Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
D'ombres en lumières, des Alexandrins aux odeurs de primevères ! [PV Marc]

Froisser un démon est une chose, le renvoyer en Enfer, une autre. Mes pas s'enfoncent dans le sable que je tente de chasser de mes chaussures depuis plusieurs heures déjà. Ou plutôt, depuis un moment. Le temps est aussi imperceptible qu'inutile ici. Sans compter que l'autre truc bleu et volant n'arrête pas de me suivre en prenant des formes toutes plus étranges les unes que les autres. Il m'appelle "Maître John", se transforme en chien, en narval, en oiseau, en… Truc bizarre avec des tentacules qui ressemblerait presque à un mauvais fantasme d'une magicienne canadienne dans un manga hentaï… Sans jamais discontinuer. Oui, je suis tombé sur sa lampe magique, et non, je n'ai pas le temps de faire trois vœux. La magie, c'est ainsi, quoique tu fasse, où que tu commence, ça fini toujours pareil. Dans la merde. Agacé, mes clopes détruites dans ma chute, mon corps fait rapidement volte-face et je l'invective avec un semblant de colère qui jure avec mon habituel flegme.

- Si vous souhaitez me suivre, vous en êtes libre. Toutefois, et n'oubliez pas. Que celles qui ceux qui approchent John Constantine, finissent souvent à parler en rimes. Voyez-vous mon rôle, je sais qu'il peut paraître drôle. Pourtant rien n'y fait, même si je le souhaite je ne peux faire autrement que de parler d'un trait.

Pour comprendre les raisons qui font que je me retrouve dans un livre d'histoire, avec le génie de lampe façon Disney, avec pour seul moyen de communiquer des rimes et autres conneries dans le genre, il faut remonter un peu dans le temps. Pas au point de se retrouver à chasser du mammouth, mais presque…

* *
*

Dans notre monde existe une race, un peuple que l'on nomme les homo-magie, ils sont, à ma différence, nés avec leurs pouvoirs. Mirabaï en est le parfait exemple d'ailleurs. Même si certains ont voués leur cause à être "bien gentils et mignons tout plein" comme Shazam, ce n'est pas le cas de tous. Mon habitude et ma réputation étant ce qu'elles sont, mon dernier affrontement avec l'un des leurs a mal fini. Très mal même. Contre mon gré, je n'ai pas eu le choix que de porter le casque de l'autre empaffé doré de Fate… Nabu. Puissant, mais ô combien casse-pieds avec sa volonté de gouverner le monde et l'univers. Mon idée première pour m'en débarrasser fut de le balancer au fond de l'océan, ou qu'il me serve de décoration dans la Maison des Mystères. Oui, mais non. Il ne percevait pas ça ainsi apparemment, J'en prends pour preuve le bordel dans lequel je me trouve aujourd'hui.

Un sort pour, je le cite "m'apprendre à respecter la véritable magie" plus tard ; un livre s'ouvre et je me retrouve à patauger dans une mare de sable en plein milieu d'un monde qui n'est pas le mien. Post-apocalypse ou passé révolu… J'en sais foutrement rien. Mais la blague du "tu vas parler comme une andouille de poète", je l'ai en travers de la gorge par contre ! Aller. Fin de l'ellipse. Je vais reprendre là où j'en étais. Car oui, comme je suis dans un livre, je dépends du lecteur, c'est grâce à lui que je vais pouvoir avancer… Un livre, ce n'est pas comme un film, pour que ça avance, les pages doivent être lues et se tourner les unes après les autres. ALORS TOURNE CETTE PUTAIN DE PAGE !

* *
*

Ca commence particulièrement par me gonfler ses "Maître" toutes les trois secondes. Il veut absolument que je fasse un vœu alors ? Bien. Je souhaite pouvoir récupérer un paquet de Silk Cut neuf avec un briquet pour fumer. Car oui, on m'a refiler le génie le plus con et surtout, le moins doué de toutes les histoires du monde. Et non, il n'est pas possible pour lui de me faire sortir d'ici. Pas plus que de ramener les morts à la vie… Manque d'éthique il faut croire. Je me retrouve face à un mur blanc, totalement. Sans pouvoir avancer plus, mes mains s'appuient contre et je fini même par m'assoire, las.

Le génie se transforme en hamac et commence à se balancer dans le vide. Me regardant, continuant à proférer bon nombre de conneries toutes plus grosses les unes que les autres. Il singe tour à tour plusieurs personnes connues, car il croit que ça va me faire rire ? Je suis bloqué au milieu de nulle part ; pour seul lien un truc tout bleu qui saute partout… Au moins, j'ai mes clopes, assit dans le sable, le dos appuyé contre la paroi blanche je m'en allume une. Prochain souhait ? Tiens, je sais.


- Pour un génie dont l'éthique n'est pas fantasmagorique, mon souhait sera simple et en une partie distincte. Mon sauveur tu devras m'amener, si tu ne veux pas te faire écharper !

Mon appui se relâche et, tandis que je tombe à la renverse, le paysage change. Mon crâne percute le sol et des épées se pointe vers moi. Ils sont cinq – dont une femme qui tente de cacher sa poitrine – leurs torses, flanquées d'une croix blanche, je ne peux faire autrement que de les reconnaître… Mousquetaires du Roi de France… Couvrant mon visage de mes mains, je ne peux retenir un juron. Quelqu'un a tourné la page du putain de bouquin dans lequel je suis enfermé. Le Génie est bien sympa, mais il est où "mon sauveur". Sérieusement, j'espère que ce n'est pas l'un d'eux… Pour moi, la suite sera à la prochaine page… Merde ! J'ai vraiment l'impression d'être tombé sur le lecteur le plus lent depuis les peintures rupestres…
avatar
♆ The Hellblazer ♆

Profil
Perso


Date d'inscription : 03/11/2017
Crédits : Matt Ryan
Messages : 434
Batarangs : 2500
Age du joueur : 32 Justice League Dark
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t1526-the-laughing-magician-is-here#22879 http://legendsofdc.creationforum.net/t1534-le-grimoire-de-john-constantine#23013 http://legendsofdc.creationforum.net/t1540-parchemins-et-autres-tablettes#23056 http://legendsofdc.creationforum.net/t1541-arcs-narratifs-de-john-constantine#23061
Sam 29 Sep - 17:45
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: