Partagez | 
 

 [New York – Gray's Papaya] Un hot-dog à $1.95 ?! Mettez m'en 5 ! [PV Barry Allen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
King of Atlantis
Messages : 625 Age du joueur : 32 Crédits : Chris Hemsworth Batarangs : 1480

Feuille de personnage
Nom de Code: Aquaman
Multi-Comptes: John Constantine / Lénore Dunkel
Infos Diverses:
MessageSujet: [New York – Gray's Papaya] Un hot-dog à $1.95 ?! Mettez m'en 5 ! [PV Barry Allen]   Lun 19 Mar - 15:40


Tu dois te sociabiliser Arthur… Voilà les paroles de Mera. Me sociabiliser. En voilà une idée bien ironique. Ne parlons pas de Bruce ou de Oliver. Bon, ma femme n'a pas tout à fait tort. Mis à part me lien avec mes proches, et, au mieux, avec les habitants d'Atlantis, je n'ai, effectivement, guère de connaissances, voir même d'amis proches. C'est donc pour cette raison, et quelque peu forcé par Mera que je me retrouve ici, en pleine milieu de New York, dans ce fast-food où les tarifs sont vraiment les plus bas des Etats-Unis. L'enseigne était déjà allumée lorsque je suis arrivé ici. "Gray's Papaya" en plein cœur du Village. Mes cheveux attachés vers l'arrière, une tenue des plus décontractés. Car oui, je me suis rendu ici dans l'optique d'oublier, durant quelques heures au moins, les affres de mon rôle de Roi et de Justicier. A mes yeux, cette ville possède un avantage des plus intéressants. N'importe qui, du moment qu'il soit capable de "se fondre dans la masse", peut passer totalement incognito. Mon visage n'est pas méconnu, bien au contraire. Pourtant, ce soir je ne suis que Arthur, simple Américain venant manger un hot-dog dans cette enseigne des plus connues.

Le restaurant est bondé, il n'y a que deux places de libres, enfin, juste une désormais. Les tabourets de bar sont hauts, recouvert d'un similicuir rouge et dont l'odeur me rappelle, étrangement, la banquette arrière du pick-up de mon père. C'est donc dans cet endroit, regardant sans vraiment y porter d'attention, la télévision diffusant un match de la NFL. D'après l'heure, il n'est pas encore en retard. Il ? Barry. Dans la Ligue, c'est un peu le "comique de service". Bien malgré moi, je l'apprécie un minimum. Ne se laissant jamais abattre, son sourire semble ne jamais le quitter. Ca change un peu de Bruce d'ailleurs… Les deux facettes d'une même pièce, une sombre qui ne sourit jamais, et une autre, plus claire, plus… Amusante.

Deux serveurs sont à la tâche, ils courent partout, font leur boulot à grande vitesse et, malgré le peu de respect dont on leur fait part lors de la remise des commandes, ils restent souriants et polis. Je suppose que dans ce genre de métier, avoir une patience sans limite est une condition "sine qua non". Mon hot-dog est servit, double viande, sauce chili et oignons fris. Rien que des bonnes choses. A peine ais-je planté les dents dans mon sandwich que je ressens un frisson. L'extase gustative. Les saveurs se mélangent, indescriptibles ; agréablement surprit, je ne laisse guère de temps à mon repas de refroidir. Alors que je m'essuie la bouche à l'aide d'une serviette marquée du logo du fast-food, j'entends une voix. Le cuisinier, amusé par mes manières, salue mon appétit et s'engage à m'offrir le suivant. De bon cœur, j'accepte.


- TOUCHDOWN !!!!

Une levée de bras s'enchaîne. Les Giants de New York viennent à nouveau de marquer de ce que j'en ai vu. Une très grande équipe d'après les fans, un coup de chance, annoncent les autres… Amusants. Personnellement, je n'ai jamais prit le temps de m'intéresser au sport. Encore moins au foot. Des maillots multicolores passent devant la télévision, bleus et blancs d'une part, orange de l'autre. Souriant, je bois quelques gorgées de mon soda en attendant Barry. Le connaissant, il sera à l'heure, la ponctualité est de mise lorsque l'on est l'homme le plus rapide du monde. D'ailleurs, même Clark n'est pas capable de tenir la distance… Ce doit être la cape qui le ralenti… Cette idée me fait sourire. Cela faisait longtemps que je n'avais pas pensé à autre chose. Merci mon amour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
ϟ THE SCARLET SPEEDSTER ϟ
Messages : 2511 Age du joueur : 30 Crédits : Grant Gustin Batarangs : 7190

Feuille de personnage
Nom de Code: The Flash
Multi-Comptes: Aucun
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: [New York – Gray's Papaya] Un hot-dog à $1.95 ?! Mettez m'en 5 ! [PV Barry Allen]   Lun 19 Mar - 16:25

[New York – Gray's Papaya] Un hot-dog à $1.95 ?! Mettez m'en 5 ! [Feat.Arthur Curry]



Je m’appelle Barry Allen et je suis l’homme le plus rapide du monde. A onze ans, j’ai vu ma mère se faire tuer par une chose inimaginable. Mon père fut accusé du meurtre et emprisonner. Mais un accident fit de moi un être inimaginable. Aux yeux du monde, je ne suis que le Directeur de la Division scientifique mais j’ai un secret, avec l’aide de mes amis de la Justice League, j’utilise ma vitesse pour combattre le crime et sauver le monde. Je m’appelle Flash.


----- ----- ----- -----


Qui l’aurait cru ? Je venais de recevoir un sms d’Arthur Curry. Oui, le roi d’Atlantis avait décidé de quitter sa ville sous-marine pour profiter un peu de la vie terrestre et c’est à moi, le Bolide Ecarlate qu’il a demandé si ça m’intéressait de passer une soirée entre hommes. En temps normal, et surtout ces derniers temps, j’aurais décliné l’offre mais bon voilà comme mon père me l’a dit lors de ma dernière visite à la prison d’Iron Heighs, je dois prendre du temps pour moi. Je décidais donc d’accepter son invitation. Et puis New York quoi. J’ai toujours aimé cette ville. Je quittais donc assez tôt mon boulot, laissant Patty boucler la dernière enquête sur laquelle on travaillait. Je la saluais et quittais le CCPD et rentrais chez moi me prendre une bonne douche et me préparais à courir jusqu’à New York et le bar où il m’a donné rendez-vous.

Arrivé chez moi, je passais par mon frigo et me manger quelque chose. Car étant un supersonique, je brule beaucoup de calories et je dois manger souvent et énormément pour recharger mes batteries, si je puis dire. Je montais ensuite à l’étage tout en retirant mes vêtements. Je fis couler l’eau avant de me glisser dessous. Ça faisait un bien fou. J’y restais un moment, de toute manière j’avais encore le temps. Trente minutes plus tard, j’en sorti. En super vitesse, je me brossais les dents avec mon dentifrice à la menthe, me coiffai puis m’habillai d’un jean, d’un tee shirt et d’une petite veste et mes converses aux pieds. Je descendis l’escalier quatre à quatre et sortis de chez moi.

Je me mis à courir direction New York, la ville où jamais personne ne dort. Après avoir traversé plusieurs états, j’arrivai enfin dans la grande pomme. Je pris la direction de l’adresse qu’Arthur m’avait donné il y a quelques heures en arrière. Heureusement pour moi, il ne m’avait pas donné rendez-vous à l’opéra. Là ça aurait été certain que j’aurais décliné son offre. Mais là ce soir c’était bar, football américain, hot dog et bière. J’entrai dans le bar, le "Gray's Papaya" qui était bondés de monde. Je cherchais du coin de l’œil Arthur et je le vis soudain accoudé au bar, mordant dans un hot dog à pleine dents. Tout le monde se mit à lever les bras en criant "Touchdown". Les Giants venaient de marquer un magnifique touchdown leur rapport six points d’avance par rapport à leurs adversaires. Je souris en voyant Arthur s’amusait et ça faisait plaisir, lui qui était toujours sérieux, ça changeait et ce n’était en plus que le début de la soirée. Je me dirigeai vers lui et m’installai sur le tabouret à ses côtés.

- Et bien, Monsieur Curry, on s’amuse ici ? , dis-je en éclatant de rire avant de me commander une bière et un bon gros  hot dog bien juteux et de bonnes frites.




Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t1853-barry-allen-the-scarlet-speedster-is-coming http://legendsofdc.creationforum.net/t1858-les-aventures-du-bolide-ecarlate#28848 http://legendsofdc.creationforum.net/t1857-les-liens-de-flash#28847 http://legendsofdc.creationforum.net/t1859-arcs-narratifs-de-barry-allen#28849 https://www.facebook.com/TheFlashUniverse/
avatar
King of Atlantis
Messages : 625 Age du joueur : 32 Crédits : Chris Hemsworth Batarangs : 1480

Feuille de personnage
Nom de Code: Aquaman
Multi-Comptes: John Constantine / Lénore Dunkel
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: [New York – Gray's Papaya] Un hot-dog à $1.95 ?! Mettez m'en 5 ! [PV Barry Allen]   Jeu 22 Mar - 13:03


