Partagez | 
 

 [Opération Ekdikisi, partie 1] [Norfolk, Virginie] Terreur à Norfolk (RP libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Membre de LOD
Messages : 101 Age du joueur : 30 Crédits : N.A. Batarangs : 4610

Feuille de personnage
Nom de Code: Impératrice du Serpent d'Argent
Multi-Comptes: Maggie Marzena, Adrian Carlyle Eversfield et Cindra Jinks
Infos Diverses:
MessageSujet: [Opération Ekdikisi, partie 1] [Norfolk, Virginie] Terreur à Norfolk (RP libre)   Mer 10 Oct - 14:49

Second de sa catégorie soit le porte-avion de classe Gerald R. Ford, le USS John F. Kennedy, qui devait être lancé en 2019, fut terminé plus tôt que prévu, reportant son lancement à 2018. 2600 membres d’équipage dont 510 officiers et 2090 militaires de tout genre et pour l’occasion, plusieurs civils, dont le secrétaire à la défense. Rien n’a été laissé au hasard pour en mettre plein la vue. Armement complet et fonctionnel, flotte aérienne de 90 appareils, même des tourelles de classe FEL ont été installées pour montrer ô combien cette classe de porte-avion va révolutionner la façon de faire la guerre. Véritable fleuron de la marine américaine, sa mise en service en grande pompe aurait dû marquer, normalement, une nouvelle page dans la suprématie militaire des États-Unis. Devrait étant ici le bon terme. Ce ne sera clairement pas le cas, en fait.

Certaines personnes aiment rappeler leur existence de façon… Indélébile. Et c’est précisément ce qu’avait décidé de faire Astarte. Personne n’était près d’oublier cette journée. On en était à ouvrir la première bouteille de champagne quand un assaut brutal et expéditif eu lieu sur le pont d’envol, la liesse général laissant place au chaos et à la confusion, les troupes de la Citizenry se retrouvant directement téléportées sur le porte-avion flambant neuf de la marine américaine. Personne de sain d’esprit n’aurait eu la folie ou l’audace de s’en prendre à un tel symbole de la suprématie du pays de la liberté et de la démocratie. Chance pour Astarte dans ce cas : elle était loin d’être saine d’esprit. Les soldats présents auraient, au mieux, pu s’attendre à une menace venue de l’extérieur. Une flotte ennemie, une armada aérienne, un danger qu’on voit venir de loin.

Certainement pas une force armée et surentrainée sortit de nulle part, les humains ne maitrisant pas encore l’art complexe de la téléportation. Pris totalement au dépourvu, ce qui aurait pu être une défense un minimum modeste vira à la boucherie et au carnage total en l’espace d’une fraction de seconde. L’équipe de télévision sur place eu à peine le temps de retransmettre quoi que ce soit avant que l’Impératrice du Serpent d’Argent ne s’approprie les ondes, prête à livrer un ultimatum. On pouvait au moins reconnaitre cette… Qualité chez la souveraine des étoiles. Elle ne faisait jamais rien pour rien et quand elle menaçait, on pouvait être bien certain qu’elle mettrait ce qu’elle disait à exécution et qui si les termes de l’accord étaient honorés, qu’elle en ferait de même. Il était absolument désarçonnant de constater qu’elle puisse avoir une once d’honneur…

Surtout quand on considérait qu’elle n’avait aucun mal à exécuter hommes, femmes et enfants pour faire un exemple. La rapidité du déploiement de ses guerrières indiquait que c’était une opération qu’elle planifiait depuis longtemps et à quelques milles nautiques seulement de la base navale de Norfolk? Il fallait plus que du cran pour tenter pareil coup. À la Maison Blanche, tous les regards étaient rivés sur l’écran de télévision, idem au Pentagone. Près de 3000 personnes sont retenues en otage sur le John F. Kennedy, après tout, sans compter l’imposante force de frappe dont dispose désormais ceux qui viennent d’en prendre le contrôle et ce à portée de tir de cibles américaines. La situation pourrait bien virer au cauchemar, pire encore, à la catastrophe… Pour le moment, attendre est la seule option valable. Et quelle insoutenable attente d’ailleurs…


« Je suis Astarte, Impératrice du Serpent d’Argent. J’ai en ce moment en ma possession un de vos bâtiment de guerre doté de deux réacteurs nucléaires, de 90 aéronefs dont certains avec des torpilles nucléaires et suffisamment de puissance de feu pour repousser toute initiative pour reprendre le contrôle de ce navire. Vous avez très précisément une heure pour m’apporter ce que je demanderai. Pas une minute de plus.

Toute tentative de sauvetage et toute interférence auront des conséquences funestes et draconiennes. J’ai une demande toute simple. Le président des États-Unis va ratifier un acte, effectif immédiatement, rendant tout super héros illégal sur le territoire américain, forçant ceux qui se cachent derrière costumes et masques à se révéler au grand jour ou à être pourchassés et traqués comme de vulgaires criminels. Ce qu’ils sont, au fond.

Il n’y aura pas de négociations. Il n’y aura pas de reddition. Il n’y aura pas de pitié. Ou vous me donnez ce que je désire ou vous aurez une catastrophe sur les bras. Si vous tentez quoi que ce soit pour invalider la loi, je reviendrai m’assurer qu’elle reste en vigueur et je vous promets des représailles qui feront passer Tchernobyl pour un feu de joie. Faites vite. Il vous reste cinquante-sept minutes et treize secondes. »


Autant s’assurer que le message soit on ne peut plus clair. Un hélicoptère de l’armée qui eut le malheur de survoler de trop près le bâtiment tenu en otage fut pris pour cible et détruit en plein ciel par les forces d’Astarte. N’importe qui avec un esprit stratégique se doutait que l’Impératrice n’avait pas amené avec elle près de trois mille guerrières pour faire fonctionner ce navire et quitter les eaux américaines avec. Pourquoi dans ce cas avoir capturé une cible aussi imposante? À part se peindre une cible dans le front, une telle initiative de rimait à rien, en apparence. Cependant, Wonder Woman, Superman, Batman et la Justice League en général savaient que jamais Astarte ne faisait quoi que ce soit sans avoir un plan. Oui, la folie avait depuis longtemps attaqué un esprit autrefois noble comme celui des Amazones mais cela ne l’avait pas rendu stupide.

Pourquoi capturer quelque chose qu’on ne peut emporter avec soi? Pourquoi ce porte-avion et pas, par exemple, un sous-marin nucléaire dont l’équipage complet se réduit à 155 membres d’équipage? Il y avait définitivement anguille sous roche mais c’était monnaie courante quand il s’agissait de l’Impératrice. Le piège, car il était évident que c’était un piège, ne semblait qu’attendre le bon moment pour se refermer. Sur qui, impossible de le dire. Et combien allaient mourir, sacrifiés pour les noirs desseins d’Astarte? Tout aussi difficile à dire. Mais il y aurait des morts. C’était évident. Jamais rien impliquant Astarte ne se terminait sans une tragédie. Les nombreux affrontements passés l’avaient maintes fois prouvé. Pour le moment, elle attendait. Elle avait l’avantage. Et elle comptait bien en profiter pendant qu’elle le pouvait encore. Normal, en un sens.

Dans peu de temps, elle en était certaine, l’inévitable « contre-attaque » des super héros allait se produire. Elle savait très bien que négocier avec les terroristes, ce n’était pas le genre des États-Unis. Qui allait être de la partie, elle l’ignorait. Avec un peu de chance, sa nièce ou un de ses amis proches. Elle savait que ses guerrières n’attendaient qu’un signal pour commencer à exécuter les otages. Elle avait mis en garde tout ce beau monde. Chaque centimètre pour reprendre ce navire se ferait dans le sang. Le sang des innocents, s’il fallait se fier aux précédentes fois où elle avait décidé de donner un ultimatum. Toutes ces vies gaspillées… Et Astarte ne leur accordait aucune valeur. Pire encore, ses guerrières étaient des fanatiques de la pire espèce, préférant mourir que de se rendre. Elle avait avancé ses pièces sur l’échiquier… Au tour de ses adversaires de faire de même…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t907-astarte-imperatrice-du-serpent-d-argent http://legendsofdc.creationforum.net/t913-operations-de-limperatrice-du-serpent-dargent-en-vue-de-la-destruction-de-la-terre http://legendsofdc.creationforum.net/t914-liste-de-personnes-a-surveiller-en-cas-de-disparition-de-limperatrice-du-serpent-dargent http://legendsofdc.creationforum.net/t1177-arcs-narratifs-de-astarte
 
[Opération Ekdikisi, partie 1] [Norfolk, Virginie] Terreur à Norfolk (RP libre)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment laisser une seule partie de couleur ???
» Libération de Metz, par la 1e demi-brigade (8e,16e,30e BCP)
» Bernardin de Saint-Pierre : Paul et Virginie
» mélange de génération
» [émission TV] Opération Frisson c'est fini

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Legends of DC :: Terre & Espace :: Reste du Monde :: Amérique-
Sauter vers: