Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[France] Jeu de bâton, jeu de Baston ! [pv Katrina Eversfield]
Jeu de bâton, jeu de baston !
« Plus un sceptre s'étend, plus il pèse aux mains qui le portent; ainsi la longueur d'un bâton ajoute au poids suspendu à son extrémité. » - Jean Antoine Petit, dit John Petit-Senn.

La poussière qui agressait mes yeux, en plus de venir faire brûler mes poumons. L’humidité qui fit coller les vêtements sur ma peau, les ténèbres qui me dévoreraient complétement si je ne possédais pas ma fidèle lampe torche électrique. Et la paroi de cette cavité, aussi glissante qu’une patinoire. Heureusement que j’étais un chouilla bon en spéléologie. Le harnais me tenait parfaitement, m’évitant donc une éventuelle chute mortelle. Car d’après mes calculs, ce gouffre devrait faire plus d’une centaine de mètres encore, plus qu’il ne fallait pour non seulement rompre le coup, mais en plus réduire en bouillit, mes os et chacun de mes membres. Ne laissant plus qu’un tas de chaires informe, pataugeant dans une mare de sang et de boyaux… Me sens pas bien là…

Inutile de toute façon de descendre jusque-là, ma destination était bien plus proche. Creusée au beau milieu de ce mur naturel, une seconde cavité fut aménagée, et un temple majestueux trônait en plein centre. Bon, ce n’était pas la cité interdite. Cela ressemblait plutôt à une tour de cinq étages, dont chaque niveau était délimité par un de ces fameux toits courbé aux angles fortement relevé de façon traditionnelle. En réalité, ce temple ressemblait beaucoup à celui de Xingjiao à Xian, et les couleurs aussi changeaient. Les murs étaient d’un bleu foncé, les tuiles d’un blanc quelque peu usé, normal, et les bordures de couleur doré. Les trois couleurs représentant le singe d’après leur système astrologique. J’étais donc sur le bon chemin.

Pour y rejoindre, je devais juste me balancer un peu et me décrocher de mon harnais, pour retomber sur une petite plateforme, suspendue au-dessus du vide. Éclairant le magnifique édifice, je me dépêchais de filmer avec un caméscope numérique, le plus de chose possible. Ne voulant rien perdre, j’enregistrais le plus possible de détails, allant du sommet du temple jusqu’à la base. Le reste de l’espace par contre, fut incroyablement vide. Mise à part quelques pierres encore debout, laissant deviner d’ancienne structure, sans doute des fondations ou des supports pour éléments de décoration.

"Magnifique ! Au moins, s’il n’y avait pas les couleurs appropriés, je penserais me tromper de lieu. Mais c’est le bon endroit et le bon temple. Même si les éléments de décorations symboliques manquent ici. Je vais tenter l’entrée principale, car vue le style d’architecture, le nombre de passages doit être restreint."

Mais j’étais très loin du bout de mes découvertes. Car quelque chose attira très vite mon intention.  Non seulement la porte d’entrée était grande ouverte, mais en plus, des objets furent comme abandonné ici. M’approchant, je comprenais vite que ces choses n’avaient rien à faire ici. Il s’agissait de matériels d’expédition bien trop moderne pour ce lieu.

"Flûte ! Je ne suis pas le premier."

Il n’y avait pas grand-chose. Juste du superflu je dirais oublié là. Mais suffisant pour me dire que je fus certainement devancé. Me précipitant à entrer, je rejoignais sans tarder la salle principale, où bien entendu, fut cacher l’artefact. Et « Oh quelle surprise agréable ! » (Ironie), l’objet n’était plus là. L’autel était vide, et les deux statues immondes qui devaient montés la garde, regardaient de manière benêt cet espace vide entre eux. Je toucherais deux mots à l’Empereur Jaune sur son personnel inanimé. Ne faisant même plus attention aux détails m’entourant, ces représentations d’hommes singes espiègles qui narraient une belle histoire sur les murs, je m’approchais, étant à la fois désemparer, et légèrement énerver de l’autel. Mais qui, qui aurait pu me doubler ? Les rivaux, je n’en manquais pas, mais pour trouver ce genre de chose, il fallait être soit très malin, ou très riche. Les deux seraient bien, mais c’était rare.

"Au moins… Ils m’ont désactiver les pièges."

Le seul indice que j’eus, fut une carte de visite. Avec nom et coordonné. En plus, on se fichait de moi ! Attendez un peu Miss Eversfield, je vais vous rendre une petite visite… Un projet ambitieux, mais qui risquait de mettre un peu de temps à se concrétiser. Car derrière moi, raclant le sol, une énorme bête chimérique entra. Le corps d’un cheval, la tête d’un loup, une queue d’un taureau et deux cornes de cerf sur la tête. Grâce à mes connaissances culturelles, il ne fut pas difficile d’identifier cette étrange créature qui venait d’entrer.

"Tu ne ressembles pas à un singe mon jolie dada… Ca va, je sais que les Qilin sont inoffensive, et représente l’harmonie. T’es une licorne chinoise en gros mon tout beau."
"GRRRRRRRROUAAAA !" Hurla la bestiole en me défiant d'un regard rouge, mauvais.
"Sans blague… Au moins il n’y a pas de gros roche qui se décroche du toit pour venir m’écraser..."

"BOUM !"

"Je hais ma vie..."


France, seconde Résidence d'Eversfield.

Me voici enfin devant les grilles de l’une des maisons de celle, qui ma dérober l’objet que je devais dérober ! Elle ne perdait vraiment rien pour attendre. Quoi ? Comment je suis sortie vivant entre le Qilin et le rocher ? Ben c’était simple, la bestiole c’était faite elle-même écraser par le rocher, alors je suis sortie tranquille. Bon, pour revenir à notre histoire, il fallait que j’entre dans cette maison, qui devait être truffés de caméras de surveillance, de vigils experts en art-martiaux, et de chiens mutants dévoreurs de chaires humains. Ce ne sera pas facile, mais je devrais me montrer à la fois agile, et discret. Il ne faut pas que je me fasse repérer.


Codage par Libella sur Graphiorum

__________
Jack Emerson

   

   
Je ne suis pas un voleur, je sauve le patrimoine. Je suis le super héros de l'Histoire et des trésors antiques.   

©️ HANSKA.

Theme:
 
avatar
ANIMATEUR ♔ CRAZY ADVENTURER

Profil
Perso


Pseudo : Iskatras
Date d'inscription : 28/05/2017
Crédits : Avatar : Twizzle / Iskaras. Signature : Bazzart / Iskaras
Messages : 1072
Batarangs : 13400
Age du joueur : 26
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t994-jack-emerson-aventurier-a-ses-heures-perdues http://legendsofdc.creationforum.net/t1023-the-adventures-of-jack-emerson http://legendsofdc.creationforum.net/t1022-jack-emerson-contacts http://legendsofdc.creationforum.net/t1024-arcs-narratifs-de-jack-emerson
Ven 7 Déc - 9:36
Revenir en haut Aller en bas
Que fait-on quand on est riche? On investit ou on dépense. Je sais parfaitement faire les deux, pour votre information. Là dans le moment, je suis en déplacement professionnel. Je sais très bien que Jennifer ne va pas apprécier. En même temps, franchement, que voulez-vous qu’il m’arrive? Je suis en France pour affaires avec une compagnie de cosmétiques. Toujours diversifier son portfolio d’actions. Toujours varier ses actifs. Évidemment, comme j’aime les excentricités, j’ai décidé de ne pas louer une chambre d’hôtel, fusse-t-elle la suite présidentielle. J’ai acheté d’un mordu de la série Tintin une réplique du château de Moulinsart. Il y a déjà quelques années de cela, en fait. Bon, c’est une résidence secondaire comme une autre mais j’aime avoir un endroit à moi où dormir. Note à moi-même : pour les prochaines vacances, y inviter Jen. Des fois que…
 
Évidemment, comme je dois attendre que certains acteurs « économiques » se libèrent pour notre rencontre, j’ai décidé dans l’intervalle de tuer le temps en finançant une expédition pseudo archéologique pour me ramener un trésor quelconque. En fait, c’est surtout pour rendre la vie dure à un pseudo Indiana Jones qui m’a déjà coûté une petite fortune en s’emparant de ce que je veux avant moi. Cette fois, je suis convaincue de l’avoir battue de vitesse et je lui ai laissé ma carte de visite. Un échange. Ce dont je l’ai privé contre un article que je veux. Je peux être raisonnable mais je suis très dure en affaires. Quand même, il ne faudrait pas prendre ma gentillesse pour de la faiblesse. Quand je veux, j’obtiens. J’ai la fortune, les avocats et les relations pour. Et ne venez pas me parler de caprice. Ça n’a rien à voir du tout. Tout le monde veut des choses dans la vie. Ce n’est pas un mal.
 
Transportons-nous plusieurs heures plus tard, après la livraison de ma nouvelle acquisition et l’arrivée devant la grille de cet explorateur autoproclamé. Mais qu’est-ce qu’il regarde, ce drôle? Il s’attend vraiment à entrer par effraction? Téléphoner, comme tout le monde ou utiliser la sonnette, ça ne lui tentait pas? Il y en a je vous jure… Je fais ouvrir la grille à distance et ricane de son air un peu surpris avant de lui annoncer qu’il peut venir, que c’est ouvert. Ne peut-on pas faire les choses de façon civilisée? Oh je dirais que oui. Je l’attends dans le grand salon, confortablement installée dans un fauteuil dont il saurait sûrement me dire l’époque et le style. Personnellement, j’aime, j’achète. Je me moque bien de savoir à qui c’était et son histoire. Sauf si j’ai du temps à tuer. Parfois c’est divertissant. Parfois. Plus souvent qu’autrement, c’est raconté de façon soporifique par des « experts ».
 
Je suis la progression de mon « invité » depuis ma tablette grâce aux caméras placées un peu partout. J’espère qu’il a le sens de l’orientation. Hors de question que je me lève pour aller le chercher. Dans l’intervalle, je reçois un appel. Jennifer. Elle veut sans doute prendre de mes nouvelles. C’est mignon quand elle s’inquiète. Je ne suis pas en train de faire quelque chose de dangereux. Que pourrait-il bien m’arriver de si dangereux? Allons donc! Évidemment, comme dans toute situation de ce genre, je viens de provoquer l’ami Murphy. Je ne le sais pas encore, naturellement. Je suppose que je pourrais le suspecter, oui. Mais en ce moment, je m’ennuie et quand je m’ennuie, je ne pense pas à ce genre de choses. Enfin, mon « invité » arrive dans le grand salon. On va pouvoir parler affaires. Je ne dirais pas que c’est mon sujet préféré mais c’est un mal nécessaire quand on est riche.

 
 « Ah… L’homme qui a le don de s’emparer de ce que je veux avant moi. Je suis Katrina Eversfield, commanditaire de l’expédition qui cette fois t’a pris de vitesse pour me ramener le trésor. Ce que je propose est simple. Ce qu’on m’a ramené par quelque chose que je veux. Considérant la valeur de ce que j’ai, c’est à ton avantage. Installes toi, prends un siège. Nous pouvons discuter entre personnes civilisées, quand même. »
avatar
Membre de LOD

Profil
Perso
Date d'inscription : 03/09/2017
Crédits : N.A.
Messages : 128
Batarangs : 5850
Age du joueur : 30
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t1346-adrian-carlyle-eversfield-for-queen-and-country-and-the-us-of-a http://legendsofdc.creationforum.net/t1365-adrian-carlyle-eversfield-registre-des-interventions http://legendsofdc.creationforum.net/t1364-adrian-carlyle-eversfield-liste-de-contacts http://legendsofdc.creationforum.net/t1367-arcs-narratifs-de-adrian-carlyle-eversfield
Ven 7 Déc - 14:43
Revenir en haut Aller en bas
Jeu de bâton, jeu de baston !
Alors que j’escaladais ce grillage, le portail s’ouvrit de lui-même, pendant que j’étais perché dessus, et une voie féminine, sans doute celle de la propriétaire des lieux, la méchante de cette histoire ! Se fit donc entendre. Mince ! Moi qui pensais rester discret, me voilà bien. Au moins, elle m’invita à entrer. Donc, jusqu’à ce que nous venions à causer, je devais être à l’abri de tout danger de mort.

Eversfield, tel fut son nom, m’attendit dans le Grand Salon. Tout ceci faisait mauvais film, film dont j’ai déjà vu et revu cette scène un bon paquet de fois. Ce n’était pas la première fois que je me retrouvais dans l’antre vampirique d’un mécène peu scrupuleux ou d’un adversaire des plus riches. Et bien que je la regardais avec colère, je me gardais bien en même temps, de laisser sortir toute mon amertume vis-à-vis d’elle. N’étant pas un bourrin, il fut hors de question de l’accuser de quoi que ce soit, même si en même temps, nous connaissions déjà plus ou moins le jeu de l’autre. Je disais bien « plus ou moins » car j’eus comme du mal à tilter sur une allusion faite par cette femme milliardaire.

Acceptant de prendre place, je lui fis face. (Oh ça rime en plus suis trop badass !) Elle voulait négocier ? Déjà, il serait bon de savoir sur quoi se porterait cet éventuel marché, mais aussi, je désirais éclaircir certains points, dont je semblais en être le principal intéressé.

"Je vous remercie mademoiselle. Mais, ne nous sommes-nous pas déjà présentés ? J’ai du mal à me souvenir en quoi, je vous aurez devancer pour quoi que ce soit."

On me pardonnera, car j’ai déjà traversé le monde entier, visité chaque continent de notre planète. Fouillé des tombes et des temples perdus se trouvant dans des endroits inimaginables. Et à travers tout ça, des trésors récupérés, prit sous le nez et la barde d’un beau paquet de « méchants. » Mercenaires, sectes, organisations militaires, financières, politiques et criminelles… Ma liste d’ennemis ne faisait que s’agrandir de jour en jour. Alors, il était possible oui, qu’à un moment, Eversfield eut organiser la récupération d’un artefact jadis, et que j’ai pu lui couper l’herbe sous le pied. Je ne disais pas le contraire, mais il faudra alors, me rafraîchir la mémoire. Car ce nom, qu’il soit célèbre ou non, ne m’évoquait aucune de mes aventures. Soit, je ne l’ai pas encore rencontré, ou bien j’eus évité ses envoyés, ou encore que je les eusse affrontés, sans les reconnaitre.

Après, ma confusion pouvait venir du fait, que tous mes opposants à la longue, finissait par se ressembler. Ils avaient tous plus ou moins les mêmes ambitions, le même style de vie. Rare furent ceux vivant modestement et n’ayant pas des désirs mégalomanes. Et je verrais bien Miss Ever être une de ces riches prétentieuses, qui s’amusait avec la vie des autres grâce à sa fortune, et aimerait gagner plus de pouvoir grâce à des artefacts anciens. Et ce fut donc pour cela, que je ne lui accordais aucune confiance. M’attendant à voir surgir un couteau de n’importe où pour me poignarder en traître. Tiens, d’ailleurs cela me rappelait un ancien ennemi, un millionnaire celui-là, qui avait des pouvoirs, pouvant faire apparaître des objets. Et quand on se faisait face et bien… Je vous raconterais cette histoire une autre fois finalement.

"Oh moins, vous avez la qualité d’être direct et ne pas tourner autour du pot. J’imagine qu’il serait stupide de jouer au petit jeu du « De quoi vous parlez ? » Mais connaissez-vous au moins la valeur et l’importance de ce que vous avez dérober en Chine ? Je paris que si, mais j’aimerais me rassurer en me disant que vous mesurez bien la porter de ce que vous cachez dans votre coffre à bijoux. Et sinon, je suis curieux de savoir, quel autre artefact vous prêtez autant d’importance que ça ? Qu’est-ce qui vous intéresse et qu’attendez-vous de moi miss Eversfield."

Peut-être savait-elle ce qu’elle risquait en gardant l’artefact du temple du singe avec elle, ou peut-être pas. Si non, le côté positive serait que je pourrais négocier le prix, mais d’un autre côté, cela pouvait coutait très chère à pas mal de monde. Car nous serrions tous en danger. Enfin, pas autant que les autres artefacts découverts par le passé, mais ca fera très mal quand même, je peux vous l’assurer.


Codage par Libella sur Graphiorum


__________
Jack Emerson

   

   
Je ne suis pas un voleur, je sauve le patrimoine. Je suis le super héros de l'Histoire et des trésors antiques.   

©️ HANSKA.

Theme:
 
avatar
ANIMATEUR ♔ CRAZY ADVENTURER

Profil
Perso


Pseudo : Iskatras
Date d'inscription : 28/05/2017
Crédits : Avatar : Twizzle / Iskaras. Signature : Bazzart / Iskaras
Messages : 1072
Batarangs : 13400
Age du joueur : 26
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t994-jack-emerson-aventurier-a-ses-heures-perdues http://legendsofdc.creationforum.net/t1023-the-adventures-of-jack-emerson http://legendsofdc.creationforum.net/t1022-jack-emerson-contacts http://legendsofdc.creationforum.net/t1024-arcs-narratifs-de-jack-emerson
Sam 8 Déc - 19:28
Revenir en haut Aller en bas
Ce serait presque mignon. Cet air frustré, ce sentiment d’avoir été floué… Au moins il prend place sans faire de chichis ou trop d’esclandre. C’est bien ça. Je lui désigne un chariot de service sur lequel se trouve divers alcools. Nous sommes entre gens civilisés, après tout. Il est curieux : je m’en doutais. Et ce que je veux, je vous rassure, n’est pas maudit, hanté ou assimilable. J’ai fait mes recherches. J’ai dépensé pas mal d’argent pour m’en assurer d’ailleurs. C’est juste un bijou que je veux offrir à quelqu’un de spécial à mon cœur. Le truc c’est que c’est une pièce unique, on le devinera, fabriqué pour une royauté qui n’existe plus depuis longtemps. Très rare. Très cher. Et je ne vous parle pas de l’investissement gâché par-dessus le marché. Mais bon. On gagne de fortes sommes. On en perd. Ce sont les aléas de la finance.
 
Je m’empare d’un document papier que je lui tends. Il détaille l’article que je veux. Le nom est tout sauf original : Myriade. Avec l’enchainement de pierreries délicatement incrustées, c’est une petite merveille. C’est ce que je veux. Et s’il veut que nous partions en bon termes, il va procéder à l’échange ou je m’assurerai personnellement que toutes les fouilles qu’il entreprendra se solderont par des échecs. J’ai les moyens de le battre de vitesse. Je ne suis pas inquiète. Il n’y a pas de raison qu’il refuse. C’est un marché plus qu’honnête. Et ce vin est excellent. Je ne m’attendais pas à ce qu’un petit producteur local soit capable d’un produit d’une telle qualité. Nous sommes en France. Ce serait idiot de ne pas profiter des produits locaux. Surtout quand ils vous sont offerts pour presque rien. Il faut savoir profiter des petits plaisirs de la vie. Même quand on est riche.
 
Le truc c’est de la jouer relax. Décontracté. Si vous êtes trop impatient, vous envoyez la mauvaise image. Vous passerez inévitablement pour le méchant de l’histoire. Et c’est ce que vous voulez éviter à tout prix. Je suppose que par défaut il aura une mauvaise opinion de moi. Riche, avec la réputation d’être capricieuse, s’il s’est renseigné un minimum. Je vous rappelle qu’il est ici sous invitation. Pas de force. Pas de gardes du corps, pas de malabars patibulaires pour vous briser les jambes en cas de refus. Juste moi, un plateau d’alcool et de quoi collationner sucré ou salé selon les goûts. Je ne suis pas habillée de façon provocante ou outrancière, en fait c’est plutôt sport, même. Très cher mais sport. Qu’il se fasse sa propre idée, ça vaudra mieux. S’il fallait uniquement se fier à la réputation, ce serait d’un problématique sans nom, c’est bien certain.

 
 « Allons, allons, monsieur Emerson. Bien sûr que nous ne nous sommes jamais rencontrés auparavant. Vous avez pris de vitesse les gens que j’ai embauchés pour récupérer un certain nombre de trésors. Des articles exempts de toutes propriétés magiques ou prophétiques, cela s’entend. Sauf ce sceptre. Qui sera votre dans l’heure quand vous aurez accepté de me l’échanger contre la Myriade. Un superbe collier.
 
Vous êtes un homme que je devine plein de ressources et oui, je suppose que vous pourriez vous introduire ici illégalement et simplement me voler le sceptre. Cela dit, je pars du principe que vous êtes ici de votre plein gré et animé de bonnes intentions. Et qui sait. Un homme de votre talent pourrait à loisir avoir besoin d’un mécène pour financer ses expéditions. Si nous nous quittons en bons termes, je pourrais le devenir. On gagne plus à se faire des alliés que des ennemis, ne croyez-vous pas, monsieur Emerson? »
avatar
Membre de LOD

Profil
Perso
Date d'inscription : 03/09/2017
Crédits : N.A.
Messages : 128
Batarangs : 5850
Age du joueur : 30
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t1346-adrian-carlyle-eversfield-for-queen-and-country-and-the-us-of-a http://legendsofdc.creationforum.net/t1365-adrian-carlyle-eversfield-registre-des-interventions http://legendsofdc.creationforum.net/t1364-adrian-carlyle-eversfield-liste-de-contacts http://legendsofdc.creationforum.net/t1367-arcs-narratifs-de-adrian-carlyle-eversfield
Dim 9 Déc - 0:06
Revenir en haut Aller en bas
Jeu de bâton, jeu de baston !
Une situation qui était bien trop familière, mais qui ne manquait pas d’intérêt. Restant assis, j’écoutais la proposition de Miss Everfield. Et bien qu’une petite voix me criât « Non ! Ne fais pas confiance à cette femme ! Elle doit être fourbe et te réserve une sale surprise à la fin ! », je fus quelque peu tenté de jouer le jeu. Un artefact contre un autre, cela pourrait passer pour un accord des plus honnête. Mais, l’expérience apprenait dans ce genre de situation, qu’il y avait toujours un os. Votre commanditaire vous cachera toujours une information capitale, quelque chose pouvant non seulement risquer votre vie, mais celle de beaucoup d’autre. Ma première expérience justement à ce propos, fut celle où Mike et mon père m’ont dupé pour libérer un être cosmique maléfique. Ecoutant donc son marché, je me mis à rire.

"Si vous vouliez juste attiré mon intention pour aller chercher un bijou, un coup de fille ou un mail aurait suffi. Même si je comprends que vous soyez un peu retournée que quelques biens antiques vous soient passés sous le nez. Mais cela nous aurez au moins fait pas mal d’économie niveau temps, énergie et argent."

Peut-être bien que cette méthode fût la manière fantasque d’Eversfield pour appeler les gens. Une sorte de milliardaire s’ennuyant dans sa tour d’ivoire et ne sachant comment dépenser son pognon. Des gens dangereux, car pour pimenter un peu leur vie, pouvaient commettre de grands excès, dont seul leur fortune était la limite de leurs ambitions et de leur pouvoir. Et malgré ma curiosité naturelle, je ne désirais pas savoir jusqu’où, cette femme pouvait allée. Au lieu de ça, une méditation sur son offre était plus pratique.

Retrouver un simple bijou, le rapporter pour récupérer le bâton de combat du Roi Singe, voilà qui était plutôt bon. Et avoir la possibilité d’une nouvelle Mécène n’était pas à rejeté. Je n’étais ni riche, mais ni pauvre. Et que quelqu’un de fortuné pouvait me financer certaines expéditions et me commander quelques découvertes était toujours bon à prendre. A condition, qu’elle tenait parole. Ces personnes justement, se voyant investit d’un immense pouvoir par leur argent, pouvait avoir la grosse tête, et trouver limpide l’idée de revenir sur leur parole, se croyant dans leur bon droit. Riche et radin ! Mais à chaque fois que ce genre de mésaventure m’arrivait, j’arrivais à chaque fois à leur faire payer.

"Avant tout, parlez-moi de cette Myriade. Où se trouve t’elle surtout et quelles informations je dois savoir pour la récupérer et surtout, j’aurais besoin de garantis que vous respecterez votre parole. Loin de moi l’idée de vous traiter de menteuse ou d’escrocs, mais nous ne sommes jamais assez prudent dans ce monde."

Le petit Jack naïf qui disait facilement oui pour partir à l’aventure était prudent depuis un bon moment déjà. Après toutes ces tentatives de meurtres impossible à compter, il fallait savoir un minimum, où on posait ses pattes. Après, malgré toutes les preuves qu’elle puisse me montrer, le risque zéros n’existait pas. Mais si je pouvais me rassurer juste un peu… Mise à part ça, j’aurais voulu en savoir un peu plus sur ce collier. Ma connaissance du monde ancien pouvait être encyclopédique, je ne savais pas tout. Et cette Myriade ne me disait pas grand-chose. Si, comme laissait sous-entendre Katrina Eversfield, cet objet était un bien normal, sans pouvoir lié, le seul risque que je pouvais rencontrer, serait celui d’hommes et de femmes attirait par sa valeur. Comme pour la Bague des Roumanoff. Pourtant, comme je vous l’ai annoncé juste avant, on n’était jamais au bout de nos surprises…


Codage par Libella sur Graphiorum


__________
Jack Emerson

   

   
Je ne suis pas un voleur, je sauve le patrimoine. Je suis le super héros de l'Histoire et des trésors antiques.   

©️ HANSKA.

Theme:
 
avatar
ANIMATEUR ♔ CRAZY ADVENTURER

Profil
Perso


Pseudo : Iskatras
Date d'inscription : 28/05/2017
Crédits : Avatar : Twizzle / Iskaras. Signature : Bazzart / Iskaras
Messages : 1072
Batarangs : 13400
Age du joueur : 26
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t994-jack-emerson-aventurier-a-ses-heures-perdues http://legendsofdc.creationforum.net/t1023-the-adventures-of-jack-emerson http://legendsofdc.creationforum.net/t1022-jack-emerson-contacts http://legendsofdc.creationforum.net/t1024-arcs-narratifs-de-jack-emerson
Hier à 18:21
Revenir en haut Aller en bas
 « Vous disposez déjà de la myriade, monsieur Emerson. Plus spécifiquement, elle se trouve dans un des coffres provenant de l’épave du navire pirate que vous avez exploré en janvier de cette année. Vous ne l’aurez pas remarqué si un, vous ne connaissez pas son nom et deux, elle est enterrée sous d’autres trésors. Comme je le dis, un échange. Un minimum d’efforts de part et d’autres et je ne… »
 
Une alarme se déclenche. Quelqu’un tente d’entrer illégalement sur ma propriété. Alors celle-là! J’invite ce monsieur Emerson chez moi en toute bonne foi et il me poignarde dans le dos? Ah mais ça ne va pas se passer comme ça. Furieuse, je lui fais savoir que je ne tolèrerai certainement pas cette trahison mais son regard confus m’apprend vite qu’il n’y est pour rien. Enfin si. Peut-être. Mais ces gens ne sont pas à son service. Alors au service de qui, bon sang? Qu’importe. Ces gueux vont se rendre compte que Katrina Eversfield défend chèrement sa vie! Naturellement, ceci est une réplique du château de Moulinsart, pas une armurerie. Par contre, pour tromper l’ennui et embellir les lieux, je me suis procuré plusieurs collections d’armes anciennes. Épées, boucliers, lances, arcs, arbalètes, masses, haches, hallebardes, dagues…On se rend jusqu’à l’arquebuse.
 
En fait, de l’antiquité aux balbutiements de la révolution industrielle. C’est ça avoir de l’argent. Et accessoirement un intérêt pour l’histoire. J’ai toujours voulu essayer le Chu ko nu. Considérant que nos ennemis ne sont probablement pas en armure d’époque et s’attendent très certainement à tomber sur une faible femme, ils ne vont pas s’attendre à tomber sur une furie armée jusqu’aux dents. Je fais savoir à Jack que s’il veut se servir, c’est « bar open ». Mon armurerie des temps anciens est à sa disposition le temps de livrer bataille. À l’ancienne. Pas de mire laser, pas de balles explosives, pas de grenades, pas de tous ces trucs modernes et sophistiqués. Comme quoi parfois les solutions les plus simples sont encore les meilleures, quoi qu’on puisse en dire. Ceci dit, jamais je ne me passerais de l’eau chaude, de l’électricité ou encore de l’internet. J’ai mes standards quand même!
 
En tout cas ceux qui s’en viennent ne sont pas là pour faire dans la dentelle ou ne semblent pas avoir en tête de faire des prisonniers. Fusils d’assaut et fusils à pompe viennent en complément des armes de poing standard. Je ne sais pas qui ils sont mais… J’ose espérer qu’ils ne viendront pas ici trop souvent. Ou dans n’importe lesquelles de mes propriétés, en fait. Ce manque de manière… C’est inconcevable! Et ils sont mieux de ne pas tout casser autour d’eux en venant récupérer je ne sais quoi. Sont-ils ici pour moi? Pour Jack? Pour les deux? N’ayant jamais eu ce genre de visiteurs auparavant, je pencherais pour son cas plutôt que le mien. Je vais leur faire passer le goût de revenir, qui qu’ils soient et qui que ce soit qui les envoie. Et même si c’est anachronique, me voilà portant une réplique du chapeau de Napoléon Bonaparte. C’est qu’il avait la classe, quand même, ce couvre-chef.

 
 « Nous allons repousser ces envahisseurs, monsieur Emerson. Mon armurerie ancienne est votre armurerie ancienne pour la durée de cette bataille. Ils ne savent pas à qui ils ont affaire, de cela je vous le garantis. Interrompre une discussion d’affaire. Ces gens n’ont-ils aucun respect? Aucun sens professionnel? Nous allons bouter l’ennemi hors de mon fier château, mille millions de mille sabords! »
avatar
Membre de LOD

Profil
Perso
Date d'inscription : 03/09/2017
Crédits : N.A.
Messages : 128
Batarangs : 5850
Age du joueur : 30
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t1346-adrian-carlyle-eversfield-for-queen-and-country-and-the-us-of-a http://legendsofdc.creationforum.net/t1365-adrian-carlyle-eversfield-registre-des-interventions http://legendsofdc.creationforum.net/t1364-adrian-carlyle-eversfield-liste-de-contacts http://legendsofdc.creationforum.net/t1367-arcs-narratifs-de-adrian-carlyle-eversfield
Hier à 19:58
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé

Profil
Perso
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: