Partagez | 
 

 So Who Are You Today?- feat Cindra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
The British Speedster
Messages : 160 Age du joueur : 25 Crédits : Theo James Batarangs : 3500

Feuille de personnage
Nom de Code: Sprint
Multi-Comptes:
Infos Diverses:
MessageSujet: So Who Are You Today?- feat Cindra   Ven 13 Avr - 0:02



Sprint
Daniel G. O'Connor


La journée avait été assez longue. Monsieur Wilson était assez embêtant. Mais bon c’était comme ça et je devais travailler pour lui. J’aurais espérer avoir un autre travail mais malheureusement personne ne voulait m’embaucher, surtout dans la zone que je recherchais. Enfin pour l’instant je n’avais commencé il y a même pas deux mois et il semblait que monsieur Wilson ne pouvait pas se dispenser de mon travail en tant que secrétaire. Finalement je me disais que j’avais peut-être un futur dans ce travail.

Une fois la journée fini, je décidais de me balader en tant que Sprint. Je faisais une petite ronde, mais il n’y avait pas réellement de grabuge. Je m’étais posé sur un sommet d’immeuble et je mangeais un hamburger tranquillement. Enfin rectification j’en ai mangé une dizaine. Pendant que je mangeais je repensais à ce qui c’était passé à la fin du mois dernier, il y a une semaine de cela. J’avais rencontré Cindra Jinks, j’étais super heureux, malheureusement le souci c’est qu’il y a eu une certaine attaque sur sa personne. J’ai réussi tant bien que mal à la sauver, mais en réalité je me demandais si c’était réellement la peine de le faire ?

Car oui d’après moi elle était en fait la véritable Ciji. Celle dans ses romans. Car elle avait donné beaucoup d’indices lors de l’affrontement. Malheureusement moi aussi pour la peine et je devais faire attention. Mais une chose entraînant une autre je me retrouvais de nouveau à la sauver d’une situation, enfin sauver est un bien grand mot, où elle me confirma à demi-mot qu’elle était Ciji et qu’il y avait des indices dans les livres sortis jusqu’à lors. J’avais fouillé et il était vrai que j’avais découvert un petit quelque chose. Mais il fallait dire que c’était très bien dissimulé. Si l’on croyait en l’existence de Ciji, on avait un risque de trouver, mais ce n’était pas facile. J’avais réfléchis beaucoup pour trouver cette réponse. Finalement il me fallait tenter le coup. Ni une ni deux je fonçais. Aujourd’hui nous allions voir si Ciji était réelle ou non. J’allais en avoir le cœur net.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t1878-manner-maketh-man-daniel-gabriel-o-connor#29266 http://legendsofdc.creationforum.net/t1970-agenda-de-daniel-o-connor#31761 http://legendsofdc.creationforum.net/t1969-friends-or-not-friends-daniel-g-o-connor#31751 http://legendsofdc.creationforum.net/t1968-arc-narratifs-de-daniel-o-connor#31748 En ligne
avatar
Messages : 76 Age du joueur : 30 Crédits : N.A. Batarangs : 3700

Feuille de personnage
Nom de Code: Cindra Jinks (de son vrai nom, Ciji)
Multi-Comptes: Maggie Marzena, Astarte et Adrian Carlyle Eversfield
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: So Who Are You Today?- feat Cindra   Ven 13 Avr - 4:48

Cette rencontre était, en un sens, inévitable. Pas forcément entre moi et Daniel. Ou entre Ciji et Sprint. Mais bien entre la « création » et le fan suffisamment malin pour trouver des indices où il n’y avait pas d’indice et un chemin qui ne mène nulle part. Par réflexe, on se dit : qu’est-ce que Ciji ferait dans X situation et on espère trouver un indice. Sauf qu’agir ainsi, ce n’est pas agir comme je le ferais. C’est de penser différemment, en fait. Vous pensez en Humains. Je pense comme la super flic que je suis, issue d’un système de gouvernement où ce que vous considérez comme normal est archaïque et remplacé par quelque chose de bien plus efficace quoiqu’à vos yeux plus impitoyable. Pour trouver Ciji, il faut d’abord croire en elle, en son existence. C’est plus complexe que ça mais c’est d’abord et avant tout la base des bases, si on peut dire.

Je savais que Daniel chercherait la solution. Je lui avais donné un indice, après tout. Un test, au fond. Si Sprint se présentait devant moi, c’était admettre qu’ils étaient la même personne. Comment autrement aurait-il pu deviner ce qui n’est pas exactement fait pour être deviné? Évidemment, bien sûr, trouver le premier indice ne veut pas dire rencontrer Ciji immédiatement. On pourrait faire l’analogie du chat jouant avec sa proie mais c’est infiniment plus songé. J’ai de trop nombreuses années de vie devant moi. Je sais que ceux qui vous veulent du mal, dans 99% des cas, sont si lâches qu’ils abandonneront toute entreprise qui s’avèrerait trop forçante ou difficile pour eux. Pourquoi tenter de percer un mystère quand on peut simplement attendre que l’objet de sa vengeance se pointe? Si quelqu’un se donne tout ce mal, c’est plus que par curiosité, qu’on se l’admette ou non.

Et donc… Nous y voilà. Sprint arrive devant un bâtiment si anonyme et commun que même en ayant les coordonnées exactes, vous avez trois chances sur quatre de ne pas le remarquer. C’est voulu. On aurait tendance à penser qu’une super flic, c’est comme une super héroïne donc les gros trucs à la fine pointe de la technologie et tout ce qui fait science-fiction à fond. Le truc c’est que Justice Centrale nous enseigne une chose fondamentale : notre contribution à la lutte contre le crime ne se mesure pas avec des médailles, des trophées ou un appartement grand luxe et dernier cri. Elle se mesure par ce que nous sommes prêts à faire au service de la loi et de l’ordre. Vivre parmi les Humains n’est pas forcément plaisant mais se fondre dans la masse est parfois clé, vous savez? Je suis sur Terre depuis des années et ceux qui connaissent la vérité sont d’une rareté…

Il peut entrer, ce n’est pas difficile. Il tourne la poignée et c’est fait. Ou alors… Il a lu les romans et a trouvé l’indice. Premier roman, chapitre quatre, deuxième paragraphe. Dans la vie, on s’ouvre et ou se ferme des portes. Le truc, c’est qu’il y a toujours plus qu’une façon d’ouvrir une porte. S’il tente d’ouvrir la porte « normalement », il va juste entrer dans le corridor menant à diverses pièces d’un bâtiment conventionnel. Mais s’il décide de tenter autre chose, tourner la poignée dans l’autre sens, d’un nombre spécifique de tours avant de faire la même manœuvre de l’autre côté… Il va entrer dans un tout autre endroit. Une réplique d’un endroit qu’il connait par mes écrits : mon bar préféré, l’Afterlife. Et comme barmaid, une figure bien connue aussi de mes romans : Anima, ma fidèle assistante virtuelle, si réelle en apparence qu’on la jurerait de chair et de sang.




Anima, Assistante Virtuelle de la plus grande Super Flic de tous les temps

« Bienvenue à l’Afterlife, étranger. Il y a un moment que nous n’avions pas eu de visite. Qu’est-ce que je te sers? Ici, nous nous vantons de toujours avoir ce qu’il faut pour plaire à nos clients. Ou peut-être que tu cherches quelqu’un? Ici, à l’Afterlife, c’est un peu notre lot quotidien. Après tout, dans un bar, ne dit-on pas que tout est possible? Prends un siège, apprécie l’ambiance. Tout vient à point à qui sait attendre… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
The British Speedster
Messages : 160 Age du joueur : 25 Crédits : Theo James Batarangs : 3500

Feuille de personnage
Nom de Code: Sprint
Multi-Comptes:
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: So Who Are You Today?- feat Cindra   Lun 16 Avr - 10:36



Sprint
Daniel G. O'Connor


Une semaine que j’avais rencontré Cindra Jinks. Une semaine que j’avais cherché dans ses bouquins le petit indice. Au départ je pensais que cela serait simplement des coordonnées ou encore des noms précis. Mais rien de cela, il me fallait vérifier le moindre passage, le moindre détail. C’était ainsi que j’étais arrivé devant une maison on ne peut plus banal. Franchement je ne savais pas pourquoi j’étais là. Etait-ce dû à une trop grande curiosité ? Fort probable. Je ne savais pas encore ce que j’allais trouver… enfin j’espérais que je tombais sur Ciji, mais bon nous verrons bien.

Une fois devant la maison je réfléchissais aux livres. Les portes n’étaient pas toujours des portes. Il y avait plusieurs moyens de rentrer à l’intérieur. En ouvrant la porte normalement je voyais une simple maison avec un couloir. Si c’était aussi simple, la confirmation de la présence de Ciji sur Terre serait plus un mystère mais plutôt une vérité. Je refermais et je regardais la poignée. Un peu étrange d’avoir une poignée ovale pour ouvrir une porte. Je commençais à la tourner plusieurs fois à gauche avant de faire de même vers la droite. Le nombre était précis. Il ne fallait surtout pas se tromper. Avec ma super-vitesse j’avais bien la possibilité de faire des milliers de code en un temps record mais là ce n’était pas de la vitesse dont j’avais besoin mais de mon intelligence et de ma mémoire.

Une fois cette petite manœuvre activé j’ouvrais de nouveau la porte et je voyais un tout nouveau décor. Cela ressemblait à un énorme bar à l’aspect futuriste. Je regardais à droite à gauche mais il n’y avait personne à l’intérieur. Je décidais de rentrer donc à l’intérieur. Que cela me réservait-il ? Ce bar… En regardant plus attentivement je remarquais que nous étions à Afterlife. Je n’en revenais pas…. Ce bar était donc réellement vrai ? Il n’y avait aucun doute…. J’avais tellement imaginé ce bar quand je lisais les livres que le voir en vrai était estomaquant. Une voix me sortie de ma rêverie. Je regardais la barmaid et je voyais une sorte d’humaine cybernétique ou alors était-ce un robot ? Au vu de comment elle était décrite, elle ressemblait trait pour trait à Anima l’assistante de Ciji. Je secouais la tête et souriait à la question. Je me posais sur une chaise au comptoir et sorti un billet de dix dollars sur celui-ci. Je répondis :

- Et bien merci pour l’accueil. Je me présente je suis Sprint, et vous êtes Anima je suppose ? Si vous acceptez l’argent américain dans l’Afterlife, je souhaiterais bien une boisson non alcoolisé je vous pris. Et vous avez raison, je recherche belle et bien quelqu’un. Même si j’imagine que ma recherche risque de durée encore un moment. Mais je suis confiant. Pour l’instant je suis sûr la voie, enfin j’espère.

Je restais assis et attendais la suite. Je sentais qu’il y avait une autre épreuve. Peut-être c’était dut à la recherche d’indices dans les livres qui me donnait cette idée mais je sentais que le fait de découvrir l’Afterlife n’était pas une simple coïncidence.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t1878-manner-maketh-man-daniel-gabriel-o-connor#29266 http://legendsofdc.creationforum.net/t1970-agenda-de-daniel-o-connor#31761 http://legendsofdc.creationforum.net/t1969-friends-or-not-friends-daniel-g-o-connor#31751 http://legendsofdc.creationforum.net/t1968-arc-narratifs-de-daniel-o-connor#31748 En ligne
avatar
Messages : 76 Age du joueur : 30 Crédits : N.A. Batarangs : 3700

Feuille de personnage
Nom de Code: Cindra Jinks (de son vrai nom, Ciji)
Multi-Comptes: Maggie Marzena, Astarte et Adrian Carlyle Eversfield
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: So Who Are You Today?- feat Cindra   Lun 16 Avr - 18:13

« Je suis bien Anima, en effet. Sprint hein? Pas le surnom le plus original mais j’ai connu bien pire. Et pour répondre à ta question… Considérant que c’est une réplique de l’Afterlife… Oui, je vais accepter la monnaie terrienne. En fait, tu serais sans doute le premier Humain à y mettre les pieds, si c’était vraiment le bar dont on parle. Mets-toi à l’aise, le temps que je te prépare quelque chose sans alcool. »

Si Sprint regarde les lieux, il va se rendre compte que chaque détail est exactement comme je l’ai décrit dans mes livres… Ou pas. Il y a de subtiles différences, des indices supplémentaires. Par exemple, les portraits holographiques sur les murs. Ils sont au bon endroit, oui, mais dans certains, il manque des protagonistes. Personne, non personne ne s’attend à ce qu’un lecteur retienne par cœur la composition d’un élément de décor décrit sur maximum trois lignes dans un chapitre entre deux aventures remplies d’action. Et c’est justement un truc que j’ai mentionné à plusieurs reprises dans mes écrits. Le plus petit détail peut faire la différence. C’est encore plus vrai pour moi en tant que changeuse de forme. Quand on peut être ce qu’on veut, il faut faire attention à ne pas faire d’erreurs idiotes en se pensant trop à l’aise avec ses pouvoirs. Enfin bref.

Revenons-en aux portraits holographiques. J’ai dit qu’il manquait des protagonistes dans certains d’entre eux, jamais les même. Et pas que ça. Certains cadres sont au mauvais endroit sur les différents murs. Quand je vous dis que j’ai caché des indices, chaque mot, chaque lettre, chaque virgule dans un texte peut dissimuler la prochaine clé du mystère.  Daniel… Pardon, Sprint, ne manquera pas de le remarquer. Il y a donc un chiffre associé à chaque manque et un ordre dans lesquels mettre les chiffres. Maintenant, la question à se poser c’est où entre-t-on des chiffres dans un bar? La caisse enregistreuse? Ce serait bien trop simple, c’est directement en face de lui. Non. Il faut qu’il cherche. Ce ne sera rien auquel il n’aurait pas le droit de toucher en temps normal. Réfléchis, Sprint. Réfléchis. Il le sait. Je sais qu’il le sait. Vous voyez? Quand je vous disais qu’il le sait.

Complètement au fond du bar, dissimulé par une décoration holographique, se trouve une cabine de téléphone futuriste qui semblerait presque hors contexte dans une civilisation où l’information peut se télécharger directement dans votre cerveau mais tous ne sont pas fans d’implant neural. Le code doit être entré là. Et qu’est-ce qu’on fait avec un téléphone? Des appels. Et qui exactement est-ce qu’il appelle? Pas un vrai numéro de téléphone, naturellement. C’est moi qu’il appelle. Enfin. Ciji. Pas Cindra Jinks qu’il connait. Pas la même voix, pas le même physique, pas la même carrure… Chacun de mes personnages est unique, je ne reprends jamais deux fois une apparence pour autre chose qu’une tâche. Ça évite de se faire remarquer en réutilisant toujours les mêmes trucs. Il va faire une de ses têtes quand je vais décrocher et qu’il verra mon hologramme…


« Quelqu’un qui sait se servir de sa tête. En voilà une bonne surprise. Et visiblement quelqu’un qui n’a pas peur de faire quelque chose de stupide comme de chercher à trouver un personnage de fiction dans le monde réel. Salut, Sprint. Anima m’a dit que tu avais trouvé le premier indice et maintenant, tu as trouvé le second. La question que je me pose, par contre, c’est pourquoi. Éclaires ma lanterne, divertis-moi. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
The British Speedster
Messages : 160 Age du joueur : 25 Crédits : Theo James Batarangs : 3500

Feuille de personnage
Nom de Code: Sprint
Multi-Comptes:
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: So Who Are You Today?- feat Cindra   Mar 17 Avr - 17:47



Sprint
Daniel G. O'Connor


Ainsi donc la monnaie terrienne était autorisée ici. Intéressant. Je commençais à regardais un peu aux alentours, il était vraiment très bien imité. Cela me rappelait les détails que j’avais lus dans le livre. Mais plus je regardais, plus je remarquais qu’il y avait un bon nombre de détails qui manquaient. Etait-ce un deuxième indice ? Probable. Je n’étais qu’à un pas de fait sur un long chemin de parcours et de recherche d’indices et de preuves de la possibilité de la réelle présence de Ciji. Enfin son existence. Pour moi elle existait et Cindra Jinks était cette personne.

