Partagez | 
 

 This isn't the Boom-Tube you're looking for [Jack Emerson]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 84 Age du joueur : 25 Crédits : Blakes et Tumblr Batarangs : 250
MessageSujet: This isn't the Boom-Tube you're looking for [Jack Emerson]   Mar 13 Juin - 20:51

This isn't the Boom-Tube you're looking for
On a beau vouloir apparaître normale à tous points de vue, pour le bien de notre propre identité, tel Superman rangeant très certainement sa cape et ses collants une fois le monde sauvé. Enfin, je suppose et j’espère pour lui, car ça ne doit pas être facile tous les jours d’être l’homme d’acier, l’invincible et poster boy de la Justice League. Car soyons honnête, ce n’est pas Batman qui donne envie de faire confiance à la Justice League quand on en entend parler, c’est Superman et Womderwoman dans les têtes d’affiche. Mais ils ne sont pas les seuls, après tout, il y a aussi Flash, Cyborg et bien d’autres. Mais on retient beaucoup les trois fondateurs, Superman, Wonderwoman, Batman…C’est triste à dire, mais c’est comme ça. Je m’égare, là un peu, non ? Je m’en excuse, je suis parfois un peu trop prompte à me perdre dans mes propres pensées, voire à parler un peu trop et trop vite quand je laisse mes pensées sortir à l’air libre via mes paroles. Demandez à Orion, mon époux, il vous le dira avec grand plaisir. Lui a fini par trouver le moyen de me faire taire quand j’en viens à ce niveau de parole et de débit surtout, mais…Ahem. Bref.

Tout ça pour dire que j’ai beau vouloir apparaître normale aux yeux de tous, il y a des choses que je fais qui ne sont pas exactement humaines. D’accord, les nuits blanches que je passe à répondre au courrier des lecteurs et qui n’ont pas l’air de m’affecter, certes, même si personne ne le sait vraiment, mais c’est surtout l’utilisation de la technologie de mon monde qui me pose problème en cet instant précis ; plus particulièrement les Boom Tubes. Ces sortes de portails de téléportation qui me permettent de me déplacer d’un point A à un point B quasi instantanément. Je m’en suis beaucoup servi ces derniers mois quand j’étais à la recherche de mon mari disparu. Je ne pensais plus autant les utiliser, mais en fait, ne serait-ce que pour aller d’une ville à l’autre, c’est quelque chose de bien pratique à avoir sous la main, en plus de la Mother Box se trouvant fusionnée avec mon téléphone portable.

Sauf qu’aujourd’hui, ça ne m’a pas porté bonheur. Je fais attention pourtant, toujours à aller dans des coins un peu reculés de la ville, loin des regards, dans des ruelles sombres même, afin d’attirer le moins possible l’attention de passant inopinés. Je sais que les rares passants dans certaines de ces rues sont des gens trop soul pour vraiment réaliser ce qu’ils voient le cas échéant, mais pas ce soir soir. Non, ce soir, alors que je prévoyais d’aller faire une petite visite surprise à Orion, je me retrouve à devoir faire face à un type, humain je suppose, qui regarde mon Boom Tube (malheureusement encore ouvert) comme la huitième merveille du monde et moi qui ait l’impression d’être un cerf devant les feux d’une voiture. Bon sang, pourquoi moi ? Pourquoi ce soir ? Reprenant vite mes esprits, je referme promptement le Boom Tube, Orion attendra, tant pis, et fronce les sourcils. Je me redresse de toute ma hauteur, la présence affirmée et régale autant que faire se peut, afin de faire comprendre à cet homme que je ne me laisserais pas faire.
avengedinchains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t552-rebecca-loveless-bekka-what-if-i-say-i-m-not-like-the-others#6989 http://legendsofdc.creationforum.net/t576-le-courrier-de-rebecca-loveless#7131 http://legendsofdc.creationforum.net/t566-bekka-s-links
avatar
CRAZY ADVENTURER
Messages : 69 Age du joueur : 25 Crédits : Moi même Batarangs : 333
MessageSujet: Re: This isn't the Boom-Tube you're looking for [Jack Emerson]   Mer 14 Juin - 11:36

This isn't the Boom-Tube you're looking for Rebecca Loveless & Jack Emerson

Me voici dans une belle histoire. Non sérieusement, elle était belle en plus d’être extraordinaire. Il y a moins de cinq jours, alors que je revenais d’un voyage en Grèce, je fus contactée par une femme vivant à Métropolis. La raison de son appel était qu’elle désirait retrouver un héritage familial qui lui fut dérobé par un gang. Elle aurait pu appeler la police, mais elle ne leur faisait pas vraiment confiance et avait peur qu’ils se montrent incompétents, créant un scandale. Je ne voulais pas trop débattre sur ce sujet, mais l’argent proposé pour louer mes services et l’idée de rendre son bien à une pauvre femme de cinquante ans me motivèrent.

Voilà en gros comment je me suis retrouvé tout un gang sur le dos. Ils s’étaient réfugiés dans un vieux bâtiment de la ville et ils étaient bien organisés. Nombreux, ils surveillaient leur repère comme une chambre forte avec leurs armes. Bon, pour y rentrer, il me fallait juste assommer l’un d’eux, revêtir quelques un de leurs atouts et parler le moins possible pour ne pas se faire démasquer. Mais alors que j’arrivais vers le bureau de leur boss, le signal d’alerte fut donné et on m’avait repéré. Bon, j’épargnerais tous les détails, j’irais droit à l’essentiel. Je suis entré dans le bureau, j’ai récupéré l’héritage de madame, une broche joliment décorée venant d’Angleterre et datant de l’ère victorienne, et me suis enfui.

Bon, c’était un boulot comme un autre, il n’avait rien d’exceptionnel et cela me changeait un peu des sites de fouille. Bien que j’aie faillis mourir de nombreuses fois, je trouvais que tout cela était reposant, pas de monstre ou d’alien voulant me faire la peau, ni de super-vilain à mes basquettes. Mais alors que je m’enfonçais dans les ruelles de Métropolis pour semer mes poursuivants, je suis tombé sur quelques choses d’incroyable. Une sorte de portail magique se tenait devant moi dès que j’ai tourné vers une impasse. C’était rond, grand lumineux et sans doute magique. Cela me rappelait les séries de science-fiction où des gens traversaient des portails pour visiter d’autres mondes. C’était cool.

Entre ce portail et moi, une femme se trouvait là. Elle me regardait avec un air de reproche et d’un mouvement, ferma le portail. C’était elle qui contrôlait tout ça alors. Comment ? Par magie ou par une machine ? J’étais curieux de savoir comment et surtout savoir où une telle merveille pouvait transporter. Le passage fermé, elle me jeta un air de défis. Mince alors, qui pouvait-elle être et que voulait-elle ? Je ne pus toutefois exprimer ma fascination face à une telle chose, c’était incroyable.

Jack – Whoua ! C’était incroyable ! Comment vous faites ça ? Vous êtes une princesse alien ou bien magicienne comme Zatana ?


Me rendant compte que son air grave pouvait-être une menace, je me rendais compte seulement maintenant que je pouvais être en danger de mort, mais un danger bien plus important que ceux du gang, il en allait de soi.

Jack – Euh… Rassurez moi, vous n’êtes pas une envahisseuse ou une super-criminelle ? Non c’est que sinon ce serait bien triste.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t994-jack-emerson-aventurier-a-ses-heures-perdues http://legendsofdc.creationforum.net/t1023-the-adventures-of-jack-emerson http://legendsofdc.creationforum.net/t1022-jack-emerson-contacts
avatar
Messages : 84 Age du joueur : 25 Crédits : Blakes et Tumblr Batarangs : 250
MessageSujet: Re: This isn't the Boom-Tube you're looking for [Jack Emerson]   Mer 14 Juin - 18:48

This isn't the Boom-Tube you're looking for
Alors là ; Je…Ne m’attendais pas à cette réaction je vous avoue. Certes, vu son regard précédent, peut-être que j’aurais pu m’en douter, mais une fois le portail refermé et mon regard qui, tentait, de lui envoyer le message qu’il ferait mieux de repartir d’où il venait en gardant sa bouche fermée, je pensais qu’il partirait. Sauf que non. Non, lui, il reste, il me demande comment j’ai fait ça, si j’étais une alien ou une magicienne…Et mon air revêche s’efface en une seconde sous la surprise, pour laisser place à un air de pure incompréhension face à ce type visiblement pas complètement comme les autres, du moins dans sa façon de penser en tout cas. Je l’observe, clignant plusieurs fois des yeux, comme pour faire s’envoler cette hallucination aussi bien visuelle qu’auditive. Mais il n’est pas une hallucination alors je vais devoir gérer ce petit incident. Je ne pouvais décemment pas laisser un simple humain (si tant est qu’il ne soit qu’un simple humain) vadrouiller dans la ville en ayant connaissance de mes Boom-Tubes. Hors de question. Je ne les avais pas gardé secret avec autant de zèle pour laisser n’importe qui repartir avec ce genre d’information.

Certains auraient dit que j’aurais pu me servir de ma supposée hostilité pour effrayer une bonne fois pour toute cet humain et le forcer, par la terreur, à lui faire garder mon secret. Ce ne sont pas mes méthodes, cependant. Ce sont celles de celui qui m’a forcé à fuir ma planète natale, Darkseid. Je n’allais pas m’abaisser à utiliser ses schémas d’actions. Alors je pousse un soupir las avant d’afficher un petit sourire. Le genre qui transmet à la fois ma fatigue d’avance face à cette situation et une volonté d’apparaître accueillante.

"Non, je ne suis ni un envahisseuse, ni une super criminelle." Je m’approche un peu, mais pas trop, juste de quoi être un peu moins dans l’ombre "Juste une habitante de Metropolis comme les autres…ou presque." Finis-je avec une moue embêtée.

Car je le suis. Je n’ai pas envie d’avoir à tout expliquer à cet homme, mais sans vouloir le faire taire de manière « définitive », je n’avais pas trop d’autres options. Parfois j’en venais à envier certaines capacités de nos grands-prêtres, comme celle d’effacer certains souvenirs. Chose qui m’aurait été bien pratique en cet instant précis.

"Je sais que ça semble…fou, même si avec tout ce qu’il se fait en termes de héros et d’aliens qui se trouvent sur notre planète rien ne devrait plus nous surprendre, mais s’il vous plaît, je vous demanderais de bien vouloir garder ce que vous avez vu ce soir pour vous."

Dis-je, d’une voix plaintive et les yeux inquiets face à la possibilité qu’il décide de raconter ce qu’il a vu au premier venu, ou pire, au premier journal venu. Alors que je ne suis pas vraiment inquiète dans le fond. Je ne manquais pas de ressources, je trouverais bien un moyen de lui faire garder cette information pour lui. Pour le moment, je tentais la méthode des yeux de biches et de la demoiselle – presque – en détresse dans ce monde impitoyable où avoir une identité secrète était synonyme de dangers et de complot possibles…On verra où ça nous mène.
avengedinchains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t552-rebecca-loveless-bekka-what-if-i-say-i-m-not-like-the-others#6989 http://legendsofdc.creationforum.net/t576-le-courrier-de-rebecca-loveless#7131 http://legendsofdc.creationforum.net/t566-bekka-s-links
avatar
CRAZY ADVENTURER
Messages : 69 Age du joueur : 25 Crédits : Moi même Batarangs : 333
MessageSujet: Re: This isn't the Boom-Tube you're looking for [Jack Emerson]   Jeu 15 Juin - 11:03

This isn't the Boom-Tube you're looking for Rebecca Loveless & Jack Emerson

Elle affichait un air un peu fatiguer… Non exaspérer en soufflant un peu. J’imagine que mes questions devaient l’ennuyer, et qu’elle a déjà dû y répondre au moins mille fois. Mais il fallait un peu se mettre à la place des autres voyons, je n’étais qu’un petit humain n’ayant que ses poings et des armes standards pour se défendre. Je n’avais pas trop l’habitude de côtoyer des êtres extraordinaires et donc, je pouvais me laisser émerveiller facilement et chercher à comprendre. Bon d’accord, mon pote Jason, le justicier pas le tueur à la télé, avait quelques trucs et une de mes mécènes était une princesse guerrière, mais je ne les avais jamais vu utiliser leur pouvoir.

J’étais un rien rassuré de savoir qu’elle n’était pas une méchante aimant tuer. Et puis si c’était le cas, j’imagine qu’elle l’aurait déjà fait sur moi mille tortures avec mille morts, bon cela ne voulait pas dire grand-chose, même cela en voulait rien dire du tout, mais on pouvait comprendre l’idée. Je trouvais cela drôle quand elle disait n’être qu’une habitante de Métropolis, un peu genre « Je suis une citoyenne comme vous, mais pouvant créer des portails. » Sun un ton un peu enjoué, je suggérais :

Jack - A ouais ! Comme Superman et Lex Luthor. Sauf que vous êtes une femme, donc un peu comme Superwoman et Lexia Luthor. Avec le côté maboul en moins.

Elle se mit à me supplier juste après de garder le secret de ses prouesses. Elle était si mignonne avec ses yeux mouillés comme dans un dessin animé. Je le sentais qu’elle me manipulait dans un sens, mais j’avais du mal à résister à ce beau visage et ces yeux. Et puis bon, à quoi cela me servirait de parler de tout ça ? Certes après tout ce que l’on venait de voir, on pourrait croire cela normal, mais certains héros ou criminel aimaient garder leurs identités secrètes. Et je n’étais pas du genre à balancer les infos comme ça, ni même voir un journal pour vendre des secrets de héros, je les respectais trop pour ça et la célébrité et la renommée ne m’ont jamais intéressé. Balayant l’air devant mon visage, je lui répondis avec mon plus beau sourire :

Jack - Si vous voulez, je ne dirais rien à personne il n'y a aucun souci. Mais je vous en prie, parlez de ces portails ? Comment les faites-vous et qui êtes-vous ? Je suis actuellement en train de mourir d'envie de le savoir.

J’étais devenu comme un enfant qui voulait qu’un grand lui explique comment fonctionnait le monde, la curiosité à son paroxysme. Et puis, je n’étais ni un journaliste assoiffé de scoop et de sang frais, ni un dangereux criminel cherchant à nuire, juste un homme de savoir qui aime apprendre et comprendre son monde. Pour son secret, il pouvait y avoir de nombreuses raisons à ne vouloir le faire ébruiter et le plus souvent des cas, de ce que je savais, c’était de ne pas se faire retrouver par sa Némésis ou par un groupe rêvant de nous tuer.

Je me mis déjà à supposer sur son identité. Notre univers était si vaste, sans compter les univers parallèles et autres dimensions. J’en avais le tournis rien que d’y penser. Était-elle une princesse ? Une reine ? Ou encore mieux une déesse ? Banni, exilé ? En quête de quelque chose ? Une alien sans doute, ou une scientifique hyper sexy qui a découvert quelque chose de s’y important qu’elle devait le cacher au monde pour éviter que des concurrents ne détruisent le monde avec sa découverte. Ou un mélange de tout cela. Je restais donc là, à l’écouter, les yeux émerveillés. Je voulais tant qu’elle accepte de me répondre. Bon, si elle ne voulait pas, je ne forcerais pas trop, je ne suis pas fou à ce point. Mais que pourrais-je faire contre elle ? Et puis, si c’était non, je ne révélerais pas son secret non plus.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t994-jack-emerson-aventurier-a-ses-heures-perdues http://legendsofdc.creationforum.net/t1023-the-adventures-of-jack-emerson http://legendsofdc.creationforum.net/t1022-jack-emerson-contacts
avatar
Messages : 84 Age du joueur : 25 Crédits : Blakes et Tumblr Batarangs : 250
MessageSujet: Re: This isn't the Boom-Tube you're looking for [Jack Emerson]   Aujourd'hui à 8:54

This isn't the Boom-Tube you're looking for
C’est impressionnant la facilité avec laquelle cet homme accepte mes dires sans difficulté. Est-il si crédule ? Certes, je ne suis pas en train de lui mentir, ni de le manipuler (pas beaucoup du moins) pour qu’il soit à mes ordres, mais que ce serait-il passé s’il était tombé sur quelqu’un de plus mal intentionné ? Je sais d’expérience que tous les humains ne sont pas comme lui, je lis suffisamment de lettres chaque jour pour le Daily Planet pour pouvoir l’affirmer, sans compter les gens que je rencontre au détour de ma petite vie. D’un côté, son acceptation rapide me rassure, je n’ai pas besoin de fuir ou de faire en sorte qu’il ne se souvienne pas de moi, mais d’un autre côté, je reste sur mes gardes. Je suis honnête avec lui (bien que cryptique, je vous l’accorde) mais qui me dit qu’il est dans le même état d’esprit… ? J’ai un soupir mental, est-ce que je serais en train de devenir aussi méfiante et blasée que les ¾ de la population de Gotham ? Que le Chevalier Noir lui-même ? Alors que je n’ai même pas rencontré ce dernier ! Bon sang, il faut vraiment que je me mette au vert. L’homme en face de moi a une remarque si incongrue que je ne peux m’en empêcher, je ris. Je ris devant la comparaison (et surtout à cause de mon cerveau qui a tenté d’imaginer Superman et Lex Luthor en femme…Hilarant, je vous jure). Un rire franc, que j’arrive à taire juste à temps pour entendre sa nouvelle question.

Est-ce que je peux vraiment en parler ? Peut-être pas en détail…De toute façon c’est une technologie bien trop avancée pour qu’un humain lambda puisse comprendre le fonctionnement exact de ma Mother Box et quand bien même il n’existe que ma mienne et celles d’Orion sur cette planète. Le premier qui tenterait de nous les retirer finirait en PLS au sol avant même d’avoir eu le temps d’y poser un doigt. J’estime donc qu’il est relativement sauf de lui expliquer, succinctement et pas en détails, ce que fait cette chose.

"D’accord." Je farfouille un peu dans mon sac à main pour ressortir mon téléphone mobile, et j’active quelques commandes pour extraire la Mother Box de la fusion avec mon téléphone. Je la montre à l’étranger. "C’est avec ceci que je peux créer mes portails, qui me permette de voyager à travers l’espace à une vitesse astronomique. C’est une technologie Alien, celle de mon peuple. Quant à qui je suis, je m’appelle Rebecca et comme vous devez vous en douter à présent, je ne suis pas humaine." Je re-fusionne rapidement ma mother box avec mon téléphone et le range "Et vous ? Est-ce que je peux au moins avoir un nom ?"

Mon ton s’est fait plus taquin que méfiant, mais je reste tout de même sur mes gardes, car je ne sais toujours pas à qui j’ai à faire et que si je dois réagir rapidement, il vaut mieux que je sois prête. Dire que tout cela a commencé parce que j’étais trop empressée de retrouver Orion à New-York…Mon impatience me perdra sûrement un jour, j’en suis certaine…
avengedinchains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t552-rebecca-loveless-bekka-what-if-i-say-i-m-not-like-the-others#6989 http://legendsofdc.creationforum.net/t576-le-courrier-de-rebecca-loveless#7131 http://legendsofdc.creationforum.net/t566-bekka-s-links
avatar
CRAZY ADVENTURER
Messages : 69 Age du joueur : 25 Crédits : Moi même Batarangs : 333
MessageSujet: Re: This isn't the Boom-Tube you're looking for [Jack Emerson]   Aujourd'hui à 11:06

This isn't the Boom-Tube you're looking for Rebecca Loveless & Jack Emerson

La jeune femme accepta de me raconter ce que sont ces portails et comment elle les fait. Génial, je l’écoutais avec un grand sourire. Oh combien je fus surpris par tout ce qu’elle me racontait, j’en finissais avec des yeux bien ronds devant elle, avec son téléphone, elle fit apparaitre un curieux appareil et m’expliqua que c’était avec ça qu’elle créait des portails, une technologie de sa planète lui permettant de voyager à travers l’Univers. Oh, elle s’appelait Rébecca. Incroyable, une technologie extra-terrestre aussi avancer et une alien sexy qui se faisait appeler Rébecca. Du fait qu’elle vienne de l’espace, cela faisait partie de mes options de réponses possibles, mais cela surprenait quand même. Si je fouillais un peu dans ma mémoire, c’était la première fois de ma vie que je rencontrais de personne, un alien et ce n’était pas une mauvaise chose.

À son tour, elle me demanda de me présenter. C’est vrai qu’il serait mal venu de ma part d’oublier de me présenter également, cela donnerait une bien mauvaise image de notre planète à cette charmante visiteuse. Je m’exécutais donc à lui répondre sur un ton gentleman, quoi qu’un rien caricaturer. J’ai toujours vécu avec le bas peuple, alors les manières de riches m’ont toujours échappé. Il n’y avait qu’avoir lors de réception organisée dans les musées, je viens en smoking, mais souvent en basket et parfois avec un jogging.

Jack - Bien entendu madame. Je me nomme Jack Emerson, à votre service. Terrien, et malheureusement, la technologie de mon téléphone n'égal nullement le vôtre. Comme vous, j'aime voyager dans le monde, mais seulement sur notre petite planète, et cela avec beaucoup de temps dans les transports. Mais quand il n'y a pas d'embouteillage, ça va tous seul.

Je me mis à examiner cette belle créature de l’espace, essayant de deviner ce qu’elle pouvait faire ici, surtout dans l’une des villes les plus malfamées du pays. C’est vrai, si elle était venue en touriste, elle aurait pu choisir un endroit plus accueillant. On croirait qu’à Gotham, il fait constamment nuit, ou que le soir dure longtemps. Peut-être que sa race ne supporte pas la lumière du soleil et le sable chaud de la Californie. Ce serait une vampire de l’espace ?

Jack - Dites-moi, princesse de l'espace, qu'est-ce qui vous amènes sur cette planète ? Et surtout, dans cette ville ? Invasion planétaire ? Etude des espèces ? Tourisme ?

Bon, je me doutais bien qu’elle ne cherchait pas à conquérir la planète. Mais quand vous êtes nourris de film où les aliens veulent vous coloniser et où vous avez vue de nombreuses invasions extra-terrestre, l’idée d’une attaque venait facilement. Après, elle pouvait bien cacher son jeu, n’étant qu’un simple petit humain, je n’avais aucun pouvoir pour connaitre la vérité vrai, mais je savais me contenter de ce que j’avais.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdc.creationforum.net/t994-jack-emerson-aventurier-a-ses-heures-perdues http://legendsofdc.creationforum.net/t1023-the-adventures-of-jack-emerson http://legendsofdc.creationforum.net/t1022-jack-emerson-contacts
 
This isn't the Boom-Tube you're looking for [Jack Emerson]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» scellage de tube pyrex
» Le renard en tube
» tube silicone 7x13
» ma nouvelle vidéo sur you tube
» LOG BOOM par pier33

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Legends of DC :: Les Villes :: Métropolis :: La Ville-
Sauter vers:  



Batman a été enlevé par Astarte pour attirer Wonder Woman vers la Citizenry. Un combat éclatera t-il entre la tante et la nièce ? Suivez l'affaire par ICI!


Les habitants de Floride secoués par un affrontement entre le Feu et la glace ! À Miami Beach, un homme, manifestement possédé, tente d'empêcher Killer Frost de nuire ! Suivez l'affaire par ICI!


Un certain Chevalier d'Arkham vient de prendre en otage un immeuble entier. Black Canary tente de l'arrêter pour le livrer aux mains de la Justice. Suivez l'affaire par ICI!