Partagez | 
 

 [Grèce] Femmes de l'Ordre [pv Cindra Jinks]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Guardien of Justice
Messages : 248 Age du joueur : 37 Crédits : Twizzle & Iskaras & tumblr Batarangs : 2571

Feuille de personnage
Nom de Code: Gorgonia
Multi-Comptes: Slade Wilson - Jack Emerson - Adrianna Tomaz
Infos Diverses:
MessageSujet: [Grèce] Femmes de l'Ordre [pv Cindra Jinks]   Mar 9 Jan - 22:04

Femmes de l’OrdreCindra Jinks & Calypso Makhaira

Ne disait-on pas, que le crime ne dormait jamais ? Ou qu’il ne prenait jamais de vacances ? Une déclaration au combien vrai, surtout pour une personne ayant vécu aussi longtemps que moi. Depuis que j’étais au service de la déesse, j’avais l’impression que chaque jour de mon existence, je ne voyais que malheur et vices à combattre. Et depuis que j’ai rejoint le monde des hommes, c’était encore pire. Cela me donna donc l’envie de tout arrêter et dire que ce n’était pas la peine ? Bien au contraire. À chaque injustice que je voyais, je sentais mes ailes me poussaient à aller réparer cette infamie. À chaque cruauté constater, je voulais faire plus pour punir les malfaiteurs. Moi prendre des vacances ? Je venais de dire que le mal n’en prenait pas, et que je prenais très à cœur ma sainte mission, sinon je ne serais pas devenu détective en plus de vengeresses d’Athéna. Alors, quand les deux se rejoignaient…

Actuellement, j’étais sur une piste très sérieuse. Une famille mafieuse grecque, les Papadopoulos, se donnaient à multiples trafiques, comme tout mafieux qui se respectaient, mais aussi dans les antiquités. Et bien entendu, ils avaient touché à des reliques sacrées d’Athéna, les recouvrant du sang de ceux qui veillaient sur ces trésors sacrés. D’après les rumeurs, la famille serait revenue d’une réception à Starling City complétement humilié par un couple de voleurs loufoque, aider par des robots ressemblant à des lapins. Leur peine ne faisait que commencer.

Portant juste un long manteau foncé à capuche, je scrutais dans la noirceur de la nuit, l’immense propriété des Papadopoulos. Pour ne pas me faire remarquer, j’avais conservé mon apparence « humaine », ou Amazone plutôt. Mais je concevais sur moi mon masque magique et mes deux lames dans mon sac, prête à m’en servir. Les intentions d’Athéna étaient claires, il fallait punir de façon expéditive, sans doute non-létale, les assassins et voleurs. Gorgonia, le cauchemar des dieux, la peur même de la punition divine allaient s’abattre.

"Cachez-vous donc dans votre immense forteresse, monsieur Papadopoulos. Derrière vos murs cyclopéens, au sommet de votre olympe dérisoire, garder par des mortels fragiles, et des machines faisant rire le dieu Héphaïstos. Car aucune protection sur Terre, ne vous protégeras de la Justice. L'ombre de la terreur ne craint aucun obstacle."

Ce sera du gâteau. J’étais une sorte de guerrière-assassin, pouvant donc aussi bien donner des coups dévastateurs que me faufiler comme une souris dans l’ombre et les fissures pour atteindre ma cible, sans éveiller les soupçons. Je comptais agir ainsi, traverser tel un fantôme l’enceintre mafieuse, pour apparaitre devant le patron malfrat et lui donner sa leçon. Et puis, je ne voulais pas trop attirer l’attention car la League n’était pas vraiment au courant de cette affaire.

Ouvrant le sac, je voulais attraper mon masque et me lancer à l’attaque, quand quelque chose m’y empêcha. Quelque chose ou quelqu’un approchait. Ne voulant courir de risque inutile, je laissais l’objet magique à sa place, et je me glissais dans les buissons comme une panthère, regardant à travers le feuillage ce qui approchait. Il fallait voir si je pouvais le neutraliser, sans donner l’alerte.

Avais-je peur ? Nullement. Juste un peu contrariée par ce contretemps, mais il fallait avouer que je n’étais pas à une minute prêt. Mais disons que comme tout à chacun, j’aimais le travail bien fait, sans accrocs. La qualité de mon travail reflétait justement l’image de la déesse, je la représentais, et donc tout devait être parfait. Et étant une amazone, j’avais avec moi, depuis ma tendre enfance, un code d’honneur à respecter. Sans doute qu’à cause de cela, on dira que je prenais trop au sérieux mon devoir et que je n’étais pas une rigolote, qui ne profitait pas de la vie. Un devoir confié par une divinité, vous avez intérêt à le prendre très au sérieux. Et vue la tâche, je n’avais pas le temps d’être une marrante. Ma vie n’était que mon service à al grande artisane, j’en étais fière et je ne changerais cela pour rien au monde.

©️ YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t1413-calypso-la-vengeresse-justiciere http://legendsofdc.creationforum.net/t1426-l-odyssee-d-un-gorgone#20140 http://legendsofdc.creationforum.net/t1425-les-amis-et-les-opposants-a-la-justice#20137 http://legendsofdc.creationforum.net/t1427-arcs-narratifs-de-calypso-makhaira
avatar
Messages : 34 Age du joueur : 29 Crédits : N.A. Batarangs : 1250

Feuille de personnage
Nom de Code: Cindra Jinks (de son vrai nom, Ciji)
Multi-Comptes: Maggie Marzena, Astarte et Adrian Carlyle Eversfield
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: [Grèce] Femmes de l'Ordre [pv Cindra Jinks]   Mer 10 Jan - 3:48

Vous savez, quand on m’a mise de force à la retraite, je me disais que j’allais m’ennuyer à en crever. Bien vite, par contre, je me suis rendue compte que rien ne m’empêchait de faire comme j’avais toujours fait par le passé, tant que je ne quittais pas le système solaire. Les ordres de ma hiérarchie étaient clairs : tu es confinée au système solaire en préretraite jusqu’à nouvel ordre. Confiné ne veut pas dire de ne pas faire régner la loi et l’ordre. Une nuance que, sur le coup, je n’avais pas saisie. Une fois fait cependant bien… Je déplorais le fait de ne pouvoir débarrasser cette planète durablement des criminels l’infestant mais bon. Nouveau secteur, nouvelles applications de la loi et…Il faut faire bon gré mal gré contre les gens du coin. N’allez pas croire que je ne tue pas, par contre. Si je suis attaquée, je me défends, vous pouvez compter là-dessus.

Je ne suis pas du genre à tendre la joue droite. Pas plus que la gauche d’ailleurs. Je ne comprendrai jamais les soi-disant super héros de ce monde. Face à une menace, la neutralisation s’impose. Pas relâcher dans la nature pour la centième fois des psychopathes comme le Joker. Pire encore, les habitants de cette planète condamne et traitent de radicaux ceux qui osent faire le nécessaire pour les protéger. Mais ouvrez les yeux bon sang! D’ailleurs, de par ma carrière d’écrivaine de science-fiction, quand je ne suis pas en train de botter le cul des criminels, j’essaie de faire passer ce message. Que faire ce qui est juste n’est pas forcément ce qui est considéré comme bien. Que pour préserver la paix, l’ordre, la stabilité et ce qui fait de nos sociétés des endroits où on peut élever ses enfants sans trop de risques, il faut faire pas mal d’omelettes.

Peu importe. Dans l’instant, ce qui importe c’est de neutraliser ce groupe de mafieux qui a eu l’imbécilité de réussir à attirer mon attention. Une petite tournée de signatures en Grèce pour la promotion de mon nouveau roman (qui traite justement d’une affaire de démantèlement d’un réseau de trafiquants galactiques) et une oreille attentive (voire inquisitrice) plus tard et j’étais lancée sur la piste de trafiquants de reliques datant de l’antiquité grecque. Autrement dit, une fortune en trésors historiques à vendre au plus offrant. Évidemment, ne s’invite pas qui veut dans le domaine du grand patron de ce groupe de truands sans scrupules aussi un peu de… Je ne dirais pas improvisation mais disons juste que j’ai mis à contribution ma nature extraterrestre et les avantages qu’elle confère à contribution. Donc regardons ensemble la scène et jouons à « trouver Ciji ».

Quoi que pour vous, c’est CAPITAINE Ciji. Alors… Est-ce que c’est ce garde? Non. Celui-là? Non plus. Celui-là? Non mais c’est que vous n’allez pas pointer les gardes un à un quand même! Et quand bien même, je ne suis pas sous les traits d’un garde. Mais je suis quand même là. Plus exactement, tenue entre les mains de ce garde qui s’avance tout seul en serrant contre lui une urne en or. Vous avez oublié? Je peux prendre aussi la forme des objets. Même qu’une fois, pour faire parler un suspect, je m’étais changée en flingue et… Bref. Ces types-là vont se méfier d’un « nouveau », jamais d’un trésor supplémentaire pour leur patron. Personne de sain d’esprit n’aurait l’idée de piéger un truc valant des milliers de dollars… Encore moins de rester sans bouger pendant soixante-douze heures, en transit d’un site d’excavation à ici. Et j’insiste sur sans bouger.

JE SUIS UNE URNE EN OR, MERDE! Si je bouge, vous ne pensez pas que ce serait un petit peu beaucoup suspect? Je vais vous vendre la mèche : DÉFINITIVEMENT. Alors j’attends le bon moment pour intervenir car je suis une professionnelle, quand même, qui n’en est pas à son premier démantèlement d’organisations criminelles. Le mec s’arrête un instant, me pose sur un banc en marbre et commence à admirer… Enfin à m’admirer. Bah quoi, je suis une urne en or particulièrement somptueuse, quand même. Le but c’est de lui donner envie de présenter sa trouvaille à son patron… Voire de la garder pour lui. Ce qui me rapproche le plus de mon objectif, en fait. En tout cas une chose est sûre : ce sera un plaisir non fin que de lui faire la peur de sa vie quand je vais prendre une forme humaine sous ses yeux, passant d’objet inanimé à être de chair et de sang.

Ils ont toujours la même réaction, ces cons : se figer sur place sans savoir quoi faire. Le seul petit problème, et ça je ne le sais pas encore, c’est que le garde qui me transportait avant de prendre une petite pause contemplation ne va jamais se rendre à destination, intercepté bien avant par une autre personne qui ne devrait pas être ici. Mais bon. Ça ne peut pas être pire que la fois où nous avons affronté d’horribles créatures mutantes pour se rendre compte qu’un plat de salade de macaronis, deux siècles, une bonne dose de radiation, une éruption volcanique et une expérience de virologie abandonnée allaient donner… Ça. Merde j’ai failli me faire bouffer la tête par la pire des saloperies et ce truc là était ce qu’un humain lambda mangerait à la base, s’il n’y avait pas eu cette improbable combinaison d’éléments ayant fait muter le diner d’un scientifique mort depuis longtemps. Enfin bref. Mon contretemps arrive… Maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Guardien of Justice
Messages : 248 Age du joueur : 37 Crédits : Twizzle & Iskaras & tumblr Batarangs : 2571

Feuille de personnage
Nom de Code: Gorgonia
Multi-Comptes: Slade Wilson - Jack Emerson - Adrianna Tomaz
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: [Grèce] Femmes de l'Ordre [pv Cindra Jinks]   Mer 10 Jan - 12:23

Femmes de l’OrdreCindra Jinks & Calypso Makhaira

Il s’agissait tout simplement d’un garde. Armé juste d’un fusil et portant l’uniforme, il était seul et se dirigeait vers le fort de ma cible. Il sera facile à neutraliser et ne causera donc aucun problème. Mais avant de bondir sur lui telle une harpie, je constatais qu’il tenait quelque chose. Un objet de très belle qualité, qui ressemblait à un vase. Sans doute une autre acquisition du mafieux. Mais étrange qu’il ne fasse pas mieux surveiller son nouvel arrivage et l’avoir mis dans quelque chose pour le protégé. Serait-ce un piège ? Curieuse, je me mis à le suivre, restant cacher dans le noir et les buissons, jusqu’à ce qu’il s’arrête et pose l’objet sur un banc pour le contempler. De plus en plus curieux. On sentait bien le piège, ou alors cet homme avait juste trouver cet objet quelque part, et allait la montrer à son patron, dans l’espoir d’une promotion. Il était hors de question de laisser un autre artefact être profané.

Me tournant le dos, j’en profitais pour surgir de ma cachette et lui tomber dessus. Il fit à peine attention à moi, que déjà, je l’attrapais au niveau de la nuque et que je le frappais au niveau de la colonne vertébrale, le paralysant et le faisant s’écrouler au sol sans effort. Un de moins, je n’espérais ne pas avoir à me débarrasser de chaque garde du château. Une règle que suivait même la garde royale sur Themyscira, ne jamais patrouillait seul. Toujours avoir un compère non loin à quelques pas pour éviter ce genre de désagrément. Je ne dis pas que Papadopoulos gérait mal sa milice, ou ses hommes, mais il devrait leur offrir une meilleure formation. J’attrapais l’objet que transportait le garde et je constatais qu’il s’agissait d’une Urne. Très bel objet, je ne serais trop dire sa datation n’étant pas trop experte, mais il était très raffiné.

"Tu as eu chaud, un peu plus et tu finissais dans le Harem d'un fils de chien."

On aurait dit une urne funéraire, mais pour quelqu’un de riche, de très important. Dans l’antiquité, les grecs se faisaient incinéraient, avec deux drachmes pour le passeur. Il était possible que cet objet, renfermait les restes d’un ancien roi ou d’une ancienne reine. Me mettant à manipuler l’objet, je cherchais à identifier si possible qui reposait à l’intérieur. Je le retournais, et retournais encore, caressant sa surface et examinant la moindre surface de la relique pour trouver un indice afin d’identifier l’occupant, mais rien. Une personne ayant débourser une grande fortune pour avoir droit à une urne aussi luxueuse, n’aurait pas prit la peine de graver son nom dessus pour assurer la survie de son nom dans la mort et les mémoires ?

"Si seulement, je pouvais savoir qui tu étais, ainsi je pourrais te ramener, là où tu pourras reposer en paix, profiter des champs Elysées si Hadès t’en juge digne."

Pouvait-on vouloir me reprocher d’être animé par de nobles intentions que de ramener un mort dans un lieu paisible ? Cela ne représentait rien comme changement dans mes projets initiaux, donc je pouvais me permettre une déviation de ma route. Mais si j’avais su ce qui m’attendait. Les Parques se contentaient de tiraient les fils du destin, mais je pense qu’il serait bon pour elles, de temps en temps, de prévenir sur quoi elles voyaient dans leur pelote. Les dieux aimaient toujours jouer avec notre vie. Mais nous verrons ce que cela nous apportera.

©️ YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t1413-calypso-la-vengeresse-justiciere http://legendsofdc.creationforum.net/t1426-l-odyssee-d-un-gorgone#20140 http://legendsofdc.creationforum.net/t1425-les-amis-et-les-opposants-a-la-justice#20137 http://legendsofdc.creationforum.net/t1427-arcs-narratifs-de-calypso-makhaira
avatar
Messages : 34 Age du joueur : 29 Crédits : N.A. Batarangs : 1250

Feuille de personnage
Nom de Code: Cindra Jinks (de son vrai nom, Ciji)
Multi-Comptes: Maggie Marzena, Astarte et Adrian Carlyle Eversfield
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: [Grèce] Femmes de l'Ordre [pv Cindra Jinks]   Mer 10 Jan - 21:09

Non mais oh, c’est quoi ces manières? Intervenir dans une affaire policière comme une malpropre! Non mais il ne faut surtout pas te gêner ma grande, tu ne veux pas aussi que je te file mes menottes pour capturer toi-même ces crapules, un coup partit? En même temps, à sa défense… Il est assez rare qu’une urne en or procède à des arrestations. En fait je pense pouvoir dire confortablement que ce serait là une première et c’est précisément ce que j’ai tenté de faire et que j’aurais réussi à faire, n’eut été de cette intervention indésirable. Et cette manie des gens de tripoter les objets… C’est une urne en or, pas besoin de la retourner dans tous les sens à la fin! Et après on ose dire que c’est moi qui suis bizarre. C’est du grand n’importe quoi, oui! Du coup, avec un garde au tapis et accessoirement mon porteur, je n’ai pas trop le choix que de révéler ma présence.

Ça chatouille, que je laisse entendre. Alors déjà, se faire parler par une urne en or, ça surprend. Mais en même temps c’est vrai, elle m’observe sous tous mes angles et… Ça chatouille. Elle me manipule pour voir s’il y a des détails particuliers à ma surface. Après, je ne sais pas si c’est par surprise ou par réflexe mais elle me laisse tomber au sol… Sauf que l’urne ne va jamais toucher le sol, laissant plutôt place à une femme d’une sculpturale beauté, portant une tenue de flic futuriste. Ça c’est moi. Il faut être prudent : séparer l’identité civile de l’identité de… Super héroïne. Je suis une flic de l’espace. Je fais juste mon boulot. Je ne recherche ni gloire ni reconnaissance. Si c’était le cas, je serais vraiment nulle dans mon travail. Constamment déçue et aigrie aussi. Nan. Je suis juste trop attachée à mon travail. Il faut bien quelqu’un pour botter des culs!




Capitaine Ciji, Flic de l’espace, botteuse de culs et la méchante flic du duo. Toujours.

[orange] « Bon, à part le fait que tu viens de brutaliser mon ticket d’entrée, veux-tu bien me dire qui tu es et ce que tu fous ici? Au cas où ce ne serait pas assez évident, tu interfères dans une importante enquête policière. Vous les amateurs : vous voyez Superman ou Wonder Woman à la télé et soudainement vous êtes convaincus de pouvoir faire pareil. J’ai des petites nouvelles pour toi. Non. Tu ne peux pas. »[/color]

Je ne suis pas payée pour faire usage de paroles trempées dans le miel. Je suis ici pour m’assurer que les criminels sont neutralisés, d’une façon ou d’une autre. Le volet service clientèle, je laisse ça aux autres. Barrez-vous de mon chemin ou subissez en les conséquences. C’est facile à comprendre, non? En tout cas, à mes yeux, oui. Et dans l’éventualité où vous auriez besoin d’un dessin, vous n’allez pas aimer le résultat, ça je peux vous le garantir. Cette civile a intérêt à avoir une EXCELLENTE raison d’être ici sinon elle va se prendre un coup de matraque de l’espace en pleine gueule sans avoir eu le temps de dire « ouf ». Je n’ai jamais été fan des contretemps. À ce qui parait, ça peut me rendre antisociable et antipathique. Et alors? Tant que le travail se fait… Le reste est purement accessoire à mes yeux. Si à la fin de la journée, les criminels sont hors service… Tant mieux. C’est une BONNE journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Guardien of Justice
Messages : 248 Age du joueur : 37 Crédits : Twizzle & Iskaras & tumblr Batarangs : 2571

Feuille de personnage
Nom de Code: Gorgonia
Multi-Comptes: Slade Wilson - Jack Emerson - Adrianna Tomaz
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: [Grèce] Femmes de l'Ordre [pv Cindra Jinks]   Jeu 11 Jan - 10:31


Femmes de l’OrdreCindra Jinks & Calypso Makhaira

Par tous les dieux ! Une urne qui parlait ! Quel était donc ce maléfice ? Prise au dépourvu, je lâchais l’objet enchanté. Mais au lieu de se briser au sol, il fut remplacé comme par enchantement, par une jeune femme d’apparence humaine, portant un uniforme comme on pouvait voir dans des films de science-fiction. Comme dans un rêve en fait, quand une chose devenait une autre sans explication. Cette apparition me gronda sévèrement, me parlant de mission, d’opération de police, etc. J’avais déjà travaillé avec la police grecque, mais je n’avais jamais vu d’agent de la sorte. Et je n’appréciais pas son ton envers moi. Reprenant rapidement mes esprits, j’adoptais une posture défensive et lui renvoyai son ton menaçant en pleine figure.

"Qui je suis ?! Et toi donc ?! Je suis également en pleine mission aussi, et ton petit tour me fait perdre du temps. Et depuis quand un policier peut se changer en urne ?"

Avec des siècles d’expériences, et des informations récolter à la Tour de guet, j’avais une grande connaissance de nombreuses personnes dotaient de grands pouvoirs, ou ayant une technologie de pointe sous la main. Mais je n’avais pas la science infuse, beaucoup encore m’était inconnu, et c’était le cas de cette femme. Son visage et ses capacités mettaient totalement inconnus. Pour cela, je faisais appel à mes facultés de détective avec ce que j’avais. Elle était d’apparence humaine, mais elle ne le devait qu’être en partie. Visiblement dotée d’une très grande force, elle devait être une excellente combattante. Son « armure » n’avait de pareil sur Terre. Et combiné à son visible pouvoir de transformation, elle avait soit des pouvoirs, soit en procession d’une technologie dépassant celle des humains. Mes premières hypothèses furent qu’elle était soit une alien croyant avoir une juridiction ici, soit qu’elle venait du futur. Mais il me faudra bien plus d’éléments.

"Si tu veux savoir, j’office pour le compte de deux grandes autorités qui veulent voir le scélérat qui se cache dans son trou punit pour ses crimes. Et contrairement à Superman et sa majesté, la prince Diana, je fais ça bien plus longtemps qu’eux."

Était-ce prudent de dévoiler ce petit détail ? Déjà, elle m’avait un peu énervé, et comme elle ne semblait pas plus humaine que moi, ce n’était pas un si gros secret que je balançais. Elle ignorait tout de moi. Jetant un regard vers le garde assommé, je le désignais avec dédains comme si c’était un vieux sac poubelle oubliée sur le bord des trottoirs et qu’il fallait vite jeter avant que n’arrive le camion-benne. Cette personne était un malfrat, et pour ce genre de personne, je n’avais aucune pitié. Par le passé, j’avais bien voulu écouter Astarte. Mais je n’allais pas jouer la psychologue pour chaque criminel que j’allais rencontrer. Certains était plus irrécupérable que d’autre. Si justement, j’avais le Joker en face, croyez-moi que je ne me montrerais pas aussi compatissante que cette paranoïaque de chauve-souris.

"J’espère qu’il n’était pas dans le coup avec toi, car la, il est complétement Out. Et pas très fiable si tu veux mon avis. Se balader seul, rien de mieux pour éveiller les soupçons."

©️ YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t1413-calypso-la-vengeresse-justiciere http://legendsofdc.creationforum.net/t1426-l-odyssee-d-un-gorgone#20140 http://legendsofdc.creationforum.net/t1425-les-amis-et-les-opposants-a-la-justice#20137 http://legendsofdc.creationforum.net/t1427-arcs-narratifs-de-calypso-makhaira
avatar
Messages : 34 Age du joueur : 29 Crédits : N.A. Batarangs : 1250

Feuille de personnage
Nom de Code: Cindra Jinks (de son vrai nom, Ciji)
Multi-Comptes: Maggie Marzena, Astarte et Adrian Carlyle Eversfield
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: [Grèce] Femmes de l'Ordre [pv Cindra Jinks]   Jeu 11 Jan - 20:18

Bah voyons. Ce qu’il ne faut pas entendre. Ça veut jouer les redresseurs de torts et ça s’étonne de rencontrer des gens avec des super pouvoirs. Pour les habitants de cette planète primitive, c’est peut-être relativement nouveau mais pas pour moi. Dans mon coin d’univers, au nombre de races aliens, c’est quand vous êtes normal qu’on vous regarde de travers et par normal, j’entends sans habiletés spéciales innées ou acquises. En tant que Durlan, le changement de forme est aussi banal que le fait qu’il y est un ciel au-dessus de sa tête. C’est juste comme ça, nous venons au monde ainsi. Allons Ciji ma vieille, n’oublies pas que tous ne viennent pas au monde dans une civilisation technologiquement avancé. Pauvres bougres. Vivre dans un tel état archaïque… Enfin bon. Pas le temps pour les lamentations. Je bosse.

« Capitaine Ciji. Policière de l’espace, en retraite forcée sur cette planète paumée. Ordre exécutif Gamma Alpha Gamma 717 : j’ai autorisation d’agir en tant que membre des forces de l’ordre au sein du système solaire. Toi, qui prétends agir pour le compte de je ne sais qui, tu viens de faire obstruction à la justice, ce qui est passible de sanctions. Est-ce que tu comprends ce que je viens de dire? »

Il y a de sacrés coups de pied au cul qui se perdent. Au jeu de qui a la plus grosse ma jolie, tu vas perdre. J’ai passé ma carrière à devoir subir les jugements et les préjugés contre les femmes et surtout contre les changeurs de forme. Alors si cette illuminée pense pouvoir interférer dans mes affaires, je vais lui coller une droite, la menotter et terminer ce que j’allais commencer. Je ne suis pas du genre sympathique, c’est juste comme ça. Je la regarde de haut en bas et de bas en haut non sans une pointe d’hostilité dans les yeux avant que nous ne soyons dérangés par la radio du garde qui grésille, laissant entendre une voix, probablement celle d’un de ses potes. Traducteur universel oblige, même si c’est du grec, je comprends ce qui se dit comme si c’était du basique. Apparemment, notre crétin dans les pommes a oublié de faire son rapport.

Alors, qu’est-ce qu’on fait pour ne pas se faire repérer dans les secondes à venir? On modifie sa voix et on répond, en grec, évidemment. J’ai entendu cet imbécile se parler tout seul pendant de longues minutes. Enfin. Me parler à moi quand j’étais sous la forme d’une urne. Ô combien j’allais lui permettre de grimper dans les rangs de la mafia et tout. Je sais donc comme il parle, s’il a des tics de langage, ce genre de choses. Les choses que les gens racontent en pensant que personne ne peut les entendre… Vous seriez étonnés et potentiellement horrifiés par-dessus le marché. En tout cas mon petit tour de passe-passe fonctionne : il semblerait que l’autre malfrat n’y voit que du feu, ce qui me permet de reporter mon attention sur cette inconnue qui se permet de se mêler de choses qui ne la regardent en rien. Ce que je déteste les amateurs. On devrait tous les enfermer.


« Bon allez, tu m’as déjà coûté un temps précieux et à moins d’avoir de vraies capacités utiles outre le fait d’être une emmerdeuse, laisse faire les professionnels et retourne d’où tu viens. Si toutefois tu penses avoir ce qu’il faut pour arrêter tout ce beau monde… Allez, fais-moi rire et montre-moi de quoi tu es capable. Je t’avertis par contre. Il en faut énormément pour m’impressionner. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Guardien of Justice
Messages : 248 Age du joueur : 37 Crédits : Twizzle & Iskaras & tumblr Batarangs : 2571

Feuille de personnage
Nom de Code: Gorgonia
Multi-Comptes: Slade Wilson - Jack Emerson - Adrianna Tomaz
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: [Grèce] Femmes de l'Ordre [pv Cindra Jinks]   Sam 13 Jan - 10:35

Femmes de l’OrdreCindra Jinks & Calypso Makhaira

Flic de l’espace. Bingo. Mais qu’est-ce qu’une police spatiale avait à faire ici ? Papadopoulos avait aussi volé chez les aliens ? Et elle osait dire que je faisais abstraction à son enquête, la bonne blague. Si elle pensait m’impressionner avec son grade et les fonctions qui allaient avec, elle se mettait le doigt dans l’œil, allant jusqu’au coude même. Elle pouvait jouer les gros durs, venir avec tous les gadgets qu’elle désirait, CIJI, si c’était son vrai nom, ne me faisait pas peur. J’en avais vu des voyous, et même d’autres dans les forces de l’ordre, jouait les gros molosses pour dire que c’étaient eux les chefs. Mais une bonne trempe et ils se calmaient vite. Ma pauvre, tu ne savais pas à qui tu avais à faire. Estime toi heureuse que nous soyons au XXIe siècle. Car sinon, j’aurais considéré ton intervention comme une atteinte à la volonté des dieux et ta tête roulerait au sol. Bras croisé, je la toisais avec un regard sombre et un sourire sadique.

"C'est plutôt toi qui fait abstraction à la justice. Je ne reconnais qu'une seule autorité, et elle te dépasse largement. Alors, il vaudrait mieux pour toi, d'aller retourner faire de la circulation pour vaisseaux spatiaux. Ici, c'est une affaire sérieuse. Elle demande un bon savoir-faire et de la discrétion."

Il était clair que, je ne l’aimais déjà pas du tout. Je n’obéissais qu’à Athéna, et parfois même à la reine Hyppolita et sa fille, la princesse Diana. Mais CIJI n’avait rien à voir avec elles, et je n’aimais pas qu’une parfaite inconnue venait me donner des ordres. Elle faisait partie d’une police galactique ou quelque chose comme ça, grand bien lui fasse. Astarte était une impératrice de l’espace, ce n’était pas pour autant que je courberais l’échine devant elle. Un titre, une autorité, cela se méritait et n’avait de valeur que si les autres la reconnaissaient. Il fallait l’avouer aussi, elle m’avait bien énervé. Et si je devais croiser le fer, ce sera avec plaisir. L’ancienne Gorgonia qui ne se dérangeait pas pour couper des membres avec ses lames me manquait souvent. Bien trop souvent.

"Je n'ai pas le temps non plus, de jouer à l'enfant qui veut montrer qu'elle a le plus beau jouet. J'ai un travail à faire de la plus haute importance. Alors, s'il vous plait, laisses les grandes personnes faire ceux qu'elles ont à faire."

Elle se plaignait que je faisais perdre son temps, elle pouvait parler. A cause de son petit manège, elle m’a fait assommer un garde pour rien, alors que j’en étais sûr, à cette heure-ci, je serais certainement déjà dans le repère de la famille mafieuse et avoir sanctionner le père de famille et mettre fin à son trafique d’antiquité. Depuis peu, je me disais que tout cela était comme une épreuve, soumit par ma maîtresse pour éprouver ma fidélité. Mais je me disais alors « Pourquoi ? » N’avais-je pas suffisamment prouvé ma valeur et ma fiabilité à travers ces siècles de bons et loyaux services ? Il valait mieux je pense que je calme mes pensées. Certes, il ne s’agissait qu’une ennuyeuse qui venait mettre son grain de sable, mais elle était déjà si exaspérante, j’aurais préférer affronter une armée de Cyclope.

©️ YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t1413-calypso-la-vengeresse-justiciere http://legendsofdc.creationforum.net/t1426-l-odyssee-d-un-gorgone#20140 http://legendsofdc.creationforum.net/t1425-les-amis-et-les-opposants-a-la-justice#20137 http://legendsofdc.creationforum.net/t1427-arcs-narratifs-de-calypso-makhaira
avatar
Messages : 34 Age du joueur : 29 Crédits : N.A. Batarangs : 1250

Feuille de personnage
Nom de Code: Cindra Jinks (de son vrai nom, Ciji)
Multi-Comptes: Maggie Marzena, Astarte et Adrian Carlyle Eversfield
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: [Grèce] Femmes de l'Ordre [pv Cindra Jinks]   Dim 14 Jan - 4:38

Je vais lui mettre mon poing sur la gueule à cette emmerdeuse. En fait non. Ce serait bien trop facile de mettre une raclée à une primitive dans son genre. Faire la circulation pour vaisseau spatiaux. Ça ne sait pas faire la différence entre une arme laser et une arme plasma et ça prend des grands airs. Plutôt que de continuer de perdre mon temps avec elle je vais… Lui sauter dessus parce que ici comme par chez nous, les criminels sont génétiquement prédisposés à la connerie et cette imbécile de sentinelle crie « qui va là », en grec, AVANT de braquer sur nous un projecteur. Du coup, je nous sors du champ de vision de ce crétin congénital, évitant de donner l’alerte. Avant que l’autre cruche puisse faire un autre acte digne d’un amateur, je copie les traits du garde inconscient avant d’insulter son pote qui joue avec la lampe de poche géante.

Soulagé, bien que ce soit une chose curieuse considérant que je l’ai insulté, l’autre criminel reprend son poste, se disant que tout va bien. C’était moins une. Et tout ça à cause de l’incompétente de service qui vient se mêler de choses qui ne la regarde pas. Je vais lui mettre mon pied au cul. Je vais… Non. Elle est juste… C’est juste une illuminée. Une pauvre débile avec des idées de grandeur qui doit entendre des voix dans sa tête, une connerie du genre. Une plus haute autorité que Justice Centrale? La bonne blague! Je reprends ma forme de rousse sulfureuse et je décide de la planter là et de continuer mon infiltration seule. Elle a été chanceuse contre UN garde, plus bête qu’une chaise par-dessus le marché. Ça ne fait en rien d’elle une super combattante ou je ne sais trop. Genre elle se pense tellement supérieure parce qu’elle a pris un cours d’arts martiaux ou deux.

Ce ne serait pas la première fois dans ma carrière que je vois ça, d’ailleurs. Et ce ne sera pas la dernière non plus. J’enrage, elle a foutu la merde avec mes nerfs tellement elle m’a tapé sur le système avec ses conneries. Il me faut un criminel à brutaliser sinon je retourne sur mes pas pour lui refaire le portrait. Elle pense impressionner qui, exactement? On te met en retraite sur Terre, Ciji, c’est tranquille, la Terre, Ciji, tu vas te détendre sur Terre, Ciji. MON CUL! Pas de téléportation, technologiquement en retard pour ne pas dire arriéré et une bande de débiles qui préfèrent laisser les criminels en vie pour leur donner une chance de rédemption. Dans les idées foireuses, on peut difficilement faire mieux. Je ne l’aurais pas cru si je ne l’avais pas vu de mes propres yeux. C’est de la folie. De la pure démence. Voilà ce que c’est, la réhabilitation!

Pourtant, dans leur passé lointain, selon ce que j’ai étudié de ce monde, la justice était cent fois plus expéditive. Puis il y a eu ce truc là, l’habeas corpus, quelque chose du genre… Après tout part de travers et… Et merde! Une voiture vient de s’arrêter non loin de ma position et en descend… Mais c’est quoi ÇA? Ils ont engagé un clown pour la soirée ou… Oh. C’est… La fille du grand méchant criminel. Ah c’est supposé être une tenue sexy? C’est plus vulgaire et ridicule qu’autre chose mais bon. Ça complique un peu les choses car cette pimbêche est arrivée avec une escorte. Deux motards à l’avant, un VUS, la limousine, un VUS à l’arrière et deux autres motards en fin de cortège. Ça nous fait donc… deux plus quatre, multiplié par deux… Douze dans les véhicules d’escorte, plus les gardes du corps… Quinze mecs de plus. Ah non. Dix, finalement.

L’autre peinturlurée décide de faire son entrée avec une escorte réduite. Ce serait un super coup de chance si un de ces imbéciles n’avait pas décidé d’aller se soulager la vessie dans un buisson trop près de ma position pour qu’il ne me remarque pas, ce qui va forcer à la confrontation. Une contre dix… Ils sont en désavantage évident. Allez Ciji, on passe à l’action et… Ah bah on dirait que la folle de tout à l’heure sait se battre car quelque chose semble avoir pris à revers une partie des « renforts ». Ce serait impoli de ne pas aller jouer également, pas vrai? Soyons sympa. On va y aller avec le mode non létal. Ils vont souffrir leur vie quand même car c’est l’équivalent de se prendre une ruade en plein torse mais bon. Au moins certains vivront, pendant un moment, le temps d’obtenir les informations que je veux. Après… On verra. Pour le moment, BASTON!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Guardien of Justice
Messages : 248 Age du joueur : 37 Crédits : Twizzle & Iskaras & tumblr Batarangs : 2571

Feuille de personnage
Nom de Code: Gorgonia
Multi-Comptes: Slade Wilson - Jack Emerson - Adrianna Tomaz
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: [Grèce] Femmes de l'Ordre [pv Cindra Jinks]   Mar 16 Jan - 19:20


Femmes de l’OrdreCindra Jinks & Calypso Makhaira

À cause de CIDJI, nous manquâmes de nous faire repérer. Moi qui comptais sur la discrétion pour arriver à bien à ma mission, voilà qu’un garde manqua de nous griller, comme on le disait par ici. Heureusement qu’elle sut réparer son erreur en faisant une mascarade. Au moins, grâce aux dieux, la policière de l’espace s’en alla. Sans doute, pensait-elle accomplir son opération policière de son côté. J’en rageais intérieurement, car j’aurais préféré qu’elle disparaisse. Par-là, j’entendais qu’elle s’en aille, qu’elle retournait là d’où elle venait. Mais une idée me vint à l’esprit. Les choses ne se passeront certainement pas comme prévues, mais de cet incident, je pouvais en tirer un avantage. Vu son côté Tête brûlé, elle pouvait faire diversion. Bon, elle signalerait que le fort était attaqué, mais le principal de leur force serait concentré sur elle, me laissant champ libre pour œuvrer

Le masque arborant mon visage, Gorgonia était prête pour la justice. Aussi agile qu’une gazelle, et légère comme une feuille lors d’un vent d’Automne, je bondissais vers la planque des Papadopoulos. Avec mes griffes de bronze, je pouvais escalader les murs comme une araignée. Silencieuse et invisible, j’étais le monstre qui tapissait dans l’ombre pour dévorer l’imprudent qui se promènerait seul. Avec un dernier bond, j’arrivais au-dessus des murs de la première enceinte. Ni vue ni connu, je remontais à travers les défenses, me dissimulant quand il le fallait pour éviter l’une des rondes des gardes. Mais, je remarquais qu’il y avait de l’animation en bas, vers l’entrée. Me penchant vers le vide, je me reposais sur un de mes genoux pour regarder.

"Tiens donc, on dirait que la famille royale vint d'arriver. Que j'ai horreur de ces gens qui se prennent pour les rois du monde."

Mes petits se mirent à siffler et tournèrent tous leur tête écailleuse dans un coin, non loin de là où venait de passer les véhicules escortant les Papadopoulos. Il y avait quelque chose de cacher, qui guettait. Un sourire mesquin déforma mon visage passible, comprenant de quoi, il s’agissait.

"Et voici notre amie des étoiles. Je suis tentée de voir ce qu’elle va faire. Mais je n’ai pas le temps."

Quelqu’un se mit à m’appeler dans mon dos, et la lumière produite par une lampe torche passa à côté de moi. Manquant de peu de me faire remarquer, je virevolter pour m’accrocher sur le mur, quelques centimètres plus bas, dissimuler dans l’ombre. J’entendais et voyais le garde me passait par-dessus, ignorant ma présence pour venir inspecter l’endroit où je me tenais il y avait quelques secondes. Il se pencha vers le vide pour chercher, mais fut attirer par ce qui se passait plus bas. CIDJI devait faire diversion. Parfait, je me glissais comme une vipère derrière le garde. Mes petits passèrent à côté de son visage. Ne comprenant pas ce qui lui arrivait, le garde manqua de pousser un cri de terreur en voyant mes serpents, mais je le neutralisais avec une prise, le faisant s’écrouler sur le sol en béton.

"La justice ne te réclame pas pour le moment mortel, profite de cette chance pour changer de vie."

Puis, d’un bon vertigineux, je me laissais tomber au pied du mur à l’intérieur de ce qui ressemblait à une première cour. Les gardes étaient agités. J’atterrissais au milieu d’un premier groupe de garde qui ne s’attendait vraiment pas à me voir. Désemparer, ils ne purent parer les coups violents qui les neutralisaient, coup de poing, de pied et morsure de serpent dans les côtes ou au visage. En même pas deux secondes, j’avais neutralisé le groupe de six personnes sans efforts. Je me demandais si CIDJI pouvait en faire autant, au lieu de jouer les bulldogs.

©️ YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t1413-calypso-la-vengeresse-justiciere http://legendsofdc.creationforum.net/t1426-l-odyssee-d-un-gorgone#20140 http://legendsofdc.creationforum.net/t1425-les-amis-et-les-opposants-a-la-justice#20137 http://legendsofdc.creationforum.net/t1427-arcs-narratifs-de-calypso-makhaira
avatar
Messages : 34 Age du joueur : 29 Crédits : N.A. Batarangs : 1250

Feuille de personnage
Nom de Code: Cindra Jinks (de son vrai nom, Ciji)
Multi-Comptes: Maggie Marzena, Astarte et Adrian Carlyle Eversfield
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: [Grèce] Femmes de l'Ordre [pv Cindra Jinks]   Mer 17 Jan - 0:30

Je te l’ai dit ma jolie : si tu veux jouer à celle qui a la plus grosse, elle va perdre. Curieuse expression puisque nous sommes techniquement toutes deux de sexe féminin et… Sympa les cheveux serpents mais ce n’est pas trop mon genre. Je peux adopter une apparence monstrueuse mais sous les traits que j’ai, je dispose de tous les outils nécessaires pour faire mon propre carnage. Je dis carnage mais pour le moment c’est surtout cassage de gueules. Je suppose que je devrais être impressionnée par le fait qu’elle ait neutralisé six adversaires en peu de temps. Je ne le suis pas. N’importe qui avec un minimum d’entrainement peut triompher d’un ennemi prit par surprise. Moi, je me frotte à des combattants que j’ai été intercepter pour que l’autre ne se prenne pas une balle dans la nuque. Les criminels ne sont pas réputés pour se battre loyalement.

Ça a des cheveux serpents et ce n’est pas foutu de remarquer qu’on vous a mis en joue. Qu’importe. Coups de matraque énergétique et distribution de décharges paralysantes, je ne fais pas dans la dentelle avec les quatre gugusses restants. En fait, je dirais que même s’ils se savaient attaquer, ils n’ont pas eu la moindre petite chance pour opposer quelque résistance que ce soit. Et naturellement, faute d’avoir pensé à son affaire avant de se lancer à corps perdu dans un combat qu’elle a sans doute jugé facile, elle a rameuté la cavalerie. Plusieurs gardes additionnels pointent le bout de leur nez et commencent à nous tirer dessus. Oh je ne suis pas inquiète, je suis très douée pour le tir au pigeon et je ne me gêne pas, la mitraille répondant à la mitraille ou plutôt, des criminels qui tirent dans tous les sens et moi qui joue les tireurs d’élite. Quant à miss « je me prends pour une autre », je m’arrange pour me déplacer jusqu’à elle. Elle m’emmerde mais…

Je suis flic. Protéger et servir. Et elle, c’est une civile, jusqu’à preuve du contraire. Une civile capable de botter des culs mais une civile quand même. Si elle ne travaille pas pour un état ou une entité l’autorisant à porter une arme, c’est juste une énième vigilante. J’ai beau éprouver beaucoup d’exaspération en la regardant agir mais il n’en demeure pas moins qu’elle a du style. Ça je ne peux pas le nier et bien que ce soit indéniablement primitif comme façon de procéder, je peux difficilement en nier l’efficacité. Vous pouvez me juger tant qu’il vous plaira, je demeure capable d’honnêteté malgré mon sale caractère. Simplement, j’aurais préféré que nous soyons contraintes de livrer bataille ensemble dans des circonstances plus avantageuses. Je n’aime pas devoir me farcir les amateurs de service. Oui elle est douée mais zéro instinct stratégique par contre.

Et que dire de cette tenue en plus… Non vraiment, je ne sais pas ce qu’elle est supposée représenter ou si elle pense avoir du style mais… Je ne sais pas, engage une styliste, une conseillère en mode, je ne sais pas…Concentration Ciji, ce n’est pas le moment. Ils ont apparemment lâché les chiens. Je déteste ces bestioles. Gentil le chien, qu’ils disent. Moi, ça me donne juste envie de mordre. Qu’elle s’occupe des clébards, je vais me charger de ceux qui peuvent nous tirer dessus à distance, histoire de nous permettre d’avancer. Et s’ils continuent à me taper sur les nerfs, je risque fort de laisser tomber les gants et l’hémoglobine va commencer à couler. Je n’ai que peu de patience envers ceux qui essaient de me tuer. C’est une question de principe, en un sens. En tout cas eux n’hésitent pas : il y en a un qui balance une grenade mais je me sers de ma matraque comme d’un bâton de baseball et… Ah c’est clair que lui on va le décoller des murs à la spatule…


« Bon allez Xena la princesse guerrière, débarrasse nous de ces foutus clébards qu’on puisse enfin prendre une position plus avantageuse. Je ne sais pas quelle doctrine tu favorises mais s’ils balancent une grenade de plus, je passe en mode létal. Directive Delta Six de Justice Centrale : toute menace pouvant présenter un risque sérieux à la vie d’un agent se doit d’être neutralisée de la façon la plus efficace et expéditive possible. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Guardien of Justice
Messages : 248 Age du joueur : 37 Crédits : Twizzle & Iskaras & tumblr Batarangs : 2571

Feuille de personnage
Nom de Code: Gorgonia
Multi-Comptes: Slade Wilson - Jack Emerson - Adrianna Tomaz
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: [Grèce] Femmes de l'Ordre [pv Cindra Jinks]   Jeu 18 Jan - 13:15

Femmes de l’OrdreCindra Jinks & Calypso Makhaira

Xena la guerrière ? Elle plaisantait, j’espère. Je n’avais rien à voir avec cette prétendue princesse et tout ce qui s’en suivait. Pour moi, il s’agissait plus du blasphème qu’autre chose, mais je préférais faire abstraction de son ignorance. Après tout, rien qu’à voir comment elle neutralisait ses ennemis, on comprenait qu’elle avait plus dans les bras que dans la tête. Bon, occupons-nous de ces Orthos pour être un peu plus tranquille, car en effet, difficile de se concentrer avec cet homme qui balançait ses grenades sur nous. Il fallait avouer que CIDJI était douer pour les renvoyer, et ceux avec une très bonne dextérité, elle devait s’amuser à faire cela tous les jours.

"Très bien Robocop" Moi aussi je pouvais trouver des surnoms haha. "On va chacun jouer à la baballe dans ce cas. On verra qui fera le meilleur score !"

Tel un obus, je fonçais droit sur les chiens qui s’étaient déjà jeter sur moi. Cela me faisait un peu mal au cœur de faire du mal à des animaux. Ils étaient dressés pour ça, pas qu’ils avaient le choix. Mais dans la loi de la vie sauvage, c’était manger où être mangé. Si un animal se faisait attaquer, il devait se défendre, même si cela pouvait entraîner la mort de son agresseur. Mais je pourrais sans doute éviter de rependre le sang de ces canidés avec un peu de chance. À l’unisson, ils sautaient sur moi, mais je glissais sur le sol juste en dessous d’eux, et donnai un violent coup de poing dans le ventre d’un des chiens qui couina et partit sur le côté, roulant par terre. Les autres passèrent sans rien craindre, mais atterrissant au sol, se préparèrent à de nouveau attaquer, me tournant au tour et retroussant leur babine recouverte de bave, grognant comme Lycaon et ses fils.

Parant avec mes lames en les croisant, j’attendais leur nouvelle attaque qui ne tarda pas. J’esquivais le premier qui me bondissait en face. Le second suivit de suite sur le côté, pensant sans doute pouvoir m’avoir par cette ruse, mais je l’avais vue venir, et dès qu’il passa à quelques centimètres de ma tête, un de mes petits le mordit au niveau de la cuisse. Le chien couina à son tour et s’écrasa au sol. Il gémissait et avait du mal à se relever, jusqu’à ce qu’il s’effondre au bout de quelques secondes, laissant le poison lui paralysé les membres. Bien, plus qu’un à affronter.

Le dernier voulu retenter une attaque, mais je me mis à le menacer en grognant, montrant mes dents pointues, et mes serpents qui sifflèrent fortement, crachant ensemble en direction du chien à la manière de l’Hydre, me formant une couronne mortelle et vivante. Le chien prit peur et se sauva en couinant comme un chiot apeuré pour disparaître dans l’ombre. Il était malin, il savait quand il fallait fuir. Bon, c’était distrayant, mais il y avait encore beaucoup à faire. Je me demandais bien ce que CIDJI faisait. Avec un peu de chance, elle allait faire sauter tout l’endroit pour avoir le champ libre. Je l’imaginais bien capable. Sans doute que dans sa tenue de l’espace, elle devait avoir une petite, mais très puissante bombe cacher et qu’elle pourrait utiliser. Après tout, elle disait qu’elle pouvait user de méthode létale. Ah que cela me manquait parfois, de ne plus enlever la vie de mes ennemis. Cela simplifiait tellement les choses… Mais avec ces nouvelles lubies modernes, je ne m’y retrouvais plus. Et Batman qui se jouait donneur de leçons. Il se prenait pour le grand chef suprême de la ligue. Athéna était ma véritable chef, pas un traumatisé de la vie se baladant déguiser en chauve-souris. Les voix des dieux étaient impénétrables.

"Ca va de ton côté ? Pas besoin d’aide ?" Demandais-je d’un air sarcastique.

"Sinon tu le dis quand on se met aux choses sérieuses."

Je ne mettais pas en doute ses compétences. Il n’y avait qu’à la voir pour se rendre compte qu’elle savait ce qu’elle faisait. Non, le problème, c’était qu’elle m’énervait, elle me donnait envie de lui en coller une. Je n’avais pas souvenirs que mes sœurs amazones avaient le même tempérament, j’avais plus l’impression qu’elles étaient plus vivables. Enfin bon, elle pouvait se montrer bonne coéquipière, c’était déjà ça.

"Je pense que pour une entrée discrète, c’est loupé. On va devoir alors se dépêcher avant que leur Ménélas ne s’enfuie avec son Hélène. Alors, j’imagine que pour le croiser avant on devra… Frapper à la porte avant d’entrer ?"

©️ YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t1413-calypso-la-vengeresse-justiciere http://legendsofdc.creationforum.net/t1426-l-odyssee-d-un-gorgone#20140 http://legendsofdc.creationforum.net/t1425-les-amis-et-les-opposants-a-la-justice#20137 http://legendsofdc.creationforum.net/t1427-arcs-narratifs-de-calypso-makhaira
avatar
Messages : 34 Age du joueur : 29 Crédits : N.A. Batarangs : 1250

Feuille de personnage
Nom de Code: Cindra Jinks (de son vrai nom, Ciji)
Multi-Comptes: Maggie Marzena, Astarte et Adrian Carlyle Eversfield
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: [Grèce] Femmes de l'Ordre [pv Cindra Jinks]   Jeu 18 Jan - 18:10

Bon, là elle est déjà un poil plus supportable, elle sait faire de l’humour elle aussi. Robocop, intéressante comparaison mais je suis plus Judge Dredd. Et pour bien exprimer la chose (et tester ses références à la culture populaire), je laisse entendre un « I am… THE LAW! » tonitruant avec la même prononciation et la même élocution que Silverster Stallone. Chose certaine, pour ce que je peux voir du coin de l’œil, sa chevelure serpent est loin d’être un accessoire décoratif ridicule. Apparemment ce sont de vrais serpents capables d’inoculer, au strict minimum, un venin paralysant. J’ai vu plus étrange dans ma carrière donc je ne suis pas exactement étonnée. Intéressée, peut-être plus. Il faudra que je fasse un prélèvement sur une de ses « victimes » pour synthétiser au besoin un antidote potentiel. On ne sait jamais. Et je doute qu’elle soit partante pour me fournir un échantillon. Elle n’a pas l’air particulièrement agréable…

À sa défense, je ne suis pas des plus sympathiques non plus. Je me connais et je sais que je suis plus du genre à dire le fond de ma pensée qu’à faire des sourires aux gentils citoyens galactiques. Oh quoi, une vie passée à combattre le crime finit par avoir un certain nombre d’effets sur votre caractère disons… Social. Mouais. On va peut-être finir par s’entendre. Défoncer du vaurien ça crée des liens vous savez? En tout cas, si tout continue de se passer plus ou moins… Comme anticipé, on va dire, peut-être, je dis bien peut-être que je lui paierai une bière. On verra. Parce que pour le moment, bien que l’opposition soit composée de crétins, ce sont des crétins tenaces qui refusent de céder. Nous ne sommes que deux après tout, qu’est-ce qui pourrait mal tourner? Tout, naturellement car ils ont pour adversaires la plus coriace et la plus tenace des flics et…

Quoi que soit la gorgone plus ou moins hystérique qui se bat là-bas. Elle se bat bien, je le redis. Comme une primitive, si on se fie aux critères de Justice Centrale mais je sais reconnaitre l’efficacité quand je la vois. Quand elle me fait mention de la porte bien… Je lui offre un sourire carnassier avant de me diriger vers le portail… Car il faut bien un portail. Une première enceinte dans le genre fortifié. Derrière, la première cour, où nous nous sommes battus. Ensuite un portail en fer, stylisé et bien représentatif de l’arrogance des propriétaires. Derrière la seconde cour avec des fontaines rappelant Versailles et le gaspillage abusif de l’eau et enfin, le manoir lui-même. Mais dans la deuxième cour, une petite armée nous attend. C’est presque trop facile. Une fois devant l’imposant ouvrage de métal, je l’observe un moment avant d’attraper deux barreaux et de commencer à les tordre avant de les arracher. Comme ça, pouf, sans effort. Ça impressionne toujours, quoi.

Quand on est changeur de forme, on ne peut pas gagner les pouvoirs de ce qu’on imite. La vision laser de Superman, par exemple, c’est une affaire propre aux Kryptoniens. Il en va de même pour la faculté de voler sans ailes. Mais ce qui est physique, par contre, les griffes, les crocs, la densité musculaire, la taille, la masse, ce genre de détails… C’est une toute autre affaire. Même pas besoin d’y aller au lance-grenade : je démolis de la façon la plus simple possible l’obstacle. Avec de la bonne vieille huile de coude, comme disent les gens du coin. J’obtiens immédiatement l’effet recherché : la peur, chez ces imbéciles qui se disent que finalement, peut-être qu’ils sont dans de beaux draps. En fait je vais vous dire un secret. Ce n’est pas « peut-être ». Ils SONT dans de beaux draps. Autrement je ne serais pas ici. Comme je suis bien élevée, je fais signe à Xena la Gorgone de passer en premier. Affronter des cabots, ce n’est pas exactement digne de ses talents martiaux.


« Je ne sais toujours pas qui tu es et pour qui tu bosses mais je pense qu’on peut s’aider pour le coup. Il y a bien assez de criminels pour nous deux. Mon sergent instructeur disait toujours : il n’y a rien de mieux que distribuer la justice avec quelqu’un pour tisser des liens. Pour lui ça se résumait plus à casser la gueule de tout ce qui contrevient à la loi mais… Tu comprends le principe de base quand même, pas vrai? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Guardien of Justice
Messages : 248 Age du joueur : 37 Crédits : Twizzle & Iskaras & tumblr Batarangs : 2571

Feuille de personnage
Nom de Code: Gorgonia
Multi-Comptes: Slade Wilson - Jack Emerson - Adrianna Tomaz
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: [Grèce] Femmes de l'Ordre [pv Cindra Jinks]   Ven 19 Jan - 16:38

Femmes de l’OrdreCindra Jinks & Calypso Makhaira

CIDJI brisa les barreaux du portail comme des brindilles. J’espérais qu’elle ne pensait pas m’impressionner. Toutes les amazones de Themyscira pouvaient en faire autant. Et puis, j’avais un peu l’impression que c’était le b.a.-ba de tous supers héros et vilains du monde. Bref, pour moi, c’était quelque chose de naturel que de voir quelqu’un tordre des barreaux sans se forcer. Mais je me demandais de quoi d’autre elle était capable de faire. Pour le moment, j’avais noté trois capacités extraordinaires pour elle, du moins pour un humain lambda. Le changement de forme, la super force et le sale caractère. De quoi faire trembler le monde. Bref, il était temps pour nous d’entrer et de finir de nettoyer le petit fort, lorsque CIDJI me parla de son sergent instructeur et de sa manière de rendre la justice. Bras croisé, je fis une légère moue pour la réflexion.

"Je partage l'avis de ton sergent instructeur. D'ordinaire je suis le même principe. Ce qui violent la loi et l'Ordre ne méritent pas de la tendresse."

Malgré les leçons de morale de la League, je restais attaché aux « traditions ». Depuis toujours je devais verser le sang et briser des membres. À présent, je devais plus jouer une sainte. Comment pouvais-je alors incarner la terreur si je devais me montrer aussi inoffensive qu’une colombe. Batman se permettait bien de faire ce qu’il veut celui-là. Pourquoi donc Athéna m’imposait cela. Et voilà que je m’emportais de nouveau. Jamais, de ma vie, j’éprouvais tant de sentiment, du moins depuis que je suis devenu Gorgonia. Les émotions, sentiments étaient rare, voire inexistant, car j’étais un outil divin. Mais maintenant, je n’étais plus que remplit de rage, de colère. J’allais bien me défouler sur le Papadopoulos. Tiens, il était vrai qu’elle ne savait rien de moi, autant se mettre sur pied d’égalité, vue que nous allons devoir collaborer.

"Si tu veux savoir, je suis Calypso Makhaira, amazone. Officiellement, je suis détective. Mais avant tout, l’arme de la vengeance d’Athéna. Je suis ici car l’impudent à oser profaner des reliques de la déesse et de mes sœurs."

Cette mission n’avait vraiment rien d’habituelle, car d’ordinaire, j’agissais seule, sauf quand c’est en rapport avec la League. Alors, agissant seule, je me faisais passer pour une ombre du cauchemar, le monstre tapis dans l’ombre qui dévorait sa proie quand elle passait devant elle. Là, c’était un peu différent, car non seulement j’étais avec quelqu’un, mais je devais en plus agir de manière plus directe. Cela pourrait rendre les choses les plus amusantes. Pousser l’ennemi à se retrancher, tout mettre en œuvre pour nous stopper et nous, nous détruisions tout, ou on contournera leurs ridicules petits obstacles et frapper la tête de la bête dans le dos de tout le monde. Une image un peu bizarre, mais sans doute compréhensible. La nuit risquait d’être longue, mais mémorable.

"Présentation faite, allons donc faire pleurer quelques mortels. Je trouve ce silence peu rassurant. Je n’ai pas peur, mais le silence précède souvent la tempête."

On pouvait être sur qu’à un moment, quelque chose de gros allait nous tomber dessus. Je m’attendais à tout, alors je voulais être prudente. J’ignorais si CIDJI savait ce qu’était la prudence. Sans doute, vue qu’au début elle s’était cacher avant d’attaquer. Mais savait-elle mieux faire preuve de stratégie.

©️ YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t1413-calypso-la-vengeresse-justiciere http://legendsofdc.creationforum.net/t1426-l-odyssee-d-un-gorgone#20140 http://legendsofdc.creationforum.net/t1425-les-amis-et-les-opposants-a-la-justice#20137 http://legendsofdc.creationforum.net/t1427-arcs-narratifs-de-calypso-makhaira
avatar
Messages : 34 Age du joueur : 29 Crédits : N.A. Batarangs : 1250

Feuille de personnage
Nom de Code: Cindra Jinks (de son vrai nom, Ciji)
Multi-Comptes: Maggie Marzena, Astarte et Adrian Carlyle Eversfield
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: [Grèce] Femmes de l'Ordre [pv Cindra Jinks]   Ven 19 Jan - 19:45

User de caractéristiques physiques supérieures, ce n’est pas pour impressionner ses alliés. Non. C’est pour déstabiliser l’adversaire. Si vous le confrontez à l’inhabituel, il perd de sa certitude. De sa cohésion. De sa dangerosité. Et alors… Frapper devient un jeu d’enfant. En tout cas s’il faut faire part de ce qui me surprend moi, c’est que je fais équipe avec une fanatique religieuse. Misère. Je déteste ces gens-là, capables de vous égorger parce que vous avez mal prononcé le nom de leur divinité. Oh je ne dis pas que je ne suis pas capable de… Euh… D’extrémisme, on va dire, de me montrer absolument impitoyable dans ma quête pour faire régner l’ordre en tant que flic de l’espace mais quand même. Remarquez qu’en même temps, si c’est une Amazone, elles sont un peu toutes comme ça, de ce que j’ai cru comprendre. Mais bon. On va faire avec.

Je veux dire, pour le moment nous poursuivons un objectif similaire alors… Autant mettre de côté mon absence de croyance en tout ce qui est entité supérieure et son zèle religieux pour se concentrer sur ces pauvres idiots que nous allons démolir. Et démolir nous ferons car bien qu’ils se tiennent silencieux, ils oublient que toute bonne armure a un casque et bien vite je passe en vision infrarouge pour identifier les cibles à proximité. Je ne dis pas que Calypso (quel nom étrange…) n’est pas en mesure de détecter ses propres proies. Simplement, je suis habituée à travailler seule, mes partenaires ayant tendance à me trouver un peu trop intense et déterminée à éliminer le crime quand il pointe son horrible nez. On va rire. La demoiselle aux cheveux serpents semble toute aussi déterminée que moi à faire passer un sale quart d’heure au patron de ces messieurs.

Je reviens, que je lui dis. Je change de forme, deux ailes me poussant du dos et ma tenue s’adaptant au changement avant de disparaitre dans les ombres et de prendre mon envol. C’est bien ce que je pensais. Ils se fient à des moyens classiques ou primitifs pour nous identifier. Je parierais cher sur de l’équipement de vision nocturne. Grave erreur s’il en est, c’est très sensible aux changements brutaux de luminosité. Plus encore, les Humains se méfient de ce qu’ils ont l’habitude d’affronter. Ils s’attendent à une attaque par la terre car le commun des mortels ne vole pas. Moi oui. Et ne pas surveiller les airs est une erreur qui leur sera coûteuse. Voyons voir… Trois grenades aveuglantes, ça devrait le faire. Évidemment je ne suis pas idiote, j’ai communiqué mon plan avant de prendre mon envol. Ce serait con de neutraliser son alliée ET les criminels par mégarde, non?

Chose certaine, c’est du plus bel effet. Une partie de l’opposition crie de douleur et se roule par terre, laissant le champ libre à Calypso pour pouvoir avancer dans la cour principale sans se faire canarder. Je ne sais pas quels sont précisément ses pouvoirs, les Amazones ne se transformant clairement pas en femmes à chevelure de serpents donc… En partant du principe qu’elle n’est pas immunisée aux balles, tout avantage est un bon avantage. Et moi, je suis en train de faire pleuvoir sur ceux qui sont encore en état de se battre une pluie de rayons d’énergie. Les criminels. Ils n’apprendront jamais. Le crime paie, d’accord. Il est exempt de taxes, d’accord. Mais… Par contre… Il y a quand même des agents de recouvrement qui viennent collecter ce que vous leur devez. Avoir les yeux plus gros que le ventre, c’est on dirait la base de votre criminel classique. Pathétique.


« Abandonnez les mecs, pendant qu’il est encore temps. Quelqu’un va finir par se faire mal et ce ne sera pas nous. Première et dernière sommation. Jetez les armes et rendez-vous, autrement, je ferai usage de force. Ce n’est pas une menace, c’est une promesse. Assez perdu de temps avec des ordures dans votre genre. Il est plus que temps de faire le ménage… Au lance-flamme si la nécessaire. Alors mains en l’air! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Guardien of Justice
Messages : 248 Age du joueur : 37 Crédits : Twizzle & Iskaras & tumblr Batarangs : 2571

Feuille de personnage
Nom de Code: Gorgonia
Multi-Comptes: Slade Wilson - Jack Emerson - Adrianna Tomaz
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: [Grèce] Femmes de l'Ordre [pv Cindra Jinks]   Sam 20 Jan - 10:24

Femmes de l’OrdreCindra Jinks & Calypso Makhaira

Le combat qui suivait était digne de Zeus contre ses ennemis. Cidji s’était en voler après m’avoir prévenu de ses plans et aveuglé tout le monde avec ses grenades. Des éclairs, de la foudre, des explosions et du sang. C’était épic comme on dirait. J’étais étonnée de voir, qu’elle aussi savait voler. Mais je n’avais de raisons d’être jalouse, mais ailes avaient bien plus fières allures. Bref, je laissais la policière des étoiles faire son œuvre en s’occupant de tous ces gardes. Quand elle disait qu’elle allait donner quelques prunes, ce n’était pas pour rire. Une véritable débauche de violence qui s’offrait devant mes yeux. Cela me fit remonter quelques souvenirs. Une femme que je devais traquer pendant l’époque coloniale en Amérique. Elle avait tellement peur de moi, qu’elle s’était comme ici entourer d’une milice dans un fort, avec des bombes et de barils de poudre. Ils étaient tous si nerveux, que je n’eus qu’à faire un BOU, que tout le monde se mit à tirer de n’importe, tout faire exploser, renverser… Bref un beau chaos, dont je profitais, percher un peu plus loin, ricanant de leur stupidité. En plus, le camp avait explosé, tuant ma cible au passage. Une bonne chose de faite.

Revenant au temps présent, je trouvais que Cidji parlait trop. J’imaginais qu’elle se serait contentée de dire « Mains en l’air et je vous descends ! » Ou juste « Je vous arrêtes, venez ici recevoir vos coups ! » Comme dans ces films d’action à faible budget où c’était le seul endroit où la police pouvait frapper la racaille sans crainte de représailles. Bon, après une telle démonstration de force, les hommes de main étaient quelque peu hésitant à poursuivre le combat. Ils n’étaient pas payés pour se battre contre des gens comme nous. Personne ne l’était sur cette planète.

"Ton petit discours semble avoir fait de l'effet on dirait."

Soudain, le sol se mit à trembler. Ce n’était pas un tremblement de terre, c’était régulier et espacer. Comme les pas de quelque chose de très lourd qui approchait. À ma manière de Jurassic Park. Tiens, d’ailleurs, je voyais l’eau d’une petite fontaine ondulait. Qu’est-ce que cela pouvait bien être ? La foudre de Zeus avait attiré un Titan ? Même les gardes semblèrent complétement penauds. Je voyais deux réactions distinctes, ceux souriant, se doutant de ce qui allait se produire, et d’autres inquiet. Quelque chose me disait que ce ne sera pas joli à voir. C’est alors que le mur du fond, délimitant la cour, explosa, envoyant sur tout le monde un nuage de poussière et de débris qui assomma ceux ayant résisté à l’onde d’impact de l’explosion. Je m’étais protégé le visage avec mon bras, chassant la fumée devant moi pour mieux voir. La poussière se dissipa dans l’air, montrant un gros trou dans le mur, comme si on avait tiré dessus au boulet de canon. Sauf qu’il ne s’agissait pas d’un boulet ou d’un obus, mais de tout autre chose. Se tenant dans la grosse ouverture fraîchement faite, un géant de métal nous faisait fasse. Un mini-Talos on aurait dit, mais qui ressemblait plus à ces machines de guerre qu’on voyait dans les jeux vidéo.

Il devait faire trois fois la taille d’un homme, portant une grosse cuirasse d’acier. Ses bras étaient lourdement armés ainsi que son dos, d’où l’on apercevait des sortes de lances roquettes. Un véritable monstre mécanique possédant un œil unique en son sommet, sans doute la où se cachait celui qui le contrôlait derrière. Il aurait pu faire peur, s’il n’était pas repeint de manière ridicule en rose avec une sorte de diadème sur la tête.

Spoiler:
 

Une voix stridente, s’échappa du tas de ferraille. Elle était pire que le bruit que faisaient des onglets sur un tableau noir. Pire qu’une volée de Harpie se jetant sur un malheureux pour le dévoré. Pire que tout ce que vous pouviez imaginez.

"Je ne suis pas du tout d'humeur ! Ma fête fut gâchée par des lapins et un pseudo prince avec sa greluche d'Arlequin ! Le voyage était long et ils n'avaient plus de beignées à la pomme sucrée ! Alors vous allez voir ce que Princesse Peach à dans le ventre. HAHA !"

Les avants bras de sa machine se mirent à tourner, et une première salve de balles fusèrent sur nous. Je repoussais ces premiers tirs avec mes lames et esquivais les autres avec une agilité féline. Ou reptilienne dans mon cas. Si elle croyait me faire peur avec ça, la gamine allait vite déchantée.

"La princesse fait une crise. Il faudrait lui donner une bonne leçon d’humilité, tu ne penses pas ?" Disais-je à l’intention de ma coéquipière.

Coéquipière, voilà un mot qui sonnait étrange venant de moi. Mais je ne voyais pas comment nommer notre petite association. Vue que Cidji était déjà dans les airs, elle pouvait attaquer par le haut, moi je resterais au sol. Toujours armé, je courrais pour éviter ses tirs. Ses balles n’eurent aucun effet sur moi, mais je voulais la contourner pour attaquer derrière, au niveau de ses jambes. Mais il ne fallait pas oublier que dans son dos, la princesse pisseuse pouvait lancer des roquettes.

©️ YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t1413-calypso-la-vengeresse-justiciere http://legendsofdc.creationforum.net/t1426-l-odyssee-d-un-gorgone#20140 http://legendsofdc.creationforum.net/t1425-les-amis-et-les-opposants-a-la-justice#20137 http://legendsofdc.creationforum.net/t1427-arcs-narratifs-de-calypso-makhaira
avatar
Messages : 34 Age du joueur : 29 Crédits : N.A. Batarangs : 1250

Feuille de personnage
Nom de Code: Cindra Jinks (de son vrai nom, Ciji)
Multi-Comptes: Maggie Marzena, Astarte et Adrian Carlyle Eversfield
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: [Grèce] Femmes de l'Ordre [pv Cindra Jinks]   Dim 21 Jan - 0:51

Qu’est-ce que cette facétie grotesque que voilà? Il faut bien être le dernier des tarés pour dépenser une telle fortune pour son enfant. Une gamine colérique et capricieuse aux commandes d’un engin de guerre. Dix contre un qu’elle ne sait même pas se battre, qu’elle va juste arroser la zone de tirs en espérant toucher quelque chose et en se pensant impressionnante. Si son père est moindrement malin, pour éviter qu’elle ne détruise tout sur son passage, il aura équipé cette chose de systèmes de visée performants, capables de traquer facilement des cibles et évitant ainsi tout dommage important à sa propriété. Autrement, pas besoin d’avoir d’ennemis quand la dévastation se fait en famille. Je suppose que je devrais être étonnée mais j’ai vu plus impressionnant. Ce truc est peut-être avancé pour les Terriens mais pas pour moi.

La question à se poser c’est est-ce que je déchaine la pleine puissance de mon arsenal contre cette idiote? Lui montrer ce que c’est de la puissance de feu? Non. Ce serait gaspiller des munitions et de l’équipement et bien que je sois en retraite forcée, l’Administration reste l’Administration et chaque fois que j’utilise ne serait-ce que la plus petite et la plus rachitique des grenades, je dois le consigner et transmettre en trois copies mon utilisation mensuelle de matériel. Oh je pourrais tricher mais… Ce n’est pas mon genre. J’ajoute que comptez sur les gratte-papiers en charge de la logistique pour trouver la plus petite anomalie et vous tomber dessus avec le poids de deux ou trois stations spatiales de combat. Et encore, j’aurais tellement préféré que ce soit une farce idiote… Mais non. Parce que si on se rend compte que vous avez triché… Même pas en rêve.

Je puis vous assurer que c’est cauchemardesque que de subir un interrogatoire de ces gens-là qui tente de rationaliser la lutte contre le crime avec des colonnes de chiffres. Je dis cauchemardesque parce que tout ce que j’ai envie de faire c’est de vider un chargeur de cellules énergétiques directement dans leurs faces réprobatrices. Mais je m’égare. Si je décide de ne pas utiliser mon arsenal, je peux quand même utiliser mes facultés naturelles soit changer de forme à volonté. Écoute ma mignonne. Si tu veux jouer à « je suis plus imposante que vous tous », pourquoi ne pas s’amuser un peu? Fait intéressant sur les Durlans. Nous pouvons avoir la forme de notre choix avec vraiment très peu de limitations. Dans la théorie, nous pouvons prendre la forme, et je cite, de n’importe quelle personne, créature ou objet dans l’univers. Ça donne ÉNORMÉMENT de choix.

Mais restons modeste. Enfin. Relativement modeste. Son gugusse rose (rose, bon sang, quelle stupidité) doit faire au bas mot trois fois la taille d’un être humain moyen. Ce qui veut dire 1,7 mètre multiplié par trois donc… 5,1 mètres environ. Bien, bien. Et tu vas faire quoi ô colérique pseudo princesse quand moi, je ne fais pas 5,1 mètres mais dix mètres de haut? Une Ciji géante qui te fait les gros yeux, ça te dit? Je ne sais pas comment Calypso va réagir mais autant ME désigner comme cible et lui laisser tout le loisir de sortir de sa canne de conserve cette pouffiasse et lui donner la fessée de sa vie. Une VRAIE fessée, ce n’est rien de métaphorique. Cette petite merdeuse en aurait bien besoin. Quand on joue avec du matériel aussi dispendieux sans savoir s’en servir… Il y a des coups de pied au cul qui se perde, c’est moi qui vous le dis. Rhalala…


« Écoute petite morveuse, si tu veux jouer à qui est la plus imposante, tu vas perdre. Tu penses faire peur à qui avec ton tas de ferraille rose? Et en plus tu ne sais même pas viser, pauvre conne. Ça veut jouer dans la cour des grands et ce n’est pas foutu de lire le manuel d’instruction. Maintenant, tu sors de ta conserve ou la grande méchante gorgone à tête de serpent va l’ouvrir en deux et te manger. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Guardien of Justice
Messages : 248 Age du joueur : 37 Crédits : Twizzle & Iskaras & tumblr Batarangs : 2571

Feuille de personnage
Nom de Code: Gorgonia
Multi-Comptes: Slade Wilson - Jack Emerson - Adrianna Tomaz
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: [Grèce] Femmes de l'Ordre [pv Cindra Jinks]   Lun 22 Jan - 9:07

Femmes de l’OrdreCindra Jinks & Calypso Makhaira

Je ne savais pas si elle ne savait pas tirer, ou bien sa machine était défectueuse, mais elle visait comme un Satyre bourré. Pas besoin de Cidji pour tout réduire en cendres, la fille s’en chargeait parfaitement, transformant l’avant de la propriété et le mur d’enceinte en un gruyère géant. Qui sait, peut-être que ce sera elle qui tuera son père en tirant comme une folle. Loin de moi de vouloir relancer cette vielle polémique, mais je pense que le monde se porterait mieux si on ne laissait pas circuler autant d’arme dans le monde. Il n’y avait qu’à regarder ce qu’il se passait ce soir. S’il n’y avait pas tant d’arme à feu, la scène serait beaucoup moins violente, et mon travail et celui de Cidji plus simple. Mais sans doute, cela enlèverait un peu de piquant à notre vie, et de victimes.

Faisant le tour pour la contourner, je me retrouvais en bonne position pour contre attaquer après avoir esquiver une salve de balle qui ricochait sur la peau dragonienne qui me servait d’armure. D’un mouvement rapide du poing avec une de mes lames, je vins frapper avec, au niveau des chevilles de la grosse machine, la faisant courber l’échine. Je comptais bien l’achever, dès que ce géant de fer se retrouvait à moitié au sol. Mais ma coéquipière avait plus d’un tour dans son sac. Elle se retrouvait elle aussi dans le corps d’un robot géant. Et pas dans un de même taille non, un devant faire dix fois sa taille oui. La policière de l’espace somma à la pisseuse de se rendre maintenant. Si elle avait un peu de jugeote, elle saura que la taille pouvait compter, car elle ne faisait visiblement pas le poids contre robot Cidji. Ou Robodji. Quoi ? Venais-je de faire de l’humour ? Par les dieux, si vous le dites à qui que ce soit, j’oublierais mon serment et je viendrais vous trancher la tête !

En guise de réponse, la capricieuse déchargea toutes ses armes sur sa version géante, tel un choc des titans, un combat de lutte à mort pousser par la violence et la haine. Elle envoyée balle, mini-missile et lance-roquette sur le géant, en poussant un cri digne d’une gorgone. Pour ceux qui veulent avoir une idée à quoi cela pouvait ressembler, c’est très simple. Vous prenez une flûte, vous la tenez normalement. Sans y poser les doigts, laissant toutes les trous ouverts. Et vous y souffler le plus fort possible, chassant tout l’air de vos poumons à vous étouffer. Cette fille était complétement folle. Je pouvais imaginer son visage devenir rouge, des dents pointues lui sortant de se boucher bien grande ouverte, de ses yeux injectés de sang et de la petite veine sur le front. On n'a pas dû lui dire non assez souvent.

"Tu as au moins essayer en la prévenant."

Il serait donc temps que je mette la menace de Cidji à exécution. Pendant que la miss était occupée à se défouler comme une idiote sur la femme de l’espace, je bondissais sur l’un de ses bras, pour atterrir ensuite au-dessus de ce qui ressemblait à un œil unique de la Princesse Peach. D’un coup de poing, je fis voler en éclat l’habitacle, crevant donc cet œil vitreux. Un sourire sadique se dessina sur mon visage, et mes petits sifflèrent de manière désynchroniser, montrant de leur envie de dévorer ce visage monstrueux.

"Tu n'as pas écouter la femme de l'Ordre... Prépares toi donc, à gouter la justice princesse maudite."

Cette bimbo à l’allure des plus vulgaire repoussa un nouveau cri et appuya sur ceux qui ressembler à un bouton sur un levier de contrôle. Une fumée s’échappa donc du poste de contrôle et la gamine disparue à travers des flammes, éjecter dans les airs comme une fusée.

"Adieu les crétines ! Hahahahahahaha ! .... Aaaaaaaah !"

Et oui, c’était bien un siège éjectable, donc par définition, une fois dans les airs, il retombait au sol. Je trouvais cela étrange qu’aucun parachute ne se soit déployé, laissant la greluche retomber lourdement vers le sol comme une grosse pierre Je ne fis rien, pas que je n’avais envie de la secourir, mais juste que je demeurais stupéfaite par ça. Cette fille était d’une stupidité incroyable. Je paris même que Cidji n’avait jamais vue quelqu’un comme elle dans tout le reste de l’Univers. Vous devez vous demandez si elle était encore en vie après une chute pareil. Et si je vous disais qu’on l’entendait crier :

"J’ai maaaaaaaal !!!!"

Sautant de la carcasse mécanique, le géant de fer s’écroula tel un ivrogne sortant d’une fête de Dionysos, se fracassant au sol, faisant trembler la terre. Tournant la tête, je regardais l’immense manoir des Papadopoulos, notre cible. Sur cet échiquier géant, nous venions de nous débarrasser de la reine, ou du fou à voir. Il restait encore des pions en jeu, mais nous pouvions faire échec au roi en frappant fort et avec stratégie. Enfin, facile à dire, car si le parrain des lieux n’est toujours pas au courant de notre présence ici, il était bien le père de sa fille. Mais pour le moment, je ne voyais aucun autre signe d’agression. Aucun garde, aucun chien d’attaques. Ni nouvelle arme de guerre déployée. Pour le moment ils se tenaient tranquille, mais ça ne durerait pas.

"Cette idiote ne nous dérangera plus. A cause d’elle, nous sommes en retard pour notre travail. On va devoir donc se presser pour rattraper alors. Que penses-tu, on fonce dans le tas, ou bien on les prend en tenaille ? Tu passes par la grand porte et moi par le toit ?"

©️ YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t1413-calypso-la-vengeresse-justiciere http://legendsofdc.creationforum.net/t1426-l-odyssee-d-un-gorgone#20140 http://legendsofdc.creationforum.net/t1425-les-amis-et-les-opposants-a-la-justice#20137 http://legendsofdc.creationforum.net/t1427-arcs-narratifs-de-calypso-makhaira
avatar
Messages : 34 Age du joueur : 29 Crédits : N.A. Batarangs : 1250

Feuille de personnage
Nom de Code: Cindra Jinks (de son vrai nom, Ciji)
Multi-Comptes: Maggie Marzena, Astarte et Adrian Carlyle Eversfield
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: [Grèce] Femmes de l'Ordre [pv Cindra Jinks]   Mar 23 Jan - 4:59

Non mais dites-moi que je rêve. Dites-moi que je rêve! J’en ai vu des trucs bizarres dans ma vie. Des mutants vraiment méchants, des robots à gogo, des criminels aussi bêtes que méchants et des vrais de vrais génies du mal. Mais ça? C’est clairement une nouvelle catégorie. En fait, je ne sais même pas comment classifier… Ça. Un siège éjectable. Sans parachute. Sans système pour amortir le choc. Est-ce que quelqu’un peut me dire où est la logique dans un tel système? En fait, la bonne question à se poser c’est : est-ce que quelqu’un a PENSÉ à quoi que ce soit avant de créer un tel système? J’ai soudainement un certain nombre de doutes, ce n’est rien de le dire. En même temps, ce n’est pas amusant, un ennemi qui se met hors course lui-même… C’est mon boulot de tabasser les criminels, c’est m’enlever le pain de la bouche, ça!

Du coup, je regardai, incrédule et alternativement Calypso puis cette idiote puis Calypso, dans le vain espoir qu’on m’explique ce que je venais de voir. C’est un sketch comique, une grosse farce pas très drôle et quelqu’un va me dire qu’on me mène en bateau depuis le début, c’est ça? Mais non. Pas d’équipe technique qui débarque de nulle part. Pas d’animateur surexcité pour me dire que je me suis fait avoir. Juste… Un silence presque gêné brisé par les vagissements de cette connasse qui devait avoir une jolie collection de fractures. Non ce n’est même pas drôle. Même pas à un pourcent. C’est aberrant. Ridicule. Vide de sens. Je suis tellement habituée à combattre des criminels mille fois plus dangereux que j’oublie que bien… Il y en a qui ne sont vraiment, vraiment, vraiment pas doués dans ce qu’ils font, tout simplement. C’est presque… Irréel, en un sens.

Je suis tirée de ma stupéfaction par les paroles de la guerrière au service d’Athéna. Voilà une intéressante question. Personnellement, je n’ai pas envie de me la jouer subtile. Elle a raison : nous avons assez perdu de temps et je n’ai pas encore commencé à vraiment défoncer des gueules. J’ai été plutôt… Clémente, jusqu’à présent. Peu de morts et le nombre de blessés est relativement proportionnel au nombre de blessures infligées. Je suis bien trop gentille avec cette racaille. Pour rappel, je n’ai pas encore repris ma taille normale alors côté force de frappe, nous avons de quoi créer toute une pagaille. Je n’ai rien contre une approche subtile mais il y a des moments où je me dis que c’est plus encombrant qu’autre chose. Comme maintenant, s’il faut être plus précis. Qui plus est, pourquoi faire l’effort de venir au grand patron quand il peut venir à nous?


« Pourquoi se casser la tête avec une approche subtile ou stratégique? Tu prends sa fille en otage, je commence à saccager tout ce qui a l’air de coûter cher et quand il est au bord de la crise de nerfs car il est en train de perdre une petite fortune, il va sortir comme un grand et nous n’aurons qu’à cueillir le fruit de nos efforts. Simple. Efficace. Et surtout, amusant. Tu as quoi comme venins en stock, au fait? »

Curieuse stratégie? Pas vraiment. Je l’ai déjà utilisée par le passé et elle a fait ses preuves. C’est fou comme les criminels peuvent tenir à leur argent. Ils peuvent envoyer vague après vague de subordonnés à l’abattoir sans un battement de cil mais touchez à leurs petites affaires et ils frisent l’apoplexie. Là ça devient personnel et ça leur est insupportable. Je n’ai pas dit que c’était logique. Je dis juste que c’est comme ça. Et je parierais cher que le père de la petite princesse est loin d’être l’exception à la règle, celui ne ça que rendre le jeu plus intéressant. Après tout… Nous sommes ici pour lui, tout le reste n’est que bonus ou distraction, tout dépend du point de vue. C’est lui la cible principale, le maitre d’œuvre derrière tout ça. Et de penser qu’ils pensaient pouvoir me sortir de mon job en m’envoyant en retraite ici. Le crime est universel, c’est bien connu…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Guardien of Justice
Messages : 248 Age du joueur : 37 Crédits : Twizzle & Iskaras & tumblr Batarangs : 2571

Feuille de personnage
Nom de Code: Gorgonia
Multi-Comptes: Slade Wilson - Jack Emerson - Adrianna Tomaz
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: [Grèce] Femmes de l'Ordre [pv Cindra Jinks]   Jeu 25 Jan - 10:01

Femmes de l’OrdreCindra Jinks & Calypso Makhaira

Voilà donc un gros point qui nous différencier l’une à l’autre, nos méthodes de travail. Entendons-nous, ce que je vais dire sert plus à décrive de manière simple les choses, et n’était en rien une critique acerbe. Aucune mauvaise idée de ma part. Cidji était plutôt du genre guerrière bourrin aux méthodes radicales qui pouvait tout détruire sur sa route. Alors que moi, c’était plus apparenté à l’assassin discret frappant dans l’ombre. Ces deux méthodes pouvaient coexister en même temps ? Sans doute, de grands chefs de guerre, aussi bien chez les hommes que les amazones, ont su conjuguer différentes formes de frappe pour venir à bout de leur ennemi. Les réseaux d’espions, les assassins, les fantassins et berserk, tous ont pu trouver un rôle dans les plus grandes batailles. Et il était sans doute possible dans ce cadre de figure.

"Très bien, mais j'aurais une idée. Un plan d'attaque sans stratégie est voué à l'échec. Et non, je n’ai qu’un venin paralysant. Il faut que ce soit non létal, tel était la consigne."

Déployant mes ailes de bronze qui sortirent de mon dos comme par magie, je décollais du sol pour m’envoler au-dessus du mur de l’enceinte. Cette petite idiote s’était écrasée un peu plus loin de la propriété, retomber dans les branches des arbres autour. Tel un vautour, je tournais en rond au-dessus de l’endroit d’impact de la pisseuse. On voyait bien malgré la nuit, les branches arrachés par sa chute et ses cris perçant qui montaient de la bouche noire de la forêt. Plongeant à pique, j’atterrissais sur l’une des branches barrant la route et me séparant de ma cible. La gamine se débattait avec les files et le parachute en jurant comme ce n’était pas possible. Un défaut de fonctionnement ? La gamine se débattait avec les files et le parachute en jurant comme ce n’était pas possible. Je restais là, pencher au-dessus d’elle, bougeant à peine, avec mes serpents qui se dandinaient comme des algues au fond de la mer. Quand enfin elle put se libérer, elle fut pétrifiée d’horreur en me voyant. Ne bougeant même plus un seul cil.

"Cassandra Papadopoulos ! Tu as fait obstruction à la Justice et l’Ordre. Tu dois en subir les conséquences."

Poussant un ultime cri, je me jetais sur elle pour l’arracher de son siège avec ma main griffue et l’extirper du royaume végétal, bondissant de cette immense masse noir vivante et en sommeil à une allure folle, telle une furie pour revenir juste à côté de ma coéquipière. À quelques mètres du sol, je laissais tomber lourdement le gros paquet par terre de la manière la plus pitoyable qui soit. Elle avait de quoi amortir la chute de toute façon. Atterrissant à mon tour sur le sol, mes ailes rentrèrent de nouveau dans mon dos comme elles étaient apparu. J’aimais voler, la sensation de liberté, la fraîcheur sur la peau, la vitesse qui faisait battre le cœur aussi fort qu’une armée lancée en pleine bataille… Mais je ne devais abuser de ce pouvoir. Pas que j’étais limité avec comme avec le reste, mais ce don devait avant tout rendre gloire à la déesse, je ne pouvais l’utiliser pour mon propre plaisir. Désignant de manière dédaigneuse la fille qui pleurait avec le menton, je mettais au point notre plan avec la policière des étoiles.

"La voilà. Tu peux jouer la preneuse d’otage si tu veux. Moi, je vais me mettre en embuscade dans le noir. Si jamais ils tentent de nous prendre en traître, je m’occupe des forces arrière et sur les côtés. Et toi… Tu pourras tout anéantir devant toi. Cela te conviens t’il gardienne des étoiles ?"

C’était un bon plan, de quoi mettre en pratique les capacités de chacune, exploitant notre propre domaine. Et rien de mieux que de prendre l’ennemi en tenaille. Aussi sournoisement qu’un serpent, je me débarrasserais des indésirables qui pourraient être embusqué quand leur patron sortira. Et Cidji pourra s’occuper du plus gros juste devant elle. Bien sûr, je savais qu’elle pourrait s’occuper à elle seule de toute une armée qui l’encerclerait, et moi aussi. Mais il serait sage de se partager le travail de manière équitable, et non comme un justicier avec son acolyte.

©️ YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t1413-calypso-la-vengeresse-justiciere http://legendsofdc.creationforum.net/t1426-l-odyssee-d-un-gorgone#20140 http://legendsofdc.creationforum.net/t1425-les-amis-et-les-opposants-a-la-justice#20137 http://legendsofdc.creationforum.net/t1427-arcs-narratifs-de-calypso-makhaira
avatar
Messages : 34 Age du joueur : 29 Crédits : N.A. Batarangs : 1250

Feuille de personnage
Nom de Code: Cindra Jinks (de son vrai nom, Ciji)
Multi-Comptes: Maggie Marzena, Astarte et Adrian Carlyle Eversfield
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: [Grèce] Femmes de l'Ordre [pv Cindra Jinks]   Ven 26 Jan - 5:10

Je déteste les otages. C’est curieux à dire puisque je suis flic mais… Je déteste les otages. La plupart du temps ils ne font qu’interférer avec mon travail, se mettent davantage en danger et sont, naturellement, d’une ingratitude tellement écœurante qu’ils rendraient malade un virus ou une bactérie. J’en ai sauvé des otages. Des dizaines. Et aucun, je dis bien aucun d’entre eux n’a jamais dit merci. Pas un seul. Ah mais des critiques, ça, ils ne se sont jamais gênés. Comment se fait-il que ça ait été aussi long, ce sont mes taxes qui paient votre salaire, j’aurais dû être sauvé en premier, vous êtes sûre d’être une vraie flic, je ne supporte pas le sang, comment osez-vous… Ça a l’air facile de sauver des gens. Mais… Alors moi, jouer les preneuses d’otages? AH! Et puis quoi encore? Un otage, il faut le garder en vie, déjà, sinon il perd toute sa valeur.

Or… Je n’accorde AUCUNE valeur à la fille du chef des mafieux et maitre des lieux. Elle peut bien crever que je m’en fous. Je n’ai ni pitié ni compassion pour les criminels. Ils vont tous vous dire qu’ils ont eu une enfance difficile, qu’ils ont été forcé d’agir comme ils le font par une société désintéressée de leur sort, etc., etc. S’il fallait que j’ai reçu une unité de ce que vous appelez dollar pour chaque fois qu’on m’a sorti une histoire larmoyante, je serais suffisamment riche pour m’acheter ma propre flotte. Je peux vous garantir que Calypso peut bien proposer ce qu’elle veut, je vais en faire à ma tête. Je ne vais pas perdre mon temps avec une gamine voulant jouer à l’adulte. Si on veut se donner une référence claire : un des plus imposants spécimens de Tyrannosaure Rex mesurait 12,3 mètres de haut. J’en fais dix, pour le moment. Je n’ai pas besoin d’otage.


« Écoute moi bien espèce de petit merdeux qui se pense seigneur du crime. Ou tu sors et tu te rends ou je défonce à grands coups de poings ta propriété jusqu’à ce que je mette la main sur toi et à ce moment-là, je te promets de te tabasser pour m’avoir fait perdre mon temps. Et si tu penses que tes avocats me font peur, j’agis sur un mandat émanant d’une organisation galactique. Tu as perdu d’avance. »

Mettez de la pression sur votre gibier et vous la poussez à faire des erreurs. Nous avons encore un moment avant qu’il ne fasse quelque chose d’incroyablement stupide. Nous savons tous que JAMAIS il ne va se rendre. Et qu’il va essayer de récupérer sa petite princesse. Je miserais bien sur le classique « je me rends mais je veux d’abord parlementer », suivi de la toute aussi classique embuscade. Je compte bien en profiter pour étudier quelques options supplémentaires. Précipiter cette erreur par exemple, en torturant la greluche. Disons… Par le biais d’un interrogatoire musclé. Justice Centrale s’oppose à la torture mais autorise ses forces policières à recourir à des méthodes d’interrogation parfois un brin… Douteuse quant à la légalité du système. Quand je dis un mélange de Judge Dredd et de Boba Fett, je ne plaisante pas.

Calypso a bien dit qu’elle n’avait qu’un poison paralysant non létal. Ça tombe bien parce que j’ai un kit de poisons aux effets divers et variés dont certains étant létaux. D’où je sors ça, que vous demandez? Si je commence à vous dévoiler mes trucs et ma technologie, je ne serais pas une super flic très prudente, pas vrai? Mais les poisons, je m’en moque un peu. C’est du matériel pour poser des questions amenant à d’intéressantes réponses. De manière générale, sur dix niveaux de poisons divers, je ne dépasse que très rarement le niveau cinq. La plupart du temps, après le niveau trois, ils ont tellement peur de voir leurs organes se liquéfier qu’ils parlent extrêmement vite. C’est toujours jouissif de voir ces grosses brutes craquer et pleurer comme des fillettes… Ce n’est pas du sadisme, c’est simplement la satisfaction de voir la justice l’emporter sur le crime.


« Bon, en attendant que cet imbécile tente de nous tendre un piège, on a le temps de s’amuser un peu. J’ai ici un kit contenant plusieurs dizaines de petites fioles scellées de poisons avec des étiquettes en expliquant les propriétés. Maintenant, évidemment, je suis membre des forces de l’ordre, je n’ai pas le droit de torturer. Mais interroger de façon musclée, oui. Étant la fille du grand patron, ne penses-tu pas que cette idiote a des choses à raconter? Je te laisse commencer. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Guardien of Justice
Messages : 248 Age du joueur : 37 Crédits : Twizzle & Iskaras & tumblr Batarangs : 2571

Feuille de personnage
Nom de Code: Gorgonia
Multi-Comptes: Slade Wilson - Jack Emerson - Adrianna Tomaz
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: [Grèce] Femmes de l'Ordre [pv Cindra Jinks]   Sam 27 Jan - 10:06

Femmes de l’OrdreCindra Jinks & Calypso Makhaira

Cidji n’allait pas de main morte avec la petite. Mais des deux femmes, elle n’eut droit à aucune pitié. Cette fille capricieuse vivait dans le luxe total, le moindre de ses désirs se voyaient exaucer sur-le-champ. Pire que de se faire passer pour une princesse, c’était comme une déesse qu’elle se voyait. Entourer de sujets et de fidèles lui obéissant au doigt et à l’œil, couvrant d’éloge et de richesse et parfumant son temple d’encens et de rose malgré ses crises. Une fausse déesse, rien de plus. C’était tout simplement incroyable de voir comment le plus simple des mortels pouvait se prendre pour plus qu’il ne l’était. Une crise de l’infériorité sans doute. Mais que nous soyons un dieu, un humain, une amazone, ou autre chose, nous avions tous un rôle important à jouer, et si nous sachions nous en contenter, nous vivrions bien plus heureux. Sous les menaces de la policière des étoiles, la gamine de vingt ans passé nous traita de monstre et disait que son cher père allait tous nous faire payer. Puis Cidji se tourna vers moi pour parler de poison.

Je ne comprenais pas trop ce qu’elle voulait dire au début, car je n’avais jamais vu l’utilité d’avoir en possession d’autres poison que celui que j’avais. Regardez, cela faisait des siècles que j’officiai pour la déesse. Et j’utilisais à chaque fois les mêmes armes, celles qu’elle m’avait donné. Jamais je n’avais utilisé d’armes à feu ou à énergie, ou quoi que ce soit d’autre, si ce n’étaient les dons offerts. À l’exception d’armes amazones, mais cela était normal. Elle voulait que je procède à l’interrogatoire ? Soite, mais je le ferais à ma manière. J’avais bien voulu suivre son plan de rentre-dedans, mais je ne comptais pas suivre chacun de ses dires à la lettre. J’avais bien trop d’expérience pour me faire passer pour une débutante. Me tournant vers la pisseuse, bras croisé sur ma poitrine nue recouverte d’écailles, je la foudroyais d’un regard glaçant, arborant un visage aussi mort que le marbre.

"Dis-nous tous ce qu'il y a à savoir sur ton père. Ses défenses, le reste de ses effectifs et vite. Et où il cache ses reliques volés !"
"Va te faire voir saleté !"

Grossière erreur. Un de mes serpents, vexé aussi, se jeta sur elle pour lui mordre la jambe. La fille se mit à hurler, expulsant tout le souffle possible sous la douleur. Elle tenta d’attraper son membre pour comprimer sur la morsure laissée, mais elle fut surprise de voir qu’elle ne ressentait déjà plus rien. Même, elle ne ressentait plus à jambe, ce qui la fit s’écrouler au sol, se vautrant dans la poussière comme une malpropre. Voilà où était la place de la vermine de son espèce. Ils voulaient vivre dans le luxe absolu, alors qu’ils ne méritaient que manger la terre qui devait les supporters.

"Seule ta jambe sera paralysé. Continue de me résister, et bientôt, tu seras aussi rigide qu’un cadavre. Alors répond, si tu ne veux pas qu’Hadès vienne te jeter à son chien !"

Elle n’avait pas fini de pleurer. Je me demandais même si quelque chose arriverait à lui faire arracher un mot. Si on se montrait « douce », elle nous prenait de haut, si on se montrait plus dure, elle pleurait et insultait comme pas permis. Athéna, je t’en prie, aide-nous ! Une petite chose à savoir avec moi, je ne répétais pas mes avertissements. Une fois dit, c’était dit, donc si elle avait besoin d’un rappel, je devrais renforçais le prochain dosage du venin. Mais la petite à son papa n’était pas une vraie guerrière, il ne fallait pas plus finalement, pour qu’elle lâche quelque chose.

"Il a toute une armée avec lui ! Et il cache ses trucs dans un gros coffre sous la villa !"

Je fis un sourire mesquin, car j’avais ce que j’avais besoin de savoir. Du moins en partie. Le patron, je pouvais m’en débarrasser sans souci. Mais j’avais quand même besoin de savoir où il planquait les objets volés, car c’était le principal de ma mission. Me tournant vers Cidji, je lui sifflais :

"Tu veux savoir quelque chose en particulier ?"

©️ YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t1413-calypso-la-vengeresse-justiciere http://legendsofdc.creationforum.net/t1426-l-odyssee-d-un-gorgone#20140 http://legendsofdc.creationforum.net/t1425-les-amis-et-les-opposants-a-la-justice#20137 http://legendsofdc.creationforum.net/t1427-arcs-narratifs-de-calypso-makhaira
avatar
Messages : 34 Age du joueur : 29 Crédits : N.A. Batarangs : 1250

Feuille de personnage
Nom de Code: Cindra Jinks (de son vrai nom, Ciji)
Multi-Comptes: Maggie Marzena, Astarte et Adrian Carlyle Eversfield
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: [Grèce] Femmes de l'Ordre [pv Cindra Jinks]   Dim 28 Jan - 5:21

Très sincèrement, je ne comprends pas ce désir de ne pas vouloir essayer de nouvelles choses. S’il y a bien une constante dans le crime, c’est que ceux qui contreviennent aux lois vont toujours tenter de nouvelles approches pour réussir à contourner le système en place, forçant les gens comme moi à constamment s’adapter, évoluer, ce genre de choses. Pourquoi refuser de tenter quelque chose de différent? Je ne dis pas que Calypso ne sait pas faire son travail. Je dis juste qu’elle gagnerait à être plus… Ouverte d’esprit, c’est tout. D’un autre côté, on ne conteste pas un résultat aussi flagrant : cette petite idiote a parlé et dans l’absolu, c’est le plus important. Une chose se doit d’être mise en évidence : le père et la fille sont faits sur le même moule soit des clichés, des clichés et encore plus de clichés. C’est hallucinant quand on y pense.

Ce serait presque drôle si ce n’était pas si ridicule. Je déteste perdre mon temps avec des imbéciles. Et là, la perte de temps ne fait que s’accentuer alors que je pourrais être en train de botter des culs de façon agressive. On sait au moins où se trouvent les objets que convoite Calypso mais un truc me dérange. Pourquoi ce crétin de mafieux n’a pas recommencé à nous attaquer? Pourquoi ce manque total de réaction? Quelque chose cloche. Définitivement. Moi, si j’avais à ma porte une géante de dix mètres de haut et une guerrière à la chevelure de serpents, j’aurais déjà sortis le drapeau blanc. Mais pas lui. C’est louche. Allez. On va aller le forcer un peu à se bouger les fesses. Je commence à démolir les fontaines, les statues, les trucs qui valent de l’argent sur la propriété. Si tu ne veux pas sortir pour sauver ta fille, tu sortiras peut-être pour sauver ton argent.

Curieusement, et on ne va pas se mentir, il y a un pourcentage important de gens qui accordent plus de valeurs aux choses qu’aux gens. Et comme de fait, ce qui me ferait presque rire, c’est quand je commence à saccager plusieurs voitures de luxe que le grand méchant de l’histoire se fait entendre, furieux et hors de lui, ordonnant qu’on nous tue, peu importe le moyen utilisé. Ah là ça devient intéressant! On va enfin pouvoir recommencer à s’amuser! S’il perd déjà patience, c’est que nous sommes sur la bonne voie. La bonne voie pour quoi, au juste? Mais pour neutraliser la menace! Il ne va pas prendre la fuite, ce drôle. Si convaincu qu’il est de pouvoir gagner face à nous, il est évident qu’il ne reculera pas tant qu’il ne contemplera pas son échec en face. Et ça, ce sera quand nous aurons sécurisé le butin que nous venons chercher. Correction.

Que Calypso vient chercher. Voyons voir ce qu’il a à proposer, ce bouffon de mafieux. Est-ce que… Non. Vous voulez rire de moi? Un lance-roquette? D’où la mafia sort un lance-roquette et des M60? Ils font dans l’armement lourd maintenant? Je ne suis pas forcément inquiète mais s'ils disposent de ce genre de matériel, cela veut dire qu’ils sont mieux équipés que ce que nous avions originellement anticipé ce qui veut dire que notre problème de mafieux est bien plus ancré profondément que je ne le croyais. À tort ou à raison, je m’attendais à une banale affaire de corruption et d’avarice. C’est bien plus grave que je ne le pensais et il va falloir aller au fond de cette histoire. Qui a fourni ce matériel à la mafia et pourquoi? Je suis une policière. C’est mon métier que de trouver des réponses à ce genre de questions… À coups de matraque si nécessaire.


« ENFIN! Un minimum de défi! Je commençais à me dire que nous avions à faire à une bande d’imbéciles incapables d’opposer la moindre résistance intéressante. Tu veux qu’on commence tout de suite à creuser pour la voûte ou on se dégourdit les jambes à botter des culs pour commencer? Ce n’est pas ce pathétique échauffement de tout à l’heure qui aurait su me satisfaire, c’est moi qui te le dis! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Guardien of Justice
Messages : 248 Age du joueur : 37 Crédits : Twizzle & Iskaras & tumblr Batarangs : 2571

Feuille de personnage
Nom de Code: Gorgonia
Multi-Comptes: Slade Wilson - Jack Emerson - Adrianna Tomaz
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: [Grèce] Femmes de l'Ordre [pv Cindra Jinks]   Mar 30 Jan - 9:17


Femmes de l’OrdreCindra Jinks & Calypso Makhaira

Et voilà la petite armée qui sortait enfin. J’aurais cru qu’ils serraient intervenus quand nous aurions capturé la fille, mais en détruisant tout. Cette famille était étrange, le père semblait pourtant si choyer son enfant. Sauf s’il s’était rendu compte à quel point, elle était gonflante, idiote même, et donc à préférer la renier. À sa place, c’est ce que j’aurais fait. D’ailleurs, cela ne me donna pas envie d’avoir une famille. Bien que je n’y aie jamais pensé, je trouvais que cela compliquait pas mal l’existence. Gérer aussi bien son compagnon que ses enfants, les voir mal tournés et que tout vous retombait sur le dos… Non merci, j’étais bien assez occupée avec ma vie de justicière d’Athéna et sauveuse du monde. M’échauffant les poignets en tournoyant les lames, je me préparais au combat.

"Supprimons toutes ces défenses. Qu'il sache que rien qu'il puise faire nous arrêtera et qu'il devra faire face à son destin."

Je m’amuserais bien à faire tomber le moindre de ses hommes, détruire son château pierre par pierre, tout réduire en cendres mêmes. Ses armes, les réduire en miettes. Bref, tout anéantir, et le laisser au milieu d’un cratère fumant, lui accordant juste le temps de pleurer sur son sort avant de recevoir la sanction divine. Armes déployaient et mes serpents foudroyant de leurs yeux fendus ceux qui nous tiraient dessus, je bondissais en avant à une allure folle. Avec mes bras armés, je frappais en plein dans l’estomac deux gardes, dont avec la force, je les fis se retourner pour s’écraser face contre terre. Deux de moins en une seconde, ce n’était pas mal. Un autre, n’ayant pas compris que son arme ne servait à rien, tenta de me trouer mon armure avec ses balles.

D’un regard sadique, je m’approchais de lui, ignorant ses ridicules attaques qui ne faisaient que rebondir comme des cailloux sur un mur en métal. Ce dernier paniqua de plus en plus, vidant son chargeur sur moi, avant de se retrouver à sec. Il en tomba à la renverser et son visage se déforma sous la peur, ne sachant plus quoi faire. Il n’y avait plus rien à faire. Me tenant au-dessus de lui, je lui soufflais un mot effrayant :

"BOU !"

Il détala comme un lapin pour aller se cacher plus loin. Un rire s’échappa de ma gorge. Je venais à peine de commencer et déjà, je m’amusais. Aucun signe de fatigue ou de douleur, j’étais en pleine forme. Mais je fus comme pousser par une force inconnue, provoquant une grande chaleur et le bruit d’une explosion. Tel un chat, je retombais sur mes pattes et poussai un cri monstrueux vers l’origine de cette attaque. Cela m’avait mise de mauvaise humeur. Le lance-roquette, je l’avais oublié celui-là. Il ne pouvait pas me blesser, mais me ralentir, ça oui. Je bondissais donc sur le mur d’à côté, et avec mes griffes, je grimpais sa surface pour arriver sur le toit, afin d’avoir de la hauteur et mieux me préparer aux prochaines attaques. Je grimpais avec aisance comme un loup-garou qu’on pouvait voir à la télé, me tordant même quelques fois à la manière d’un Boa pour faciliter mon ascension, me perchant sur la tête d’une Thémis en marbre, qui trônait au-dessus de la zone de guerre. Là où je pouvais voir les derniers hommes à la défense et une Cidji aussi grande qu’une montagne les écraser à la manière d’un cyclope. Allais-je donc pousser un hurlement à la pleine lune ? Pas loin, mes petits sifflèrent à l’unisson en colère, quant à moi, je lançais une menace à déchirer la nuit :

"Mortels ! Tremblez devant votre jugement !"

Et de suite à près, j’allais rejoindre ma coéquipière qui semblait tout aussi bien profiter de la fête. Du haut de la statue, je bondissais sur l’un des hommes armés, griffes de bronze déployés, ma bouche aux dents crochues ouvertes et les serpents près à dévorer le visage dès l’impact….

©️ YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t1413-calypso-la-vengeresse-justiciere http://legendsofdc.creationforum.net/t1426-l-odyssee-d-un-gorgone#20140 http://legendsofdc.creationforum.net/t1425-les-amis-et-les-opposants-a-la-justice#20137 http://legendsofdc.creationforum.net/t1427-arcs-narratifs-de-calypso-makhaira
avatar
Messages : 34 Age du joueur : 29 Crédits : N.A. Batarangs : 1250

Feuille de personnage
Nom de Code: Cindra Jinks (de son vrai nom, Ciji)
Multi-Comptes: Maggie Marzena, Astarte et Adrian Carlyle Eversfield
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: [Grèce] Femmes de l'Ordre [pv Cindra Jinks]   Mer 31 Jan - 3:55

Moi on m’a toujours dit qu’il fallait donner une chance aux criminels de se rendre. Une fois cette chance donnée, rien ne force un flic de l’espace à ne pas sortir la grosse artillerie. Ce qu’il y a de merveilleux avec Justice Centrale c’est que tant que vous réussissez à vous justifier devant des bureaucrates, vous pouvez techniquement vous en sortir. Notre objectif principal est de combattre le crime et dans ce contexte, ce n’est pas une jolie métaphore. Nous sommes vraiment mandatés pour combattre le crime, physiquement si nécessaire, en ce sens que nous allons nous opposer directement aux criminels. Nous n’avons pas ordre de ramener vivant nos « proies ». Pour la plupart d’entre vous, c’est un système complètement absurde, vide de sens, qui encourage le meurtre gratuit. Oui et non. J’ai dit plus tôt que vous deviez pouvoir justifier vos actions devant des bureaucrates. Échouez dans cette tâche et comment dire…

Si votre offense est trop grave, vous passez du même côté que les criminels. Vous devenez le gibier. Et je vous assure que vos ex collègues ne perdent pas de temps à se mettre en chasse. Fait amusant, j’ai dû traquer, mettre en état d’arrestation un des mecs de ma promotion. Je ne dis pas que ça a été agréable. Je dis juste que ce sont des choses qui arrivent. Ça et le fait que c’est vraiment très con de tenter de mettre sur le dos de criminels un massacre que vous avez causé en négligeant le fait que les caméras cachées, ça existe et que les « méchants » en sont friands. Tout ça pour dire, ultimement, que là, le compteur de morts est en train de grimper. Ils ont eu une chance de se rendre. Ils ont décidé d’employer une force létale excessive contre moi. Le protocole impose donc une réponse toute aussi violente et radicale. Comme c’est autorisé, pourquoi s’en priver?

Je démolis tout sur mon passage. Eux ne se gênent pas pour tenter de nous tuer alors… Et j’avais oublié ô combien c’est amusant de tout détruire sur son passage en étant géante. La plupart du temps, j’use de techniques différentes, basées sur une métamorphose sélective de certaines parties de mon organisme. Là, on pourrait plus parler d’une transformation complète bien que ce ne soit pas exactement le cas. Être capable comme moi de métamorphose, c’est comme porter au quotidien quelque chose de… Moulant. Vous avez toujours l’impression que quelque chose vous contraint, vous retient, vous enveloppe. Alors oui, de temps en temps, on oublie cette sensation en faisant quelque chose d’un peu plus fou. Ce n’est pas forcément logique mais c’est ce qu’il faut. Et justement, parlant de faire quelque chose d’un peu plus fou… Pourquoi pas.


« Hey, l’instrument de la vengeance des dieux! Celle de nous deux qui butte le plus de ces abrutis se fait payer le repas par l’autre. Points bonus pour quiconque capture le crétin en chef! C’est un petit jeu qu’on avait là d’où je viens quand on allait faire un carton sur les bastions criminels et… HEY CONNARD! Tu fais chier avec ton lance-roquette alors mollo ou je te le fais manger et pas par la bouche! »

Le défi est lancé et je ne compte pas perdre. Ni attendre d’ailleurs. Autant au début je la trouvais emmerdante et chiante à mourir, comme n’importe quel fanatique religieux ou amateur mais bon, il faut bien admettre qu’elle ne se débrouille pas trop mal. Elle joue un peu trop sur l’effet de terreur plus que d’efficacité réelle mais bon. À chacun son truc. Moi je préfère quand c’est digne d’un de vos films d’action des années 90. Beaucoup d’explosions. Beaucoup de « badassitude ». Tout est dans la présentation. Dans l’effet. À l’époque, quand en plus d’être au cœur de l’action j’avais mon propre vaisseau, un simple fauteuil dans un vaisseau et par ma simple posture j’en ai mis plus d’un au pas. Comment faire pivoter la chaise, le discours employé et les exemples à donner. J’en ai fait trembler des plus coriaces et les forces déclinantes de ce mafieux arrogant sont en train de lui montrer pourquoi on m’a foutu en retraite forcée pour « excès de zèle »…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Guardien of Justice
Messages : 248 Age du joueur : 37 Crédits : Twizzle & Iskaras & tumblr Batarangs : 2571

Feuille de personnage
Nom de Code: Gorgonia
Multi-Comptes: Slade Wilson - Jack Emerson - Adrianna Tomaz
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: [Grèce] Femmes de l'Ordre [pv Cindra Jinks]   Jeu 1 Fév - 9:40


Femmes de l’OrdreCindra Jinks & Calypso Makhaira

Une compétition ? Je ne savais trop… Enfin, cela pouvait ne pas paraître professionnel non ? Bien que je trouvais du plaisir à servir la déesse, je ne savais pas si ce serait bien placé que je fasse une compétition. Ma mission était le chef de cette petite bande, pas décimé toute une armée, il ne fallait pas que je perde de vue cet objectif. Tel une tueuse à gages, ou un assassin comme Deadshot, j’avais un contrat à respecter. Il n’en allait pas que de mon honneur, mais celui d’Athéna. Si je manquais à mon devoir, quelle image ferais-je reflétais sur ma maîtresse ? Après, comme je l’avais dit, je pouvais trouver de l’amusement dans ma tâche. Un peu de manière sadique certes, mais de l’amusement. Au pire, je ne compterais que ceux se trouvant sur mon chemin. Et si l’objectif était atteint… Sans oublier que cela pouvait au contraire, contribuer à cette image pour là quelle, je me battais. La gorgone d’Athéna qui réduisait les forts en cendre en exterminé toutes résistances. Vue que le plan « attaque discrète » était un peu loupé, il fallait miser sur autre chose pour ce soir.

Un des hommes tenta de m’attaquer avec l’énergie du désespoir par-derrière. Mais quand vous avait des serpents sur la tête qui surveillaient tout ce qui se passait au tour de vous, dans un angle de trois cent soixante degrés, c’était difficile de me surprendre. Il voulait me frapper avec quelque chose, mais je ne le lui en laissais le loisir, attrapant son bras, et serrant fort, au point où on entendait son membre craquer et qu’il poussa des cris de douleurs, déformant son visage. Je le regardais d’un air méprisant. Que croyait-il faire ? La fuite aurait été une solution plus juste pour lui. On ne penserait même pas qu’il serait un lâche. La peur pouvait pousser les gens à commettre des actes si stupides.

"Que pensais-tu faire insecte ! Tu aurais dus abandonner, tant qu'il était encore temps."

Profitant du moment, je le pétrifiais sur place. Mais yeux se mirent à briller, et mes petits à s’agiter comme dans un Carnaval de Rio. L’homme se retrouva en un instant figé dans la peur, son visage devenant gris comme de la pierre, et il fut piégé dans sa prison de pierre en quelques secondes, partant des yeux pour finir jusqu’aux pieds. Ma plus puissante attaque, et il fallait que j’attende un peu, avant de pouvoir l’utiliser à nouveau. Je pensais l’utiliser contre le gros patron, mais si ce n’était pas possible, je m’assurerais que son supplice durerait aussi longtemps que celui de Tantale. La prison de pierre serait une sanction trop douce pour lui. Et concernant Cidji et sa compétition…

"Cela me fait un point de plus."

Avant de me jeter dans ce qui restait comme défense devant la grosse villa. Coups, de pieds, de poings, de lames et attaques de serpent… C’était une véritable avalanche de violence qui s’abattait sur les derniers fous encore debout. Ces humains faisaient bien trop confiance en leurs armes. Grossières erreurs, car même si elles étaient mortelles, elles ne pouvaient rivaliser avec la dextérité acquise à travers des siècles de pratique au combat au corps-à-corps. J’effectuais de nombreuses acrobaties pour esquiver chacune de leurs attaques pour frapper sur leurs côtés et dernières, les faisant tomber comme des mouches. Plus je frappais, plus je sentais la fièvre du combat me prendre. L’esprit de la guerre était en moi, façon de parler. On ne me l’avait jamais dit, mais je le pensais, j’étais sans doute l’une des amazones les plus violentes de notre île. Je ne disais jamais non à une bataille, et je me bâtais avec beaucoup de hardiesse. Et les messages de paix et d’amour me touchaient moins que mes sœurs. Mais après avoir était laissée pour morte et transformer en arme de la vengeance, il était difficile de prêcher l’amour par la suite. Oh et concernant notre compétition, je n’avais aucun doute que ce serait Cidji qui la remporterait. J’étais persuadé même, qu’elle pourrait transformer cet endroit en cratère fumant avec un rayon alien. Mais j’étais bonne joueuse, tant que j’avais ce que je voulais, je pourrais lui payer autant de verre qu’elle voudra.

©️ YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t1413-calypso-la-vengeresse-justiciere http://legendsofdc.creationforum.net/t1426-l-odyssee-d-un-gorgone#20140 http://legendsofdc.creationforum.net/t1425-les-amis-et-les-opposants-a-la-justice#20137 http://legendsofdc.creationforum.net/t1427-arcs-narratifs-de-calypso-makhaira
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Grèce] Femmes de l'Ordre [pv Cindra Jinks]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Grèce] Femmes de l'Ordre [pv Cindra Jinks]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ordre d'évacuation d'un navire actuellement
» Je ne connais pas cela:ordre à respecter sanguine et craie ?
» [FIX] SMSTimestampFixer ( bug ordre sms )
» Les femmes Africaines face au mariage mixte
» Ordre de classement de décorations

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Legends of DC :: Terre & Espace :: Reste du Monde :: Europe & Asie-
Sauter vers:  




Arrestation sur une île du Pacifique : des pillards accusés de la disparition de Koriand'r et Jack Emerson. Des pistes sont en cours d'études. LIRE LA SUITE

Ajoutez votre news PAR ICI !
Une News pour 100 batarangs !
Places libres : 2/3


Tout commença par un acte de bêtise humaine

Recenser un sujet libre : CLIQUEZ ICI !