Je calculais le nombre d’incohérence et chaque endroit où il se trouvait dans les livres. Trois dans le premier énoncé dans le livre, cinq dans le second… Je me trouvais avec un certain nombre de chiffres. Maintenant qu’en faire ? Les taper sur quelque chose ? Oui mais quoi donc ? Qu’est-ce qui faisait tâche dans le décor ? Qu’est-ce qui n’allait pas ? Je regardais un peu plus loin au fond du bar, et je voyais une cabine téléphonique. Sérieusement ? Au vu du fait qu’il y avait quasiment quatre-vingt-dix-neuf pour cent de la population qui utilisait des implants crâniens, cela était peu probable d’en trouver. Je me levais avant de recevoir ma boisson et je décidais de me diriger vers la cabine. Une fois devant je commençais à appuyer sur les chiffres et une sorte de sonnerie résonna pour faire ensuite apparaître un hologramme.

Ce n’était pas du tout Cindra Jinks que je voyais mais une toute autre personne. J’avais cru sur le coup que je n’avais pas fait le bon numéro mais il n’en était rien. Réfléchissant je me rappelais que Ciji était une xénomorphe, une sorte d’aliène capable de prendre l’apparence de n’importe qui ou une apparence au hasard. Je respirais tranquillement et j’écoutais ce qu’elle me disait. Elle me félicita sur le fait que j’avais réussi à trouver les indices jusqu’ici. Puis elle continua en demandant pourquoi je voulais la rencontrer. Il était vrai qu’en tant que Sprint je n’avais pas réellement annoncé le pourquoi de ma venue. Je prenais une inspiration avant de répondre :

- Et bien pour plusieurs choses déjà. Si je dois faire au plus court c’est surtout pour le fait de vous rencontrer et d’en apprendre davantage. Je ne suis qu’un héro depuis peu et je ne sais pas si ma manière de faire les choses en ce moment même est la meilleure façon de faire. J’aimerai avoir la possibilité d’apprendre un maximum sur votre manière de travailler et que vous acceptiez de me transmettre ne serait-ce qu’un dixième de votre savoir faire. Vous avez l’art et la manière de faire les choses. J’aimerais en savoir davantage et apprendre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t1878-manner-maketh-man-daniel-gabriel-o-connor#29266 http://legendsofdc.creationforum.net/t1970-agenda-de-daniel-o-connor#31761 http://legendsofdc.creationforum.net/t1969-friends-or-not-friends-daniel-g-o-connor#31751 http://legendsofdc.creationforum.net/t1968-arc-narratifs-de-daniel-o-connor#31748 En ligne
avatar
Messages : 76 Age du joueur : 30 Crédits : N.A. Batarangs : 3700

Feuille de personnage
Nom de Code: Cindra Jinks (de son vrai nom, Ciji)
Multi-Comptes: Maggie Marzena, Astarte et Adrian Carlyle Eversfield
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: So Who Are You Today?- feat Cindra   Aujourd'hui à 3:49

Il s’en tient à la même version des faits, la même histoire que Daniel. Intéressant. Pour dissiper les soupçons, à sa place, j’aurais essayé une approche différente. Sauf que je ne suis pas lui. Je suis Ciji, Super Flic de l’espace. On peut au moins reconnaitre qu’il est constant et honnête. Est-ce que je vais me révéler tout de suite à lui? Nan. Ce serait trop simple sinon. Trop facile. Ne rencontre pas Ciji qui veut sur cette planète loin, très loin de chez elle. Trop loin de chez elle, même. Il y a certains matins où je me lève et où j’aimerais être de retour au sein de la « civilisation ». Ces mondes que j’ai quittés. Ces endroits que  je ne suis plus en mesure de visiter au fil de mes enquêtes. Une galaxie entière parcourue inlassablement d’une extrémité à l’autre. Si vous saviez comme ça me manque… Et pas qu’un peu d’ailleurs. Beaucoup, en fait.

Mais nous sommes sur Terre, ici. Je ne dois pas penser à ce que je n’ai plus. C’est mauvais pour le moral. Très mauvais, même. Je suis bien mieux de me concentrer sur ce que je peux faire. Et puis je vous l’ai dit. Ce monsieur Sprint m’intrigue. Vouloir apprendre de moi? Quel curieux choix. La logique et le bon sens vous dictent de ne pas vouloir apprendre de quelqu’un comme moi. Tuer est très mal vu sur cette planète même si c’est pour protéger des millions de vies de toute nature confondue. Je ne comprends pas pourquoi est-ce que les humains, pourtant capables de logique, refusent d’accepter cette réalité. En fait, pas que les Humains : les Atlantes, les Martiens, les Kryptoniens… Les habitants de cette galaxie en particulier. Je n’ai jamais vu ça avant. Enfin si, des peuplades pacifiques on en voit souvent. Mais à ce niveau-là… À une si grande échelle…

Enfin bon, c’est sans importance. Ce qui compte, c’est ce que je vais répondre à Daniel. Pardon. À Sprint. Testons-le. Voyons ce qu’il est prêt à faire, ce qu’il désire vraiment. Évidemment que je suis curieuse, quel flic peut prétendre bien faire son boulot sans ça? Et s’il se prétend un héros, c’est qu’il est prêt, consciemment ou non, à relever les défis pour accomplir un objectif donné. S’il pense que ce sera facile que de faire ce qu’il aspire à faire, il va être cruellement déçu. Je pense qu’il a la maturité pour le réaliser. Je verrai bien. Je ne tiens pas à me révéler trop tôt. Tout est une question de choisir son moment. Et pas n’importe lequel. Le BON moment. S’il veut vraiment me rencontrer, il va continuer à jouer. Je vais continuer de le tester… Et on verra si j’accepte de lui donner ce qu’il désire. Prendre quelqu’un sous mon aile. Moi. La dernière fois…


« Hum. Tu as lis les romans. Tu sais que Ciji ne prend pas de recrue sous son aile. Pourquoi est-ce que je ferais une exception pour toi, dis-moi? Qu’est-ce que tu as de si différent que des centaines d’espèces de nombreuses galaxies n’ont su avoir? Je vais te dire un truc : tu as du cran, petit. À mon âge, on trouve de moins en moins de trucs qui nous surprennent mais… Il y en a encore quelques-uns, visiblement.

Je crois bien qu’un nouveau test est de mise. Je suis curieuse, c’est comme ça. Sortons un peu des romans et allons-y avec quelque chose d’un peu plus concret. Comme tu l’as deviné, tout ce que tu vois autour de toi est le fruit d’une technologie considérablement plus évoluée que la tienne. Si tu as le cran d’appuyer sur le beau gros bouton rouge qui vient d’apparaitre à ta gauche, tu vas être confronté à… Oh bien… Comment dire…

Tu vas te retrouver dans une simulation plus vraie que vraie. Mise en contexte : une guerre civile éclate alors que tu as la charge de protéger le parlement. Parmi les civils, des extrémistes armés. Autour de toi, tes camarades qui tombent, fauchés par les balles. Un ordre, un seul et vos forces ouvrent le feu et tirent dans le tas. Voyons si tu vas t’en sortir mieux que Ciji… Mieux que moi… »


Je me souviens de cet épisode de ma vie. Des collègues qui tombent, fauchés par les balles. Des civils en panique. Et les ordres qui viennent d’en haut ordonnant de neutraliser la menace. Que faire, que faire quand votre ennemi porte les mêmes couleurs et vêtements que les innocents? Notre devoir, en tant que super flics est de protéger les innocents en faisant respecter la loi. En maintenant l’ordre, par la force des armes si nécessaire. Pas ouvrir le feu dans la foule pour régler dans le sang un problème en faisant autant de dommage collatéral. Mais en même temps, ceux qui tombent autour de vous sont vos collègues. Des gens qui ont partagé votre quotidien pendant des semaines, des mois même. Voire des années. D’un côté, on ne veut pas faire de morts innocentes mais de l’autre? Ces fonctionnaires prisonniers du parlement et vos collègues ne méritent pas de mourir non plus…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: So Who Are You Today?- feat Cindra   

Revenir en haut Aller en bas
 
So Who Are You Today?- feat Cindra
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [SOFT] SECOND TODAY / WEATHERPANEL : La Météo qu'il vous faut! [Gratuit]
» Papa Wemba feat Ophelie Winter
» [TUTO] Configurer Second Today
» Fally I. feat Olivia(candy shop) ADBM
» Poison feat. Sam Tshintu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Legends of DC :: Terre & Espace :: Reste du Monde :: Amérique-
Sauter vers: