Partagez | 
 

 Lucifer Morningstar - I've Quit.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
THE DEVIL
Messages : 30 Age du joueur : 26 Crédits : Yaldabaoth et Crackles Bones Batarangs : 500

Feuille de personnage
Nom de Code: Le Diable
Multi-Comptes: Rose Wilson, Cassandra Cain
Infos Diverses:
MessageSujet: Lucifer Morningstar - I've Quit.   Mer 3 Jan - 18:25


Lucifer Morningstar






❯ FEAT : David Bowie
Informations Générales


❯ Prénom Nom : on l'a appelé Lucifer Morningstar, mais son père lui a donné le nom de Samael.  
❯ Pseudo : Le Diable, Satan, Le Poison de Dieu, Le Malin, Le Porteur de Lumière, Le Fils Rebelle, Le Seigneur des Enfers, Le Grand Prince, L'Adversaire, Le Berger des Soleils, l'Étoile du Matin, le Baphomet, La Bête, Le Prince de l'Est, Le Seigneur des Illusions le Serpent, le Grand Cornu, The Old Nick, Le Sheitan, Le Père des Mensonges, Woland, Iblis, Diantre, Mastema, Samyaza, Aste'Hashke, Yan-Io-Wang, Haborym, Yama, Pwcca, Beherit, Typhon, Demongorgon, Pazuzu, Moloch... et tant d'autres qu'il connaît par cœur mais il est loin de tous les apprécier.  
❯ Age : Aucun être vivant n'était là pour être témoin de sa naissance.
❯ Identité Publique ? : Se dissimule à peine dans l’incrédulité générale. Et pourtant : non. 
❯ Ville : Réside paisiblement à Los Angeles, la cité des anges.  
❯ Lieu & Date de Naissance : Le Néant, lors d'une époque où le temps était un concept inexistant.
❯ Race : Déité, immortel, et aucune responsabilité qui va avec.
❯ Métier : Précédemment Archange de Yahweh, ensuite Maître absolu des Enfers, désormais heureux propriétaire de son propre Piano Bar à Los Angeles: Le Lux.
❯ Orientation Sexuelle : Un concept puritain et stupide : Lucifer n'a pas besoin d'une étiquette définie et esclavagiste, il se targue d'être libre et, tout pleinement, sexuel.
❯ Situation Amoureuse : Bien que vivant avec sa consort Mazikeen, le Diable est dangereusement volage.
❯ Groupe : Indépendant
❯ Pv|Scénario|Inventé|Perso DC Comics : Perso DC comic

Caractère

Les saintes écritures disent bien des choses sur le Poison de Dieu, et la première sont à retenir est cette diatribe qui, à première vue, peut sembler affreusement impie : le Diable est charmant. Absolument charmant. De fait, il est si passionnément plaisant que mêmes ses frères angéliques sont contrit à être incapable de détester l'essence même de ce qui est démoniaque. Sa voix ronronne d'un vibrato captivant, le moindre de ses gestes gracieux fascine et perturbe. Ses yeux, tantôt bleus, tantôt dorés, sondent votre esprit de façon enchanteresse. Tout en subtilité, bon mots, apparence impeccable et calme olympien. Et pourtant, le moindre de ses haussements de sourcils, les pores de sa peau chaude, et la plus infime parcelle de son existence invite au vice et à la décadence. C'est là un poète à l'âme noircie, un serpent à la langue affûtée comme un couteau, un esseulé qui maîtrise tout les arts de l'approche, entre tendresse subtile et mystère impénétrable.

On le voit ainsi, accoudé  à son bar, perdant son temps avec nonchalance, à écouter les conversations de ses ouailles, perdues entre deux verres. Il semble ici prodiguer conseils et guidance si son humeur l'en impute. Et pourtant il tisse, manipule, susurre, taquine. Avec une tendre cruauté. L'humanité n'a guère de secret pour quelqu'un qui a passé dix longues milliards d'années à punir les pécheurs. Il est possible, pourtant, d'avoir son attention, mais tel un enfant, elle est tout aussi facile à obtenir qu'aisément perdue dans les méandres du néant. Quasi personne dans cet univers n'a la poussière de sa prestance, à ses yeux, que ce soit des supers héros ou des criminels perclus de pouvoirs superflus. En toute honnêteté, il vous sera difficile de l'émouvoir d'une quelconque façon. Vous venez confesser le plus terrible des crimes : amateur. Il aura de toute façon fait bien pire. Vos actions altruistes vous accorderez en toute logique une canonisation : il a été le meilleur Archange du Seigneur lui-même. Un curriculum vitae tellement varié qu'il est difficile que quiconque trouve justice à ses yeux. Il vous faudra le surprendre. Lucifer aime être surprit, sortir de la routine et briser l'ennui. Mais qui peut encore surprendre un être omniscient tel que lui?  Et pourtant, Dieu, son père, sait qu'il aime la discorde et l'action. Détaché de ses chaînes infernales, Lucifer court après le danger et l'animation avec zèle et passion. La passion des Anges est une stupidité, qu'on lui a répété inlassablement; alors il l'entretien. Abondamment et viscéralement.

Lucifer est un être libre, il le crie, le revendique, et comme ultime insulte envers son père et ses commandements asservissants, s'est coupé les ailes, ses ailes magnifiques. Un cœur rebelle, dans un corps puissant et impérieux qui lui a coûté dix milliards d'années d'humiliation et de punition, mais dont il a réussit à se décharger. Il se répugne des règles, des mœurs, embrasse autant d'âmes qui lui sied, fait la nique à la bigoterie, se défend d'appartenir à des règles pré établies. Lucifer n'est rien si il n'est pas péché et affranchissement. Il a pourtant à cœur le respect et si il n'a que peu d'affaire pour le sort des humains qu'il côtoie, il déteste l'immoralité et les êtres répugnants. Il en a puni bien assez pour que ça ne soit plus qu'une bagatelle à ses yeux.

Il aime jouer à des jeux dangereux, mais uniquement selon ses règles, bien précises, et tant supérieures à celles des hommes. Alors il s'invite, se repend de sa présence divine, s'attend à se qu'on se palme devant lui. Détaché des rixes entre surhommes en costumes ridicules, il se délecte pourtant de ce cirque grotesque. Si il ne trouve pas d'animation qui trouve grâce pour son essence seigneuriale, n'ayez nulle crainte : avec patience, il la créera lui même. Et sans avoir la tâche de se salir les mains.

Triste victime de quolibets ridicules, Lucifer ne cherche pas à collecter les âmes, à faire de pathétiques échanges à qui mieux-mieux pour satisfaire des caprices amateurs de plébéiens gâtés par un Dieu absent. Pas plus qu'il n'est la sinistre créature à corne pathétique que la croyance populaire imagine. Et plus encore : le Diable ne ment jamais. Il méprise le mensonge avec véhémence, considérant cette pratique comme indigne d'un être de Lumière tel que lui. Il n'en a pas besoin pour tendre des pièges, pour flatter et pour manipuler. Le mensonge est une arme de faibles et de bigots. Tout comme il n'a qu'une parole. Satan se sent parjuré par l'image grotesque que les humains ont de lui, d'autant plus que toutes les religions monothéistes se sont mis d'accord de lui mettre tout les maux du monde sur ses épaules, tout en accomplissant ironiquement des horreurs au nom de son père. Pourtant, dix milliards d'années de servitudes plus tard, Lucifer a gardé ses convictions intactes : Dieu Son Père est l'unique tyran de cette sinistre mascarade. Il n'a jamais tout à fait renoncé à son idée de retirer le trône Céleste des doigts ridés de son paternel. Mais pour l'heure, c'est un projet lointain  : sa dernière rébellion lui a coûté bien trop chère.

Libéré de son fardeau depuis quelques courtes années, Lucifer apprécie sa retraite actuelle, il trouve réconfort dans une oisiveté sans regret et dans la découverte d'un monde vivant, si semblable et pourtant si différent de l'Enfer qu'il a laissé derrière lui. Le terrain de jeu est grand, et l'éternité est enfin sienne.


IL ÉTAIT UNE FOIS...

I. ''Te voilà tombé du ciel, Astre brillant, fils de l'aurore! Tu es abattu à terre, Toi, le vainqueur des nations! '' St Isaïe

Tout le monde aimait Samael. Le plus Sage, le plus Beau, le plus Juste, le plus Puissant des fils du créateur. Même les entités, telles que la Mort, le Rêve ou le Destin. Entièrement vêtu de Feu, son Glaive perpétuellement à la main, il irradiait tant et bien qu'il prit le sobriquet de 'Lucifer' Le porteur de Lumière. Un nom qu'il porta fièrement, et auquel il n'a jamais renoncé. Lucifer cultivait le respect et l'admiration de ses frères et sœurs, qui l’idolâtrèrent quand ils n'étaient pas tout simplement envieux. Même Metatron, le Chancelier Suprême des Cieux, n'eut jamais le privilège d'être le bras droit de Dieu. Leur Père aimait particulièrement l'Ordre, avide de commandements et appréciait les choses à leur place. C'est pour cela que quand Lucifer fut son bras droit, son frère, Michael, était le gauche. Tout deux furent forgés loin de toute création, dans le Néant, et furent aussi similaires que complémentaires. Les deux face d'une même pièce. Dans le froid instable de ce qui fut l'immensité cosmique, à l'aube de toute vie, hors du temps, Samael et Michael seraient les bergers qui guideraient les plus jeunes pour accomplir des desseins du tout puissant.
Et personne n'aimait plus Samael que son père, Yahweh. Bien sûr, la passion dont il faisait preuve n'avait d'égal que son orgueil, mais qu'est-ce un fils, si on ne les aime pas, tout aussi perclus de défauts qu'ils puissent être? Nul n'ignorait que Samael, le Porteur de Lumière, était un être dont la Vanité n'avait d'égal que sa superbe. Mais Lucifer aimait tellement le Paradis. Alors personne, absolument personne n'aurait pu prévoir que le fils chéri deviendrait le rebut familial.

Lucifier n'a jamais été friand de règles et de place attitrée. Le Porteur de Lumière se trouva rapidement étouffé dans un rôle qui le satisfit en rien. Mais plus que tout, le comportement tyrannique de son père, qui imposait sa vision à tous, le rendait particulièrement furibond. Deux idéologies s'affrontèrent : celle de l'Harmonie, et celle du Chaos. La prépondérance de Lucifer convainquit un grand nombre de ses semblables pour affronter leur père et gagner leur liberté. Si son armée fut conséquente, aucun des Archanges ne suivirent leur Frère.

Et ce fut ce qui provoqua sa démise. Tout aussi érudit, puissant et brillant qu'il avait été. Face à ses frères, face à La Présence, et particulièrement face à Michael, Lucifer dût faire face à sa ruine. Avec toute la colère et toute la pitié que l'on offre aux pécheurs, Michael jeta son frère hors de la Cité d'Argent, pour qu'il chute.

Et il chuta. Très longtemps.

Il est encore impossible pour l'Ange Déchu, même aujourd'hui de définir, même le plus vaguement possible, le temps qu'il a passé ainsi. A tomber dans l'immensité du cosmos, à sentir à chaque seconde sa grâce angélique se dissoudre. La sensation, elle, fut insupportable, et la douleur fantôme le hante encore régulièrement. Lucifer n'en a jamais parlé, ou rarement. Surtout pas de la peur qu'il éprouvait dans sa lente agonie: celle de tomber éternellement. La froideur du Néant et la douleur perpétuelle furent pour lui, le pire châtiment auquel il aurait imaginé, et c'était uniquement parce qu'il n'avait aucune idée de ce qui l'attendait.

C'est avec autant de soulagement et de douleur qu'il toucha le sol. Groggy et délaissé de la chaleur qui l'enveloppait auparavant. Et c'est devant ses yeux que s'éleva : rien. Une immense plaine aride, sinistre, et vide. Le Chaoplasme. Son nouveau terrain de jeu, l'ultime présent que lui offrit son père. Ce qui deviendra la place de ceux qui ne méritent pas de toucher les cieux ou la paix. Parce que les sphères Céleste ont besoin d'un miroir déformant. Et Dieu, d'un bouc émissaire.

II. ''Et ils les jetteront dans la fournaise ardente, où il y aura des pleurs et des grincements de dents. '' Saint Matthieu

Il n'est pas longtemps resté seul, dans ce monde stérile, celui qu'on appelle Le Porteur de Lumière. Ses frères et sœurs, ses alliés réputés, ceux qui sont tombés du ciel après lui, l'ont rapidement rejoints. Ils ont évolués, ils ont changé de forme, d'apparence, parfois en suivant des modes, celle des têtes multiples, celle des corps grotesques, celle des chimères... La plupart ont oublié les êtres superbes qu'ils furent autrefois, et se complaisent dans ce qu'ils sont maintenant : des démons. D'autres sont suivis, sortis du néants ou créés à partir de rien. Enfin, il a fallut construire l'Enfer, l'Empire du mal, à base de poussière et de boue. Forger le royaume qui ferraient trembler toute la Création, la punition ultime pour les impies et infidèles. Un décor d'horreur, où l'infamie flirte avec le plaisir, que même les pires cauchemars ne peuvent rendre grâce.

Et quand le royaume de l'Enfer fut digne, les morts arrivèrent. Pleurant sur leurs sorts, exigeant de purger leur peine. Des âmes perdues aux monstres d'ignominie, ils ont tous demandé la même chose : de l'attention. Ils ont supplié, en pleurant et geignant, la sollicitude du désormais Diable, pour veiller sur leur sort éternel, et que leur punition soit exemplaire pour leur vie de méfaits.

Et parce que c'était son rôle, le Diable s'y obligea.

Pendant que les mortels et immortels le gratifiaient d'offrir des fruits à des femmes, que Le Malin tentateur leur forçait la main a commettre horreur et atrocités, et qu'on intimait de prier pour les pécheurs tout en le délaissant lui, le pire pécheur de tous, le Diable satisfit tout les désirs de tortures, les plus sinistres, les plus retords et les plus pervers.

Sous son commandement, ils ont tous hurlés, pleurés, rit, souffert, forniqué sans fin et sans raison. Lucifer, que même les turpitudes de l'enfer ne lui a jamais retiré sa superbe angélique, avait son Royaume a faire tourner. Il s'y est plu, en vérité. Le Diable était un rôle fait à sa mesure, qu'il a fait sien, ou qu'il a pensé faire sien.
C'est avec langueur, quand l'éternité commençait a se faire difficilement longue, que les réflexions vinrent, et que les réalisations se forgèrent petit à petit, et elles furent aussi brûlantes que sa sinistre chute.

Devant ses yeux mordorés, en observant scrupuleusement la lente évolution des cieux et de l'univers, que les créatures mortels s'élevèrent pour retomber, il sut que Dieu avait un plan, pour tous. Y comprit pour lui. Et que sa rébellion n'avait été que la plus rapide, et qu'un de ses frères aurait de tout de façon commis l'hybris et aurait fini dans les tréfonds à sa place. Le Diable n'était pas le costume qu'il s'est créé de toute pièce, c'est celui que Yahweh lui a donné. Et au delà il comprit, que le plus supplicié de cette sinistre orchestration, n'était autre que lui. Coincé ici pour un péché commis il y a des milliards d'années. Et que quand les autres seront repus de ce qu'il peut offrir, lui sera encore là, immuable et éternel, à être l'obligé bourreau de ses invités.

Et c'était une réalité qui devenait lentement mais sûrement insupportable.

III. "Comment Satan peut-il chasser Satan?" St Marc

Lucifier ne se souvient que très peu de celui qu'il fut autrefois. Il apprend que le Rêve vient lui rendre visite, et Lucifer n'aime pas Morphée. Il l'a humilié voilà quelques années, et le seul qui l'avait fait auparavant était le tout puissant lui-même. Il a juré de le détruire pour l'affront, et pour cette raison, il va lui léguer un dernier cadeau.

Le Roi quitte son Royaume.

C'est fini. Il en a décidé ainsi. Plus jamais l'Enfer ne sera son fardeau. Sa dette est payée. Le royaume n'est plus le sien à veiller et couver. L'éternité ne lui convient plus, et il s'est lassé d'être L'Adversaire. L'annonce a pour effet de faire trembler jusqu'aux confins des Cieux. Les Anges sont outrés, surpris et désorientés. La Présence, lui-même, au sommet de son trône de Lumière, s'agite. Mais Samael s'en moque. Qu'ils pleurent, crient et s'insurgent : ils n'ont plus aucune emprise sur lui, et rien de ce qu'ils pourront faire n'arrivera à la cheville de ce qu'il a déjà subit. Il agite la main vers le ciel cendreux de son royaume, les nargue, puis les ignore : ce n'est désormais plus son affaire.

Il doit vider l'endroit, fermer les dernières portes qu'il a construit voilà bien longtemps, et dégager les derniers retords qui gémissent et sanglotent. Que vont-ils faire, si l'Enfer est vide? Où peuvent-ils aller? Qu'est-ce qu'il y a au delà d'une éternité de souffrance et de plaisir? Lucifer ne répond pas : ce que ses ouailles feront désormais, ça ne le regarde en rien.

Il doit chercher les âmes les plus horribles, les immondes qui se complaisent dans les confins de l'enfer, qui puent l'orgueil et la suffisance : ils ne bougeront pas, leur place en Enfer, ils l'ont mérité. Des milliers d'années de tortures, à subir les horreurs qu'ils ont fait à d'autres, morts depuis bien longtemps, n'est-ce pas peu payé pour leurs frasques de mortels? Ne méritent-ils pas de ne jamais connaître la paix? Le Diable les chasse : leur misérabilisme pathétique n'est plus de son ressort.

Morphée lui-même est stupéfait. L'aspect des Songes, bien plus vieux que Lucifer, s'était attendu à un duel sans merci. A la vengeance du terrible Satan, qu'on n'insulte jamais sans le payer au centuple. Lucifer n'a pas oublié l'affront, mais il ménagera sa haine, jusqu'à ce que son courroux tombe sur Rêve. Comme sur son propre Père. Néanmoins, Lucifer lui demande un dernier service : ses ailes. Il lui faut s'en détacher. Il doit définitivement se séparer de ce qui le relie à cet endroit, et à sa condition. La douleur est aussi atroce qu'elle est libératrice, il ne lui reste plus rien. Il est enfin affranchi. Mais pas sans avoir offert un dernier présent au Rêve : La Clé de l'Enfer. Un cadeau empoisonné, qu'il offre non sans ricaner. Qu'il en veuille ou pas, elle est désormais sienne. Morphée se souvient, lui, à l'époque où Samael était jeune né. À quel point il était beau et comment il irradiait, et à quel point il était imbu de lui-même, passionné et furieux. Lucifer n'a pas tant changé, mais peut-être juste assez pour comprendre et pour agir.

Quand le Rêve part, il ne reste plus que le Diable. Et Mazikeen. Mazikeen et sa face délicieusement scindée en deux. L'une d'une beauté fatale, l'autre déformée et grotesque, poisseuse de sang et dénuée de peau. Mazikeen est sa consort, une de ses plus proches alliés. Une guerrière aussi brutale que tendre, une amante dévouée, et la meilleure compagnie qu'il ait jamais eu en Enfer. Et pourtant : Mazikeen doit partir. Tout le monde est parti. Elle proteste mollement : elle, plus que quiconque, sait que le diable n'écoute pas. Il ne l'autorisera pas à rester avec lui, mais dans sa magnanimité, il l'autorisera à l'aimer.

Lucifer est seul, dos à l'immensité de l'Enfer qui n'est plus à personne.
Il n'a pas la nostalgie de regarder derrière lui.
Il est l'heure d'éteindre la lumière.

IV. ''Avec les impies, les parasites moqueurs, Ils grincent des dents contre moi. '' Psaume 35:16

Lucifer se voyait apprendre à valser. Jouer du piano. Se construire un foyer si il veut. Mais c'est sur une plage en Australie qu'il s'est posé. Là où trônaient ses ailes, il ne reste désormais que des plaies béantes, et Satan farniente toute la journée, sur une chaise longue. Seul devant l'océan, en écoutant les vieux qui viennent parfois lui parler. Ils racontent leur vie, et pour l'heure, n'est pas d'humeur joueuse. Pour la première fois depuis longtemps : il se tait et il écoute.

L'Enfer est a nouveau ouvert. Son semblable, Remiel, en a fait son royaume de la repentance. Lucifer n'a même pas haussé les épaules, mais cela ne fait que le conforter dans ce qu'il savait déjà. Que les morts reviennent à la vie où que quelqu'un soit là pour tenir le fouet, peu lui chaut désormais. Il sait que les démons lui en veulent, du moins une écrasante majorité, et que ceux qui sont retournés rapidement dans le giron infernal familier le prennent pour un déserteur au mieux, pour un lâche au pire. Lucifer s'en moque : il n'a plus de compte à rendre. Ni à eux, ni à personne.

Sa principal activité consiste à regarder les couchers de soleil. À se dire qu'à sa décharge, le vieux connard sait au moins faire des jolies choses. Lucifer ne sait pas crée, alors il admire l'artiste, en se disant qu'un jour il lui tranchera les mains.

Et un jour, quand il ne s'y attend plus, il se lève.
Il ignore encore ce qu'il ferra, il sait juste que ça sera dans un endroit avec beaucoup de personnes. Il doit voir du monde, il doit parler. Peut-être même ravoir sa propre affaire. Avec très peu de personnel cette fois. Et un piano à queue.
Il tend une main ferme à ses côtés, paume vers le ciel, et sent les doigts de Mazikeen s'y entremêler. Brave et démoniaque Mazikeen qui l'a toujours attendu.
Si il veut apprendre à valser, il a besoin d'une partenaire.
Et si il doit avoir une partenaire, ce sera Makizeen.




POUVOIRS & HABILITÉS

Compétences Angéliques  :

Porteur de Lumière :
Les flammes de Lucifer sont des ladies retords et voraces. Elle dévorent quasi tout sur leur passage, à son unique volonté. Si il est d'humeur magnanime, elle peuvent vous épargner. Il en est, bien évidemment, parfaitement immunisé, comme toute source de chaleur n'a aucun effet quelconque sur lui. Par amour du théâtre, il peut les faire intervenir là où il sied : dans son sang, dans sa main, et même les souffler tel un dragon.

Omniscience :
Satan sait tout. Peut-être pas autant que Dieu ceci dit. Il sait quasiment tout d'une personne juste en posant les yeux sur elle. Trouve l'assassin d'une victime, parfois même avant que le meurtre se produit. Il est stupide, voire même inconscient de penser être capable de le tromper ou même de prévoir une stratégie contre lui : il sait déjà quel plan maladroit à siégé dans votre petite tête. Lui, en revanche, à toujours des projets bien ficelés, mais n'aime pas en faire part à autrui : devoir perdre son temps à expliquer A + B à des simplets n'est résolument pas son passe-temps préféré. Ceci dit l'omniscience à ses limites : si jamais il y a plusieurs hypothèses futures, toutes aussi réalisables l'une que l'autre, il sera plus difficile pour lui de 'voir'.

Volonté de Dieu :
Contrairement à son frère, Michael, Lucifer ne peut pas crée à partir de rien. En revanche, La Présence a fait sien le pouvoir de modeler l'univers à son envie. À n'importe quelle échelle, de l'infiniment petit au gargantuesque, tout est sujet à ses caprices si l'envie est fait sien de le manipuler à sa guise.

Physique :

Immortel : Les affres du temps n'ont aucune influence sur le corps divin de Samael. Pas plus que les ravages de l'alcool, le manque de nourriture, ou être privé d'air. Il est possible de le toucher, et de lui porter des coups, mais ils n'ont que peu ou prou d'effets, et;les chutes ne sont que des piqûres de moustiques. Les attaques magiques peuvent vaguement l'atteindre mais elles sont peu efficaces sur lui. Pour blesser le Diable, il faudra user au minimum de pouvoir issus d'Êtres aussi divins que lui. Certains objets angéliques peuvent sérieusement le blesser, mais aucun n'a autant de pouvoir que les épées de ses frères Archanges. C'est celle de Michael qui l'a jeté du Paradis pour l'envoyer aux bas fonds.

Guérison accélérée : Si par mésaventure son existence se retrouverait meurtrie d'une quelconque façon, il n'y paraîtrait plus grand chose au bout de quelques minutes. Si tel est son souhait, il peut cependant garder des séquelles, mais soyons sérieux : Lucifer, perclus de cicatrices? Quelle idée.

Combat : Un épéiste reconnu et craint là où la rumeur parle de lui, il brandit fièrement son épée en flamme, qu'il portait déjà à la création des temps, où il était la main droite de Yahweh. Pour autant, il n'est pas non plus gauche avec ses poings et ses pieds. En vérité : n'importe quelle arme peut se trouver mortelle dans les mains d'un combattant chevronné comme Satan lui-même. Il est également possible pour lui d'invoquer son épée comme il lui sied.

SuperForce : Il complète ses dons par une force surhumaine. Il peut éjecter facilement un opposant d'une taille et d'une masse comparables à celle d'un immeuble, soulever sans mal quelqu'un, et la moindre de ses gifles à la puissance de plus de dix hommes.

Vol : Auparavant il pouvait flotter avec aisance, voler sur de longues distances, et s'élever dans les airs en un clin d’œil. Depuis qu'il a renoncé ses ailes, son don de lévitation est sérieusement bridé. Il peut désormais tout juste rester quelques dizaines de centimètres au dessus du sol pour quelques temps.

Sens sur-développés : Peu prompte à ressentir toute fatigue, Samael a une endurance inhumaine. Tout comme il est pourvu d'une agilité parfaite. Pour couronner le tout : ses cinq sens sont largement plus développés que le commun des mortels. Si cela est pas suffisant, il s'adapte aisément à tout milieu naturel : ne ressent ni chaleur, ni froid, et peut respirer sous l'eau, et même  voyager dans l'espace sans aucun risque.

Métamorphose et dissimulation : Que ce soit pour disparaître sans laisser de trace, ou tout simplement prendre une autre apparence, ce n'est que bagatelle pour quelqu'un comme lui. Il peut ainsi changer à sa guise de taille, de sexe, de poids et d'autres. Mais son plus gros frein reste son indécrottable narcissisme : être autre que lui-même ne l’intéresse pas vraiment. Mais le don est utile pour changer de vêtements rapidement.

Magie :

Nécromancie : Quiconque imagine qu'avoir travaillé des milliards d'années avec des morts ne donne pas la curiosité nécessaire pour jouer avec : vous n'avez clairement pas essayé. Lucifer peut donc faire comme votre sauveur Jésus, et relever les cadavres pour une période limitée, quelques jours tout au plus. Évidemment l'effet est un peu moins bon enfant et s’apparente plus aux zombies voodoo.

Télépathie : Utilisé tout autant pour lire dans les esprits que pour s'y introduire sans aucune honte. Il s'en sert principalement pour communiquer avec autrui. Il n'a pas besoin d'être proche de sa cible pour agir, mais doit être sur le même monde que lui. Il doit se rendre aux enfers pour communiquer avec quelqu'un des enfers et ainsi de suite.

Hypnose : Si la télépathie et la manipulation n'était pas suffisant, Lucifer a trouvé très drôle d'hypnotiser autrui. Pas dans le sens de forcer quelqu'un à faire quoique ce soit, mais provoquer une transe dans le but de manipuler très habillement sa psychologie. Il utilise une méthode simple qui consiste à fixer sa cible dans les yeux pendant un court laps de temps. Il s'en sert généralement pour infliger des châtiments envers les mortels qu'il trouve irrespectueux et/ou immorales. Il peut, par exemple, rendre un violeur sexuellement impotent.

Téléportation : Que ce soit pour voyager d'un plan à l'autre, pour esquiver une attaque, ou pour traverser de longues distance avec aisance, il est capable de le faire instantanément sans effort.

Télékinésie : Pour faire apporter la bouteille de whisky à son verre, pour éjecter un ennemi, à quelques mètres, ou pour soulever l'équivalent d'un convoi de camion, Lucifer aime se servir de cette capacité, si cela lui évite d'avoir à se servir de ses mains.

Projection Astrale : Après des millénaires d’entraînement, Lucifer est non seulement capable de projeter son esprit hors de son corps, mais il est également capable de le faire avec autrui. Très utile pour contacter les gens dans leur sommeil, ou tout simplement pour leur faire peur.

Manipulation des éléments : Si le feu – des enfers ou non - répond aisément à son appel, il est également capable de manipuler la terre et l’électricité. Lucifer peut également contrôler la gravité, créé des champs de forces, projeter de la lumière, manipuler les ténèbres, et modifier à sa guise la densité d'une matière.

Illusion : Si vous êtes non loin de lui, Samael peut vous offrir des visions de son choix. Qu'elles soient délicieuses ou vos pires cauchemars. Cela ne fonctionne que si la cible est dans un rayon relativement proche de lui. Elles disparaissent dés qu'il s'en désintéresse ou qu'il s'éloigne.

Manipulation du Temps : Lucifer s'est également vu octroyé la possibilité d'arrêter ou d'accélérer le temps, sur une courte durée, principalement pour avec une brève discussion avec quelqu'un ou tout simplement pour l'aspect théâtrale de la chose. Il est également capable pour lui de remonter le temps. Plus la période est éloignée, moins Lucifer peut se permettre de rester longtemps dans les périodes. Il peut éventuellement amener quelqu'un avec lui, mais cela l'handicape énormément : il ne peut pas quitter la personne, et de manière générale: ne peut plus bouger. Et en toute objectivité, si il peut manipuler le temps, il ne peut pas avoir une incidence dessus. Quoiqu'on ignore si c'est le cas, où si il refuse tout simplement de le faire.

Manipulation Dimensionnelle : Il paraît qu'il existe des dimensions parallèles, mais pour les besoins du forum, ce pouvoir est entre parenthèses. Disons que si d'aventure d'autres dimensions existeraient, Lucifer serait tout à fait capable de voguer d'une à l'autre.

Talents Divers :

Manipulation : C'est l'essence même de ce qui fait le Diable ce qu'il est. Il tente, louvoie, attire, et invite ses interlocuteurs à de passionnantes discussions qui peuvent leur ouvrir les yeux sur leur propre existence. Il convie les gens d'embrasser leur propre personne et leurs désirs et de renoncer à toute seule d'asservissement. Sa voix est la douceur même du miel et ses mots sont toujours judicieusement choisis. Si il n'a jamais forcé personne à quoique ce soit, il manipule pour son propre plaisir, mais également pour enrager ses frères restés au ciel et se rebeller perpétuellement contre son père et créateur. Son charisme et son charme naturels le rendent quasi impossible à ignorer, et on broierait ses paroles suaves en en redemandant toujours un peu plus. L'attraction -mentale et physique- que provoque Lucifer est réelle et palpable, et peu même devenir viscérale sur certains esprits fragiles, ou que Lucifer travaille longtemps, si tant est que quelqu'un parvienne à garder son intérêt durant assez de temps.

Connaissance Cosmique : Rien de ce qui échappe dans le cosmos n'est inconnu de Lucifer. Lui qui est né au Paradis, bien loin des confins de l'univers, ses dons angéliques lui offrent une sensibilité bien particulière sur les moult guerres qui peuvent exploser de part et d'autres des galaxies. Ce qui n'implique pas qu'il s'en intéresse particulièrement.

Intellect Démoniaque: Rusé et sans merci, proposez lui une partie d’échec et il est possible qu'il s'insurge que vous vous estimiez un tant soit peu à son niveau. Lucifer est un tacticien sans scrupule, et un homme d'une insatiable curiosité qui le rend parfaitement sujet à s'adapter au monde actuel. Brillant et cruel, il sait jouer de vous, de ses atouts, et gagner ce qu'il souhaite en le moins de coup possible. Parfois il laisse la partie se prolonger par amour du sport, mais c'est uniquement selon ses critères. Sans oublier que son leadership naturel fait de lui un chef charismatique et prompte à être suivit.

Polyglotte :La communication reste le principal terrain de jeu de Lucifer. Qu'importe votre dialecte : Le Diable vous comprend, et vous comprenez Le Diable.

Self Made Man L'expérience a également donné à Lucifer des compétences non négligeable en gestion. C'était un long travail à grande échelle de passer du vide du chaoplasme à l'Enfer. Une affaire qui a prospéré pendant dix milliards d'années. Débrouillard et talentueux, il est arrivé sur terre les mains dans les poches, et il est désormais un golden boy des plus en vogue et le propriétaire du Bar le plus prisé de la Cité des Anges. Sa réussite est totale, sans conteste, et sans véritable effort.

Sensibilité à la Mort : Non seulement Lucifer a torturé les damnés bien avant que le temps ne puisse s'en souvenir, mais il a longtemps fréquenté la Mort elle-même. Ainsi, Satan, sait quand elle est dans les parages, quand elle agit, et quand une de ses fréquentations est l'infortunée cible de la démiurge. Il n'a pas de quoi s'en émouvoir, mais il le sait. Auparavant cela lui aurait fait un nouveau pensionnaire, maintenant cela ne le concerne plus en rien.

Pianiste Érudit: L'entendre jouer la moindre mélopée est considéré par le Los Angeles Time, comme -très ironiquement- une bénédiction. C'est également ce qui fait une des grandes renommées de son bar, si ce n'est la plus grande. Lucifer Morningstar s'est vu offert différentes offres de concert, d'enregistrement, et même de tournée mondiale. Cultivant sa tranquillité, il les a toutes déclinées. Son répertoire est varié, d’œuvres vétustes, d'autres plus récentes, mais surtout d’œuvres tombées dans l'oubli, dont vous n'avez probablement jamais entendu parlé.

Armure Infernale : Un cadeau qu'il s'est octroyé voilà bien des millénaires : une armure forgée dans le feu des enfers. Noire de jais, elle lui confère une plus grande résistance aux attaques et armes magiques/angéliques. Il ne la porte qu'en temps de crise. Elle est bien à l'abri des regards, au fond d'une remise surprotégée au sein du Lux.

Ailes Angéliques : Ses ailes sont, elles, un présent de son père, offertes à sa naissance. Il a demandé à Morphée de lui couper ces reliques quand il a renoncé à son royaume, voilà quelques années. Une amputation difficile, mais nécessaire pour lui. Il a prit soin de les laisser hors de sa portée, refusant d'y toucher. Immobile, si il n'y touche pas, elles ne se flétrissent pas. Au besoin, à partir d'une plume, il est possible d'en créée une paire temporaire. Pour cette raison, Lucifer en garde toujours avec lui au cas où il aurait besoin d'atteindre certaines hauteurs. Avec la bonne magie et le bon entretien, il est également possible d'en créer une nouvelle paire à l'aide ces mêmes plumes, mais elle ne sera pas utilisable par une personne qui n'est pas de race angélique.


IRL !!!

 
Pseudo : C'est Lucifer, pour vous, plébéiens.
Tu as quel âge ? Toujours pareil
Fréquence de connexion Beaucoup troooop
Tu nous as trouvé où ? Google is ur friend
Que penses-tu du forum ? Je veux rester ici.
T'as un autre compte ? Lequel ? Rose Wilson / Ravager maggle
Code de validation Validé par Kyle 
Autre choses ? 'gnagnagna cette fois je ferai qu'un seul compte' Arrow


 Never-Utopia par Koalz

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t1744-lucifer-i-ve-quit http://legendsofdc.creationforum.net/t2122-lucifer-morningstar-rps#36274 http://legendsofdc.creationforum.net/t1748-lucifer-the-snake http://legendsofdc.creationforum.net/t1750-arcs-narratifs-de-lucifer-morningstar#27045
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Lucifer Morningstar - I've Quit.   Mer 3 Jan - 18:33

Re-bienvenue Ros... Lucifeeeeeeeer !!!! Ce personnage de FOU ! Ce vava de DINGUE !! Ta signature de FOLIE !!!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
PDG LexCorp✘Injustice Team
Messages : 676 Age du joueur : 26 Crédits : Rosenboss Batarangs : 1460

Feuille de personnage
Nom de Code: Aucun
Multi-Comptes: Aucun
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: Lucifer Morningstar - I've Quit.   Jeu 4 Jan - 0:17

Re-bienvenue sur le forum Rosy !!! Avec Lucifer en plus ! Rien de moins Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t1227-lex-luthor-montaigne-said-obsession-was-the-wellspring-of-genius-and-madness http://legendsofdc.creationforum.net/t1239-rp-de-lex http://legendsofdc.creationforum.net/t1238-lex-evil-is-a-point-of-view#15763 http://legendsofdc.creationforum.net/t1241-arcs-narratifs-de-lex-luthor
avatar
THE DEVIL
Messages : 30 Age du joueur : 26 Crédits : Yaldabaoth et Crackles Bones Batarangs : 500

Feuille de personnage
Nom de Code: Le Diable
Multi-Comptes: Rose Wilson, Cassandra Cain
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: Lucifer Morningstar - I've Quit.   Jeu 4 Jan - 10:51

Merci vous deux !

Lex > Rien de moins en effet ! Quoi de mieux qu'un être démoniaque comme seconde peau ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t1744-lucifer-i-ve-quit http://legendsofdc.creationforum.net/t2122-lucifer-morningstar-rps#36274 http://legendsofdc.creationforum.net/t1748-lucifer-the-snake http://legendsofdc.creationforum.net/t1750-arcs-narratifs-de-lucifer-morningstar#27045
avatar
King of Atlantis
Messages : 663 Age du joueur : 32 Crédits : Chris Hemsworth Batarangs : 2220

Feuille de personnage
Nom de Code: Aquaman
Multi-Comptes: John Constantine / Lénore Dunkel / Arisia
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: Lucifer Morningstar - I've Quit.   Jeu 4 Jan - 12:44

Heyyyyy ! My Nemesis favorite ! (Avec John j'entends.)

Re-bienvenue effectivement !

Il faudra que l'on convienne d'un lien tous les deux !

Non mais Lucifer quoi ! Je suis trop content ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t1665-un-royaume-n-est-rien-sans-la-presence-de-son-roi-arthur-curry http://legendsofdc.creationforum.net/t1705-conquetes-du-roi-des-sept-mers#26051 http://legendsofdc.creationforum.net/t1698-le-roi-d-atlantis-arthur-curry#25944 http://legendsofdc.creationforum.net/t1697-arcs-narratifs-de-arthur-curry#25936
avatar
Red Robin
Messages : 180 Age du joueur : 26 Crédits : Eylika (ava), Tumblr (gifs) Batarangs : 2750

Feuille de personnage
Nom de Code: Red Robin
Multi-Comptes: Leonard Snart - Bekka - Mazikeen Morningstar
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: Lucifer Morningstar - I've Quit.   Jeu 4 Jan - 13:11

OMG TU L'AS FAIIIIIIIIIIIT

J'ai tellement hâte de rp avec toi OMG. Avec qui grande question mais voilà.

Bref re-bienvenue =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t1298-it-s-tim-wayne-when-i-need-a-favor-and-tim-drake-to-my-friends http://legendsofdc.creationforum.net/t1303-red-robin-s-missions http://legendsofdc.creationforum.net/t1301-tim-drake-s-files http://legendsofdc.creationforum.net/t1304-arcs-narratifs-de-tim-drake
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Lucifer Morningstar - I've Quit.   Jeu 4 Jan - 14:47

Re-bienvenue ! Je suis vraiment fan aussi de tout le personnage que j'ai hâte de voir une fois en jeu et développé !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Lucifer Morningstar - I've Quit.   Jeu 4 Jan - 18:06

Bienvenue, Morgingstar x)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADMIN ♔ HOST OF A DEMON
Messages : 475 Age du joueur : 27 Crédits : Thundered Batarangs : 1310

Feuille de personnage
Nom de Code: Aucun
Multi-Comptes: Selina Kyle
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: Lucifer Morningstar - I've Quit.   Jeu 4 Jan - 19:41



Félicitations Lucifer ! Tu es validé !






Et dire que tu avais des doutes sur la réception de cette fiche
Quoi ajouter, sinon que la lecture a été sacrément plaisante, et que ta plume cadre parfaitement avec l'aura du personnage ? Il se dégage de tes lignes la même atmosphère que celle créée par le vilain polisson lorsqu'il entre dans une pièce ; tu aimes le jouer, ce personnage. Ça se sent, et c'est très agréable à l’œil. Je pense que tu en feras largement profiter tes partenaires en RP.
Je glisse malgré tout une petite piqûre de rappel en note de fin, principalement pour bien montrer que le staff ne dit pas " Oui " à n'importe quoi : ce personnage a de sacrés pouvoirs, et nous n'hésiterons pas à intervenir si jamais tu en abuses, ou que tu gâches le plaisir des autres membres en RP.
On te fait confiance, mais on se réserve le doit de sanction tout abus


Bravo, tu es donc désormais validé ! Tu remportes 50 Batarangs ! Il ne te reste plus qu'à trouver ta place sur le forum et pour cela tu pourras bien sûr compter sur le staff mais aussi sur nos membres qui t'accueilleront, à ne pas en douter, comme il se doit. Tu fais désormais partie de la grande famille de LOD et nous te souhaitons encore une fois la bienvenue parmi nous !

Pour le bien de ton intégration, voici quelques liens qui pourraient t'être bien utiles :

- ICI, tu pourras gérer ta fiche de liens et ainsi agrandir ton entourage !

- ICI, tu pourras gérer ta fiche de RP et ainsi te lancer plus facilement dans l'arène !

- ICI, tu pourras trouver l'explication de notre système de points, les "Batarangs" !

- ICI, tu trouveras les Quartiers Généraux où tu pourras choisir de t'inscrire à un Sous-Groupe (Justice League, Team Titans, Injustice League, Suicide Squad).

- ICI, tu pourras participer aux intrigues proposées par le Staff et ainsi faire avancer l'histoire du forum !

- ICI, tu pourras participer à l'animation des "Carnets Defis" et ainsi remporter tout un tas de Batarangs !

- ICI, tu pourras faire des demandes diverses et variées pour améliorer ton expérience de jeu sur LOD !

- ICI, découvres notre système d'Arcs Narratifs obligatoire afin que tu puisses laisser ta marque dans l'Histoire de LOD !

- ICI, découvres notre animation "Breaking News" pour mettre en valeur tes RP sur la Page d'Accueil !

- ICI, tu pourras demander une galerie d'avatars entièrement réservée à ton personnage !




Bon jeu parmi nous et à très vite !


C O D E ©️️️️ W H A T S E R N A M E .


__________
Gone, gone the form of Man !
Arise the Demon, Etrigan !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t140-jason-blood http://legendsofdc.creationforum.net/t161-jason-blood-druid-path-through-dark-days#1282 http://legendsofdc.creationforum.net/t162-jason-blood-alone-i-am-doomed#1284 http://legendsofdc.creationforum.net/t1052-arcs-narratifs-de-jason-blood
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Lucifer Morningstar - I've Quit.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lucifer Morningstar - I've Quit.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lucifer [Série]
» Le pas vers Lucifer…
» QaLL :: Quit 'em all!
» [VDS] C4 Coupé VTS 1.6 HDI 110ch. Rouge Lucifer
» [DOLKOT] Lucifer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Legends of DC :: Carnet des Joueurs :: Présentations :: Validées-
Sauter vers: