Partagez | 
 

 frenquency; cassandra&barbara.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Membre de LOD
Messages : 153 Age du joueur : 23 Crédits : wild heart (vava) tiny heart (signa) Batarangs : 1220

Feuille de personnage
Nom de Code: anciennement batgirl, prochainement oracle.
Multi-Comptes:
Infos Diverses:
MessageSujet: frenquency; cassandra&barbara.    Ven 3 Aoû - 23:38

♛ frequency.

cassandra&barbara.

   
▼▲▼

   
Les lignes qui apparaissaient sur l'écran en disaient beaucoup tandis que la rouquine s'activait, ne jetant pas un seul regard sur ce clavier. Ses doigts pianotaient dessus avec une fluidité encore jamais vue, et pourtant, c'était un secret pour personne que Barbara et la technologie allaient de nature bien ensemble. Mais actuellement, elle savait exactement ce qu'elle faisait tandis que des lignes de mots et chiffre incompréhensible pour le commun des mortels se faisait voir. Pourtant, pour elle, ça lui parlait, c'était un langage qu'elle avait connu mais qui aujourd'hui était encore plus familier. Elle le parlait aussi facilement qu'elle s'exprimait de manière générale tandis que l'écran se reflétait dans ses prunelles émeraudes. C'était presque au point, elle le savait. Et elle continuait, sans chercher à comprendre, sans faire de pause. Presque comme en transe, elle continuait de pianoter, le seul bruit de ses doigts pressant les touches se faisant entendre. Ses sourcils se froncent tandis qu'elle termine enfin ces lignes incompréhensible et finalement, elle appuie sur la touche « entrer » de son clavier.

« Accès autorisé » apparaît alors en vert sur son écran tandis qu'elle peut désormais entendre les voix s'extirper de cette radio branchée à son ordinateur. Un sourire s'affiche sur ses lèvres. Si Dick ou pire, son père apprenait qu'elle venait de pirater les fréquences radios du GCPD, elle se ferait probablement incendier, cependant, c'était essentiel. Un moyen pour elle de rester directement au courant de ce qui se passait, et des différents mouvements en ville, de la répartition des patrouilles. Si à l'époque de Batgirl elle n'en n'avait pas eu besoin, aujourd'hui c'était devenu essentiel pour elle.
C'est un secret pour personne. Barbara voulait défendre la justice. Une tentative d'entrer au FBI ayant échouée, son père s'opposant à son entrée au GCPD elle n'avait pas eu d'autre choix que de se rediriger vers le chevalier noir en suivant son exemple. Des années sous le costume de Batgirl, et la voilà, décidée à agir en direct sur le front avec des études qui lui permettraient de défendre cette même justice directement. Elle avait eu de l'ambition Barbara, jusqu'à ce que cette ambition lui soit arrachée quand le Joker a appuyé sur cette gâchette. Perdue, elle savait plus ou elle allait. Mais elle se reconstruisait, continuait de se rendre à ses séances hebdomadaires avec Leslie qui semblaient peu à peu porter ses fruits. Y avait qu'à elle que Barbara acceptait de parler, car elle était la seule au courant. La seule qui avait été là pour cette famille de chauve souris et d'oiseaux parfois gravement blessé, à leur fournir des soins dans la plus grande discrétion sans jamais rien dire. Alors c'était légitime, pour elle, de discuter avec le docteur Thompkins qui était d'une aide si précieuse. Et alors que les semaines s'écoulaient, Barbara avait ressenti le besoin de rendre justice, encore. Mais pas en reprenant ses études comme le plan initial l'avait prédit. A vrai dire, elle s'était penchée sur les ordinateurs que la fondation Wayne avait offert en guise de donation pour son agression – bien que ça ne compensait en rien la perte de ses jambes – et elle avait commencée à découvrir que ce matériel était bien plus puissant qu'elle l'avait imaginée. Si elle s'était arrêté à simplement apprendre à hacker des adresses mails, des choses lambdas, elle s'était plus lancée dans le système, se prenant au jeu et finalement, se retrouvant à prendre de plus en plus d'ampleurs. Et la voilà, aujourd'hui, ayant piraté la fréquence pourtant sécurisé du GCPD. Heureusement que son père était actuellement occupée au commissariat pour ne pas entendre ça.

Elle réduit son logiciel de piratage tandis qu'elle fait craquer ses doigts. Elle allume alors le micro intégré dans son ordinateur et la voilà finalement faisant quelques derniers tests. La rouquine bidouille encore quelques touches sur son ordinateur et la voilà, appuyant une dernière fois sur la touche entrée. Un sourire naît sur ses lèvres tandis qu'elle ajuste le casque sur ses oreilles. « Batgirl, est-ce que tu me reçois ? » demande-t-elle alors dans l'espoir que Cassandra puisse entendre sa voix. Dire qu'elle s'adresse directement à celle qui porte le même pseudo qu'elle il y a à peine plus d'un an lui fait bizarre, un effet qu'elle ne saurait décrire. La nostalgie peut-être, mais elle sait qu'elle attache plus ce sentiment à celui de liberté qu'elle avait à l'époque. Parce qu'elle était pas piégée dans un fauteuil, condamné à finir sa vie dedans. Alors qu'aujourd'hui, c'était tout l'inverse. Alors qu'aujourd'hui, ce fauteuil la définissait et si les populations semblaient ne plus vraiment y faire attention elle voyait comment on continuait de la traiter. Elle avait rien demandée elle, mais on la traite comme on la voit, telle l'handicapé qu'elle semble être. Pourtant, ce n'est qu'image. Et ça l'énerve. Mais elle ne se laisse pas abattre, et même si l'espoir de pouvoir de nouveau marcher un jour l'a quitté il y a longtemps, elle tente de garder la tête hors de l'eau. Car ils ont besoin d'elle. Et elle peut pas laisser Dick. Ni son père. Ni Bruce ou le reste de cette famille aussi folle soit-elle. Alors elle s'accroche. Et aujourd'hui, c'est un jour nouveau qui se lève tandis qu'elle volerait presque le rôle d'Alfred.

   
CODAGE PAR AMATIS

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t127-barbara-you-can-throw-me-to-the-wolves-tomorrow-i-will-come-back-leader-of-the-whole-pack http://legendsofdc.creationforum.net/t155-adventure-of-a-lifetime-babs http://legendsofdc.creationforum.net/t154-babs-you-run-on-gasoline
avatar
Raised by Bats
Messages : 43 Age du joueur : 27 Crédits : Skate Vibe Batarangs : 600

Feuille de personnage
Nom de Code: Batgirl
Multi-Comptes: Rose Wilson
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: frenquency; cassandra&barbara.    Dim 12 Aoû - 21:05



Les opales blanchâtres des orbites de son marque s’étrécissent. Le quartier asiatique n’a guère changé depuis sa dernière venue, voilà des mois. Gotham était une jungle que les années d’errances lui avait permis d’explorer à sa guise. Mais elle ne connaissait rien de mieux que ces murs-là. Ceux où l’ont été jamais venu la chercher. Ou elle avait grandi paisiblement, malgré la souffrance à fleurs de peau des populations prolétaires qui y vivaient. Une véracité de la réalité que le fait de vivre entre le Manoir Wayne et le luxueux appartement de son frère n’avait nullement fait oublié, et encore moins entaché le souvenir.


Frequency

To fight the abyss, one must know it...

Cassandra se souvenait encore très bien de ses populations immigrées, perdues comme elle dans un monde qui ne savaient pas les accueillir, se débrouillant entre eux dans un semblant de communautarisme. Bien sûr que cela avait compris quelques trafics de ci de là, mais toujours au service des plus grands, qui utilisent les plus fragiles et les plus désespérés pour pouvoir isoler leurs petits traitements.

Sa patrouille du soir l’avait fait atterrir dans un énième bourbier ou de jeunes enfants étaient utilisés pour vendre des stupéfiants jusque dans les cours de récrés. Certainement de quoi la faire intervenir rapidement et proptement. Son premier battement de cape fut acceuillit par un haletement, alors qu’elle atterri lourdement au milieu de l’échange entre deux gros bras et trois adolescents qui savent à peine balbutier un anglais approximatif.

« Batman ! » S’insurge l’un d’entre eux, reconnaissant la cape comme un signe funeste, avant que la semelle de la jeune fille craque avec fracas dans sa mâchoire.

« Non. » Conclue-t-elle avant de plonger dans l’inconscience le dernier. Les adolescents filèrent sans plus de cérémonie à peine s’était-elle relevée. Aucun n’ira se vanter d’avoir vu Batgirl auprès de ses petits camarades. Et tous auront l’impression d’avoir échappé au pire. À leur façon. Elle ne chercha nullement à les rattraper, et continua sa ronde nocturne, à trouver petits larcins et business douteux à mettre à mal. Surveillant régulièrement si ses services ne seraient pas plus utile autre part. C’est toujours le cas. Quelque part à Gotham.

Au sommet d’un toit, craquant sa nuque d’un geste sec, Cassandra n’était plus, au profit de Batgirl, il y eut pourtant un appel qui avait le pouvoir de briser son masque en deux. Elle s’agenouilla et répondit d’un laconique « Oui. » À la voix qu’elle aurait reconnue entre milles.

La jeune femme était partagée entre soulagement et angoisse. Voilà depuis qu’elle eut reçu le costume de Batgirl entre ses doigts qu’elle n’avait plus eut l’occasion de discuter avec celle qui a mis temps de dévotion à lui apprendre l’anglais. Malgré ses efforts, elle fut piteusement d’aucun réconfort pour la rousse après son accident, et en porter avec amertume tout l’échec et toute la culpabilité que cela représenté pour elle. Recevoir son costume de ses mains avait eu un effet aussi doux qu’amère. C’était un symbole de confiance autant que celui d’une page à tourner. Et malgré sa volonté et sa hargne d’être aussi digne de costume que possible, elle n’avait eut ni aval ni confirmation, ni parole de l’orignal.

Si le visage de Cassandra Wayne était envahissant, une fausse note, sinistrement difficile à porter dans une vie ou avoir un nom était déjà eu naturel, il fallait aussi avouer que celui de Batgirl, tout réconfort qu’il lui apporte, n’était finalement rien de plus qu’un emprunt. Peut-être même un vol. Être digne de la famille était un effort constant, et qui semblait lui revenir en plein visage dès qu’elle semblait faire un pas incertain dans sa direction. Tout était un habile jeu de funambule sur lequel elle n’avait pathétiquement aucun contrôle. Parfois il lui aurait juste fallut un simple sourire d’un de ses frères pour qu’elle se sente à sa place dans cette étrange famille, désormais cela semblait soulever plus de questions que de réponse.

Elle releva la tête vers la lune faiblarde derrière la pollution lumineuse de la ville, et elle s’empressa de venir au sujet :

« Comment puis-je t’aider ? »

Voilà tout le nerf du problème. Barbara fut particulièrement discrète et muette récemment. Si elle prenait la peine de lui contacter, ce n’était certainement pas pour l’inviter à boire un thé chez elle et son père. C’était peut-être même une époque depuis longtemps révolue. Elle aurait aimé lui montrer ses progrès en lecture, et sa maitrise de l’anglais qu’elle n’avait jamais cessé d’évoluer, mais elle n’oserait plus s’imposer envers la rousse. Ne serait-ce que par pudeur. Elle avait été très claire en mettant une distance entre elles, et la jeune asiatique ne pouvait que respecter son souhait.

Et cela signifiait que si elle l’appelait, il y avait urgence.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t1907-cassandra-cain-raised-by-bats http://legendsofdc.creationforum.net/t2081-cassandra-cain-rps http://legendsofdc.creationforum.net/t1915-cassandra-cain-liens#30018 http://legendsofdc.creationforum.net/t2082-arcs-narratifs-de-cassandra-cain-wayne
 
frenquency; cassandra&barbara.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Barbara PYM
» Barbara Kingsolver
» [Taylor Bradford, Barbara] A force d'aimer
» L'annuaire de Barbara
» Pour Barbara

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Legends of DC :: Les Villes :: Gotham City :: La Ville-
Sauter vers: