous. Et le vous, dans cette situation, c’est Arisia. Encore une fois, instinct oblige, je me précipite pour m’interposer… Oubliant que je n’ai pas une tenue de combat mais une sorte de trench coat rouge et un fedora de la même couleur. Autrement dit, une bien piètre protection contre les griffes de cette chose. Je puis vous assurer qu’elles découpent très bien les chairs et qu’elles font un mal de chien.

 
 « Mais qu’est-ce que tu attends? Ramasse mon arme et tire-lui dessus! »
Cindra Jinks
Membre de LOD

Profil
Perso
Date d'inscription : 24/12/2017
Crédits : N.A.
Messages : 190
Batarangs : 96
Age du joueur : 31
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t1725-cindra-jinks-capitaine-ciji http://legendsofdc.creationforum.net/t1742-formulaire-9877473-revision-beta-omicron-beta-212-gestion-des-interventions-du-capitaine-ciji http://legendsofdc.creationforum.net/t1741-formulaire-6008757-revision-zeta-alpha-charlie-121-gestion-des-liens-du-capitaine-ciji http://legendsofdc.creationforum.net/t1743-arcs-narratifs-de-cindra-jinks-capitaine-ciji
Dim 14 Avr - 0:35
Revenir en haut Aller en bas

Elle en a de bonnes l'autre communiste à chapeau ! Prendre son arme et tirer… Ce n'est pas bien compliqué, sauf que moi, les armes, ce n'est pas mon fort. Je ne suis pas une meurtrière, je suis une Green Lantern. C'est pour ça que j'ai un anneau, et c'est aussi la différence entre nous deux. Son truc je le prends en main, je tire, je touche l'espèce de gros truc tout moche qui a désormais des ailes, car oui, j'ai oublié de le dire… En plus d'être moche, ça vole. La prochaine étape ça sera quoi ? Un truc très moche qui vole, et qui portera une moustache façon peintre ? Je n'espère vraiment pas. Ou alors uns bestiole encore pire, comme un clown, ou une moufette… Bref. Mon tir le touche en plein dans le thorax. Pour quelqu'un qui n'a pas particulièrement l'habitude d'utiliser une arme à feu, je pense m'être plutôt bien débrouillée. La bestiole est à terre, la fliquette aussi. L'une est morte, pas l'autre. Lui tendant son arme, je la regarde, le sourire aux lèvres, particulièrement amusée par l'instant qui vient de s'écouler. Et oui ma grande, maintenant c'est toi qui m'en doit une. Quelle idée saugrenue que de sauter devant moi de cette manière ? Ce n'est pas comme si je n'avais pas un facteur auto-régénérant.
 
- Tiens, je te rends ton… Arme. Plutôt pas mal pour une blonde tu ne trouves pas ?
 
Dandinant un peu partout dans la salle, j'attends qu'elle se relève pour, comme toujours, me faire une réflexion bien sentie. Et une fois encore, je ferais comme si je n'avais rien entendu. Une bestiole, une fliquette, un vaisseau fantôme. A quand la suite avec des petites créatures plus ou moins mignonnes qui sortent de boules rouges et blanches pour combattre dans une arène ? M'enfin… Plus de bruits, rien de rien. Fatiguée et relativement blasée par cette histoire, je pose ma main sur ma bouche et me retient de bailler. Les lumières clignotes, les néons illumines le couloirs et puis, d'un coup de tête je retourne dans le couloir, histoire de me promener et de tenter de distinguer quelque chose de vivant, et dénué de dents acérées pouvant me trancher en deux sans trop de soucis.
 
Etrangement, ce bâtiment me fait penser à quelque chose, à quoi ? Je ne pourrais pas le dire. Pourtant, ça ressemble à ceux qui décollaient de Graxos IV. Le genre de vaisseau de transport scientifique dans lequel on faisait des expériences bizarre. A moins bien sûr que je ne confonde avec le dernier FPS auquel j'ai joué… Presque en sifflotant je passe de couloirs en couloirs, d'obscurité en lumière, et même si le fait que je suis nyctalope me soit d'une très grande utilité, rien n'empêche que je suis un peu agacée. Jouer avec les nerfs d'une Green Lantern c'est comme secouer un pot de miel devant Winnie l'ourson, tôt ou tard, il vous met une baffe bien méritée. Alors que je prends un énième couloir, je fini, à mon grand dam – car je l'avoue, tourner en rond n'est jamais agréable –, par me retrouver de nouveau devant la salle où nous nous trouvions. Passant la tête par l'embrasure de la porte, les cheveux tombant sur mes épaules, je m'adresse à la fliquette, le plus sérieusement du monde.

 
- Tu savais que si tu prenais toujours du même côté, tu finissais par revenir à ton point de départ ? Ca doit être pratique pour dessiner une carte ! Sinon ce vaisseau ne m'est pas totalement inconnu, on avait presque les mêmes sur Graxos IV. C'était là-dessus qu'on faisait nos tests sur les créatures capturées par les chasseurs. Certaines histoires racontent même que l'une d'entre elle a mangé un des scientifiques… Mais… Pas avec sa bouche ! Tu penses qu'il n'était pas à son goût ? Mis à part ça, tu as trouvé quelque chose d'intéressant sur le cadavre ? Comme un moyen de partir d'ici ?
Arisia
Membre de LOD

Profil
Perso
[Orbite de Jupiter] Les solutions les plus simples sont toujours les meilleures (PV Arisia) 68747410

Date d'inscription : 01/06/2018
Crédits : Julianne Hough
Messages : 288
Batarangs : 36
Age du joueur : 33
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t2226-in-brightest-day-in-blackest-night-no-evil-shall-escape-my-sight-arisia#38619 http://legendsofdc.creationforum.net/t2242-eclairer-les-tenebres-a-la-lumiere-des-green-lantern#38718 http://legendsofdc.creationforum.net/t2243-personne-ne-resiste-aux-green-lanterns#38719 http://legendsofdc.creationforum.net/t2241-arcs-narratifs-de-arisia#38717
Lun 13 Mai - 18:50
Revenir en haut Aller en bas
Contre toute attente, j’éclate de rire. Un grand rire sonore entrecoupé d’une quinte de toux douloureuse mais qu’importe. LÀ je suis dans mon élément. Le danger mortel. L’adrénaline. La satisfaction d’avoir neutralisé un adversaire au nom de la loi et de l’ordre. Peu importe qu’elle n’approuve pas de mes méthodes, qu’elle ne me respecte en rien ou qu’elle se prenne pour la reine de l’univers. Là, dans l’instant, je l’apprécie parce que son commentaire bien que fait pour provoquer me fait sincèrement rire. Effectivement. Pas mal pour une blondasse, que je lui dis avant de lui mettre une grande claque dans le dos à vous chasser tout l’air des poumons, quelle que soit votre constitution. Ceci dit, autant j’aimerais prendre le temps de discuter, autant je sais que nous avons du pain sur la planche. J’ai un cadavre à observer. Et j’ai un drôle de pressentiment. J’ai l’impression d’avoir affronté un  truc du genre. La question, c’est où.
 
Si j’étais encore connectée à CentComp, il me dirait qu’il faut que je me soigne mais mes blessures peuvent attendre. Je suis convaincue que j’ai devant moi une belle pièce de puzzle mais je ne saurais pas identifier formellement quoi. Une créature qui se transforme, qui s’adapte et qui sait comment je vais réagir… Et si en fait tout ceci avait été parfaitement délibéré? Envoyer une bestiole qui donne l’impression d’être coriace mais qui sert un objectif tout autre : observer. Évaluer. Voire… Collecter quelque chose. Mais voyons Ciji, c’est complètement fou. Comment pourrait-on récupérer quoi que ce soit sans se présenter physiquement ici pour ce faire? À cela je réponds : qu’est-ce qui nous dit que ce quelqu’un ou ce quelque chose n’est pas déjà ici? Et si on élabore davantage, peut-être que la personne derrière tout ça connait AUSSI la Green Lantern…
 
Alors que les pièces du puzzle se mettent en place et que je me relève pour avertir la blondasse, Je me prends une seringue hypodermique dans le cou et bien que je sois habituée à faire face à ce genre de saloperie, sans assistance de mon IA, privée d’une partie de mes aptitudes et affaiblie par le coup de pute de la bestiole, il faut bien l’admettre, le corps ne peut pas opérer de façon optimale. Paralysie graduelle donc je n’ai pas le temps d’avertir la blondasse avant de me retrouver privée de parole… Et de regarder cet enfoiré de criminel et… Mon double. Évidemment. Ce sang devait nécessairement servir à quelque chose. Et en un sens, c’est logique. Si, admettons, une flic de l’espace venait à assassiner une Green Lantern, nos deux organisations respectives entreraient forcément en conflit armé. Ce serait plus que simplement se venger de deux défenderesses de la loi et de l’ordre qui lui ont sérieusement pourrit la vie…
 
Cet enfoiré m’amène dans une pièce secrète. Depuis le début, il avait préparé son piège et moi, pensant bien faire en alertant la blondasse, je lui ai donné l’ouverture qu’il attendait depuis le début. Je peux regarder sans agir mon « double » m’enlever mon fedora et mon trench, prendre ma place et attendre le bon moment pour commettre son noir forfait. Allez blondasse. Prouve-moi que tu es plus maline que ça. Elle ne va quand même pas se faire descendre comme la pire des tartes… Ce serait même insultant si elle ne s’en rendait pas compte. Franchement, en tant qu’original, je ne la trouve pas forcément au top, cette copie. Ultra convaincante pour quelqu’un ne me connaissant pas « parfaitement » mais quand même… En tout cas ça fait bizarre de s’entendre parler sans que ça sorte de votre bouche. SÉRIEUSEMENT!? La créature se serait introduite depuis un conduit de maintenance? Rassurez moi d’un doute, la blondasse ne va pas RÉELLEMENT entrer dans le compacteur à ordure sur un acte de foi, quand même? C’est tellement… Un nouvel espoir!
Cindra Jinks
Membre de LOD

Profil
Perso
Date d'inscription : 24/12/2017
Crédits : N.A.
Messages : 190
Batarangs : 96
Age du joueur : 31
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t1725-cindra-jinks-capitaine-ciji http://legendsofdc.creationforum.net/t1742-formulaire-9877473-revision-beta-omicron-beta-212-gestion-des-interventions-du-capitaine-ciji http://legendsofdc.creationforum.net/t1741-formulaire-6008757-revision-zeta-alpha-charlie-121-gestion-des-liens-du-capitaine-ciji http://legendsofdc.creationforum.net/t1743-arcs-narratifs-de-cindra-jinks-capitaine-ciji
Mar 14 Mai - 3:53
Revenir en haut Aller en bas

Que s'était-il passé en quelques minutes à peine ? Franchement, je ne le savais pas. Pour tout dire, je m'en fichais un peu. Mon but actuellement c'était de sortir d'ici le plus rapidement possible. Sur Graxos, la majorité de ces vaisseaux finissaient la plupart du temps en cercueil flottant dans l'espace, oubliés parfois, détruits la plupart du temps. En fait, on préférait éviter de les laisser inutilement en orbite autour de la planète. Pour deux raisons, la première, ce n'était guère esthétique, et sur ma planète natale, l'esthétisme… C'est important. Quand à la seconde raison… Si on les laissait s'approcher de la surface, merci les soucis. Il faut bien le dire, les scientifiques ont cette fâcheuse habitude de laisser traîner tout et n'importe quoi dans leurs bâtiments spatiaux. De la plus petite plante inoffensive, à l'alien plein de dents et doté d'une capacité étrange comme par exemple, avoir encore plus de dents, ou se nourrir de toutes formes de vie s'en approchant. Donc rien de bien sympathique. Pour en revenir à ce que je vivais, la fliquette de l'espace revint vers moi, et, chose étrange, semblait plus… Sympathique. Revirement de situation ou simple délire psychotique ? Bof. Quoi qu'il en soit, je n'allais pas courir à ma perte aussi bêtement qu'un mec en slip au milieu d'un champ de cactus. Que faisait-elle ? Folie ou tentative de suicide… Je trouvais son idée… Débile. Tellement, que je préférais l'observer au lieu de la suivre.
 
Je connaissais mes classiques quand même. Et une fois de plus, devoir me retrouver face à face avec un truc moche, gluant et plein de tentacules… Non merci. Je n'ai jamais été fan des hentaï ! Non, du tout, bien loin de là. Comme toujours, il y avait un moyen de la rejoindre d'une manière plus "commune". Emprunter les escalier – sans oublier de les rendre après bien entendu –, et la rejoindre un peu plus bas. De la plate-forme qui surplombait l'immense benne je tentais de la trouver. Rien que des ordures et un léger bruissement sinistre derrière moi. Et hop ! Esquive rapide façon Matrix – le bullet time en prime – et c'est elle qui tombe dans le trou. Beurk ! Des tentacules, une gueule béante et pleine de dents… Si c'était du sable, tout porterait à croire qu'ils élevaient des Shai-Hulud ici ! Pourquoi vouloir l'aider à sortir de toutes façons ? Ce n'était pas elle. Trop de compliments et aucunes insultes envers ma couleur de cheveux. Pas très malin la copie. Pour parfaire un clone, il fallait une chose, savoir comment elle réagissait avec n'importe qui. Pas assez d'observation et trop de précipitations.
 
Maintenant je devais tenter de la retrouver. Bien entendu, tous les plans censés être affichés sur les écrans se trouvaient inactifs. Seul une image clignotait, représentant une créature humanoïde, et les divers morceaux qu'on pouvait extraire de son corps. Oddworld… L'Odyssée d'Arisia… Un peu de sérieux, sans compter que j'étais seule, donc terminée de jouer la blonde stupide, désormais, je n'avais que mon cerveau pour arriver à retrouver l'autre enluminée de fliquette, et qu'on sorte d'ici en un seul morceau. M'approchant d'un des écrans, je tirais plusieurs câbles qui le reliait au mur, merci la technologie de pointe… Suite à quelques minutes et tout autant de manipulations, l'écran s'alluma. Après avoir activé le système de surveillance, mon regard fouilla les environs, rien dans les couloirs adjacents ou proches, pareils dans les pièces faisant la part belle aux ombres inutilement mouvante. Rien de rien. Sauf… Là ! Pas de chapeau, pas de veste écarlate, juste une fliquette qui n'avait pour compagnie sa colère et une pointe d'agacement. Seconde étape, réussir à trouver où se situait cette pièce, ou pour être plus précise, sa cellule. Mon anneau ne pouvait être rechargé sans une lanterne verte… Dixit l'idée de me brancher sur le système et de la suivre ainsi, je n'avais plus qu'une chose à faire, y aller à l'instinct.
 
Couloirs après couloirs, portes après portes, et surtout, tout en évitant quelques ombres qui passaient à proximité – je n'avais ni l'envie, ni la possibilité de les affronter directement, car il faut bien le dire, j'ignorais beaucoup de choses sur elle, comme leurs réelles capacités –, j'arrivais devant une porte qui ressemblait, vu de l'extérieur, à celle derrière laquelle se trouvait la fliquette spatiale… Ou tout du moins, c'est ce que j'espérais. Croiser les doigts, tenter sa chance pour trouver le code qui l'ouvrirait… Et… Rater son coup.

 
- Bon, je n'ai plus vraiment le choix…
 
Vu le peu d'énergie qui restait dans mon anneau c'était quitte ou double, soit j'y arrivais avant qu'il soit entièrement vide, soit je devrais trouver un autre moyen. Tout en espérant ne pas m'être trompée de porte… L'énergie de mon anneau apparu entre mes mains, et, sous la forme d'une lame verte, je transperçais le métal, dans un cercle parfait…
Arisia
Membre de LOD

Profil
Perso
[Orbite de Jupiter] Les solutions les plus simples sont toujours les meilleures (PV Arisia) 68747410

Date d'inscription : 01/06/2018
Crédits : Julianne Hough
Messages : 288
Batarangs : 36
Age du joueur : 33
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t2226-in-brightest-day-in-blackest-night-no-evil-shall-escape-my-sight-arisia#38619 http://legendsofdc.creationforum.net/t2242-eclairer-les-tenebres-a-la-lumiere-des-green-lantern#38718 http://legendsofdc.creationforum.net/t2243-personne-ne-resiste-aux-green-lanterns#38719 http://legendsofdc.creationforum.net/t2241-arcs-narratifs-de-arisia#38717
Mar 25 Juin - 18:49
Revenir en haut Aller en bas
Je vous jure que quand je vais retrouver le contrôle de mon corps, je vais lui botter le cul si fort à cet enfoiré que l’intégralité de ses ancêtres va le sentir passer. Car de descendance, il n’aura certainement : difficile de faire des enfants quand on est mort. Et le pire de tout, le pire, c’est que je dois regarder sur un écran mon double et la blondasse parce qu’il veut être bien sûr que je ne rate rien du drame à venir. Ah ça, forcément, comptez sur un salopard complètement barge pour avoir des idées pareilles. Rien d’étonnant, en fait. Pourquoi pensez-vous que deux organisations galactiques veulent le mettre derrière les barreaux? Il n’y a clairement aucune coïncidence de ce côté. Oh que je rumine des pensées meurtrières. Car je vous jure que je le butte. Mais enfin Ciji, ce serait un beau geste que de le livrer vivant aux Green Lanterns pour que…
 
Je l’emmerde, la diplomatie! Elle peut aller se faire voir! Je n’ai jamais été formée pour faire dans ce genre de stupidités mielleuses, fielleuses et autres choses en « euses ». J’ai été entrainée pour éliminer le crime et amener avec moi la Justice de Justice Centrale. Ce salopard peut me tuer si ça lui chante, j’ai signé en connaissant les risques. Mais la blondasse, moins conne qu’elle le prétend comme je le vois sur les écrans, ne mérite pas de se faire butter. Je ne connais pas des masses de Green Lantern mais elle n’est pas cynique et désabusée comme moi. Peut-être qu’elle peut vraiment faire une différence malgré une tendance plus rose bonbon. Je déteste vieillir. Ça me rend un brin philosophe. Le premier qui dit sentimentale, je lui fais ravaler l’intégralité de ses dents. Bref. Comment agir quand on est paralysée, sur le sol, sans trop d’options? Simple.
 
On se déparalyse. Comment? Moins simple. Et ce sera assurément douloureux. Être un poil parano n’a pas que des désavantages. Je tente de remuer ou de faire du bruit par tous les moyens possibles, ce qui naturellement ne plait pas à mon « kidnappeur » qui ne se gêne pas pour me mettre plusieurs coups de pieds dont un en plein visage… Ce qui fait que je « croque accidentellement » dans une capsule d’une substance qui serait bien capable de tuer une constitution plus faible que la mienne. Je me suis toujours dit qu’il viendrait un jour où il faudrait que je me tire d’une situation de merde comme si c’était un film d’action des années 80… Et ce sera bientôt le temps de le faire, apparemment. Pendant que la blondasse découpe la porte, ce salopard de criminel vise le « disque » métallique avec un lance-roquette portable… Et tire. Dans la théorie, ça va faire mal.
 
L’explosion va arracher le morceau de métal et le projeter à forte vélocité vers le couloir donc ce faisant fera une crêpe blonde avec la Green Lantern. Naturellement, rien ne se passe jamais comme prévu. Elle sera potentiellement amochée, sonnée et décoiffée mais morte? Permettez-moi de rire. Je n’y crois pas une seule seconde. Maintenant que je suis à nouveau en mesure de bouger par moi-même, je me rue sur ce salaud comme un train de marchandise lancé à pleine vitesse. Ah ça, pour se faire percuter, il l’aura senti passer, à coup sûr. Je suis blessé, en ce moment au sommet de la vague et la descente va être assez costaude mais tant que j’ai assez d’énergie pour en finir, vous pouvez compter sur moi. Et ce ne sera des coups portés avec technique et classe. Mon objectif est simple. Le butter. Et si la blondasse veut m’en empêcher, libre à elle de s’interposer. Je ne garantis pas qu’elle ne va pas s’en prendre un dans les dents mais bon. On ne vous a jamais dit que c’était dangereux de se mettre entre une super flic et sa proie?
Cindra Jinks
Membre de LOD

Profil
Perso
Date d'inscription : 24/12/2017
Crédits : N.A.
Messages : 190
Batarangs : 96
Age du joueur : 31
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t1725-cindra-jinks-capitaine-ciji http://legendsofdc.creationforum.net/t1742-formulaire-9877473-revision-beta-omicron-beta-212-gestion-des-interventions-du-capitaine-ciji http://legendsofdc.creationforum.net/t1741-formulaire-6008757-revision-zeta-alpha-charlie-121-gestion-des-liens-du-capitaine-ciji http://legendsofdc.creationforum.net/t1743-arcs-narratifs-de-cindra-jinks-capitaine-ciji
Mer 26 Juin - 3:41
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé

Profil
Perso
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: