Partagez | 
 

 Tirs croisés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
GREEN ARROW
Vous avez trahi cette ville! Messages : 49 Age du joueur : 29 Crédits : Google Batarangs : 580

Feuille de personnage
Nom de Code: Green Arrow
Multi-Comptes: Edward Nygma
Infos Diverses:
MessageSujet: Tirs croisés   Jeu 7 Sep - 16:19



J’atterris sur le toit. D’après mes calculs c’est le meilleur perchoir des environs, ce sera donc parfait pour mener à bien mon opération. Je prends le temps de souffler avant d’attaquer, il faut que je me souvienne de ce que j’ai à faire et de comment je dois le faire. Le plan ne doit avoir aucune inconnue, aucune anicroche. Je suis sur le toit, je regarde vers les chargements près du port, je compte le nombre d’hommes de la mafia qui sont présents pour un échange, des armes contre de l’argent. Je les neutralise un par un en profitant de la distance et de la discrétion, ils vont paniquer et se disperser au travers des blocs, ils n’auront aucune chance. Je les attache et appelle la police, un travail bien fait. Maintenant, il va être temps d’agir.

Je me mets en position, je sors mon arc et je vise, simplement pour me concentrer et avoir une bonne visibilité, il n’est pas utile que je tire pour le moment. Je me contente de les compter. Un, deux, trois … cinq d’un côté, et sept de l’autre, soit un total de douze malfrats. Quatre d’entre eux ont des mitraillettes, les autres ont des armes de poing. Il faudra commencer par neutraliser les mitrailleuses, elles pourraient poser problèmes. Il faudra aussi supprimer les chefs qui doivent être les deux qui parlent le plus. Sans leaders, ils seront désorientés et plus enclins à paniquer. Je baisse mon arc, il va être temps d’agir à présent. Dommage pour ces bandits, mais ça allait mal tourner pour eux.

Je prends une flèche grappin, et je tire sur le dessus d’un des blocs afin de me rapprocher de mes cibles. L’opération ne devrait pas poser de problèmes, j’ai déjà affronté bien pire que ça, ces types ne sont que des minables après tout. J’atterris sans faire de bruit, les criminels sont rassemblés, la transaction a déjà commencé. C’est le moment parfait, il est deux heures du matin et nous sommes dans un coin isolé des Glades. Je prends une flèche dans mon carquois, je décide de créer la panique d’entrée de jeu, les artifices et les tours de passe-passe en imposent aux non-initiés. J’encoche et je tire aux pieds des criminels, le fumigène fait son effet et rapidement la fumée crée la pagaille. Les criminels sont désorientés, certains tirent sans savoir où. Maintenant je vais pouvoir tirer. J’encoche, et une flèche part, pas la mienne, c’est quelqu’un d’autre qui a tiré. Qui est là? Je fronce les sourcils, cette opération aurait se passer sans accrocs, et je déteste les invités surprises!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
HUNTRESS
Messages : 105 Age du joueur : 21 Crédits : Moi pour la signa, la talentueuse Twizzle pour le vava Batarangs : 1000

Feuille de personnage
Nom de Code:
Multi-Comptes:
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: Tirs croisés   Ven 8 Sep - 4:27

 
À flèches tirées



43 personnes.

Les mafieux que tu traques ce soir ont tué 43 personnes directement. Des rivaux, des innocents là au mauvais endroit, au mauvais moment, des exemples pour les autres.

Tu ne comptes plus le nombre de ceux qui ont trouvé la mort à cause de leur petit traffic d'armes. Des familles qui ont été déchirées par ces êtres malfaisants. Par ceux pour qui une vie humaine a moins de valeur que le bon vieux dollar américain. Un traffic comme les autres que tu aurais pu ignorer toute ta vie tellement il était discret si tu n'avais pas eu Steve dans ta classe.

Il était un garçon plutôt timide et réservé, étonnant pour son jeune âge. Tu n'avais pas pu résister à essayer de sympathiser avec lui, à l'amener voir ses camarades pour qu'il puisse jouer au foot comme eux. Tes efforts avaient presque réussi....

Presque.

Il y avait de cela deux semaines il était venu te voir en pleurs. Son père avait refusé de payer un impôt à la pègre, aux Accardos pour son petit dépanneur. Il avait été tué en revenant du travail un froid samedi soir. Helena ne pouvait que caresser doucement le dos du petit en essayant de le rassurer. Huntress tant qu'à elle....

Traquer les Accardos s'était fait facile, tu étais même tombée sur Harley lors de ton massacre de la famille. Il ne te manquait maintenant plus qu'à éliminer les autres responsables du meurtre, ceux qui avaient fournis les armes.

Problème N.1, leur base d'opération était située à Starlight City. Il t'avait donc fallu te déplacer et attendre un congé bien placé pour mener à bien ton plan. Tu étais reconnaissante de ne pas avoir un horaire fixe les week-ends du à ton métier d'enseignante. Il était samedi soir, tu était donc libre de jouer les Huntress comme bon te chantait.

Problème N.2, qui disait traffic d'armes, disait cibles armées jusqu'au dents. Tu t'étais donc bien préparée, apportant avec toi arbalètes, pistolets, ton bâton fétiche mais aussi une petite bombe fumigène. On ne pouvait jamais prédire exactement l'issu d'un combat après tout.

2h du matin, Glades de Starling City, proche de l'eau

Cela devait bien faire un quatre heure que tu campais sur ton toit, habillée dans ton uniforme habituel d'Huntress. Quatre heures que tu attendais le moment opportun pour agir, pour te débarasser de la crasse de l'humanité. Tu avais attendu plus ou moins patiemment que les 12 criminels se réunissent, commencent à parler affaires. Tu comptais commencer ta chasse au milieu de la transaction, partir par un coup de pistolet dans l'espoir qu'un des camps suspecte l'autre de vouloir le supprimer et se décide à se défendre. Puis, lorsqu'ils se seraient bien mangés entre eux, venir pour les chasser un à un. Mais cette fois tu n'as pas le temps de sortir ton pistolet qu'un fumigène explose aux pieds des mafieux.

F*ck

Tu ne reconnais que trop bien cette façon d'agir. Il est là, ton ex...Green Arrow. Des coups de feu te ramènent sur terre, les malfrats en dessous de toi semblent désorganisés...autant en profiter. Tu encoches rapidement une flèche sur ton arbalète et vise.

La flèche atterit parfaitement dans le torse d'un des gardes à la mitraillette. Il s'effondre, mort sur le coup.

Un mouvement à ta gauche.

C'est alors que tu LE vois. Oliver. Celui qui, il n'y a pas si longtemps, te tenait encore dans ses bras presqu'amoureusement. Pour casser le tout un beau matin.

Trop intense qu'il disait.

Tu allais lui montrer ce qu'était vraiment de l'intensité.

Tu prends en joue un autre malfrat, tire. Vise, tire. Vise, tire.

Trois hommes tombent. Trois corps touchent à terre dans la panique la plus totale. Il ne t'en reste plus que huits à éliminer....Mais ton angle ne te permet pas de bien les mettre en vue, il te faudrait soit tourner à gauche et risquer de tomber sur Lui ou descendre et tomber sur eux. Après réflexion rapide, tu choisis de bouger à gauche, l'option risquant le moins de te coûter la vie mais qui te rapproche un peu trop de Green Arrow à ton goût. Tu mets en joue un 5e mafieux.

Avec un peu de chance ton ex ne t'aura pas remarqué encore et tu pourras éliminer la moitié de leur effectifs.

Avec un peu de malchance tu te prendras encore une fois un de ses speechs.

Pile ou face ?



Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
GREEN ARROW
Vous avez trahi cette ville! Messages : 49 Age du joueur : 29 Crédits : Google Batarangs : 580

Feuille de personnage
Nom de Code: Green Arrow
Multi-Comptes: Edward Nygma
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: Tirs croisés   Ven 8 Sep - 12:36



La flèche est petite, surement un carreau d’arbalète, avec la distance j’ai beaucoup de mal à l’apercevoir. Si j’ai raison je redoute déjà de savoir à qui j’ai affaire. J’espère sincèrement que ce n’est pas d’elle qu’il s’agit. Si c’est elle, les choses vont sérieusement se compliquer. Mes doutes quant à son identité se confirment quand je constate qu’il ou elle tire pour tuer. À mon avis, c’est bien elle, ça ressemble à son modus operandi. Pour une fois, je dois bien admettre que j’adorerais me tromper!

Trois tirs, très rapides, très précis, encore trois tirs pour tuer. Je ne dis pas que je n’ai jamais tué personne, je suis encore prêt à le faire quand c’est nécessaire. Mais là … Ce ne sont que des malfrats, des petites frappes, c’est inutile d’en faire autant. Ça nous rabaisse à leur niveau. J’ai fait des erreurs mais j’essaie d’être différent, mais pas cette personne. Il y a maintenant 90 pour cent de chance que ce soit Helena. Personne n’est aussi rapide avec une arbalète et personne n’est aussi meurtrier.

Je n’ai pas le temps de me demander si ce qu’elle fait est bien ou mal, je dois agir ou sinon ils seront tous morts. Je me dépêche de la localiser, heureusement pour moi, elle vient de bouger, de changer de perchoir, je l’aperçois vaguement, il s’agit bien d’Helena. Je peste intérieurement, je ne me suis donc pas trompé. Je me déplace vers elle, elle met en joue un cinquième homme et je n’ai pas l’intention de la laisser faire. Il faut Éliminer ses hommes, mais pas de cette manière.

Au moment où elle tire, je tends le bras deux de mes doigts touchent son arbalète, suffisamment pour dévier son tir qui touche le bras de l’homme et non sa poitrine, il tombe et lâche son arme, se tordant de douleur. Mon regard croise le sien, Je reconnaitrais ces yeux entre mille. Comment un si beau regard peut-il dissimuler tant de haine? Je soutiens son regard, sévère, elle me connait, elle sait déjà ce que je m’apprête à dire. Mon regard se perd dans le sien un moment.

Je me suis égaré, j’entends une détente se presser et mon sang ne fait qu’un tour. Je la prends par les épaules et la dévie avec moi de la trajectoire de la balle qui lui était destinée. La fumée s’est dissipée et les malfrats nous ont trouvé. Je déteste quand un plan ne se déroule pas comme prévu, je déteste les distractions. Voilà pourquoi je préfère travailler seul. Tassés derrière un bloc, je la tiens encore, je la regarde, on est dans une position un peu inusitée, j’aime et je n’aime pas ça en même temps, alors je m’écarte, mais reste suffisamment proche pour arrêter ses mouvements au cas où elle reparte dans sa vendetta.

Les criminels approchent, il va falloir agir, et je ne veux pas agir sur deux fronts, trop compliqué, j’espère du plus profond de mon cœur avoir sa collaboration, au moins pour cette fois. Qu’elle me déteste si ça lui chante mais je ne veux pas l’affronter en même temps que ces types. Je me surprends à me dire que ce qui m’inquiète le plus serait qu’elle se prenne une balle dans le feu de l’action. Elle est fière, elle n’a pas dû apprécier que je dévie son tir et encore moins que je la sauve. Je dois lui parler, peu importe, il me faut son accord :

- On n’a pas le temps de discuter, soit tu m’aides à arrêter ces criminels sans les tuer, soit je vais devoir t’arrêter toi aussi, alors ne m’oblige pas à faire ça Huntress!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
HUNTRESS
Messages : 105 Age du joueur : 21 Crédits : Moi pour la signa, la talentueuse Twizzle pour le vava Batarangs : 1000

Feuille de personnage
Nom de Code:
Multi-Comptes:
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: Tirs croisés   Ven 15 Sep - 1:57

Helena Bertinelli a écrit:
 
À flèches tirées



Tu as toujours été malchanceuse.

Malchanceuse en amour.

Queen, Crane, Wing

Malchanceuse dans tes aventures.

Les cicatrices longeant ton corps peuvent le prouver.

Et maintenant, les deux s'alliaient contre toi. La main gantée d'Oliver déviait ton tir et le malfrat n'en était blessé qu'au bras. Ton regard en colère croise le sien, sévère, moralisateur. Il reste là sans rien dire, à te regarder et toi, non désirante de perdre encore une fois contre lui, tu lui rends la pareille. Tu veux qu'il se barre, qu'il arrête de te dévorer du regard avec nostalgie, avec jugement.

Un sifflement dans tes oreilles, vous n'êtes pas seuls après tout et les mafieux n'aiment pas qu'on les oublie. Tu n'as pas le temps de bouger que déjà Oliver te prend par les épaules et te plaque contre un bloc de béton. 2 secondes et tu sens cette odeur si familière qui t'a bercée pendant...

F**k non. Tu ne retournes pas là. Il se prend pour qui? Mister oh je te sauve et je suis bien collé contre toi, aucune arrière pensée bien sûr. Tu n'aurais pas eu à éviter cette balle s'il t'avait laisser terminer le travail. Hell, tu aurais probablement déjà terminé et serais sur le chemin du retour. Alors qu'il commence à s'écarter tu lui fous un coup de genoux bien placé. Tu n'as malheureusement pas le temps d'en faire plus que déjà les mafieux se rapprochent de vous et Arrow te lance un :

- On n’a pas le temps de discuter, soit tu m’aides à arrêter ces criminels sans les tuer, soit je vais devoir t’arrêter toi aussi, alors ne m’oblige pas à faire ça Huntress!

Tu lui lances un regard noir alors que tu armes de nouveau ton arbalète.

- Tu es de la police maintenant peut-être? Si tu m'avais laissé faire, je te garanti qu'il y en aurait au moins 2 qui ne seraient pas à nos trousse en ce moment. Et si tu avais été un petit plus proactif que : Oh non! Empêchons Helena de tuer et ne faisons rien d'autre! On ne serait pas dans cette situation.

Faut que tu te détendes. La colère, le stress, ça te nuit au combat. ALors tu prends une grande respiration et reprend, plus courtoise.

- J'ai tué tout ceux que j'avais besoin de tuer. Je te garanti pas qu'ils vont être en bon état mais tes précieux mafieux vont vivre. Happy?

Il te restait 8 mafieux à neutraliser. Enfin 7 si celui ayant reçu une flèche dans le bras ne montait après vous...Ta petite bombe fumigène te démange, l'utiliser maintenant? Ou plus tard pour se débarasser d'Oliver?

Les cris des malfrats se rapprochant te décide rapidement. Ils veulent de la baston ? Ils en auront. Tu mets en joue le premier et lui tire dans le bras qui tenait son arme et dans sa cheville. Les autres avancent, rapides, efficaces.

Soupir.

- Couvres moi.

Laissant tes arbalètes sur le côté, tu sors ton bâton et vas te mêler aux mafieux. Un peu de corps-à-corps, ça aide toujours à éclaicir l'esprit après tout.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
GREEN ARROW
Vous avez trahi cette ville! Messages : 49 Age du joueur : 29 Crédits : Google Batarangs : 580

Feuille de personnage
Nom de Code: Green Arrow
Multi-Comptes: Edward Nygma
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: Tirs croisés   Ven 15 Sep - 15:35



Elle est sèche, très sèche même dans sa réponse, je dois dire que je m’attendais à ce genre de réaction. Je me retiens pour répliquer, j’allais dire quelque chose qui l’aurait mise en colère. Et je ne dois pas la mettre en colère vu la situation. Je vois qu’elle recharge son arbalète, je ne sais pas encore si je vais devoir la désarmer aussi sec. Sa remarque ne répond pas à ma question après tout. Elle prend une bonne respiration et finit par me répondre quelque chose qui me rassure :

- J'ai tué tous ceux que j'avais besoin de tuer. Je te garantis pas qu'ils vont être en bon état mais tes précieux mafieux vont vivre. Happy?

Je soupire de soulagement. Je ne voulais pas me confronter à elle, et je ne voulais pas qu’il y ait d’autres victimes non plus. Ça me rassure de voir qu’elle est capable de mettre sa vendetta de côté pour le moment. Enfin, nous allons pouvoir travailler en équipe contre ces malfrats. À deux, nous n’en feront qu’une bouchée. J’acquiesce de la tête à ce qu’elle vient de dire et je relâche mon étreinte.

Les mafieux se rapprochent dangereusement il va falloir agir, ils sont juste derrière le bloc. Comme à son habitude, Helena est parfaitement réactive. Elle se tourne et tire un projectile dans le bras du gangster le plus proche. Encore six mafieux en pleine forme et deux blessés au bras donc. Il va falloir agir vite. Helena se tourne vers moi un moment, je sais déjà ce qu’elle va me dire.

- Couvres moi.

Elle sort son bâton et part à l’assaut des malfrats. Elle ne cherche le corps-à-corps que quand elle est très en colère. Elle peut être fâchée contre moi, mais je ne peux pas la laisser tuer à tout va. Je me fiche qu’elle les mette dans un sale état, ça je le fais moi aussi. Mais ôter la vie va contre mes principes. Je sors mon arc et m’exécute, elle veut que je la couvre et je la couvrirai, de cette manière on devrait rapidement se débarrasser de ces petites frappes. Avant de tirer deux projectiles, je lui lance :

- Baisse-toi!

Je sais qu’elle le fera, et elle le fait, je tire une flèche sur les deux criminels les plus loin, hors de portée de son bâton, je sais qu’elle saura s’occuper du reste. Les flèches se changent en filets et capturent les deux malfrats. Deux de moins. Je vois les blessés tenter de bouger, je vais vers l’un deux et j’écrase la blessure avec mon pied, il hurle, assez fort pour dissuader le second de faire quoique ce soit. Je les regarde attentivement et finalise mon intimidation afin de les mettre définitivement hors course :

- Bougez, et je vous jure que la prochaine flèche sera pour votre tête!

Plus que quatre, à toi de jouer Huntress.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
HUNTRESS
Messages : 105 Age du joueur : 21 Crédits : Moi pour la signa, la talentueuse Twizzle pour le vava Batarangs : 1000

Feuille de personnage
Nom de Code:
Multi-Comptes:
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: Tirs croisés   Mar 19 Sep - 2:58

 
À flèches tirées



Tu es dans ton monde, ton élément. Ironiquement, tu ne te sens que parfaitement en vie ces derniers temps que lorsque tu te bats, que tu sens tes muscles et ton corps agir à leurs pleines capacités. L'adrénaline te monte rapidement à la tête et tu te surprends à entendre tes battements de coeur.

Pour la première fois depuis bien longtemps, tu es synchronisée avec toi même. La colère qui t'habitait, la tristesse qui te hantait, le doute que tu ressentais, le tout s'efface le temps du combat.

- Baisse-toi!

Étrangement tu te sens obéir. Deux mafieux plus éloignés de toi se voient pris dans un filet, cadeau d'Oliver. Ce dernier en profite pour intimider les blessés d'un :

- Bougez, et je vous jure que la prochaine flèche sera pour votre tête!

Tu retiens non sans peine un :

Parce que tu tues maintenant Oliver ? Fallait le dire plus tôt.

Mais là n'est pas le moment. Ton temps appartient aux mafieux devant toi, aux 4 hommes qui tiennent encore debout et qui pensent encore pouvoir te blesser, pouvoir te tuer. Ils ont pas reçu le mémo comme quoi ton espèce était increvable?

Le doux son de ton bâton qui s'écrase sur le crâne du premier criminel, un son de craquement distinct. Non mortel bien sur, mais extrêmement douloureux. En 2 secondes, l'autre extrémité rencontre la nuque d'un second homme, le faisant revoler plus loin.

N'était-ce pas ironique ? Tu venais de tuer juste devant Green Arrow, mais tu t'en sortais avec un sermon parce que tu avais promis de ne pas tuer les autres de la bande.

N'étais-ce pas ironique? Juste parce que tu tuais des criminels, et que tu les aidais de temps à autre, les membres de la batfamily te foutaient une paix royale. Il n'allait pas jusqu'à te faire confiance les yeux fermés, mais une sorte de camaderie s'était néanmoins installée.

Tu te rapproches des deux derniers hommes qui jetent leurs armes à terre, se rendant. De telles proies n'étaient pas réellement suffisantes pour toi, un échauffement rien de plus. L'adrénaline te démangeait, te rongeait, te suppliait de continuer ta danse martiale. Un rapide coup d'oeil à ton ex si sérieux te dissuada néanmoins de t'acharner sur ceux en face de toi. Un rapide coup de bâton et les deux étaient assomés.

- S'ils n'ont pas appelé de renforts, on devrait être bon pour la soirée Oli.

Tu te mords la lèvre rapidement. Les vieux surnoms revenaient à la surface si tu n'y prenais garde. Tu avais envie de partir, là, maintenant, et laisser Arrow en plant. Prendre le restant de la soirée pour toi, avec un bon verre de vin et un vieux film anglais à l'humour bien sarcastique.

- C'est quoi le plan maintenant? Tu appelles la police et on les enveloppe avec du papier cadeau?


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
GREEN ARROW
Vous avez trahi cette ville! Messages : 49 Age du joueur : 29 Crédits : Google Batarangs : 580

Feuille de personnage
Nom de Code: Green Arrow
Multi-Comptes: Edward Nygma
Infos Diverses:
MessageSujet: Re: Tirs croisés   Mer 20 Sep - 15:43



Je constate que Huntress est toujours aussi efficace, elle se bat comme une lionne, ces pauvres types n’ont aucune chance contre elle. Je me surprends à admirer son style et je me rappelle de la rage qui l’habite, si je n’étais pas là elle aurait brisé le crane de ces malfrats. Je suis rassuré de voir qu’elle m’écoute et se contente de les assommer. Après en avoir mis deux hors combat, les deux autres se rendent, elle jette un coup d’œil vers moi comme pour constater si je la surveille encore, ce qui me laisse imaginer ce qui se passerait si ce n’était pas le cas. Puis elle les assomme eux aussi. C’est fini.

Je souffle, cette bagarre ne m’a pas épuisé physiquement loin de là, mais être obligé de contenir, de superviser Helena est épuisant. C’est à cause de ça que j’étais parti, je ne supportais plus tout ça. Elle n’a pas l’intention de changer, elle ne répond que par sa vendetta. C’est dommage, c’est une fille que j’aurais pu aimer, il est même possible que je l’ai aimée un certain temps. Mais ses sentiments seront toujours brouillés par son désir de vengeance, je le sais aujourd’hui. Elle me porte le blâme de notre relation mais ne se rend pas compte qu’elle a sa responsabilité dans cette histoire. Ce n’est pas grave, je préfère passer pour le méchant que m’expliquer, et puis l’eau a coulé sous les ponts depuis.

Elle me donne un petit surnom, c’est ainsi qu’elle m’appelait avant, dans les rares moments où il n’y avait que nous deux, où il n’y avait ni vengeance, ni crime, ni justice, mais juste deux amants devant un feu de cheminée. Je regrette sincèrement qu’ils se soient terminés, les moments où je peux être heureux sont rares il faut le dire, surtout avec les femmes. Revoir ses ex éveille toujours une certaine nostalgie, c’est agréable et désagréable en même temps. Elle me sort vite de ma torpeur, il faut effectivement penser à la suite, attacher ces criminels et appeler la police notamment. Je sors mon téléphone et envoie un message au central. Ils seront là rapidement. Je me tourne vers elle, ses yeux sont toujours si magnifiques et si tristes en même temps.

- Aide moi à les attacher j’ai déjà prévenu la police, il vaut mieux s’occuper d’eux avant qu’ils ne se réveillent.

Je me dirige vers les deux blessés encore éveillés et je les assomme d’un coup de poing en pleine figure, je sors de la corde et je les menottes au niveau des poignets et des chevilles. Je mets de la corde à disposition d’Helena en espérant qu’elle accepte de m’aider. Elle n’a pas vraiment l’habitude de ficeler les criminels … Alors que je finis d’emballer le second colis, je me sens obligé d’engager la conversation, je sens bien qu’il y a un malaise, quoi de plus normal vu la situation? Et puis je sais bien que si elle demandait ce qu’on allait faire c’était un double sens.  Elle veut surtout savoir si je compte essayer de l’arrêter, et je ne le souhaite pas.

- Merci Helena pour avoir collaborer, je sais que ça n’a rien de facile pour toi. Et si tu souhaites le savoir je n’ai pas l’intention d’essayer de t’arrêter. Je ne veux poursuivre une personne à qui je tiens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Tirs croisés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fin des Ames Croisées, début du ... prochain livre ?
» Les âmes Croisées !!! Le nouveau livre
» Les Âmes Croisées, premières impressions.
» Un assassin de chevaliers croisés
» A La Croisée Des Mondes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Legends of DC :: Les Villes :: Starling City :: Les Glades-
Sauter vers:  




Vous êtes fatigués de la routine ? Envie d'incarner un nouveau super héro ou un super vilain de votre choix ? La soirée costumée des supers du Iceberg Lounge Club est là pour vous ! Ouvert à tous et à toutes, peu importe le costume (ou le manque de). VOIR ICI




On nous informe que Washington DC est actuellement le théâtre d'une attaque menée par une certaine Scandal Savage. Les Titans et d'autres justiciers indépendants tentent de maîtriser la situation cependant nous restons sans nouvelles de la Justice League. Plusieurs envoyés sont déjà sur place. VOIR ICI

Ajoutez votre new ICI!



Réunion entre criminels
Tentative d'évasion (criminel uniquement)
Soirée costumée

Recenser un sujet libre : CLIQUEZ ICI !