Finalement, je me laisse entraîner par la joie omniprésente. L'équipe de la ville mène de plus en plus. Soudain, imitant les fans qui m'entourent je me lève de mon fauteuil, levant les bras au ciel en poussant un "OUAIS" victorieux. Comme si ce match, c'était moi, personnellement qui le disputait. L'ambiance était électrique, joyeuse et relativement sympathique. Loin de moi les obligations dues à mon rang, et celles incluant la Ligue. Ce soir, je me devais d'en apprendre plus sur les plaisirs simples de la vie. Un ami. Un hot-dog. Une bière peut-être… Aller. Pourquoi pas. A peine avais-je commandé ce breuvage que j'entendis la voix de Barry derrière moi. Il devait en brûler des calories pour courir aussi vite. Autant que lorsque je nageais à grande vitesse dans les océans. La fatigue accumulée ne pouvait être effacée qu'en se nourrissant bien plus conséquemment que pour n'importe qui. Il mangeait, certes, mais moi, je buvais. Heureusement, mon ventre n'était pas vide… Et puis, je n'allais pas non plus le laisser manger seul non plus ! Et hop ! Je commandais un Gray's Papaya Special ! Ce truc était presque aussi gros que l'ego de Bruce ! Je le tenais ainsi, entre mes mains, me demandant par quel côté je devais l'entamer… C'était… Immonde comme goût. A croire que l'entièreté de leurs ingrédients fut mélangée pour donner cet aspect et ce goût réellement indéfinissable. Levant mon verre d'une main, et tenant mon hot-dog de l'autre, je me tournais vers Barry.

- Barry ! Voilà qui fait plaisir ! ALLEZ LES GIANTS !

J'ignorais ce qu'il m'avait prit de hurler ainsi. Habituellement, je restais calme, discret, ne parlant que lorsqu'il le fallait. Pourtant, quelque chose me poussait à rire, m'amuser, vivre. Trinquant à cette soirée en compagnie de Barry. Je ne pu retenir ma force et, lorsque les deux verres se touchèrent… Ils éclatèrent en morceaux, déversant leur contenu sur le comptoir. Désolé… Je rembourserais les dégâts. Je ne pouvais plus me retenir de rire devant cette scène des plus comiques. Nous étions là, l'homme le plus rapide de la Terre et le Roi d'Atlantis, buvant et mangeant comme deux adolescents en goguette. Voilà qui n'était pas des plus sérieux. Mais tant pis. Incognito, loin de chez nous. Juste entre amis. Deux autres bières furent déposées devant nous. Bières que je payais en y ajoutant une certaine somme pour rembourser les verres brisés.  Cette fois-ci, je retiendrais ma force au maximum, une fois mais pas deux.

- Alors, comment se porte notre sombre ami ? (Mes mains misent de part et d'autre de ma tête, l'index et le majeur levés, je singeais Bruce en y ajoutant une grimace bien sentie.) Toujours aussi souriant ?

La bière… Pour quelqu'un qui ne buvait pas, elle pouvait faire ressortir de nous quelque chose d'inconnu, d'incongru même. Apparemment, je riais lorsque ce liquide prenait le pas sur mon esprit. Une bonne chose. Mon sandwich était vraiment des plus ignobles, il sentait presque aussi mauvais qu'un fugu mal préparé. Si on passait les premières bouchées, son goût se mélangeant à l'alcool, je le trouvais plutôt pas mal. Le match continuait, les Giants marquaient sans cesse et, emporté par la fièvre des supporters, je levais les bras lorsqu'ils marquaient, hurlait sur la télé lorsque l'arbitre sifflait une faute. En un mot plus qu'en milles, j'étais devenu un supporter New-yorkais !

- Tu as remarqué Barry ? Aujourd'hui je mange avec les doigts ? J'ai laissé ma grosse fourchette dorée à la maison ! Pas très pratique pour manger ses frites !

Etais-je vraiment ivre ou tout cela provenait de ma propre volonté ? Peut importait la réponse. La soirée ne venait que de commencer. Dans quelques heures, nous serions fixés. Mon but pour ce soir ? Tenter de saouler Barry. Pourquoi ? Pourquoi pas ! Cette soirée se trouvait sous les auspices les plus amusants ; Mera ne me reconnaîtrait pas si elle me voyait… Pas plus qu'Amy ou Kaldur… Une fois par an, chacun de nous avait besoin de quitter ce qu'il était, devenir quelqu'un, quelque chose d'autre. Ainsi, au moment où ne retrouvions notre propre personnalité, nous étions changés, grandis… Nous étions… Nous. Vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
ϟ THE SCARLET SPEEDSTER ϟ
Messages : 2511 Age du joueur : 30 Crédits : Grant Gustin Batarangs : 7190

Feuille de personnage
Nom de Code: The Flash
Multi-Comptes: Aucun
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: [New York – Gray's Papaya] Un hot-dog à $1.95 ?! Mettez m'en 5 ! [PV Barry Allen]   Lun 26 Mar - 13:58

[New York – Gray's Papaya] Un hot-dog à $1.95 ?! Mettez m'en 5 ! [Feat.Arthur Curry]



Je m’appelle Barry Allen et je suis l’homme le plus rapide du monde. A onze ans, j’ai vu ma mère se faire tuer par une chose inimaginable. Mon père fut accusé du meurtre et emprisonner. Mais un accident fit de moi un être inimaginable. Aux yeux du monde, je ne suis que le Directeur de la Division scientifique mais j’ai un secret, avec l’aide de mes amis de la Justice League, j’utilise ma vitesse pour combattre le crime et sauver le monde. Je m’appelle Flash.


----- ----- ----- -----


- Et bien, Monsieur Curry, on s’amuse ici ? , dis-je en éclatant de rire avant de me commander une bière et un bon gros  hot dog bien juteux et de bonnes frites.

Je m’installai à ses côtés en attendant ma commande avant qu’il ne commande également pour ne pas me laisser manger seul. Ça faisait plaisir de le voir s’éclater comme ça, ça changeait vraiment. On devrait vraiment organiser plus de soirées comme ça entre membres de la Justice League. J’aimerai bien voir Bruce sans son balai dans le … La serveuse présente derrière le bar nous servit nos plats. Je souris en voyant Arthur prendre le hot dog et ne savait pas de quel côté l’entamer. Je pris le mien et croqua dedans à pleine dents. Le jus coula le long de ma bouche et sur le comptoir en dessous de moi. Je souris la bouche pleine quand Arthur se tourna vers moi, la shop de bière dans une main, son hot dog dans l’autre il hurla « Allez les Giants ». J’avais à mes côtés un nouvel Arthur. J’avalai ce que j’avais dans la bouche et pris à mon tour ma shop et trinquai avec lui. Mais la scène suivante nous fit éclater de rire, nos verres explosèrent quand ils se touchèrent. Le barman nettoya et nous mis deux nouvelles shops. Il me demanda comment se portait notre ami sombre et l’imita. J’éclatais de rire.

- Et bien je suppose qu’il va bien, ça fait un moment qu’on ne l’a pas vu à la tour. Il doit avoir beaucoup de boulot à Gotham.

C’est moi ou Arthur commençait à avoir un coup dans le nez. Je crois que l’alcool faisait son effet et je sentais que le reste de la soirée allait être folklorique. Pour moi, l’alcool n’avait pas le moindre effet, du moins l’alcool vendu dans les bars, c’est pour cela que je mettais concocter un alcool spécial à plus de 250° pour qu’il me donne une bonne cuite. Les Giants venaient de marquer un autre but et tout le monde se leva en hurlant de joie, Arthur de même. Il fallait que j’immortalise ça. Je sortis mon téléphone et en super vitesse, je le pris en photo juste au moment où il hurlait les bras en l’air. Cette soirée était vraiment parfaite et ce n’était que le début. Ça remarque suivante me fit encore plus rire.

- Tu as remarqué Barry ? Aujourd'hui je mange avec les doigts ? J'ai laissé ma grosse fourchette dorée à la maison ! Pas très pratique pour manger ses frites !

J’avoue que manger ses frites avec un trident ça ne doit pas être des plus simples et à coup sûr, on ne passerait pas du tout inaperçu. Arthur commanda une nouvelle tournée de bière. Essayait-il de me souler ? A mon avis, c’était son but et je sentais qu’on allait encore plus rigoler. Mais qui de nous deux sera écroulé ivre mort, lui ou moi ?




Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t1853-barry-allen-the-scarlet-speedster-is-coming http://legendsofdc.creationforum.net/t1858-les-aventures-du-bolide-ecarlate#28848 http://legendsofdc.creationforum.net/t1857-les-liens-de-flash#28847 http://legendsofdc.creationforum.net/t1859-arcs-narratifs-de-barry-allen#28849 https://www.facebook.com/TheFlashUniverse/
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [New York – Gray's Papaya] Un hot-dog à $1.95 ?! Mettez m'en 5 ! [PV Barry Allen]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[New York – Gray's Papaya] Un hot-dog à $1.95 ?! Mettez m'en 5 ! [PV Barry Allen]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bleach 374 - Gray Wolf Red Blood Black Clothing White Bone
» Toy Fair International New York 2010 - 14 au 17 Février 2010
» Comic con New York 2010
» D.Gray-man 190 - A Garden of Fruitless Blossom
» [Gray, Martin] Au nom de tous les miens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Legends of DC :: Terre & Espace :: Reste du Monde :: Amérique-
Sauter vers: