Partagez | 
 

 MISSION QUINTE FLUSH ROYALE [Jennifer Eversfield & Lénore Dunkel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PNJ ♔ LEX LUTHOR'S ARM
Messages : 55 Age du joueur : 30 Crédits : Tumblr Batarangs : 1000000100

Feuille de personnage
Nom de Code:
Multi-Comptes:
Infos Diverses:
MessageSujet: MISSION QUINTE FLUSH ROYALE [Jennifer Eversfield & Lénore Dunkel]   Ven 15 Déc - 22:10



Quinte Flush Royale



Mlle Eversfield et Dunkel, connaissez-vous le Fortune Casino de Métropolis ? Si non, vous allez avoir l'occasion de corriger cette lacune.

Cet établissement est dirigé par un certain Amos Fortune, richissime entrepreneur à la bonne étoile très active, qui dissimule peu ses liens avec le crime organisé de Métropolis. Glouton et cupide, Amos ne se refuse rien pour accroître ses bénéfices et améliorer son confort : blanchissement d'argent, combats truqués avec paris juteux, proxénétisme déguisé... Un répugnant individu, à la vue bien trop courte pour réaliser tout ce que notre organisation pourrait lui offrir.

Hélas, c'est un méta-humain, et d'une espèce très particulière : il possède des « glandes de chance ». Si le terme peut prêter à sourire, l'information n'en a pas moins été confirmée par nos sources : M. Fortune possède l'aptitude unique d'aspirer et de stocker la chance via ses glandes, pour s'assurer une bonne fortune aux moments de sa convenance (d'où sa réputation de joueur imbattable au sein des casinos de Métropolis). Ses « pouvoirs » sont assez imprévisibles, mais comprenez bien qu'avec une chance insolente, un quadragénaire paresseux en surpoids peut survivre à une rafale de mitrailleuse, ou assommer d'un coup hasardeusement bien placé un adversaire nettement plus fort que lui. Par ailleurs, les personnes dont il absorbe la chance se retrouvent affublées d'une malchance très handicapante, qui s'atténue progressivement avec les heures. Bref, bien qu'en apparence inoffensif, cet homme est relativement difficile à déloger ou supprimer par les voies traditionnelles.
Nous aimerions cependant beaucoup étudier ses aptitudes ; nous voudrions donc que vous nous rapportions les glandes de chance de ce monsieur (avec ou sans le reste de son corps). Infiltrez son casino, débrouillez-vous pour gagner sa confiance, pour le droguer ou pour le distraire, éloignez-le de ses gardes du corps, et faites en sorte de sortir de l'établissement avec ces glandes uniques.
Bien entendu, cette mission deviendra beaucoup moins simple pour vous si Fortune comprend ce que vous cherchez à faire, puisqu'il se mettra alors à influencer la chance pour se débarrasser de vous.
       
       

       
C O D E ©️ W H A T S E R N A M E .

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre de LOD
Messages : 155 Age du joueur : 31 Crédits : Google Batarangs : 4200

Feuille de personnage
Nom de Code: Rhea
Multi-Comptes: Diana Prince / Samantha Arias
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: MISSION QUINTE FLUSH ROYALE [Jennifer Eversfield & Lénore Dunkel]   Mer 28 Fév - 12:48

Quinte Flush RoyaleLénore x Jennifer
Une première mission pour l’Injustice League vient de m’être confiée et il est hors de question de faire échouer cette dernière. La tâche qui nous a été confiée à une nouvelle recrue et moi-même s’avère être assez délicate vu qu’elle consiste à s’emparer des glandes de chances d’un méta-humain, peu importe la manière utilisée. Même si je n’aime pas faire cela, j’ai du mentir à Adrian concernant mon petit séjour à Métropolis. Pour me faciliter la tâche, j’ai pris pour quelques jours une chambre d’hôtel non loin du casino pour commencer à faire du repérage pour me permettre ensuite d’agir avec plus d’aisance. Je n’ai pas encore vu ma partenaire de mission mais je suis certaine qu’elle se trouve également à Métropolis. J'espère simplement qu'elle ne va pas faire échouée la mission vu que je ne connais pas grand chose d'elle à part son nom et son visage.

Après avoir observée en journée le casino, je me dois d’agir en me rendant sur le lieu ce soir et pour se faire, je vais devoir m’adapter en portant une tenue adéquate pour l’occasion. Après un passage par la salle de bain pour me rafraîchir et me maquiller légèrement, je retourne dans la chambre pour choisir la robe que je vais porter pour cette soirée. Je n’en ai pas pris énormément avec moi et le choix est assez simple, il faut bien le reconnaître. Cette robe fera parfaitement l’affaire et je me presse de l'enfiler afin que je puisse défiler devant le miroir pour me contempler durant une poignée de secondes. J’attrape mon sac à main avant de quitter la chambre d’hôtel et je prends mon temps pour me diriger vers le casino pour voir si je ne remarque pas mon partenaire de mission.

Arrivant devant l’établissement, j’en profite pour l’observer quelques instants avant de franchir la porte et c’est une première pour moi vu que je n’ai jamais mis les pieds dans un casino auparavant. Observant les personnes présentes, je me dirige vers le guichet ou je peux échanger de l’argent contre des jetons de casino. Après avoir donné mille dollars, je reçois l’équivalent en jetons de casino J’en profite pour observer le décors de l’établissement qui est très chic, c’est un fait certain et je décide de parcourir les différentes tables pour en choisir une au hasard où je vais pouvoir utiliser ses jetons pour gagner ou pour perdre de l’argent, attendant un signe de ma partenaire ou que la cible pointe son nez. Un serveur s’approche de moi pour me proposer une coupe de champagne et je lui adresse un doux sourire tout en saisissant l’une d’elles présente sur le plateau.

« Merci. » Ajoutais-je tout en gardant le sourire sur les lèvres.

Portant à nouveau mon regard sur la table que je viens de choisir, j’observe dans un premier temps les personnes jouant à la roulette et je décide de me joindre à eux. Je place des jetons, environ deux cent dollars pour commencer sur le vingt-trois rouge et j’attends patiemment que le croupier lance la bille.
©️ YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t1347-jennifer-eversfield-moi-mechante-pas-du-tout http://legendsofdc.creationforum.net/t1383-mes-aventures-interessantes-ou-pas http://legendsofdc.creationforum.net/t1382-mes-rencontres-interessantes-ou-pas http://legendsofdc.creationforum.net/t2084-arcs-narratifs-de-jennifer-eversfield
avatar
♅ Ocelot ♅
Messages : 63 Age du joueur : 32 Crédits : Bonnie Wright Batarangs : 850

Feuille de personnage
Nom de Code: Projet Ocelot
Multi-Comptes: John Constantine / Arthur Curry / Arisia
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: MISSION QUINTE FLUSH ROYALE [Jennifer Eversfield & Lénore Dunkel]   Ven 16 Mar - 19:06


Je ne suis guère du genre à me laisser faire… Que ce soit par la main d'Astarté ou celle de quiconque. Cette Kaiserin croit pouvoir m'utiliser comme un pantin, j'en ris un peu plus à chaque moment durant lequel j'y pense. Amusante petite garce égocentrique. C'est moi qui me sers de toi pour mes propres desseins. Le sujet n'est pourtant pas la principale inquiétude du jour. Il était pas loin de 13h lorsque je reçu un étrange message sur mon cellulaire. Le genre qui vous fait comprendre que, malgré toutes les précautions prises, vous n'êtes pas seule à connaître votre véritable visage. Une mission avait dut avoir raison de ma couverture. Mais laquelle, et qui était cette Mercy Graves… Mon cerveau fouilla dans ma mémoire, jamais encore je ne l'avais rencontrée. Allumant par inadvertance ma télévision, je vis la femme qui m'avait contactée. La DEO de LexCorps, et plus précisément, le bras droit de Lex Luthor. Tiens donc… Son message était clair, sans détournements. L'entièreté de ma vie, elle la connaissait. Du plus petit hématome, à ma plus grande frayeur, en passant par mon surnom… Serrant l'appui de mon fauteuil, je manquais de me faire éclater les veines de colère. Rester calme en toutes circonstances, tel était l'adage de mon peuple. Bien. Elle souhaitait voir de quoi était capable le Sujet Ocelot ? Bien. Elle ne serait pas déçue, je sortirais les griffes assez violemment pour lui ouvrir la gorge si elle tentait quoique ce soit me concernant.

Répondant à son message, je n'eu que quelques minutes de répit avant d'obtenir l'ordre de mission. Injustice League. Le "pendant criminel" de la Ligue de Justice, dont faisait partie Superman. On voulait de moi dans cette équipe connue pour ses méfaits… Gut. Pourtant, les nouvelles furent claires. Ce groupe de criminel fut réduit à l'état de poussière par la Ligue durant un de leurs combats épiques… Mais comme dirait l'autre, rien n'est jamais détruit lorsqu'on ne l'enterre pas profondément. Bref. La mission aurait pu paraître simple, bien plus aisée que celles données par la Citizenry. Nous devions – car je n'étais pas seule pour une fois – nous rendre à Métropolis, et là-bas, récupérer des… Répugnant… Glandes de chance. Rien ne serait plus simple. Mon armure ferait le travail bien mieux que le plus doué des chirurgiens. Même si les informations relatives à cet homme s'avéraient correctes, ce n'en serait que plus amusant. Découper un méta-humain pour l'étudier. Un passe-temps comme un autre pour la Citizenry. Malheureusement pour elles, et heureusement pour lui, je n'affectionnais pas particulièrement ce genre de pratiques. Mon travail consistait à "récupérer" des informations, voir même à éliminer des cibles. Pour le compte du conglomérat, ou même pour mon propre intérêt.

Jetant mon portable sur le lit, je me mis à réfléchir. Ce groupe possédait, en dehors de la technologie offerte par la Citizenry, des informations concernant Superman. De potentiels alliés aussi. Même si la plupart préféraient travailler en solo, j'arriverais sans doutes à en décider quelques uns. Sautez dans le feu afin de mieux l'occuper, jusqu'au moment où moi… Je le frapperais en plein cœur, lui ouvrant le thorax et le vidant de ce sang si précieux. Le temps n'est pas aux plaisirs inutiles. Mon visage ne pouvait être connu de tous, encore moins à Métropolis. Mon maquillage ferait l'affaire, tout autant qu'une perruque blonde, et, l'idée me parvenant soudain, je forcerais sur mon accent germanique. Quand à mes jambes… L'armure possède tout de même 6h d'autonomie. Un tailleur moulant et le tour se joué. Nous étions le… Bien. Encore 72 heures se trouvaient devant moi. Largement assez pour faire le voyage jusque Métropolis, et laisser mon armure se recharger. Sur place, je trouverais bien un hôtel, ainsi que le reste des informations. Une seule chose posait un potentiel soucis. J'ignorais qui était mon "aide" pour cette mission….

* *
*

Métropolis, citée impie et impure dont la statue dorée de l'homme tant haï trônait au centre d'un parc lui étant dédié. J'enrageais intérieurement alors que mon fauteuil passait devant. Tout autour de moi les gens riaient, s'amusaient, racontant les histoires concernant Superman et ses actes passés. Leur mémoire était bien courte… Avaient-ils oubliés les morts ? Les blessés ? Les destructions ? Tout portait à le croire. Mon temps était compté. Ma montre sonna, l'heure H approchait. Reprenant le chemin de mon hôtel, j'eu largement le temps d'échafauder un plan. Entre les informations fournies par l'IL et celles offertes par la Citizenry, je pu mémoriser les plans du Casino, les sorties de secours, la moindre petite porte donnant vers l'extérieur se trouvait être gravée dans ma mémoire. S'il tentait de fuir, alors il se trouverait devant moi à sa sortie. Seule un point noir pouvait aggraver la situation, ce "pouvoir" dont parlait Fräulein Graves. Absorber la chance. Et encore, sans preuves tangibles, n'importe qui pouvait faire croire un peu près ce qu'il voulait…

Un passage rapide dans la chambre d'hôtel, mon maquillage m'offrant un visage bien plus dur qu'habituellement, les cheveux remontés et dissimulés par une perruque aux cheveux blonds me tombant jusqu'au milieu du dos, et un tailleur noir ébène, dont la veste – ouverte – dévoilait mes attributs féminins, cachait la majeur partie de mon armure. Car tel était la principale source de mon pouvoir. Vérifiant la durée de charge restante, satisfaisante, je me mis en marche vers l'hôtel. Une pochette à la main, je descendais les escaliers. Ironiquement, je me retrouvais à utiliser ce que j'avais perdu il y a quelques temps maintenant. Un peu à la manière d'Ariel dans le conte, chaque pas que je faisais me faisait un mal de chien. Durant mes missions, je n'avais pas le temps de réfléchir, ni même de ressentir la douleur. Mais là… C'était tout autre. Paradoxe au fait que mes terminaisons nerveuses ne furent jamais remplacées. Ainsi, il me fallut plusieurs minutes d'adaptation pour pouvoir marcher convenablement sans attirer l'attention. Arrivée en bas de l'hôtel, on m'arrêta un taxi, et très poliment, le portier me salua sans même me reconnaître. Bien. L'adresse fut donnée. Bien rapidement le "Cab" tel qu'aimait l'appeler les américains m'amena à ma cible.

Tout ici n'était que stupre et luxe. Des tentures accrochées aux murs, aux machines à sous et autres "Huren" maquillées, l'odeur de l'argent sale et de la mafia montait jusqu'à mes narines. L'échange d'argent contre des jetons se fit rapidement. Etonnée d'entendre mon accent, l'employée du casino prononça quelques mots dans un Allemand chevrotant. Sympathique petite brunette. Mignonne de surcroît. Plusieurs tables s'offraient à moi. Du black-jack au poker en passant par la roulette, je me décidais pour la première. Les cartes, ces amusants morceaux de carton offrant une multitude de possibilités, voilà ce qui serait l'objectif de ma table. Compter les cartes était interdit dans les casinos, ou plutôt, particulièrement mal vu. Jouant mon rôle à la perfection, mes lentilles de contact colorées en plus, je plongeais un regard d'un bleu glace dans celui du croupier, non sans lui offrir un spectacle conséquent sur ma féminité. Les hommes étaient bien tous pareils… Les cartes sortaient. 21. Une fois, deux fois… On m'offrit un verre que j'acceptais avec plaisir. Un martini blanc. Portant le verre à mes lèvres, j'attendais, jouant, observant le moindre mouvement. Quand allait-il se décider à arriver ? Et surtout, qui était mon contact ? Mon "allié" pour cette mission…


- Carte !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t1817-im-vergleich-dazu-ist-alles-gut-oder-schlecht#28176 http://legendsofdc.creationforum.net/t1817-im-vergleich-dazu-ist-alles-gut-oder-schlecht#28176 http://legendsofdc.creationforum.net/t1816-das-bose-nur-eine-frage-der-sichtweise http://legendsofdc.creationforum.net/t1818-arcs-narratifs-de-lenore-dunkel#28177
avatar
Membre de LOD
Messages : 155 Age du joueur : 31 Crédits : Google Batarangs : 4200

Feuille de personnage
Nom de Code: Rhea
Multi-Comptes: Diana Prince / Samantha Arias
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: MISSION QUINTE FLUSH ROYALE [Jennifer Eversfield & Lénore Dunkel]   Mer 25 Avr - 20:27

Quinte Flush RoyaleLénore x Jennifer
Enchaînant des parties gagnantes et perdantes, j’ignore toujours l’identité de la nouvelle recrue. Ce n’est pas malin de m’envoyer en mission avec une personne que je ne connais pas mais peut-être est-ce voulu après tout. Portant un regard autour de moi, j’analyse chaque table pour tenter de trouver la personne en question parmi tant d’autres. Cela ne va pas être une chose facile mais je peux tout de même espérer recevoir une indication qui va me permettre de l’identifier. En attendant, je continue de jouer même si je remarque les regards intensifs d’un homme sur ma personne. Peut-être est-ce lui la nouvelle recrue en question ? En tout cas, il a l’air tout à fait banal au premier regard.

Ce dernier décide de rompre la distance entre nous et il se rapproche de moi tout en saisissant deux coupes de champagne à l’un des serveurs. Prenant ma place à mes côtés, il commence à sourire tout en déposant l’une des coupes à côté de la mienne qui est encore à moitié pleine. Il m’observe, gardant le silence alors que j’en fais de même et après un court instant à se regarder, l’inconnu décide de briser ce silence entre nous.

- Bonsoir mademoiselle, j’ai remarqué que vous étiez seule et je me suis dit que vous ne méritiez pas cela.

Ignorant si c’est réellement la personne que j’attends, je me dois de jouer le jeu vu que c’est peut-être une certaine forme d’approche pour cacher notre véritable identité. Adrian n’apprécierait certainement pas s’il me voyait en ce moment même mais il a aucune inquiétude à avoir, je suis une femme fidèle et je ne le tromperai jamais.

« Bonsoir, je dois admettre que vous avez l’œil. » Légèrement moqueuse sur le moment.

-Je me nomme Derek Evans. Puis-je connaître votre nom. Me demande-t-il tout en me tendant sa main droite.

« Jennifer Eversfield, ravie de vous connaître Derek. »

Je tends ma main droite et avant que l’individu la saisisse avec la sienne, je reçois un message sur mon téléphone portable. Je m’excuse auprès de ce dernier alors que je saisis l’appareil pour en lire le message et je constate que la future recrue est une jeune femme répondant au nom de Lénore Dunkel. Une photo de cette dernière est liée au message et immédiatement, je la cherche du regard tout en dénigrant l’homme. D’ailleurs, ce dernier semble s’impatienter et je me lève de place en ayant remarqué la jeune femme en question.

« Désolée mais j’ai d’autres priorités. »

Je saisis les deux coupes de champagne et je m’avance pour rejoindre ma future alliée. Je prends place à ses côtés tout en lui souriant et je place l’une des coupes devant elle. L’homme que j’ai planté, décide de nous rejoindre pour nous faire part de son mécontentement et je lève l’index de la main droite pour le faire taire immédiatement.

« Je vous arrête tout de suite, je préfère les femmes et cette demoiselle est celle qui me convient parfaitement. »

Derek décide de jeter l’éponge en s’éloignant de nous pour aller vers une autre femme isolée et je reporte mon attention sur Lénore tout en lui souriant.

« Ah les hommes, ils sont vraiment stupides parfois… Je m’appelle Jennifer Eversfield et je suis certaine qu’on va bien s’entendre toutes les deux. »
©️ YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t1347-jennifer-eversfield-moi-mechante-pas-du-tout http://legendsofdc.creationforum.net/t1383-mes-aventures-interessantes-ou-pas http://legendsofdc.creationforum.net/t1382-mes-rencontres-interessantes-ou-pas http://legendsofdc.creationforum.net/t2084-arcs-narratifs-de-jennifer-eversfield
avatar
♅ Ocelot ♅
Messages : 63 Age du joueur : 32 Crédits : Bonnie Wright Batarangs : 850

Feuille de personnage
Nom de Code: Projet Ocelot
Multi-Comptes: John Constantine / Arthur Curry / Arisia
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: MISSION QUINTE FLUSH ROYALE [Jennifer Eversfield & Lénore Dunkel]   Mar 22 Mai - 17:22


Le temps passait, les cartes changeaient de mains et, alors qu'une nouvelle fois, je gagnais, un des vigiles du casino s'approcha de moi, s'assit à ma gauche et m'observa jouer. Il me paru aussi discret qu'un éléphant dans un magasin de porcelaine. Pire encore que cela, cet imbécile ne prit même pas le temps de retirer son badge. Comptais-je les cartes ? Pourquoi faire ? Quelque soit le jeu, rien n'était fondamentalement compliqué pour qui savait observer et apprendre. Le Black-jack ne dérogeait pas à cette règle. Un peu de réflexion n'a jamais fait de mal à personne. Sirotant mon verre, je fis, volontairement, de mauvais choix sur la distribution de mes cartes. Et ce, tout en perdant de fortes sommes. Un petit jeu donnant lieu à l'idée préconçue que la chance existait. Ou tout du moins, pouvait exister. Mais rien ne le prouvait, rien de scientifique j'entends. Chose faite, mes jetons descendirent à une somme des plus raisonnable, assez pour donner envie au vigile de me quitter et de retourner derrière ses écrans de surveillance. Las Vegas oui, Parano, ça c'est sûr. Le croupier me regarda, et me demanda si j'allais continuer à jouer malgré mes pertes. Ce fut un sourire amusé, doublé d'un mouvement de ma part qui lui répondit. Mon décolleté lui offrit une nouvelle fois une vision plongeante de ce qu'il ne pourrait jamais obtenir, mon regard plongea dans le sien, tentatrice, intouchable et pourtant, si attirante. Passant mes mains sur mes cartes, je les ramenaient vers moi en passant ma langue sur mes lèvres. Les hommes, tous les même, pervers, obsédés, et faibles face à nous. Son visage impassible changea drastiquement de couleur, virant vers un pourpre des plus amusant. Mon verre était terminé, le second aussi. Continuons notre partie avant d'entamer la suite des évènements.

Suite qui ne se fit guère attendre. Ma pochette, celle-là même qui me servait de sac à main pour la soirée se mit à vibrer, puis, chose des plus classique pour un cellulaire, une sonnerie se fit entendre. La mienne, ou tout du moins celle pour les messages, se trouvait être des plus représentatives de l'idée que je me faisais de la Kaiserin… "The Imperial March". L'écran s'alluma tandis que je passais mon index dessus. Simple, mais efficace, le message tenait en deux choses. Un nom et une image. Sans expéditeur bien entendu, tout comme lorsque je reçu le premier contact de l'Injustice League. Jennifer. Tel était son nom. Ses traits, gracieux, retinrent mon attention. Quelque chose me paru commun dans son regard, comme si nous avions un point en commun, une envie, une idée propre mais qui se rejoignait en une unique envie. La vengeance ? Elle me parue bien trop simple et gentillette pour que ce soit le cas.

De cartes en cartes, je repris une partie de mes gains, plutôt mal acquis je dois l'avouer. Ce n'est pas comme si la Citizenry se trouvait être dans le besoin. Moi-même, entre mon travail à StarLABS et les aides fournies par la Kaiserin, rien ne me permettait de me plaindre bien au contraire. Cet argent partirait dans une des nombreuses associations d'aide aux victimes de Superman. Car oui, il en existait, et pas qu'un peu. La plupart n'étant autre que des sociétés écrans téléguidées par Lex Luthor en personne ; dirigées par des hommes de paille obéissant sans mot dire aux ordres de leur patron. Un peu d'aide ça ne se refuse pas. 21. Une fois encore. Le nombre magique se vit accompagné par des longues et fines jambes. Le genre qu'il me plairait d'avoir autour du coup je ne le cache pas. Un regard vif, un sourire amusé, une femme. Jennifer. Mon contact pour cette mission. Elle s'assit à mes côtés, posant une coupe de champagne devant moi, et se présenta poliment, y allant même de sa petite phrase à double sens.


- Enchantée. Lénore Dunkel.

Lui répondis-je avec un accent germanique des plus appuyés. Trempant mes lèvres dans la coupe, je passais mon portable de ma cuisse à la sienne. Lui faisant ainsi comprendre que nos chemins étaient bel et bien ceux qui nous correspondaient l'une et l'autre. Dans un brouhaha assourdissant, des portes s'ouvrirent, et un homme apparu. Petit, trapu, mais propre sur lui. La cible venait d'entrer dans le casino. Non sans le garder dans mon champ de vision, je demandais une nouvelle carte. Levant le morceau de carton peint, je souris. Puis, me tournant vers Jennifer je l'intégrais à la partie.

- Il me semble, ma chère, que vos gains ne soient pas des plus… Conséquents. Alors faisons équipe. Prenons comme pari d'attraper le roi. Mais ensemble. J'aime les défis, qui plus est, lorsque ceux-ci ont pour objectif que d'obtenir les faveurs d'une femme aussi attirante que vous.

Glissant ma carte dans sa direction, y ayant glissé un marqueur à placer sur notre cible, je lançais les hostilités. Tout en me levant, je demandais au croupier d'appeler une aide, mon rôle ne se contentait pas de la simple potiche de service, une certaine tenue se trouvait être de mise. Ainsi, et comme l'étiquette le voulait, l'aide n'était pas inutile pour porter mes jetons jusqu'au bureau de change. Jennifer allait très certainement me suivre. Le plan était fort simple, mais nous n'avions que quelques secondes pour y arriver. L'aide, un jeune homme un peu maladroit dont le visage était recouvert de tâches de rousseur, ne réussi à esquiver mon pied contre son mollet. Il trébucha, parti vers l'avant et, alors que les jetons tombaient vers l'avant, nous devions utiliser cette petite diversion afin de "marquer" notre cible. Une fraction de seconde pour obtenir ce que nous étions venues chercher. Ce n'est pas comme s'il fut possible d'agir ici, aux yeux de tous…

- Entschuldigung, ich bin wirklich tollpatschig... Laissez-moi vous aidez à ramasser jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t1817-im-vergleich-dazu-ist-alles-gut-oder-schlecht#28176 http://legendsofdc.creationforum.net/t1817-im-vergleich-dazu-ist-alles-gut-oder-schlecht#28176 http://legendsofdc.creationforum.net/t1816-das-bose-nur-eine-frage-der-sichtweise http://legendsofdc.creationforum.net/t1818-arcs-narratifs-de-lenore-dunkel#28177
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: MISSION QUINTE FLUSH ROYALE [Jennifer Eversfield & Lénore Dunkel]   

Revenir en haut Aller en bas
 
MISSION QUINTE FLUSH ROYALE [Jennifer Eversfield & Lénore Dunkel]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Commentaires sur Le Gang de la Quinte Flush
» Le Gang de la Quinte Flush
» Jeu de rôle Titanic (écriture)
» Duel Jane Austen n°8 - Jennifer Ehle vs Keira Knightley
» COMICS PLACE : la petite émission

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Legends of DC :: Les Villes :: Métropolis :: La Ville-
Sauter vers: